Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 12 novembre 2010

Nique la France ?

niklafronce.jpgQuestion :

de @Cristiano sur Yahoo Q/R du 11.11.2010

Pourquoi certains musulmans donnent une mauvaise image de leur religion et de leur pays ?

Réponse :

Alors que je travaillais dans une entreprise française en 1991, en pleine guerre du Golfe, je faisais une tournée d'inspection auprès de nos clients commerçants musulmans de France.

Fatigué de constater leur faible niveau de compréhension, je fis cette reflexion quelque peu désobligeante à l'un de mes collaborateurs, un algérien réfugié pour cause de menaces de mort de la part des islamistes de son bled (de al bilad, le pays):

- "Tes copains algériens, ils sont franchement lourdingues*
ce n'est pas possible, ce n'est pas eux qui ont inventé le couscous !" (*allemand : plump - anglais : clamsy)

- Cet algérien, ancien sous-préfet, me répondit très digne :
"Que croyez vous, on ne vous a pas envoyé les meilleurs !"

Chapeau monsieur le sous-préfet (qui depuis est retourné depuis en Algérie).

Et aujourd'hui, ils nous disent : Nik la Fronce ?

1974 -2010 soit 36 ans plus tard la création du "regroupement famillial" institué par le premier président socialiste de la France, Valéry Giscard d'Estaing de la Tour Fondue (sic), on continue à recevoir le rebut des plantes maghrébines qui poussent ici à nos frais et nous remercient le plus souvent à la manière du sieur Armand, en nous faisant un "doigt d'honneur".

Vous connaissez ce personnage franchouillard d'Armand qui a inspiré cette célèbre pensée hexagonale : "Fais du bien à Armand, il te le rend en caguant" (sur toi).

La photo est celle du livre de monsieur S.B. et a pour titre : "Nique la France ".

Il vient de paraître chez Z.(obi ?) et est en vente dans toutes nos librairies !

J'ai volontairement censuré le nom de S.B., ce S.alopard B.arbouilleur d'encre et de son Z.éro d'éditeur à qui je n'ai pas à faire de réclame.

Imaginez un seul instant : un Français faisant paraître en Algérie un livre " Nique l'Algérie " ?

Mieux , le même Français faisant paraître en FRANCE le même livre " Nique l'Algérie " se verrait traîner devant les tribunaux ...
... et personne ne dit rien !

Eh bien je leur dit en arabe : a°d dîn mouka - ou en dialecte algérien : adinemouk, soit en bon français : "la religion de ta mère", une expression allégorique, particulièrement percutante et très appréciée par les tenants de la religion musulmane, cette oeuvre de sodomisation en règle du qour'an (Coran).

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans F o r u m | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 11 novembre 2010

Permis de Tuer ?

b26f67a6fe9f61ec64eea1e293da0808.gifEn cette journée du 11 Novembre, nous pourrions fêter la Saint Nobel (1), Ce bienfaiteur de l'humanité qui n'a pas hésité à consacrer sa vie à la mort des autres.

Chrétien de religion, avec tout les explosifs qu'il livra durant sa dure vie de labeur, il aurait du être le premier à être ... canonisé,

lui qui a largement contribué à éliminer ses frères humains en les empêchant de devenir, pour la société, de véritables ...boulets !  !

(1) Alfred NOBEL, inventeur de la dynamite (1833-1896)

QUESTION :

Est-ce que les islamistes réalisent que les versets qui demanderaient de tuer ''les mécréants'' ... ne sont plus valables ?

Est-ce qu'ils réalisent que le qour'an (Coran) contient bien des messages de violence, mais qu'ils étaient destinés à ceux qui combattaient au temps du Prophète ?

Est-ce qu'ils font une sorte de compétition : il sera élu ''bon musulman '' celui qui appliquera à la lettre le qour'an (Coran) ?

Est ce-qu'ils réalisent que si les juifs avaient une compréhension littéralle des enseignements haineux de la Torah envers les chrétiens, et que les chrétiens suivaient à la lettre ce qu'ils lisent dans le reste de la Bible, alors ce monde deviendrait un véritable enfer ?

REPONSE :

Ce n'est pas tant la lettre qu'il faut blâmer, mais l'esprit de paresse ou de perversion de certains lecteurs du qour'an.

Pour avoir lu, relu, mémorisé, récité, traduit, translittéré
le texte du qour'an, je puis affirmer que la position
de la Parole du Dieu est on ne peut plus CLAIRE (bayan) :

Lorsque les mécroyants (les termes mécréants et infidèles ne sont pas à employer) s'attaquent à des croyants, le Dieu ne leur demande pas de tendre l'autre joue :

En cas d'attaque, il est autorisé, voire recommandé de se défendre et même s'il le faut, de tuer tous ceux qui porteront les armes contre eux, sauf ceux qui se rendent (et deviennent prisonniers), les femmes et les enfants. Cette injonction est valable où qu'ils se trouvent.

Durant la dernière guerre mondiale (pour ne parler que d'elle), les Allemands en arme, alors nos ennemis, comme nous étions les leurs, devaient être éliminés où qu'ils se trouvaient : qu'ils aient un panzerfaust à la main ou soient en train de procéder à leur besoins naturels.

Pour la Paix dans la Démocratie, contre l'hitlérisme fachisant, un bon soldat allemand était, pour un soldat comme le Général de Gaulle ou un résistant comme Jean Moulin, un allemand ... mort.

C'était tragique, c'était la guerre !

En révélant les versets évoqués ci-dessus, le Dieu proclame en quelque sorte, les régles de la guerre, là où régnait l'anarchie et institue des Conventions de Genève 1.300 ans avant leur rédaction.

Les mécroyants - ceux qui auront passé un pacte de non agression - ne sont pas concerné par cette injonction, puisqu'ils sont censés respecter un accord de paix négociée. Ils seront donc laissés en paix, sauf ceux qui viendraient à rompre le pacte (logique, non ?)

Alors que des attardés mentaux, des agressifs de tous poils et toutes barbes invoquent le qour'an pour justifier leur assassinats, prouve pour le moins qu'ils sont des assassins responsables de leurs actes...

...sinon ils l'auraient fait au nom de l'A.I.C.F. (Annuaire International des Chemins de Fer) ce qui leur auraient valu des circonstances atténuantes eu égard à un état mental que l'on serait en droit de déclarer déficient.

Comme ce n'est pas le cas, ils sont donc des meurtriers sans scrupule, doublés de manipulateurs sans vergogne, comme Sadam Hussein et ses complices (occidentaux ?) qui à son époque de gloire, n'hésitait pas à faire appel à la Oumma (communauté des croyants islamiques) pour l'aider dans ses activités criminelles et même faire don à une mosquée d'un qour'an (Coran Alkoran) prétendumment écrit avec son sang (sic) !

CONCLUSION :

Le qour'an est un Livre qu'il faut aborder dans son ensemble, et non pas tronçonner par petit bouts afin de Lui faire dire ce qui nous arrange. Le Dieu nous a d'ailleurs prévenus qu'Il chatierait cruellement ceux qui se livreraient à cette pratique perverse :

§S.15/89
wa qoul i°nnî a°na°-l nazîrou-l moubînou
Et dis en vérité que moi* (je) [suis] l’avertisseur explicite.
* Le prophète mouhammad.

90 kama° a°nzal-na°
De même {avons-Nous fait descendre} [qq.ch]
‘alâ-l moûqtasimîna
sur  les dissociateurs [des Écritures] :

91 (a)°l lazî ja’aloû°-l qoura°na‘inDîna
- ceux qui ont mis/fait de la Lecture en pièces.
- ceux qui ont fait, du qour'an, des fractions (trad. Fadh) 

92 fa-wa rabbi-ka
Alors par ton Seigneur !
la-na-sa°lanna-Houm a°jma’îna
Assurément les interrogerons-Nous [tous] réunis,

93 ‘amma° ka°noû° ya’maloûna
sur ce qu’ils avaient oeuvré.

94 fa-(a)°Sda’ bi-ma° toûmarou
Aussi expose clairement ce qu’on ta commandé
wa a°’riD ‘ani-l mouchrikîna
et détourne-toi des associateurs !

Il n'y a donc pas d'évolution, ni de modification du qour'an, mais
- évolution du niveau du savoir des croyants
- modification des comportements des Soumis au Dieu.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : guerre, agression, attentat, tuer, musulman, dieu, seigneur | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 10 novembre 2010

Versets douteux.

mohammad02_5.jpgOh musulmans sincères !

Merci pour cette liste impressionnante d'arguments et de contre-arguments, de versets abrogeants et agrogés 
révélés à l'homo musulmanus par votre sounnah, vos hadiths et tout le verbiage de plus de 1400 ans de discours guerriers de l'islam.

Sachez cependant 
qu'il n'y a pas de versets équivoques, mais 
qu'il n'y a que des interprètes douteux.


Le Dieu (a°l lah), Créateur de l'Univers
est un Dieu d'ordre Qui ne peut donc
avoir dit une chose et son contraire.

Purifiez-vous (zakat),
lisez (i°qra),
priez (sala°t)
et surtout réfléchissez par vous même ... si vous le pouvez :

Alors, la Lumière, le qour'an (Coran) vous apparaîtra
certainement comme une Ecriture Sainte
évidente, moubin (1) et claire, bayan (2).

1. moubin : évident, explicite, déclaré, flagrant, manifeste [Conceptualisation]

§S.4/114
wa a°tayna-na° moûsâ soulTa°na°n moubîna°n
et Nous avons donné à Moïse une preuve évidente.

§S.5/15
qad ja°a-koum mina-l lahi
Certes vous sont venus du Dieu

noûroun wa kita°boun moubînoun

une lumière et des Écritures explicites.

2. bayyan : clair, apparent, distinct, visible [Vision matérielle]
2.1 bayyana : montrer, rendre évident.

§S.3/118
qad bayyan-la-koumou-l a°ya°ti
Certes exposons-Nous à votre [attention] les signes :

i°n kountoum ta’qiloûna

[Ah] si vous pouviez raisonner !

§S.8/6
youja°diloûna-ka fî-l haqqi
Il discutent avec toi au sujet de la Vérité

ba’da ma° yabayyana

après qu’elle fut clairement apparue,

§S.2/159
i°nna-l lazîna yaktamoûna ma° a°nzal-na°
En vérité, ceux qui cachent ce que Nous avons descendu

mina-l bayyina°ti wa-l Houdâ

parmi l[es] Évidence[s] et [comme] guide

min ba'di ma° bayyan-na°-hou li-n na°si fi-l kita°bi
après que nous l'ayons exposé aux gens dans l'Écriture

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : versets, al koran, el korane | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 09 novembre 2010

Musulman type

Glassblueobsession.jpgUn internaute nous écrit à la veille de l'Aïd al kabir. Nous propose-t-il une brochette de mouton ? Un verre de thé ? Nous allons découvrir son attitude particulièrement bienveillante : normal, c'est un musulman.

"Je trouve que vous vous prétendez être un grand expert du coran et de son interprétation mais malheureusement vous êtes d'une ignorance flagrante.

Si vous le faites expret pour nuire à l'Islam, je t'assure que l'Islam continuera son avancée sans vous et sans ceux qui vous suivront, parce que pour avancer l'Islam n'a pas besoinde quelques ignorants.

Mais si vous êtes sincère dans votre essai de comprendre, je vous assure que vous êtes loin du savoir et qu'avant de divulguer des erronies comme vous le faites vous devriez d'abord vous assurer d'avoir rassembler certaines connaissances et subit des tests et des examens que vous devriezavoir réussi

Actuellement vous faites le même crime qu'un arnaqueur qui prétend être médecin et qui prescrit des médicaments qui détériorent la santé de ceux qui font confiance.

Vos propos sont tous erronés même si les ignorents qui vous lisent puissent préssentir le contraire.
Ex : Al maysr, n'est pasl'alcool mais le jeux de hasard.
le vin est formellement interdit (Sourate 5 ; verset 90)

Sans la sunna et les Hadiths on se gourre comme vous le faites, car on ne peut comprendre le vrai sens d'un verset que lorsqu'on sait pourquoi et dans quelles circonstances il a été révélé, et pour cela j'ai de nombreuses exemples :

§ S.16 - v.67
wa min çamara°ti-n naRîli wa-l a°’na°bi
Et des fruits des palmiers et des vignes,
tattaRizoûna min-hou sakara°n
vous en retirez une boisson ennivrante,
wa rizqa°n hasana°n i°nna
et un aliment excellent.
fî za°lika la-a°yata°n
En vérité, dans ceci il y a bel et bien un signe
li-qawmin ya’qiloûna
pour les gens qui raisonnent."

Dans ces versets Dieu adresse la parole aux humains en leur disant d'une façon générale des fruits du palmier et de la vigne ils extraient des boissons enivrantes d'une part et d'autre part une bonne nourriture. Ou peut on dans ce verset comprendre que le vin était permis ou même toléré, des gens ont toujours fabriqué du vin et c'est tout. Mais puis que le verset 5/90 interdit le vin, c'est que le vin est interdit. Pourquoi jouer à l'apprenti sorcier ?

Ainsi vous êtes totalement dans l'erreur et le perdant c'est toi et ceux qui tu induit en erreur parce que Dieu va vous interpeller le jour du jugement dernier et vous regretterez mais il n'y aura plus place au regret! refléchissez bien, ce n'est pas simple d'avoir Dieu et son prophète comme ennemis.

Ecrit par : Touati | vendredi, 27 novembre 2009

Notre Réponse :

Salut, السلام , שלום !

à monsieur Touati, le prototype même du musulman ...

... MENTEUR :
"grand expert du coran et de son interprétation".
# J'ai dit que j'avais quelques lumières sur un sujet que j'étudie depuis plus de 33 ans. Je trouve mon affirmation humble et réaliste et votre accusation mensongère et falsificatrice de mes paroles :
C'est normal, vous êtes musulman.

... INSULTANT :
"ignorance flagrante"
#Vous commencez par insulter votre interlocuteur sans avoir encore avancé un seul argument ; c'est incivil et impoli :
C'est normal, vous êtes musulman.

... SUFFISANT :
"l'Islam continuera son avancée sans vous et sans ceux qui vous suivront, parce que pour avancer l'Islam n'a pas besoinde quelques ignorants."
# Prétentieux et arrogant, vous n'avez besoin de personne :
C'est normal, vous êtes musulman.

... DONNEUR DE LEçON :
" loin du savoir...vous devriez d'abord avoir rassembl[é] certaines connaissances..subit des tests..des examens.. réussi[s]
#Grotesque et mal informé sur votre interlocuteur, vous affirmez ce que vous ignorez :
C'est normal, vous etes musulman.

... CALOMNIATEUR :
"crime...arnaqueur...médecin ...qui pr[e]scrit des médicaments [dangereux]...[abus de] confiance.
# Vous vomissez votre rancoeur contre celui que vous ne pouvez combattre avec raison et logique.
C'est normal, vous êtes musulman :

... IGNOR[A]NT DE L'ORTHOGRAPHE FRANçAISE :
"Vos propos sont tous erronés même si les ignorents [ignorant] qui vous lisent puissent [peuvent] préssentir [pressentir] le contraire."
# Vous êtes un cancre qui a zappé ses cours élémentaires :
C'est normal, vous êtes un musulman.

... IGNORANT DE L'ARABE :
"Al maysr, n'est pas l'alcool mais le jeux de hasrd."
# C'est faux ! C'est votre traduction qui est erronnée alors que la linguistique est formelle :
a°l maysir = les boissons fermentées.

... FANTAISISTE :
le vin est formellement interdit (Sourate 5 ; verset 90)
# Faux ! reprenons le verset : §S.5/90
"i°nna-ma°-l Ramrou... En vérité, le vin ... [sont]
rijsoun min ‘amali-ch chayTa°ni
une abomination parmi l'oeuvre du diable,
fa-(a)°jtaniboû° la’alla-koum touflihoûna
Aussi écartez-vous [en] ! Peut-être réussirez-vous ?

#il y a bien écrit : "écartez-vous" et non "interdit"
Le Dieu avertit du danger, Il conseille de s'en tenir à l'écart, mais il n'interdit pas. Le feu est dandeureux, il est conseillé de s'en tenir à l'écart, le feu n'est cependant pas interdit.

D'ailleurs la rhétorique musulmane est tellement inepte et étriquée, qu'elle refuse les utilisations anodines de l'alcool comme l'emploi d'un parfum alcoolisé. C'est ridicule :
C'est normal, vous êtes musulman.

... BLASPHEMATEUR :
"Sans la sunna et les Hadith on se gourre"
# Alors que le qour'an se déclare Lui-même : clair (bayan) et évident (moubin), vous prétendez glorifier la Parole du Dieu Unique et vous Lui substituez un ramassis de racontards sordides et de dicours ineptes que vous baptisez pompeuseument : sira (biographie du Prophète) sounnah (us et coutumes du Prophète), charia (pure loi du Dieu extraite du Qour'an et de la Sounnah)
Vous êtes un associateur à la Parole du Seul Dieu :
C'est normal, vous êtes musulman.

... MENAçANT :
"- Dieu va vous interpeller le jour du jugement dernier
- vous regretterez mais il n'y aura plus place au regret!
- [vous aurez] Dieu et son prophète comme ennemis.
N'ayant pas d'arguments, vous vous prenez pour le Dieu et Son prophète et vous jetez l'anathème comme un crapaud son venin.
Quelle religion d'amour que votre islam ! :

C'est normal, vous êtes musulman.
Alors qu'il vous faut être mouSLiM, de mou-SaLaMat,
"celui qui recherche la perfection".

Ecrit par : chayR | vendredi, 27 novembre 2009

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 08 novembre 2010

Whisky ou Whist ?

20090516.JPGLes musulmans prétendent que le whisky (l'alcool)
et les jeux de hasard comme le whist (jeu de cartes)
seraient interdits par le qour'an.

Celui qui a dit cela devrait en avoir bu un peu trop, de Whisky, et s'être fait dévalisé le portefeuille, peut-être au Whist.

Et effet, le qour'an ne condamne que
l'abus qui débouche (le flacon) sur l'ivresse
en matière de boissons fermentées (maysir).

Boissons fermentées et non jeux de hasard,
inventés suite à une mauvaise traduction qui leur à fait dire :
maysir = flèches dressées = jeux de hasard.

Tous les Egyptiens savent qu'en arabe, maysir :
ce sont les boissons fermentées (enfin ceux qui sont à jeûn).

Note additionelle sur "maysir" 

Selon www.doctrine-malikite.fr : "Maysir vient de l’adjectif arabe Yasîr : qui veut dire facile : avant l'avénement de l’Islam, les arabes considéraient ces jeux comme moyen facile de gagner l’argent… Spéculer, parier sont des synonymes de Maysir."

# Voilà bien un tissus de faussetés :

Vocabulaire  - Rattacher "maysîr" à "yasîr" est une association éronnée de mots qui n'ont de parenté que syllabique et qui n'est produite que parce que son inventeur est en panne de sens devant un mot qu'il ne connaît pas.
Et de vite trouver un lien : "la facilité à gagner de l'argent". Là pour le coup c'est trop "facile" avec un adjectif qui peut se rapporter à des milliers de sujets : travail facile, amour façile, réalisation facile ... sourire facile.

Historicité  - D'aucun viendra nous dire que l'acceptation de "maysir" comme signifiant "jeux de hazard" est très ancienne. Bien sûr, mais c'est comme Mahomet qui est un qolibet très ancien adressé au Prophète. En est-il plus vérédique pour autant ?

Logique - Maysir = Jeux de hasard est une équation illogique. En effet comment un seul mot peut-il nommer deux concepts différents. Le jeux et le hasard. Tous les jeux n'impliquent pas le hasard et le hazard n'est pas un jeu. Je ne suis pas mathématicien, mais j'ai appris qu'avec un jeu de 54 cartes, il n'y a pas un infinité de solutions. Il y en a assez pour rendre le jeu attractif, mais si la mémoire du joueur était suffisante, il s'appercevrait qu'il a déjà joué plusieurs fois la même.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 07 novembre 2010

Jésus et le Coran

Moinetraducteur.jpgQuestion de @athanase :

> notre réponse / votre post est souligné :

Le qour'an (Coran) est forcément hérésiaque par rapport à la religion chrétienne, et cette dernière l'est pour partie par rapport à la Bible.

- Négation du PECHE ORIGINEL :

> Selon le qour'an, chacun est responsable de ses actes. Le père n'est pas responsable des crimes de son fils et inversement. Cela me semble être une décision juste.

- Négation de la divinité de JESUS :

> Le Dieu étant unique et n'étant pas une personne, Il ne peut avoir d'adjoint ni de descendance. D'ailleurs le Dieu étant immortel, de quoi hériterait son (pseudo) fils ?
Quitte à créer un double de Lui-Même, pourquoi recourir au ventre de Marie, l'une de Ses créations et ne pas faire comme pour Adam (dont certains affirment qu'il est un nouvel Adam) et avoir créé Jésus ex nihilo (à partir de rien).
Le Dieu est Celui Qui dit : "Soit !" Et cela est.

- Jésus n’est pas mort sur la croix :

> le récit de la mort de Jésus n'étant rapporté que par ses propres adeptes, est autant sujet à caution que la sira (biographie) de Mouhammad, écrite par les seuls musulmans.

- Haine de la TRINITE.

> Non pas haine, mais refus absolu d'associer qui que ce soit au Dieu Unique. Même l'hypostase, cette pirouette d'une personne en trois figures n'est pas acceptable selon le qour'an.

- MOÏSE, personnage central du Coran :

> Pas d'accord. C'est Jésus qui est le personnage central du qour'an, ne serait-ce qu'au vu du nombre de versets qui lui sont consacrés.

- MUHAMMAD prend la place de Jésus :

> Le mouhammad du qour'an n'a rien à voir Jésus :
Il est un homme né normalement d'un père et d'une mère, il est marié, il ne se prétend pas le fils du Dieu, il ne fait pas de miracle et il n'annonce pas son retour...etc.
Maintenant si vous vous référez à ce tissus de mensonge qu'est la sounnah, c'est bien possible ; mais vu que nous voyons bien que la sounnah s'est construite sous le règne de califes partiaux, nous ne souhaitons pas discuter ici, sur les paroles de ces hommes ignorants ou pervers.

- Sensualité et asservissement de la femme :

> Le qour'an édicte des règles de comportement qui sont une avancée très importante sur la condition féminine des peuples orientaux de l'époque. Certes ce n'est pas la perfection en rapport avec avancées actuelles, mais si le qour'an n'a pas aboli l'esclavage, Jésus non plus. Je pense que le Dieu est conscient que Sa créature ne peut évoluer trop vite et doit faire des efforts (jiHad) constants de perfectionnement.
Il n'y a pas de trace de sensualité dans les versets du Qour'an tel qu'Il est écrit en arabe et bien traduit par des traducteurs fidèles et sérieux.

- GUERRE SAINTE (djihad) et panislamisme. Dar al Harb (Maison de la guerre) Application de la shar’ia :

> La guerre sainte, si elle existait dans le qour'an se dirait en arabe : al harb al qoudouss. Le jiHad est une vaste notion qui recouvre tous les EFFORTS et les LUTTES nécessaires au perfectionnement d'un humain.
La notion de : a°d Dar a°l harb (la maison, territoire de la guerre ) et de : ad Dar al islam (la maison, territoire d "islam") ne sont pas inscrites dans le qour'an. Elles sont l'oeuvre de fanatiques islamiques, c'est à dire des musulmans eux-mêmes qui ont élucubrés ces théories pour satisfaire leurs pulsions conquérantes.

- Soumission de l’homme à Allah. (S. 3, 19) Les portes de l’intelligence (Ijtihad) sont fermées.

> Là encore, le mot arabe : a°l islam, ne signifie pas "soumission" comme je l'ai aussi cru moi-même pendant longtemps, mais "parfait", "perfection" (cf. mouSaLaMat dans la sourate n°2 al baquarah)

- Pour les musulmans : attachement à un Livre : Le Coran

> Malheureusement, les musulmans ne sont pas attachés au contenu réel du qour'an, mais à son enveloppe physique et aux commentaires chismatiques que sont la sounnah, la sira et la chari'a dont tout ce blog démontre qu'ils sont les 3 forfaitures majeures de la Parole du Dieu.

- Pour les chrétiens : attachement à un Personne vivante et communiquant la vie divine : JESUS-CHRIST – vrai Dieu et vrai homme.

> ça, c'est la doctrine chrétienne. No comments :)

- Trois mots clé : mécréants – association - associateurs.

> mécréants, de nos jours, ne veut plus rien dire :
c'est mécroyant qu'il faudrait utiliser.
Le mécroyant (du verbe inusité, mais non aboli "mécroire") est celui qui ne croit pas à qq.un ou qq.chose ; l'athée est un mécroyant

association, associateurs
:
> ce que font et sont les musulmans qui associent la Parole du Dieu à des paroles d'hommes (sirah, sounnah, chari'a)

« Dîn, Dunya, Dawla. » « Religion – Monde – Etat. » « L’Islam est religion d’Etat ou de l’Etat. » (al-islâm dîn d-dawla.)

> a°d dîn = Loi (du Dieu) et non religion
Monde : lieu où s'exercent les efforts du bien et du mal.
Etat : regroupement volontaire d'individus partageant un passé, présent et futur commun.

- Pour les chrétiens, civilisation “judéo-chrétienne.”- Nouvelle Alliance entre Dieu et les hommes en la personne de Jésus.

> No comments, c'est le soucis des chrétiens :(

- Pour les musulmans, civilisation “abrahamique”. (Hamadi Essid) (Abraham étant musulman, toute la terre est musulmane.)

> Abraham était un hanif, un adepte du Dieu Unique, un monothéïste, une personne qui cherchait la Vérité et le perfectionnement (mouslim). Mais en aucun cas : un juif, un chrétien ou un musulman, appelations qui n'existaient pas à son époque.

Chrétiens en terre d’Islam : dhimmitude – paiement de la Djizyah.

> Là, c'est le problème des gouvernement islamiques, les associateurs dont parle le qour'an :(

Voila, j'espère avoir répondu à votre attente et me tient à votre disposition, de préférence pour toute précision sur la Parole du Dieu telle qu'inscrite dans le qour'an le seul domaine où je prétens avoir quelque lumière.
chayR.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 06 novembre 2010

L'islam = dictature ?

Bin Bayyah.jpgAprès "Comment s'habiller ?",
l'islam vient nous expliquer
"Comment doit gérer nos finances ?"

Voici un article publié sur Saphirnews 
qui va nous éclaire sur le sujet et dont
les phrases soulignées, le sont par nous même,
sinon, le texte n'a subit aucune modification.

Selon Cheikh Abdullah Bin Bayyah :
« L’économie islamique peut être un levier de l’économie mondiale »

Verbatim de Sheikh Abdullah Bin Bayyah

Le 3 novembre dernier, l'éminent savant Cheikh Abdullah Bin Bayyah était présent au ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi lors de la conférence « Finance islamique : quelles opportunités pour les entreprises françaises ? ».

Avant d'entamer son discours, il a tenu à rappeler à l'assistance qu'il devait « être aujourd'hui au Koweït à une conférence islamique », mais qu'il avait préféré répondre à l'invitation de Paris, compte tenu du rôle important que la capitale française joue dans l'essor de la finance islamique en Europe. Cheikh Abdullah Bin Bayyah a également loué les « efforts » de la ministre Christine Lagarde ainsi que son « ouverture d'esprit », et a achevé ses propos par un étonnant « Vive la France ! ». Voici son discours.

Cheikh Abdullah Bin Bayyah, 3 novembre 2009 : « J’invite les chercheurs occidentaux, et français surtout, à enrichir le sujet de la finance islamique par leurs recherches et leur pensée. »

Commentaire du journaliste de SaphirNews :
Voilà que la législation musulmane dans le domaine financier joue le rôle de médiateur entre l’Occident et le monde musulman !On dirait qu’elle reprend le rôle de l’algorithme ou encore de la philosophie islamique – ou plutôt gréco-islamique – avec Al-Khawarazmi ou Averroès qui avaient tenté, à leur manière, de réconcilier les deux mondes antagonistes, des rives nord et sud de la méditerranée.Avec les initiatives actuelles, on dirait que Averroès est ressuscité − ou plutôt son ouvrage Al-Bidâyat, qui traite de droit islamique comparatif, notamment les chapitres dans lesquels il traite des transactions financières. Ce chapitre commence par l’étude des vices qui peuvent toucher les différents contrats. Averroès répertorie cinq types de vices contractuels se référant à la fois au Livre saint, à la Tradition du Prophète, à la logique et à l’expérience humaine qui détermine ce qui est dans l’intérêt général. Ce travail accompli par Averroès est un apport au développement de la charia islamique !

Discours :

Permettez-moi donc de rappeler la définition de ce terme, qui semble ô combien problématique de nos jours. La charia est une série de règles, de limites, de principes et de jugements détaillés couvrant le domaine de l’éthique, du comportement et des relations humaines dans tous leurs aspects. Ainsi, son corpus se compose des fondements dogmatiques de foi, des éléments de culte et des règles définissant les différentes transactions entre les membres de la société. Elle illustre la manière de joindre le principe moral à la bonne action, les valeurs éthiques aux pratiques sociales et économique et de faire de la solidarité un fondement des relations humaines.

Ainsi, la jurisprudence islamique, dont l’objet d’étude et la source d’inspiration sont les textes révélés et les paroles du Prophète ainsi que la raison et l’expérience humaine au fil de siècles, utilise les meilleurs outils d’explication et d’interprétation des textes, à savoir les outils d’Aristote : la déduction, l’induction et l’analogie. La jurisprudence n’est pas le résultat d’une simple lecture herméneutique du Livre saint usant des règles de la linguistique, c’est une approche rationnelle et pragmatique.

Au cours du VIIIe siècle chrétien, les jurisconsultes musulmans ont intégré le patrimoine philosophique grec dans la science des fondements du droit musulman. Cela est notamment évident dans les principes qui font de l’intérêt général, des coutumes et des conditions géographiques sources de législation. Cette intégration, entre autres, fait de la jurisprudence musulmane (fiqh) une compilation exceptionnelle de lois, une encyclopédie vaste de doctrines et de pratiques législatives et une diversité d’écoles et de méthodes unies par une source et une référence principale : la foi et les valeurs religieuses.

Le résultat de cet effort est une législation islamique fondée sur des principes clairs, se distinguant à la fois par une application rigoureuse et une souplesse qui lui permet d’évoluer en même temps que la société et les lois positives, notamment dans le domaine de l’économie.

L’un des outils développé par la charia dans le domaine de l’économie et de la finance est le contrôle de la compatibilité des transactions bancaires avec la charia. Ce contrôle se fait sur trois étapes : un contrôle au préalable, un contrôle d’accompagnement et un contrôle de suivi.


Pourquoi un contrôle religieux sur la finance ?
Pour trois raisons principales.

Premièrement, pour s’assurer que les banques et institutions financières respectent les prescriptions de la charia et donc les choix faits par les financiers qui y investissent.

Deuxièmement, pour rassurer les clients sur la compatibilité de leurs différentes transactions avec la religion et donc renforcer leur confiance dans l’institution financière.

Troisièmement, pour débarrasser l’institution financière de toute gêne ou tout doute quant à l’utilisation de tel ou tel instrument financier ou investissement, leur facilitant ainsi la création de nouveaux produits financiers.

L’organe qui assure le contrôle doit adopter le règlement et les statuts qui gèrent l’institution et participe au développement de la stratégie et de la politique de l’institution. En fait, la présence d’une autorité ou d’un conseil consultatif en matière de compatibilité religieuse n’est pas facultatif ni complémentaire : une institution financière dont les statuts stipulent qu’elle respecte la charia doit se doter d’un organe qui contrôle la compatibilité de ses opérations avec la loi religieuse musulmane, et ce quelle que soit l’appellation donnée à cet organe.

J’aimerais bien ici insister sur l’importance du contrôle fait au préalable, au cours de la constitution de l’institution financière. En fait, en cherchant un conseil religieux, les initiateurs du projet financier ne pensent pas seulement à prouver la compatibilité de leurs produits avec la charia, mais ils comptent aussi sur les membres de ce conseil pour convaincre des investisseurs potentiels dans leur projet. Pour cette raison, les porteurs de projets de finance islamique font appel à des érudits et spécialistes de charia reconnus et déjà membres dans des conseils consultatifs de plusieurs banques et institutions financières islamiques.


Comment se passent les premières opérations de contrôle ?
En pratique, les initiateurs du projet financier présentent au conseil religieux un prototype de statuts et de plan de développement d’activité déjà utilisé par des institutions similaires ou même par des institutions qui n’ont aucun lien avec la finance islamique.

À partir de ce prototype commencent les négociations avec le conseil religieux sur ce qui est acceptable ou non du point de vue de la compatibilité avec la charia. On prévoit aussi l’ajout de clauses et de termes à ce prototype.

La mission du conseil consultatif commence alors par l’accompagnement de l’institution financière naissante en se portant garant, en quelque sorte, de sa bonne moralité et de sa conformité avec la charia. Cette attestation de « bonne conduite » est à renouveler à la fin de chaque exercice financier sous forme de rapport, plus ou moins long, présenté au conseil d’administration de l’institution, afin de s’assurer que le choix de conformité avec la charia est maintenu et respecté. Ce rapport de conformité est similaire aux rapports de la Cour des comptes qui agrée ou non les comptes du Trésor public.


Qui assure le contrôle de conformité ?
1. Le conseil de fatwas et de contrôle religieux : ce conseil délivre des fatwas et répond aux questions provenant de différentes personnes et parties impliquées et concernées par le fonctionnement de l’institution financière. Il examine les activités de l’institution, ses transactions diverses d’un point vue de conformité avec la charia et il contrôle aussi la conformité des contrats et produits financiers entrepris par l’institution.

2. Le contrôle religieux interne : selon le concept contemporain de contrôle, il s’agit d’un système de contrôle de compatibilité avec la charia et non d’un organe administratif (département ou bureau). Le concepteur de ce système est le comité d’experts financiers en matière de critères et normes entériné par le conseil de fatwas. À côté de cela, l’organigramme de l’institution peut contenir un poste ou un bureau d’experts, dont la mission est l’application de ces normes et critères (charia audit) aux comptes et aux activités de l’établissement. Ce poste fait partie donc du système de contrôle interne. Il dépend donc de l’administration et sert à mettre en œuvre les consignes et instructions et décisions du conseil de fatwas et du contrôle religieux, et à passer les différents contrats et engagements de l’institution entres autrui au crible du guide de conformité. Un tel guide doit être ratifié bien sûr par le conseil de fatwas.

3. Le haut conseil de contrôle de conformité religieuse : une haute autorité de contrôle dépendant souvent de la banque centrale du pays, dont la mission est de superviser les banques islamiques au niveau national en coopérant avec leurs conseils de fatwas et de contrôle religieux respectifs.

Par ailleurs, il y a une nouvelle forme de contrôle de conformité des banques islamiques avec les principes de la charia : ce sont les sociétés privées de consulting et de contrôle de conformité avec la charia. Elles sont indépendantes des institutions financières qu’elles auditent et de la banque centrale qui les chapeaute aussi. Ce genre de sociétés d’audit est encore à son premier stade de développement − pas plus de cinq ans d’existence − et se concentrent dans la région du Golfe.

Concernant les critères et les normes de conformité à la charia, nous tenons à avertir qu’il ya encore des divergences entre les différents érudits et spécialistes. Certes, les nombreux séminaires et symposiums qui ont eu lieu ont mené à un accord sur un nombre considérable de critères et normes communes, notamment entre l’équipe travaillant en Malaisie et celle de Bahreïn.

Les consensus actuels
Les érudits et spécialistes ont établi un consensus concernant les normes qui suivent :

Norme 1 : les activités essentielles de la société ne doivent pas comprendre des transactions usuraires − cela concerne les intérêts perçus sur les dépôts ou les prêts de façon à ce que l’argent engendre l’argent sans passer par la production ou l’échange de biens réels – ; cette norme est censée éloigner la banque islamique de toute activité où intervient l’usure (riba) à l’instar des institutions financières conventionnelles, qu’elles soient banques commerciales ou sociétés financières.

Norme 2 : les activités de la société ne doivent pas comprendre les jeux de hasard.

Norme 3 : les activités principales de la société ne doivent comprendre :
1. la production et le commerce du vin ni des stupéfiants ;
2. la distribution des aliments interdits par la charia comme la viande de porc ni des aliments nocifs pour la santé ;
3. fournir des services interdits par la charia comme fonder ou gérer des endroits de débauche.

Norme 4 : les activités principales de la société ne doivent pas comprendre de transactions gharar (contrats induisant un préjudice pour une des parties signataires) comme les contrats d’assurance non coopérative, la vente de crédits, le transfert de la propriété de marchandises qu’on ne possède pas et ne pouvant pas être livrées au destinataire… De façon générale, il faut que la transaction soit transparente, que les deux parties soit associées dans le gain et la perte…

Partant de ces principes, les banques islamiques proposent certains produits financiers comme al-moucharaka, al-mudharaba, Al-istisna’, al-ijâra, al-murabaha, as-salam.

Un partenariat durable
En envisageant les possibilités qui s’offrent à nous − nous le disons tout haut −, nous espérons un partenariat réel, une nouvelle relation et non juste une bulle qui disparaîtra dans le sable du désert dès que les puits du pétrole du Golfe s’assècheront ou dès que les liquidités en Occident reviendront avec une embellie financière. Nous souhaitons un partenariat durable pour échanger la technologie, les marchandises, les cultures, les cadres, afin de raviver la chaleur de la coopération des peuples du bassin de la Méditerranée.

Pour cette raison, j’invite les chercheurs occidentaux, et français, surtout à enrichir le sujet de la finance islamique par leurs recherches et leur pensée et qu’ils contribuent avec les spécialistes de la charia à la conception de systèmes d’institutions islamiques, de manière à ce qu’elles soient compatibles avec les systèmes les plus modernes et les plus performants. Il faut que ces institutions financières islamiques adoptent les meilleures techniques de communication, de gestion et de comptabilité, afin d’être vraiment contemporaines et de devenir des bons outils d’investissement servant l’intérêt de tous, à condition bien sûr qu’elles conservent leur identité et leurs spécificités.

Le mot de la fin ; je voudrais réitérer l’appel du Président français, M. Sarkozy : l’économie islamique peut être un levier de l’économie mondiale et peut contribuer à réformer l’économie capitaliste. Cela sera possible grâce à l’effort collectif, l’effort de tous.

* Cheikh Abdullah Bin Bayyah est vice-président de l'Union internationale des savants musulmans, vice-président du Conseil européen de la fatwa, membre du conseil de l'Académie du fiqh et président du comité scientifique du COFFIS (Conseil français de la finance islamique).

[NDLE : Ce texte ne contient pas une seule fois le mot "Dieu" ou "Allah", verifiez le vous même !]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 05 novembre 2010

Relire le Coran

Chatsavant.jpga°s salam 'alaykoum,

le qour'an (Coran, al koran) que les musulmans doivent relire aussi attentivement que moi-même l'ai translittéré et traduit,
ne parle ni "d'Allah", ni de "musulmans", ni de tout ce que débitent les 'oulama, fiq, imam et autres moufti à longueur de journée.

- En effet le mot arabe al lah signifie en français le Dieu. "Allah" n'est pas un nom ! Rien ne peut nommer l'Absolu (a°s amad).
Le Dieu n'a pas 99+1 noms. Ces derniers sont Ses attibuts. "Le Dieu" est un vocable qui désigne Celui Qui n'est pas nomable.

Les femmes et les hommes appartiennent à la classe surpopulée des "Humains". Le Dieu appartient à la classe où il n'y a qu'une seule entitée nommé en français : "Dieu".
C'est pour cela que l'on place l'article a°l en arabe et qu'aussi, je place l'article français le devant Dieu. Car le Dieu n'est pas un dieu, mais le Seul Dieu.  On doit écrire au singulier : le Dieu (le Dieu Unique) et au pluriel : les dieux, des dieux, sans majuscule, ce qui serait un blaphème, le seul blasphème.

- En effet le mot arabe mou-SLiM ne signifie pas "musulman", néolologisme récent de la langue française (XVII°siècle), mais vient de la racine arabe SLM (qui donne SaLaM, la Paix/Sérénité) et signifie "Etre parfait". Un mouslim est un(e) "perfectionniste", "un être qui recherche la Perfection". un(e) "aspirant(e) à la Perfection". Qui le dit ? chayR ? Non, c'est le qour'an lui-même qui le révèle dans la sourate al baqarah en utilisant l'adjectif mou-SaLaMat, parfait(e).

En conclusion, je vous conseille d'abandonner vos classiques mortifères et de raisonner un peu par vous-même, si vous le pouvez. Je sais, c'est difficile.

Si je viens écrire sur les pages de ce blog, ce n'est pas que je sois "musulman", le Dieu m'en garde ! Mais pour donner une vision différente de celle que nous servent invariablement les "commandeurs des crédules" depuis 1400 ans. 

En venant se frotter à la langue française, la doctrine islamique va se régénerer et retrouver son sens originel. Et si je ne suis pas "musulman", j'aspire à être un hanif, un adepte, un pratiquant de la Parole du Dieu, et même si j'en suis encore très loin : un aspirant à la perfection à "l'image" de notre Créateur Qui Lui est Parfait.

# Photo : Chat-yr dans sa bibliothèque :)

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 04 novembre 2010

Islam = Secte toxique !

Elogeduniqab.jpgRappel : ce site est totalement indépendant, il n'appartient ni à une organisation, ni à une association ; son unique but : la prévention par l'information. 

Motivation : comme l'UNADFI à laquelle nous n'appartenons pas, nous disons :

"La liberté et le respect des personnes ne peut être un prétexte pour abandonner les individus sans informations et sans défenses à des groupes spécialisés dans la mise sous dépendance [et] dont les objectifs réels sont très éloignés de leur thèmes de séduction (Unadfi)"

Déclaration : L'islam doit être reconnu comme "secte dangereuse".

L'islam est dangereux pour la personne :

En effet ce mouvement sectaire issu du qour'an préconise ouvertement dans sa sounnah (soit-disant faits et gestes de Mouhammad)et sa chari'a (Lois élaborées "selon" le qour'an et la sounnah ) et sa sira (pseudo histoire de Mouhammad) :

A/ la violence conjugale :

Battez vos femmes disent les musulmans.
Refusez-vous à elles dit le qour'an

§S.4/34
wa-l-la°tî taRa°foûna nouchoûza-Hounna
Et quant à celles dont vous craigniez la désobéissance,
fa-'iZoû-Hounna
alors exhortez-les,
wa (a)°Hjouroû-Hounna fî-l-maDa°ji'i
et éloignez les de [vos] chambres à coucher
wa (a)°Driboû-Hounna
et refusez-vous à elles.
et frappez les. 4/34 p.84 édition roi Fadh

B/ la lapidation de la femme :

Lapidez les disent les musulmans
Punissez les dit le qour'an.

§S.24/8

wa yadrawoû° ‘an-Ha°-l ‘aza°ba a°n tachHada
Et on n’infligera pas à elle, le châtiment, si elle atteste
Et on ne lui infligera pas le châtiment [de la lapidation], si elle atteste
édition roi Fadh p.250

a°rba’a chaHa°da°tim bi-l lahi
[de] quatre attestations par le Dieu
i°nna-hou la-mina-l ka°zibîna
[qu’]en vérité, il [est] bien parmi les menteurs.

C/ la punition par le fouet,

D/ le tranchement de la main,

E/ le meurtre,

...etc.

L'islam est dangereux pour la société :

L'islam prône la haine de l'Occident et de ses pratiques soit-disant décadentes

L'islam est un système qui n’encourage pas vraiment l’éducation ou l’intégration au monde actuel, parce que le monde est vu comme méchant et diabolique.

L'islam est une secte sexiste qui dénature les rapports entre l'homme et la femme. Cette idéologie machiste ravale l'épouse à la position d'une esclave sexuelle qui doit obéïr à tout moment aux envies de coït de son mâle sous menzce de châtiments corporels.

L'islam est dangereux pour la santé physique :

La pratique du jeûne devait faire l'objet d'un simple contrôle médical ; car on ne peut pas épouver un corps par une diète forcée, souvent suivie pas des agapes pantagruéliques, sans que cela n'agresse les fonctions vitales de l'organisme.

L'islam est dangereux pour la santé mentale :

article à venir...

L'islam est dangereux pour la spiritualité :

Falsification, interprétation éronnée et sectaire du qour'an, l'islam utilise des mots et des phrases mal caractérisés, extraits de leur contexte historique et textuel, pour en faire des vérités indiscutables, sous peine de mort physique et/ou spirituelle.

[NDLE : Cet article est en cours de construction, mais vu l'urgence de la menace islamique sur l'Europe en général et la France en particulier, nous avons pris la décision de le publier sans attendre. Nous l'étofferons au fur au mesure de nos disponibilités.]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : coran, corane, courane, koran, secte, toxique, entité nationale, korane, kourane, marseillaise, qour'an, qouran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 03 novembre 2010

Harmaguedon

Khomeiny.jpgDans ce message publié par l'excellent journal financier indépendant "Money Week", vous découvrirez la stratégie du gouvernement iranien pour asseoir sa domination internationale par l'islam [cette criminelle hérésie coranique]

20 mars 2003 : les hélicoptères Apache et les F-16 américains lâchent leurs missiles Hellfire sur Bagdad. C'est le début de l'opération "Iraqi Freedom" -- la pire erreur stratégique des Etats-Unis depuis le Vietnam.
Je m'explique : plus qu'un Etat, l'Irak est avant tout une armée. Une armée forte, crainte et respectée,  qui fait autorité depuis des décennies dans tout le Moyen-Orient.

Son rôle dans la région est capital : assurer la domination de l'ordre sunnite sur l'ordre chiite au Moyen Orient.

Oui mais voilà... cible stratégique des néoconservateurs américains, Bagdad tombe en avril 2003 après seulement quelques jours de conflit. L'équilibre politico-religieux du Moyen-Orient rompt et le pays tout entier plonge dans un bourbier de violences et de guérillas perpétuelles.

Saddam est pendu, son armée démembrée,
l'Iran n'en demandait pas moins...

Pour couronner le tout, le gouvernement Obama annonce le 27 février 2009, après six années d'occupation, le retrait des troupes d'Irak pour l'été 2010 -- c'est-à-dire demain.

Le retrait des troupes d'Irak va ouvrir une brèche sans précédent dans laquelle les iraniens vont s'empresser de s'engouffrer : concrètement, les Etats-Unis leur livrent l'Irak sur un plateau d'argent.[...]

La pire erreur stratégique depuis la Guerre du Vietnam...

"Le front central dans la guerre contre le terrorisme
n'est pas et n'a jamais été en Irak." -
- Barak Obama, sur CBS, juillet 2008.

Quelle est la situation en Irak depuis 6 ans ?

Des groupes rebelles armés s'en prennent régulièrement aux forces américaines et irakiennes, aux membres du gouvernement et à leurs proches ou aux infrastructures pétrolières.

La rébellion se déploie à la fois dans la capitale, Bagdad... dans le sud chiite et dans le triangle sunnite, au centre du pays, où Saddam Hussein avait ses principaux appuis.

Une bonne partie de la population est hostile à la présence américaine et au gouvernement intérimaire, perçu comme la marionnette de Washington.

Le bilan humain s'alourdit de jour en jour -- on dénombre 250 000 civils tués. La presse n'hésite plus à qualifier la situation irakienne de "Vietnam d'Obama".

Attentas ayant fait ^lus de 20 morts en Iraq depuis 2003

L'histogramme ci-dessus vous montre le nombre d'attentats perpétrés dans et hors Bagdad depuis 2003 - seuls sont représentés les attentats ayant fait plus de 20 victimes.

Alors, vous me direz peut-être : "c'est vraiment effroyable comme situation mais en quoi suis-je concerné ?" -- ce à quoi je vous répondrais : la force qui arrivera à fédérer l'Irak mettra la main sur la principale ressource énergétique du monde.

Cette domination lui donnera toute la liberté de faire jouer le prix du pétrole à sa guise -- faisant par là-même grimper en flèche le prix du pétrole à la pompe, à côté de chez vous.

Ce qui est très inquiétant, c'est qu'une telle force existe bel et bien -- et qu'elle a bien l'intention d'exercer une influence sur tout le Moyen-Orient, voire sur le monde.

 

L'arme secrète de l'Iran est ultra-puissante...

L'Iran a réussi à "(...) annexer une large portion
de l'Irak sans tirer un seul coup de feu"
-- Robert Baer, ex agent de la CIA.

Avec le départ des américains, la seule force organisée et capable de fédérer une grande majorité d'irakiens, c'est la religion [...] de l'islam.

Attention, il faut être très clair : le problème ne vient pas de l'islam mais du fanatisme religieux prôné par certains dirigeants chiites.[chayR pense quant à lui que le problème vient aussi de l'islam qu'il différencie du qour'an, l'un étant la falsification de l'autre.]

L'Irak se compose de trois groupes dominants : au nord les Kurdes, au centre les sunnites, au sud les chiites. Ces trois entités sont de confession islamique qu'elles appliquent avec certaines variantes.

Au niveau de la population : la communauté chiite, majoritaire en Irak, s'ouvre à l'Iran. Elle accueille à bras ouverts les réfugiés politiques chiites chassés par Saddam durant la guerre Iran - Irak.

Bon nombre de chiites irakiens apprécient la présence des Iraniens, de plus en plus nombreux dans la région. Dans un pays ou règne le chaos et où les repères ont volé en éclats, leur présence rassure, car elle structure la société - nous y reviendrons.

Parallèlement à cette cohabitation vertueuse : certaines figures d'autorité de la région -- tels que Ahmedinejad (président ultra-conservateur de l'Iran) ou l'ayatollah Ali Khamenei (guide suprême) -- utilisent les textes sacrés pour tenter endoctriner les croyants dans un projet plus politique que religieux.

Leur but : reprendre le contrôle du Moyen-Orient grâce à une arme secrète : la foi des croyants -- le "melting pot" irakien est pour eux une aubaine.

Et c'est bien là que réside la vraie victoire de l'Iran dans le conflit Etats-Unis-Irak, puisqu'il ouvre la voie de la plus grande réserve de pétrole du monde à l'Iran, via sa proximité avec la communauté chiite du Moyen-Orient.

Comment ? C'est ce que nous allons voire tout de suite...

 

Prendre le contrôle du Moyen-Orient : mode d'emploi...

Le réveil des communautés chiites du Proche-Orient depuis trente ans est un événement majeur de la géopolitique de cette région. Nombre d'observateurs et d'officiels, qu'ils soient américains ou irakiens, ne l'ont tout simplement pas vu venir.

La stratégie iranienne consiste à prendre le pouvoir non pas par les armes -- elle n'en a de toute façon pas les moyens -- mais par la prise des postes économiques et religieux afin d'accéder légalement, par les urnes, aux postes politiques clé. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est terriblement efficace !

Cette stratégie, déjà appliquée avec succès au Liban, a été d'une redoutable efficacité. Le Hezbollah chiite libanais, construit et téléguidé depuis l'Iran, menace aujourd'hui de devenir majoritaire au Parlement ! Ce qu'il faut craindre aujourd'hui ? La "libanisation" de tout le Proche-Orient. Ni plus, ni moins.

Comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessus, les chiites sont largement représentés en Irak.

Avant même la fin de la guerre en Irak, Washington s'inquiétait de la facilité qu'avaient les chiites iraniens à passer la frontière. Ils se faisaient tout simplement passer pour des irakiens et pouvaient ainsi prendre les commandes des bras armés irakiens.

Certains occupaient des postes dans les milices de sécurité des quartiers chiites de Bagdad en attendant des ordres venus d'Iran. D'autres ont pris la direction des mosquées, réclamant qu'on leur rende Nadjaf, la ville de pèlerinage la plus sacrée pour les chiites.

Au final on trouve des chiites iraniens un peu partout dans la société irakienne : des mosquées aux commerces en passant par les universités ou les hôpitaux -- qui travaillent activement à la reconstruction du pays.

Cette infiltration s'est révélée si efficace qu'on a commencé à parler dès 2004 d'un "croissant chiite". Cette expression, initialement lancée par le roi Abdallah II de Jordanie est tout de même à prendre avec des pincettes...

Parler de croissant chiite, c'est assimiler les chiites à un bloc homogène et solidaire qui échapperait au contrôle de leurs Etats respectifs et qui serait téléguidé par l'Iran.

La réalité est certes plus complexe et les chiites très hétérogènes, mais il est indéniable que l'Iran utilise toutes les cordes de son arc -- et notamment la corde fondamentaliste -- pour instrumentaliser les communautés chiites à des fins politiques.

L'objectif : asseoir une hégémonie de l'Iran sur la scène régionale. Prenons un exemple :

A Bassorah (Basra), grande ville du sud de l'Irak, qui est le seul accès maritime du pays et principale voie d'exportation de son pétrole.

Cette ville, qui constitue donc le "coeur de l'économie irakienne" ne fait plus réellement partie de l'Irak : à Bassorah aujourd'hui, la monnaie de référence est le toman iranien...

Evidemment dans toutes les provinces périphériques, police... services secrets... hôpitaux... universités et organisations sociales ne répondent pas aux autorités de Bagdad, mais aux partis politiques et autres groupes chiites soutenus par l'Iran.

Cet exemple pour vous montrer la finesse stratégique de l'Iran qui s'empare avant tout de la base, de la population... puis des postes clés politiques, économiques et religieux.

Une fois la population du pays fédérée autour d'une nouvelle organisation à dominante chiites, les "représentants" iraniens présents en Irak et téléguidés par les ayatollahs n'ont plus qu'à se présenter aux urnes pour prendre le contrôle de manière tout à fait légale.

Et cette hégémonie passe bien sûr par le contrôle des ressources et des voies d'approvisionnement du pétrole et du gaz de la région.

Aujourd'hui, le "croissant chiite" a les moyens de contrôler une très grande partie des ressources en hydrocarbures (gaz, pétrole) ainsi que leur évacuation vers les pays consommateurs. Réel ou fantasmatique, il est en position de force aussi bien au Moyen-Orient que vis-à-vis de l'Occident.

"L'Iran est prêt à prendre part activement à la direction
des affaires mondiales et à établir la sécurité
et la justice en différentes parties du monde"
-- Ahmadinejad, avril 2009.

Et en ayant le contrôle sur cette région qui regorge de pétrole, ils peuvent tenir la dragée haute aux Occidentaux et en premier lieu aux Etats-Unis -- premiers consommateurs de pétrole de la planète...

 

Réserves pétrolières et voies d'acheminement à portée de main du pouvoir iranien

Source : BP

Comme vous pouvez le voir sur l'illustration ci-dessus, la distribution de pétrole dans le monde provient à plus de 60% du Moyen-Orient.

Pour faire simple, on pourrait dire que les principaux pays détenant assez de réserves dans leur sous-sol pour satisfaire la demande grandissante de pétrole du monde sont l'Arabie Saoudite, l'Iran et l'Irak.

Cette situation, ajoutée au fait que les autres régions de production auront totalement épuisé leurs réserves conventionnelles dans une vingtaine d'années, fait que notre dépendance pétrolière à l'égard du golfe "arabo-persique" ne peut que croître.

N'importe quel producteur de pétrole dans le monde profiterait de cette situation. Voilà déjà une excellente raison pour vous d'avoir quelques valeurs pétrolières en portefeuille. Mais ce n'est pas la seule...

"Nous espérons porter la production à 10 à 12 millions
de barils par jour, qui fera de l'Irak l'égal
des plus grands producteurs",
Hussein Chahristani, ministre du Pétrole.

La guerre énergétique est impitoyable. En plus de détenir le sacro-saint pétrole dont nos sociétés occidentales sont si dépendantes, il reste encore à avoir le contrôle des réseaux d'approvisionnement, les célèbres pipelines ou encore les pétroliers.[...]

Prenons l'exemple du détroit d'Ormuz, qui à lui seul voit passer plus du tiers du pétrole produit au Moyen-Orient... soit 20% du pétrole consommé chaque jour dans le monde.

Le golfe Persique est le coeur énergétique du monde, le détroit d'Ormuz son artère principale !

Parmi les milliards de barils de pétrole qui transitent quotidiennement au Moyent-Orient, le détroit d'Ormuz concentre pas moins de 40% du commerce mondial de pétrole. 17,4 millions de barils y transitent chaque. Presque l'équivalent de la consommation journalière de brut des Etats-Unis. C'est considérable.

Et ce n'est qu'un début : l'EIA (Enery Information Administration) prévoit que les exportations de pétrole via le détroit d'Ormuz devraient doubler d'ici 2020.

Le problème stratégique de ce passage clé des pétroliers, situé à plus de 10 000 km à vol d'oiseau des côtés américaines... est évident.

"Le fait de l'existence de menaces sur le détroit
aura un impact psychologique important...
voire, une simple allusion sur une éventuelle restriction
provoquera une flambée des prix du pétrole" --
Michael Clarke, directeur de l'Institut royal des Services unis.

Bien que disposant de bases militaires sur les routes stratégiques de ses pétroliers, l'occident a une épée de Damoclès au-dessus de la tête. En effet, il suffirait d'un ordre de Téhéran pour que les voies d'acheminement du pétrole et du gaz soient immédiatement prises d'assaut et maitrisées.

Imaginez un instant l'impact sur le marché du pétrole ! Instantanément tous les détenteurs d'actions pétrolières verraient leur portefeuille prendre des dizaines de pourcents...

Le risque est bien réel : il suffit de voir la hausse vertigineuse du coût d'assurance d'un pétrolier, qui est passé de 150 000 $ à plus de 450 000 $ par voyage, pour s'en convaincre -- sans compter l'assurance sur la cargaison elle-même qui fait l'objet d'une autre police d'assurance.

Pour mettre à bien ces menaces, l'Iran a disposé de redoutables Silkworms (voire photo ci-dessus), -- missiles sol-sol montés sur camion -- tout le long de la côte Nord du détroit d'Ormuz et du golfe persique, sur les îles Abu Musa, Qeshm et Sirri.

Et comme si cela ne suffisait pas, l'Iran a aménagé des batteries côtières de missiles anti-navire. Souvenez-vous en 2006, au large des côtes libanaises, la frégate israélienne SAAR-V Hanit en avait fait les frais.

Silkworm C-802

Silkworm C-802

Ce missile subsonique transporte une charge de 165 kg à 120 km avec une altitude de vol comprise entre 5 et 7 mètres. Il est doté de capacité antibrouillage et peut être lancé depuis la terre, depuis un avion ou depuis un bateau.

Une usine d'assemblage de missile C802 est installée à Bandar Abbas ce qui montre bien que l'Iran ne connaîtra pas de pénurie sur ce type de matériel !

Ainsi la "défense" des Iraniens est on ne peut plus claire. A la moindre menace, le détroit d'Ormuz s'embraserait. Des officiers du Pentagone ont confié qu'il faudrait -- au bas mot -- trois jours de bombardements ininterrompus pour venir à bout de ces missiles.

"Naturellement tout pays attaqué par un ennemi utilise
toutes ses capacités et opportunités
pour faire face à cet ennemi".
"Concernant la route principale pour faire sortir le pétrole,
l'Iran agira pour imposer un contrôle
sur le golfe Persique et le Détroit d'Ormuz".

Que se passerait-il si les Iraniens décidaient de bloquer le détroit d'Ormuz ?

C'est bien simple : le cours du baril passerait à 250 $ dans les jours qui suivent. Wall Street décroche comme jamais depuis 20 ans. Le Dow Jones tombe à 800 pts.

Compte tenu de la géographie du détroit, l'Iran pourrait aisément mettre sa menace à exécution, et propulser en quelques secondes le prix du pétrole à plus de 150 $ !

Une aubaine pour les majors du secteur, un calvaire pour des milliers d'investisseurs et la fortune pour qui se sera préparé à une telle éventualité.

"Le pétrole pourrait atteindre un prix se situant
entre 150 $ et 200 $ le baril à cause des réserves
connues qui déclinent.  Les relations internationales,
particulièrement celles entre les Etats-Unis et l'Iran,
aideront
à guider le baril de pétrole vers cette fourchette de prix."
-- Jim Rogers, 2009.


[...] Pour le moment, permettez-moi de conclure rapidement sur les 3 scénarios qui vont faire de l'Iran la zone sensible du Moyen-Orient dans les mois et les années à venir...

Pour un investisseur, négliger l'influence de cette partie du monde sur le marché énergétique serait un pari insensé. D'autant que d'autres pays s'allient déjà avec l'Iran afin de constituer un nouvel ordre économique mondial -- qui détiendrait à lui seul 20 à 50% des ressources énergétiques de la planète !

 

Les 3 scénarios qui pourraient faire passer le baril de 80 à 200 $ en quelques jours seulement !

1- La théorie de l'alliance "Chine, Russie, Iran"

Pendant que l'occident ronge son frein contre l'Iran et son président, de l'autre côté de la planète les poignées de main et connivences vont bon train.

Depuis 2001, bien avant les attaques du 11 septembre, quelques pays comme la Chine et la Russie se sont inquiétés de voir les Américains lorgner sur les réserves énergétiques du Moyen-Orient.

Désireux de garantir les approvisionnements énergétiques en provenance de leurs voisins, ils ont créé en juin 2001 l'Organisation de Coopération de Shanghaï (OCS).

Il faut préciser que cette organisation a pour objectif officiel la lutte contre le terrorisme... Toutefois, pas d'Américains parmi ses membres ; elle privilégie au contraire les participants opposés au Nouvel Ordre Mondial tel que le conçoivent les Occidentaux !

L'OCS est tout simplement un contre-pouvoir ultra-puissant ! Les membres de l'OCS regroupent 20% des ressources mondiales de pétrole, 38% du gaz naturel, 40% du charbon, et 50% de l'uranium !

Et en 2005, devinez qui s'est rallié à la cause de l'OCS en tant qu'observateur ? L'Iran bien-sûr... Pas plus tard qu'en juin 2009, le président Ahmadinejad rencontrait son homologue Hu Jintao en Russie...

Cette rencontre avec la diplomatie russe et chinoise est une aubaine pour l'Iran. La voilà entourée de deux géants émergents et parachutée dans les hautes sphères de la diplomatie internationale.

Cette alliance lui donne en plus un regain de crédibilité dans le monde et une sécurité renforcée.

Le président iranien peut compter sur ses homologues russes et chinois pour prendre des décisions concertées et peser d'avantage dans les décisions sur les dossiers sensibles...

L'OCS est une alliance récente mais qui pourrait prendre un poids de plus en plus important dans les années à venir, surtout si des accords énergétiques se concrétisaient, au nez et à la barbe des Américains.

Ces pays sont tous liés par une haine farouche de l'impérialisme américain. Ils multiplient les exercices et manoeuvres militaires coordonnés.

A elle seule l'OCS pourrait faire basculer le monde dans une crise énergétique monumentale... elle pourrait affaiblir les mesures internationales prises contre le projet d'un Iran disposant de la bombe atomique...

... elle pourrait enfin défendre les intérêts de l'Iran en cas de conflit ouvert avec Israël... scénario qui n'a jamais été aussi près de se concrétiser qu'aujourd'hui !

 

2- L'hypothèse de la Troisième Guerre Mondiale

Ce scénario, bien que redouté par tous, ne doit pas être pris à la légère.

Voilà des années qu'Israël trépigne à l'idée de bombarder l'Iran en réponse aux sempiternels propos antisémites et négationnistes du président iranien.

"Ce que l'Iran essaie de faire maintenant n'est pas du tout éloigné
de ce que Hitler avait fait avec le peuple juif il y a 65 ans"
-- Silvan Shalom avril 2009.

Il semblerait jusqu'à présent que ce soit l'administration Obama qui tente de réfréner les passions israéliennes --ces derniers voient en Ahmadinejad une réplique d'Hitler, capable de mener une guerre fratricide au Moyen-Orient au nom d'un grand empire Persan.

C'est pourquoi le monde entier a les yeux braqués sur l'Iran depuis quelques mois. Aussi bien les investisseurs, les industriels que les politiques et les militaires. Si l'Iran cachait une base nucléaire prête à l'assemblage d'une bombe, la face du monde pourrait bien changer du jour au lendemain.

La question du nucléaire n'est toujours pas réglées à l'heure où j'écris ces lignes -- la communauté internationale estime que l'Iran mettra encore plusieurs mois pour se procurer suffisamment d'uranium enrichi et lancer une attaque nucléaire -- si tel était le scénario choisi par Téhéran.


L'inquiétude demeure. Encore faut-il qu'Israël ne lance pas les hostilités la première. Là aussi, toutes les supputations sont admises...

"Nous ne permettrons pas à ceux qui nient la Shoah
d'en commettre une deuxième."
-- vice-premier ministre israélien.

Israël a déjà mis ce genre de menace à exécution : une première fois en 1981, avec la destruction de la centrale irakienne d'Osirak ; puis une seconde en 2007, lorsque l'armée de l'air israélienne détruisit un site syrien supposé abriter une centrale nucléaire livrée par la Corée du Nord.

Mais avec l'Iran, la donne n'est pas la même. Le terrain iranien n'est ouvert comme en Irak ou en Syrie. La destruction des sites nucléaires iraniens nécessiteraient de nombreux passages sur le territoire et pourraient facilement mener au fiasco.

Cependant, si Israël décidait de "frappes chirurgicales", la guerre ferait exploser les prix du pétrole. L'Iran pourrait alors en quelques minutes provoquer la fermeture du détroit d'Ormuz : l'explosion des prix du pétrole serait alors fatale pour l'économie mondiale.

L'Iran sait taper "là où ça fait mal" et n'hésitera pas en cas de conflit direct avec Israël à mettre les Etats-Unis et par-là même le reste du monde en bien mauvaise posture...

A moins que ce ne soit d'en-haut que viennent les problèmes...

 

3- L'imminence de l'Apocalypse

Bien que cela puisse sembler étrange pour nombre d'occidentaux, croyants ou non, l'imminence de l'Apocalypse est quasiment un thème de campagne pour certains dirigeants iraniens.

Il faut savoir que l'apocalypse est un moment important dans de nombreux textes religieux. On la retrouve dans la Bible, le Coran ou encore la Torah.

Seulement voilà, comme dans toutes les religions, la bataille des interprétations fait rage -- Ahmadinejad l'a très bien compris.

Il utilise métaphores et double langage jusque devant les représentants de l'ONU. Et on a parfois du mal à faire le distingo entre l'un et l'autre.

"Le droit de l'Iran à la technologie nucléaire
est une des solutions qui préparent le retour de l'Imam"
-- Ahmadinejad.

Et c'est ce qui inquiète les autorités internationales avec le dossier de la bombe nucléaire iranienne -- elle pourrait devenir un moyen pour Ahmadinejad de précipiter "l'Apocalypse".

L'affirmation répétée de "rayer Israël de la carte" s'inscrit dans le scénario et dans le langage de "l'apocalypse" -- le président iranien utilisant à des fins politiques la prophétie de l'Imam, successeur du prophète Mohamed et Sauveur de l'Islam -- qui doit descendre sur terre à la fin des temps pour restaurer la justice et la paix.

Si cette rhétorique provocatrice semble avoir un certain écho auprès d'une minorité, il semblerait qu'Ahmadinejad soit plus un politicien qu'un illuminé -- il utiliserait une certaine interprétation des textes sacrés afin de rallier un maximum de fidèles à sa cause...

"Ahmadinejad est un cavalier de l'Apocalypse,
qui ne songe qu'au retour du douzième imam",
expliquait récemment le fils du chah d'Iran Reza Pahlavi
dans L'Express.

Quoiqu'il en soit, pour nous, investisseurs, ces trois scénarios sont à prendre en compte lorsque nous investirons sur des sociétés dont l'essentiel des ressources se concentre au Moyen-Orient.

Tout trois sont susceptibles d'avoir un impact majeur sur le marché énergétique -- dont l'onde de choc résonnera du Moyen-Orient à l'Occident et du baril de pétrole aux valeurs de votre portefeuille.

Mais pour cela, il faut d'abord commencer par vous positionner -- et le plus vite sera le mieux :

Les trois scénarios que nous venons de décrire sont très difficiles à anticiper : on ne sait ni quand ni si la menace éclatera... on sait juste que les conséquences seront gigantesques.

[Photo crédit X : l'imam Khomeyni qui a pu éléborer son idéologie en toute tranquilité, alors qu'il était l'hôte de la France à 78640 Neauphle le Château.]

01:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, entité nationale, korane, kourane, marseillaise, qour'an, qouran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 02 novembre 2010

Les 3 Monos

8f7a4f534168a026ea8a27b7b3589a0b.jpgQuestion

sur Yahoo Q/R Religion et Spiritualité :
Je ne vois vraiment pas la différence
entre les 3 religions monthéistes ?

Réponse :

Penser qu'il n'y a pas de différence entre les 3 religions monothéistes est évidement une utopie.

Déjà entre des triplés, il y a des différences : de sexe, de caractère, de sensibilité...

Mais si l'on examine attentivement les 3 religions monothéistes,
il y a entre elles, plus de ressemblances que de différences.

Et alors la vrai question n'est-elle pas de savoir si l'on est :
- un coupeur de cheveu en quatre ou un rassembleur ?
- une personne qui recherche l'unité et l'harmonie ?
- un semeur le désordre sur cette planète ?

De dire que Jésus est un imposteur, Dieu ou un prophète
est à la porté de n'importe quel âne venu.

Chercher à savoir si la parole de Jésus est compatible
avec celle de Moïse ou de Mouhammad,
est un tout autre exercice qui demande de véritables qualités humaines 
et là, les candidats au vrai oecuménisme ne sont pas nombreux.

C'est normal ! On leur demande de faire un effort (jiHad).
Et personne n'aime faire des efforts.

Le cerveau est rouillé par les "digest" des religions
et penser par soi-même (i°jtiHad) à l'aide des textes religieux, bien traduits,
est une oeuvre nouvelle et délicate pour des cervelles convalescentes.

Eh bien, c'est ce que vous invite à faire ce blog !

[Photo crédit X : un rabbin, un pape, un muphti qui ont l'air de s'ennuyer ferme.]

01:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lapidation, al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 01 novembre 2010

Pas de ça chez nous !

IdentitéFrançaise.jpgPour que chaque Algérien accroche un drapeau à sa fenêtre le 1er Novembre !

Article trouvé sur FaceBook
:

Encore un groupe qui semble implorer qu'on le mette à la porte  de la France : alors monsieur le ministre Heuteufeux, encore des clients pour vous ?

Auto description de ce groupe de FaceBook
:

"Pour que chaque Algérien accroche un drapeau à sa fenêtre le 1er novembre pour honorer nos martyrs, notre liberté, le déclenchement de la révolution, le début de la fin de la barbarie et de la sauvagerie de l'occupant français , et surtout du grand sacrifice de ces gens qui ont eu le courage une nuit du 1er novembre 1954 de se sacrifier pour qu'on puisse vivre dans notre belle Algérie".

Commentaire
:

Je suppose que ce groupe d'ignorants fait allusion au couple d'instituteurs lâchement assassiné à bord d'un autocar qui circulait en 1954, sur les routes d'un département français d'Algérie.

[Crédit dessin Yral, le génial dessinateur de Monluçon, avec les personnages du gros Obélix et du petit Astérix de Goscinny et Uderzo.]

01:15 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, kourane, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Rendons l'Obélisque !

ARTICLE (eh oui, c'est la fête !)

Question sur Yahoo Q/R du 31.09.10 de :
 
Ai-je la solution pour régler les conflits en France, c'est quelque chose d'irréalisable, mais tellement simple ?
Dans un premier temps, Il faudrait, démonter l'Arc de Triomphe, renvoyer l'obélisque de la Concorde en Égypte et supprimer la Pyramide du Louvre. Cela devrait régler pas mal de problème.
Réponse par :
  • Top Contributions

    salut السلام שלום !

    Tu as raison, ta solution devrait régler tous nos soucis :

    1° ARC DE TRIOMPHE
    DE LA PLACE DU GENERAL DE GAULLE

    On pourrait bientôt recouvrir l'Arc de Triomphe d'une kiswah et en faire la nouvelle kaa'ba européenne.

    Il n'y aurait que des avantages :

    - économie de kérozène pour aller à la Mecque
    - plus de file d'attente pour avoir un passeport de hajj
    - plus de vaccination contre les microbes "islamophobes"
    - gros chiffre d'affaire pour l'hôtellerie parisienne
    ...etc.

    Il y a des millions de voitures qui tournent déjà autour de ce monument, avec les musulmans qui ont envahi la France, ça ne fera pas de différence.

    2° OBÉLISQUE
    DE LA PLACE DE LA CONCORDE

    Oui, il faut dégager ce symbole de la gauloiserie.
    Les musulmans n'ont pas d'ancêtres gaulois que je sache.
    Donc : dehors les Obelix et autres Astérix !

    3° PYRAMIDE
    DU PALAIS DU LOUVRE

    Il faut détruire ce monument à la gloire de la culture française, car c'est une insulte manifeste à l'ignorance des adeptes de l'islam !

    Eh quoi ! Qu'avons nous besoin de Belles Lettres et de Beaux Arts,

    - quand il suffit du seul Coran, emballé dans une jaquette plastique, pour que nos femmes mal réglées ne puissent le souiller.

    - Quand il suffit de l'annuaire des Horaires des Chemins de Fer pour y faire le pendant et ainsi justifier de l'achat d'une bibliothèque ou juste une planche de bois avec la photo de la famille et du chien : ah non ! J'oubliais, un hadith dit qu'il ne faut pas de chien dans la maison ;)

01:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans F o r u m | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chien, islam, maison, ablutions, chasse, gardien, troupeaux, coran, corane, courane | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 31 octobre 2010

Relations avant mariage

93a3740e9c29184583a541c437333b51.jpgQuestion
du jour sur Yahoo Q/R R&S :

Comment faites vous, ou comment vous comportez-vous ? Dans la religion musulmane les relations amoureuses avant le mariage sont interdites ... Pour ceux et celles qui ont trouvé l'âme soeur, comment avez-vous fait ? Et pour les autres comment feriez-vous pour pas désobeir aux règles de l'islam ?

Réponse :

Selon la Parole du Dieu, inscrite dans le qour'an (Coran), tout est dans l'intention, a°n niya. L'islam étant - rapport au Coran - comme une mouche ayant voulu vampiriser un chien, je n'évoquerai pas les hadiç (hadiths) plus contradictoires les uns que les autres, quand ils ne sont pas vulgaires).

Les relations amoureuses ne sont qu'un des chapitres des relations humaines.

Le Dieu nous demande d'entamer des alter-relations avec une bonne intention. C'est-à-dire avec l'intention de Lui plaire.

Donc, si vous approchez d'une personne avec l'intention de l'honorer, de la respecter, de faire les efforts (jiHad) nécessaires pour pérenniser votre relation ...
... alors, il n'y aucune contrainte dans la Loi (1) du Dieu.

(1) La Loi, a°d dîn, rien à voir avec l'islam.
La Loi du Dieu est incrite dans la Torah, l'Evangile et le Qour'an
comme c'est judicieusement rappelé en § S.9 / 111

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : relation, amoureuse, avant mariage, al koran, el korane, relevant, pertinent | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 30 octobre 2010

Martyrs (Qour'an)

petanque-islam.jpgExtrait de §S.3 - al i°mran
versets 137 à 145

137
qad Ralat
Certes, se sont passés,

min qabli-koum sounanoun
avant vous, [beaucoup] d’événements.

fa-sîroû° fi-l a°rDi
Aussi, voyagez sur la terre

fa-(a)°nZouroû° kayfa
[et] alors voyez comment

ka°na ‘a°qibatou-l moukazzibîna

sont advenus les menteurs.
(ce qu'il est advenu des menteurs)

138
Ha°za° baya°noun li-n na°si wa Houdâ°n
Voilà un exposé pour les gens et un guide

wa maw‘iZatoun li-l mouttaqîna
et une exhortation pour les craintifs [du Dieu]

139. wa la° taHinoû° wa la° tahzanoû°
Et ne vous laissez pas battre ! Et ne vous affligez pas !

wa a°ntoumou-l a°’lawna i°n kountoum moûminîna
(Et) vous êtes (les) supérieurs, si vous êtes (des) croyants.

140. i°n yamsas-koum qarhoun
Si vous atteint une blessure,

fa-qad massa-l qawma qarhoun miçlou-hou
alors certes, atteindra [l'autre] peuple, une blessure semblable (à elle).

wa tilka-l a°yyamou nouda°wilou-Ha° bayna-n na°si
Et ainsi, les jours, Nous les faisons alterner parmi les gens,

wa li-ya’lama-l lahou-l lazîna a°manoû°
(et) afin que reconnaissent le Dieu, ceux qui ont cru,

wa yattaRizi min-koum chouHada°a
et qu’Il choisisse parmi vous des témoins.

wa-l lahou la° youhibbou-z Za°limîna
et le Dieu n’aime pas les injustes,

141. wa li-youmahhiSa-l lahou-l lazîna a°manoû°
et afin que le Dieu purifie ceux qui ont cru

wa yamhaqa-l ka°firîna
et anéantisse les mécroyants.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
*
* 142. a°m hasib-toum a°n yadRouloû°-l jannata
* Est-ce que vous comptez entrer au Paradis/Jardin,
*
* wa lamma° ya’lami-l lahou-l
* mais sans que ne [re]connaisse le Dieu
*
* lazîna ja°Hadoû° min-koum wa yalama-s Sa°birîna
* ceux qui luttent parmi vous et [re]connaisse les endurants ?
*
* 143. wa laqad koun-toum tamannawna-l mawta
* Et certainement avez-vous souhaité la mort
*
* min qabli i°n talqaw-hou
* avant [même] de la rencontrer.
*
* fa-qad raa°ytoumoû-hou wa a°ntoum tanZouroûna
* Et certes vous l’avez vue, délors que vous regardiez.
*
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

144. wa ma° mouhammadoun i°lla° rasoûloun
Et Mouhammad n’est qu’un messager ;

qad Ralat min qabli-hi-r rousoulou
certes sont passés avant lui, des messagers.

a°-fa-°in ma°ta a°w qoutila (a)°nqalabtoum ‘alâ a°’qa°bi-koum
Alors s’il mourrait ou était tué, retourneriez-vous sur vos talons ?

wa man yanqalib ‘alâ ‘aqibay-hi
Et celui qui retourne sur ses talons,

fa-lan yaDDourra-l laha chaya°n
alors ne nuira au Dieu en aucune chose

wa sayajzî-l lahou-ch cha°kirîna
et le Dieu récompensera les reconnaissants.

145. wa ma° ka°na li-nafsin a°n tamoûta
Et personne ne peut mourir,

i°lla° bi-i°zni-l lahi
excepté par (la) permission du Dieu,

kita°ban mouwajjala°n
d’une prescription déterminée

wa man yourid çawa°ba-d dounya° noûti-hi min-Ha°
Et qui veut la récompense de la [vie] proche, Nous la lui donnerons.

wa man yourid çawa°ba-l a°Rirati noûti-hi min-Ha°
Et qui veut la récompense de la [vie] dernière, Nous la lui donnerons.

wa sanajzî-ch cha°kirîna
Et Nous récompensons les reconnaissants.

[Dessin crédit X, commentaire : "Tu pointes ou tu tires", (Do you point or do you pull ?) expression typique des joueurs de pétanque, ce jeu de boules de Marseille qui a fait le tour du monde.]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 29 octobre 2010

Chahada

islam1.jpgDepuis plus de 10 ans que je surfe sur le Net, que j'entend toutes sortes de musulmans prononcer la chahada, l'attestation de foi en Dieu et non pas au Prophète Mouhammad ou pire à l'islam...

...je n'ai pratiquement jamais trouvé quelqu'un qui sache la retranscrire correctement en lettres latines et donc la bien réciter...

... car comme le disait le moraliste français Jean de la Bruyère
(né à Paris le 16 août 1645 - mort à Versailles le 10 mai 1696) :

"Tout ce qui se concoit bien, s'énonce clairement
Et les mots pour le dire, arrivent aisément."

En effet, en récitant la chahada pour l'avoir entendu, même des centaines de fois, on n'en sait pas les lettres qui la composent. Et pourtant, c'est tellement simple : il suffit de prendre le qour'an (Coran, Al Koran, Alkoran) et de lire chacune des lettres arabes qui la compose.

Formule de la chahada, le témoignage
(a°ch chahid = le témoin) :

a°chadou a°n la° i°laha i°lla-l la°h waRdahou la° charîka la°h
J'atteste qu'il n'y a de divinité que le Dieu, Seul, sans associé au Dieu :

Mot à mot :

J'atteste
a°chad-ou

qu'il n'[est] pas
a°n la°

[de] divinité
i°laha

que le Dieu
i°lla-l la°h

Seul,
waRdahou

Et Mouhammad dans la chahada ?

Si vous avez bien lu les 3 derniers mots :
la° charîka la°h - sans associé au Dieu

Alors comme aujourd'hui c'est vendredi et peut-être que certains vont se rendre à leur salle de prière ou mosqué, ils savent donc ce qu'il leur reste à faire ;)

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : coran, corane, courane, koran, entité nationale, korane, kourane, marseillaise, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 28 octobre 2010

Prophéties de Mouhammad ?

binLadin.jpgQuestion :
(de Yahoo Q/R)
"Puisque Mahomet est un prophète, quelle prophétie a t-il annoncée et qui serait arrivée ?"

Réponse :
by chayR (alias Bonnes Nouvelles) !

Salut, السلام , שלום !

Le Prophète Mouhammad a annoncé qu'après lui, une bande d'illuminés allait saboter le qour'an et l'image de la recherche de la Perfection dans la Soumission au Dieu Unique qu'il véhicule.

Et il ne s'est pas trompé : dès sa mort, ses successeurs se sont disputés (abou bakr/'ali) entre tués ('oucman, 'oumar...) pour promouvoir leur conception du Dieu Unique au travers d'une pseudo sounnah, d'hadiç erronés et d'un chari'a criminelle.

Vrais fous de Dieu, les musulmans ont commencé à pondre comme des oeufs, des hadiç (hadiths) soit autant de racontards sordides sur la vie du Prophète Mouhammad :
- comment il déféquait (sic)
- comment il s'essuyait de la main gauche (re sic)
- comme il mangeait les ailes des mouches pour se soigner (re re sic)...

En 2009, une horde de barbus et de filles voilées veulent envahir l'Europe et la mettre sous la coupe de la chari'a.
- transformer les femmes en fantômes et autres ectoplasmes.
- reserver les piscines aux femmes.
- promotion de la violence comme mode de vie ... conjugal §S4.34 mal traduit !
- promouvoir le délit d'islamo-phobie (mot relevant du vocabulaire psychiatrique). C'est à dire, punir ceux qui n'aiment pas l'islam ! Alors qu'ils commencent par moi, car j'irai défèquer sur la tombe de l'islam... et je m'essuierai avec ses 80.000 hadiç, mais ... de la main droite.

Aucune prophétie. La Preuve ?

1° Mouhammad n'a JAMAIS voulu que ses propos soient retranscrits. Seuls les versets du qour'an furent inscrits sur des os de chameau, plaquette d'argile ou de bois.

2° Le prophète a interdit que soit diffusé après sa mort autre chose que le qour'an. Mais les chefs musulmans cupides et pervertis avaient besoin de l'appui posthume du Prophète pour assoir un pouvoir basé sur le rapt, le vol et la prévarication.

Boukhari et Mouslim furent leurs Goebels, les chefs de leur propagande. Ils écrivirent des torchons de papiers sur la vie du prophète. Ces documents stupides et délirants ont encore les faveurs des islamistes de nos jours.

3° Et cet argument, je le garde pour la fin :

Pourquoi Mouhammad n'a-t-il pas nommé de successeur ?
Trouvait trops incompétents 'ali, a°bou bakr, 'ouçman et 'oumar ?

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : coran, corane, courane, koran, entité nationale, korane, kourane, marseillaise, qour'an, qouran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 27 octobre 2010

Mariage annulé faute de virginité

Iran.jpgExtrait de l'AFP :

Mariage annulé faute de virginité:
l'UMP demande à la chancellerie d'agir


Le tribunal de grande instance de Lille a annulé en avril un mariage entre musulmans "pour erreur sur les qualités essentielles" de la conjointe car celle-ci avait menti sur sa virginité.

L'un des porte-parole de l'UMP Frédéric Lefèbvre a souhaité dans un communiqué que la chancellerie "déclenche un recours dans l'intérêt de la loi pour dire le droit", après l'annulation par la justice du mariage d'une jeune femme qui avait menti sur sa virginité.

"Si c'est la question de la virginité qui a motivé l'annulation du mariage, je demande à la chancellerie de déclencher un recours dans l'intérêt de la loi pour dire le droit", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Cette décision a suscité jeudi de vives réactions dans le monde politique et associatif. Alors que sa fiancée lui avait affirmé qu'elle était chaste, une valeur essentielle pour lui, l'homme avait découvert le soir des noces, qu'elle ne l'était pas et l'avait annoncé à ses proches vers 04H00 du matin.

Le père de l'époux aurait alors ramené la jeune femme chez ses parents, estimant sa famille "déshonorée", selon le récit publié dans la revue juridique le "Recueil Dalloz" cité par le quotidien Libération. Le mari, un ingénieur d'une trentaine d'années, avait décidé dès le lendemain de se séparer de son épouse et l'avait assignée en justice.

"On aurait pu faire un divorce par consentement mutuel (...) J'ai opté pour la procédure de "nullité relative" car c'est celle qui correspond le mieux" à la situation, a déclaré à l'AFP l'avocat de l'époux. "Le divorce sanctionne un manquement aux obligations issues du mariage comme l'infidélité. Ici, il y a un vice dès le départ", a-t-il expliqué.

Le tribunal a annulé l'union, estimant que l'époux l'avait conclue "sous l'empire d'une erreur objective" qui "était déterminante dans son consentement". Une décision basée sur l'article 180 du code civil, qui stipule que "s'il y a eu erreur dans la personne, ou sur des qualités essentielles de la personne, l'autre époux peut demander la nullité du mariage" dans un délai de cinq ans.

Le jugement est "parfaitement logique" car "l'épouse a reconnu qu'elle avait menti", a estimé l'avocat.

La secrétaire d'Etat au droit des femmes a déclaré dans un communiqué être "consternée de voir qu'aujourd'hui en France certaines dispositions du code civil conduisent, par l'interprétation qui peut en être faite, à une régression du statut de la femme".

"Une telle décision est une atteinte à l'intégrité des femmes et une violation aux droits fondamentaux de tout individu", est-il ajouté dans le communiqué, soulignant que "cette réalité est d'autant plus choquante que le gouvernement multiplie les mesures en faveur de l'égalité entre les hommes et les femmes".

UN député UMP a exprimé son "indignation" face à une décision "choquante (qui) avalise un intégrisme archaïque". Le PS a dénoncé un jugement "atterrant" qui "bafoue le droit des femmes à disposer de leur corps et à vivre, librement, comme les hommes, leur sexualité" et le PCF l'a qualifiée de "scandaleuse".

L'association Ni putes ni soumises a évoqué une "régression" , exprimant son amertume "de savoir qu'en France la virginité peut être considérée comme une 3qualité essentielle" et a réclamé un changement législatif.

Le procureur de Lille a déclaré à l'AFP que le jugement était "assez conforme à la jurisprudence classique", insisté sur le fait que les deux époux étaient "d'accord". Le problème de la virginité "focalise un peu le débat, mais, selon ce magistrat, la question ce n'est pas la virginité, c'est la liaison qu'elle a eue avant et qui a été cachée." "C'est le mensonge qui motive la décision du juge", a souligné le procureur Lemaire.

La Chancellerie a affirmé n'avoir "pas le souvenir" d'une annulation pour mensonge sur la virginité, même si les annulations pour mensonges sur "des éléments de personnalité" d'un des conjoints sont loin d'être rares.

Parmi ces "erreurs" figurent essentiellement la découverte après le mariage que le conjoint est divorcé, qu'il a menti sur sa nationalité, qu'il fait l'objet d'une mesure de curatelle ou qu'il n'est pas apte à avoir des relations sexuelles normales. L'UMP demande à la chancellerie d'agir


Aujourd'hui, c'est nous qui attendons vos commentaires
(quel que soit votre langue, nous les traduirons).

[Photo crédit X . Femmes iraniennes : ma consoeur est la 3° du 2° rang, mais vous déja l'aviez reconnue :) ]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dieu, relevant, pertinence, quran, qour'ancoran, corano, koran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 26 octobre 2010

Dieu et la grammaire

M82Galaxy.jpgSalut, السلام , שלום !

Dans le qour'an
(Alkoran, Coran)
il est écrit : a°l lah

a°l
= le
lah = Dieu
a°l lah = le Dieu
c'est simple.

Pourquoi : le Dieu ?

1° - parce que Dieu n'est pas un nom, mais un genre :
Le Dieu n'est pas un homme, mais le Dieu des hommes.
Dans le genre ou la classe Dieu, Il est Seul.

2° - parce que le Dieu n'est pas un dieu quelconque,
un divinité parmi des millions de divinités.

3° - parce que tout mot a un genre masculin féminin ou neutre.
et on ne dit pas : Dieu est partie ;
le Dieu est donc bien, n'en déplaise, un mot masculin

Exemples :

incha'a-l lah = Si veut le Dieu = si le Dieu veut;

b. ismi-l lah = b(énédiction) sur le nom du Dieu
où : b. est l'abréviation usuelle de barouk (du verbe baraka)

Et non pas bi smi-l lah qui est une erreur tant islamique
que grammaticale : en arabe : bi est suivi de l'accusatif
et non du : i (final) du génitif (ismi)

P.S. Dans le Coran, la chahada (attestation de foi)
mentionne-t-elle le Prophète mouhammad ?
Le Dieu aurait-il fait une ommission ?

N.B. Convention de translittération : le petit : °
représente la lettre : alif, support du signe diacritique de la voyelle (a, i, ou)

[Crédit Photo : Bing (le Moteur de recherche :)]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans S/la Lecture noble | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dieu, al, lah, allah, chahada, coran, corane, courane, koran, korane | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 25 octobre 2010

Destin, destinés, destination

He'sgotthewholeworldinHishand.jpgQuestion :

"Le destin n'existe pas !"
Qu'en pensez-vous ?
Notre destin n'est-il pas seulement le résultat de ce que nous faisons, mais aussi de ce que nous pensons et de ce que nous projetons ?

Réponse :

Regardons déjà les définitions du dictionnnaire, Le Micro Robert :

DESTIN :

1° - Puissance qui selon certaines croyances fixerait de façon irrévocable le cours des évènements.

2° - Ensemble des évènement contigents (voir Hasard) ou non (voir Fatalité) qui compose la vie d'un être humain considérée comme résultant de causes distinctes de sa volonté.

3° - Ce qui advient de quelque chose. (Voir Avenir, Fortune)

Aussi, à la lumière de la Parole du Dieu Unique :

A/ le Dieu : Selon la première acception du terme, c'est bien le Dieu Unique Qui fixe les règles du jeu, mais Il a laissé le libre arbitre à l'être humain qui peut choisir le mal où le bien.
Certes le Dieu guide qui Il veut et égare qui Il veut, mais c'est l'attitude délibérée de l'homme qui détermine la "guidée" qu'il recevra du Dieu.

B/ La chaine des causes et des effets 
semble en effet inextricable :

Ce concept est très bien maitrisé par les bouddhistes dans le Sutra du Lotus concrétisé en 1222 par le Daimoku (la grand invocation) du moine japonais Nichiren Dai Shonin, soit son désormais célèbre mantra : Nam Myo Ho Renge Kyo, soit : Se consacrer à la Loi mystique du Sutra du Lotus.

南無妙法蓮華經Nam : je consacre ma vie à (la) 
Myo : mystique, mystérieuse
Ho : 法 Loi (de cause à effet)
Renge : (du) Lotus
Kyo : (du) Sutra (du même nom).

Le choix de la symbolique du lotus et plus particulièrement de sa fleur, est très puissant et judicieux du fait que cette plante possède simultanément la graine (la cause) et le fruit (l'effet), qu'elle pousse rapidement (expansion) dans des étangs boueux (la vie quotidienne), sans pour autant se souiller et préserve donc toujours sa pureté originelle.

En résumé : il n'y pas d'effets sans cause et de causes sans effets.

Mais contrairement à ce qu'affirme le scientifique Jacques Monod dans son livre "Le hasard et la nécessité", où il explique que tout est le fruit du le hasard ; nous pouvons lui rétorquer que ce n'est pas parce que nous ne savons pas remonter la chaine des causes et des effets qu'elle n'existe pas et que ce n'est pas elle qui détermine notre vie.

C/ Le futur :
Quant à ce qui adviendra de notre vie, la Parole du Dieu nous le rappelle constamment et nous avertit des conséquences de la mauvaise attitude de ceux qui sèment la pervesion et la corruption sur cette terre.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Merci de vos commentaires.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : destin, hasard, fatalité, sutra du lots, sutra, lotus, nam myo ho renge kyo | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 24 octobre 2010

Coran, islam, musulman...

vaseline.jpgIl ne faut pas confondre :

- le qour'an (Coran, al Koran) qui est considéré (à juste titre, selon moi), comme une des Paroles du Dieu Unique, au même titre que la Torah (5 premiers livres de la Bible) et l'Evangile de Jésus.

- la sounnah, ou tradition (du Prophète) qui prend sa source dans une masse incroyable de hadiç (hadiths), soit d'une part des "dits" que le Prophète mouhammad aurait proféré de son vivant et classés selon leur degré de fiabilité par ... des musulmans ; et d'autre par dans : 

- la Sirah, ou biographie du Prophète, là encore rapportée par des témoins qui vécurent plus de 200 ans après la mort de mouhammad. En plus des innombrables incohérences dont fourmille ce récit, certains scientifiques le soupçonnent d'avoir été écrit à rebours, c'est à dire pour justifier chaque détail du Coran comme une allusion de la vie du Prophète.  

- l'islam, ensemble des dogmes qui se prétendent issus du qour'an et le présente comme une religion alors qu'il n'est qu'une idéologie politico-sociale - élaborée par les califes et les imams post mouhammadiens - qui vise à l'hégémonie de ses tenants, soit une visée d'un islam dominant le monde entier grâce à diverses tactiques : terrorisme, cheval de Troie, lobbyisme...etc.

- l'islamisme, forme extrême de l'islam, mais en fait strictement la même idéologie. Les musulmans souhaitent asservir l'humanité ; les islamismes, plus pragmatiques, le tentent et y parviennent dans certains pays du globe. Les musulmans sont le marchepied de l'islamisme. Ce que les premiers rêvent, les seconds le réalisent.

- les musulmans, masse de plus de 1,3 milliards d'individus de cultures très hétéroclites, allant des analphabètes des montagnes aux scientifiques atomistes de l'Iran. Sous l'influence d'un clergé manipulateur, ils réfléchissent parfois par eux-mêmes en privé, mais se livrent à des manifestations d'obscurantisme barbare dès qu'ils sont plus de deux.

Conclusion : pour ceux qui comme moi, ont fait un travail de traduction, translittération, méditation, comparaison ... du qour'an (Coran), il y a plus à gagner spirituellement à rechercher et mettre en pratique les très nombreux enseignements communs de la Lecture Noble (Coran) et de la Bible, plutôt que de chercher à les opposer ou de suivre les commentaires frelatés et orientés des islamistes ou de leurs Frères Musulmans. 

chayR abou riyaD.

Anti islam (1), mais pro qour'an (Coran), sémitophile (mais anti sioniste), pro Bible (mais anti catho).
Bref, je suis un simple croyant aux 3 Ecritures, comme stipulé en §S.9/111 :
wada°n 'alay-hi haqqa°n fî-t tawrati wa-l î°injilî wa-l qour'ani
Une Promesse de Sa part, dans la Torah, l'Evangile et le Coran.

(1) mais pas "islamophobe" néologisme débile voulant associer une idéologie (l'islam) à une maladie mentale relevant de la psychiatrie (la phobie). Faut vraiment avoir fait un séjour prolongé dans un asile de fous (al baytou al majnoun) pour avoir une "pensée" pareille.

P.S. Mes définitions vous interpellent ? Réagissez en laisant un commentaire. Profitez de cette possibilité, avant que l'islam nous submerge !

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 23 octobre 2010

Salat/Prière

8aa8d1c1b1eec455a0a40330cf6f1730.jpga°s Sala°t, la Prière,
a°s soujoûd, la prosternation,
a°r ra'kat, l'unité de prière

Voici donc :
le texte rituel des ra'kat :
qour'an § S.10 - v.10
"Là, leur prière sera :
Gloire à Toi, Seigneur !
Leur salutation sera : Paix !
Et leur invocation finale sera :
Louange au Dieu, Maître des Mondes !"

Les 5 prières quotidiennes mentionnées par le qour'an
sont, selon la sounnah constituées
respectivement de : 2, 4, 4, 3 et 4 ra'kat.

Toujours selon la sounnah, elles peuvent être :
a) écourtées en voyage, au pèlerinage, le Soumis peut être autorisé à réduire le nombre de ra'kat de ses prières.
b) regroupées : il est possible en voyage de regrouper les prières par deux (2° + 3° - 4° + 5°).

tachahoud
: attestations (dites aussi : salutations) adressées au Dieu, suivi de l'attestation de l'unicité de Dieu. Puis des salutations adressées à Abraham et son fils Ibrahim, ainsi qu'à leur famille.

Rite
: pour effectuer une prosternation, au strict point de vue des postures et des formules, c'est à dire après avoir observé les préliminaires détaillés par ailleurs (cf. Prière), le/la Soumis/e observe le rite suivant :

Première unité de la ra'kat

1 - Debout, il dit :
a°l lahou a°kbar
Le Dieu [est] le plus Grand !

Puis il récite : a°l fa°tihat
(§ Sourate n° 1, en français : l'Ouverture)

Puis il récite d'autres versets de
La Lecture Noble / a°l qour'an a°l karim

2 - S'inclinant, il dit :
a°l lahou a°kbar
Le Dieu [est] le plus Grand !

Incliné, il dit 3 fois :
soubha°na rabba-na°-l 'aZîm
Gloire à Toi, notre Seigneur, le Puissant !
wa bi-hamdi-hi
Et (avec) louange à Lui !

3 - Se redressant, il dit :
sami'a a°l lahou li-man hamidat
[Q']entende le Dieu, celui qui Le loue !

Redressé, il dit :
rabba-na° wa laka-l hamd
Notre Seigneur, {et aussi} à Toi [est] la louange !

4 - Se prosternant, il dit :
a°l lahou a°kbar
Le Dieu [est] le plus Grand !

Prosterné, il dit 3 fois :
soubha°na rabbi-ya-l a°'lâ
Gloire à Toi, Seigneur, le Très Haut !

5 - S'asseyant, il dit :
a°l lahou a°kbar
Le Dieu [est] le plus Grand !

Assis, il dit 3 fois :
rabbi (a)°Rfir lî
Seigneur, pardonne-moi !

6 - Se prosternant, il dit :
a°l lahou a°kbar
Le Dieu [est] le plus grand !

Prosterné, il dit 3 fois :
soubha°na rabbiya-l a°'lâ
Gloire à Toi, Seigneur, le Très Haut !

7 - Se redressant, il dit :
a°l lahou a°kbar
Le Dieu [est] le plus Grand !

Le/la Soumis/e entame alors la :

Deuxième unité de la ra'kat.

- Elle est identique à la 1° unité sur les postures numérotées de 1 à 6
- Par contre au lieu de se remettre debout (comme en 7), le/la Soumise s'assoie et poursuit la 2° unité par la récitation du tachahoud, des salutations abrahamiques
(a°s Sala°tou a°l i°bra°Hîmîyyat) et du salut final.

tachahoud

a°t tahiyya°tou* li-l lahi
Les (salutations) les plus pures [sont] au Dieu !

a°z zakiyya°tou li-l lah

Les [salutations] les plus nobles [sont] au Dieu !

a°t Tayyiba°tou-s Salawa°tou li-l lah

Les glorifications et les salutations [sont] au Dieu !

a°s sala°mou 'alay-ka a°yyouhâ-n nabiyyou
[Que] la paix [soit] sur toi, ô Prophète !

wa rahmatou-l lahi wa baraka°tou-hou

Et la miséricorde de Dieu et Sa bénédiction !

a°s salamou 'alay-na°

[Que] la paix [soit] sur nous,

wa 'alâ 'îba°di-l lahi-s Sa°lihîn

et sur les serviteurs du Dieu, les justes !

a°chhadou a°n la° i°laha i°lla° lah

J'atteste qu'il n'y a de divinité que le Dieu,

wahda-hou la° charîka lah

Seul, pas d'associé au Dieu.

[Ajout de la sounnah dite du prophète :]

wa a°chhadou a°nna mouhammadda°n

Et j'atteste que Mouhammad,

'abdou-hou wa rasoûlou-hou

[est] Son serviteur et Son messager.

* tahiyya : maintenir en vie

a°s Sala°tou-l i°bra°hîmîyyat

a°l la°houmma Salli 'alâ mouhammad
[que] le Dieu, accorde Ses salutations à Mouhammad,

wa 'alâ a°li mouhammad

et à la famille de Mouhammad,

kamâ Sallayta 'alâ i°bra°hîm

comme Tu as accordé Tes salutations à Ibrahim,

wa 'alâ a°li i°bra°hîm

et à la famille d'Ibrahim.

wa ba°rik 'alâ mouhammad

et accorde Ta bénédiction à Mouhammad,

wa 'alâ âli mouhammad

et à la famille de Mouhammad,

kamâ ba°rak-ta 'alâ i°bra°hîm

comme Tu as accordé Ta bénédiction à Ibrahim,

wa 'alâ âli i°bra°hîm

et à la famille d'Ibrahim,

fî-l-'a°lamîn

parmi les mondes.

i°nna-ka hamidoun majidoun

En vérité, Tu [es] Digne de louanges, Majestueux.

Salut final *

1 - En se tournant vers la droite, il dit :
a°s sala°mou 'alay-koum
[Que] le Salut et le Paix [soient] sur vous
wa rahmatou-l lah
ainsi que la miséricorde du Dieu 

2 - En se tournant vers la gauche, il dit :
a°s sala°mou 'alay-koum wa rahmatou-l lah
[Que] la Paix [soit] avec vous et la miséricorde du Dieu !

# Ainsi se termine une ra'kat complète.
* Précision : le "Salut final" s'effectue à la fin de la Salat
et non pas à la fin de chaque ra'kat.

Note : comme vous pouvez le remarquer vous-même,
certaines parties du tachahoud proviennent assurément
du Coran, d'autres de la sounnah dite du Prophète.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : prière, raka'at, rakat, raka, prosternation, tachahoud, paix | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 22 octobre 2010

Seuls sur terre ?

e4ceacc68a24a72c9d29d290053a846d.jpgQUESTION
Sommes nous seuls face à nous même. Abandonné du Dieu (1) de l"univers ?

REPONSE
Le Dieu Unique Qui a créé le ciel et la terre, n'a pas laissé Sa création, donc l'homme aussi, sans "mode d'emploi".

A toutes époques, les hommes ont reçu Sa parole : la Torah (2), l'Evangile (3) et le qour'an en sont des exemples.

Mais l'homme profite de sa liberté pour semer le désordre et la division, notamment en matière de Loi spirituelle ; et non de religion (4). Il se plaît à créer des sectes, des branches, des ramifications toujours plus diverses, là où le Seul Dieu appelle à l'union.

Il n'y a qu'un Dieu et notre relation à Lui doit être fondée sur ce qu'Il dit et non sur ce que les hommes racontent. Donc, adieu prêches rabbinique, catéchismes (5), hadiç (6), sounnah (7), chari'a (8), autant d'associations (inutiles et perverses) à la Parole du Dieu.

(1) du Dieu = le Dieu (traduction chayR) = a°l lah (arabe translittéré) = Allah en français moderne
(2) Torah (français) = tawrat (arabe) = 5 premiers libres de la Bible chrétienne = pentateuque.
(3) Evangile : les Evangiles sont cités dans le qour'an au singulier, alors que tout le monde sait qu'il y en a quatre, reconnus par l'église catholique. Cette appelation singulière signifie l'ensemble de {la parole du Dieu} retransmise par Jésus, même si cette dernière nous est parvenue en quatre récits distincts, quatre points de vue parfois différents, mais relatant les mêmes évènements.
(4) a°d dîn = la Loi - le mot religion est un néologisme assez récent de la langue française.
(5) catéchisme : enseignement élémentaire des dogmes de l'église catholique, de la vie de Jésus et de passages des Evangiles. Aussi manuel, recueil, livret destiné aux enfants qui contient ces enseignements.
(6) hadiç (ou aussi translittéré hadith) = dit du Prophète, ou ce que le prophète aurait dit, classé selon son degré de fiabilité déterminé par des "savants" islamiques.
(7) sounnah = recueil de la tradition du Prophète Mouhammad.
(8) chari'a = loi islamiques soit disant tirées du Coran

Rappel : les mots arabes translittérés en lettres latines : nous avons utilisé les minuscules latines, car la langue arabe ne connait pas la distinction minuscule/majuscule et nous avons réservé l'usage de ces dernières pour les lettres emphatiques D, Z, H, R, R .

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : seul, terre, univers, mode, emploi, thora, evangile | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 21 octobre 2010

Le Dieu hait-Il plus qu'Il n'aime ?

datingmusulman.jpgQuestion
de ce jour sur Yahoo Q/R Culture/Religion et Spiritualité :

"Allah (dieu musulman) est le plus haineux possible de qu'il hait et le plus aimant possible de ce qu'il aime ?
Bizarre que cette question ait été supprimée, puisque c'est le seul bien que je pense de l'islam ! En effet, Allah (dieu des muslims) a un comportement que j'estime juste.
il précipite dans le plus grand tourment ceux qu'il déteste et offre à ceux qu'il aime tout ce dont ils ont rêvé : la vie terrestre et les plus grandes grâces au Paradis.

Quand vous aimez quelque chose, quelqu'un, ce n'est pas qu'une question de bons sentiments ; il faut une certaine forme d'adulation et d'idéalisation de l'objet d'amour ; et il n'est pas impossible de le perfectionner, autant que ce peut, en le débarassant de ce qui vous déplait ..."

Réponse de chayR

Salut, Salam, Shalom !

Permet moi de réécrire quelque peu ta question :

a°l lah (Le Dieu, monopolisé par les musulmans) est le plus haineux possible de CE qu'Il hait et le plus aimant possible de ce qu'Il aime ?

Oui, c'est une remarque très exacte.
Au détail près que le Dieu
- hait, au plus haut point, tout ce qui est haïssable, et
- aime, au plus haut point, tout ce qui est aimable.
Le Dieu veut le plus grand bien pour l'homme et souhaite le débarasser de tous les maux en commençant pas le plus grand.

Le reste, ce sont les musulmans qui l'ont inventé pour assouvir leur soif de puissance :
gloire, sexe, argent ... comme dans une série télévisée bien connue.

la guerre sainte, la lapidation, le voile, les horaires de prières, ...
autant de concepts qui ne sont pas dans le qour'an (Coran) que les musulmans trahissent à longueur de temps.

D'ailleurs, si les musulmans qui se proclament les seuls monothéïstes purs, il sont en fait de grands menteurs, eux qui :

associent Mouhammad, leur prophète au Dieu Créateur du Ciel et de la Terre :

- ils ne cessent de mettre le Prophète sur le même pied d'égalité que le Dieu Unique.

- ils ne parlent que de l'excellent exemple que fut le Prophète, et rarement, voire jamais, du Dieu, si ce n'est dans des expressions stéréotypées comme hamdou-l li-l lah ou incha'a-l lah comme les marseillais populaires qui terminent toutes leurs phrases en disant : p.... con !

[Dessin crédit X : dating islamique]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 20 octobre 2010

2 Traductions de §S.6/125

434261131ac2f599c820834269d54209.jpgQUESTION

d'un internaute
de Yahoo Q/R
Religion et Spiritualité :

[Que voyez vous dans ce verset ?

Et puis, quiconque Allah veut guider,
Il lui ouvre la poitrine à l'Islam .
Et quiconque Il veut égarer,
Il rend sa poitrine étroite et gênée,
comme s'il monte au ciel.
Ainsi Allah inflige Sa punition
à ceux qui ne croient pas.
traduction du (6:125)

Les personnes du temps croyaient que le fait de monter au ciel était une métaphore, car ils voyaient ça [comme] impossible SVP répondez avec honneteté et respect. Merci à tout le monde et bonne nuit.]

NOTRE REPONSE :

Regardons une traduction plus proche du texte,
pas comme celle que tu nous suggères et qui à coup sûr
est celle du "Complexe de feu le roi wahhabite Fadh.

ARABE TRANSLITERE / TRADUCTION FRANCAISE :

§S.6/125 "fa man youridi-l lahou a°n yaHdi
alors celui que le Dieu (1) veut guider,

ya-hou youchrah Sadra-hou li-l i°slami
Il (1) ouvre son âme/sa poitrine (2) au perfectionnnement (3)

wa man yourid a°n youDilla-hou
et celui qu'Il (1) veut (l')égarer

youb'al Sadra-hou Dayyiqa°n
Il assigne (4) [à] son âme/ sa poitrine, une gêne ;

ka-a°nna-ma° yaSS'adou fî-s sama°i
comme d'un qui {ferait effort de grimper} (5) au ciel.

kaza°lika youb'alou-l lahou-r rijsa
Ainsi, le Dieu assigne (4) la souillure (6)

'alâ-l lazîna la° yoûminoûna
à ceux qui ne croient pas.

(1) Remarquez l'article a°l devant lah, le Dieu et non : Dieu.
(2) La poitrine est le siège symbolique de l'âme.
(3) Comme Bruno Bonney-Eymard je traduis le mot ARABE :
i°slam, Parfait, recherche de la perfection.
(4) Assigner : faire en sorte que la "chose" soit, ordonner.
(5) Effort de celui qui gravit une montagne
(6) La souillure : l'avilissement, le rabaissement...etc...

CONVENTIONS DE TRADUCTION :

- l'arabe ne connait pas les majuscules (même pour a°l lah)
- les majuscules sont utilisées pour les lettres emphatiques ... 
... D (=dd), T (=tt), Z (=zz), R (=kh), R (=gh)
- [mot] qui n'est pas dans le qour'an, mais utile à la compréhension
- (mot) qui est dans le qour'an, mais génant la compréhension.
- {groupe de mots français} qui rendent 1 seul mot arabe.

COMMENTAIRES :

Comme l'indique se verset, le Dieu Guide qui Il veut vers la Loi de la Perfection (islam étant un néologisme français qui n'explique rien).

A l'inverse, c'est Lui Qui égare ceux qu'Il a décidé de ne pas voir emprunter Son chemin droit. Sa "manière de faire" est de le contraindre, de façon à lui rendre cette voie étouffante comme celui qui manque d'air en gravissant une forte pente.

Il n'y a pas là de mystère, d'ascension au ciel ... de préfiguration du premier vol du 17.12.1903 de l'aéroplane des Frères Wright ou de la fusée Ariane et/ou de toutes les âneries lues ça et là.

Extrait de la traduction authentique et sincère de chayR abou riyaD.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dieu, wahhabite, fadh, ariane, wright, couranne, courane, courrane, courranne | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 19 octobre 2010

Mahométanisme ?

Francislam.jpg
Posté s/Saphirnews par @ledaron

Religion mohamétane [Ndlr, lire mahométane]. Ce terme péjoratif usité par la frange "renfrognée" de la population est une vision antropomorphiste de la religion d'autrui (surtout celle qui est exécrée !! isn't it ?) et cerne très mal l'objet des récr[i]minations."

Commentaire de chayR :

a°s Salam 'alay-koum,

Religion mahométane, mahométanisme, religion de Mahomet, n'est en aucun cas une expression pérorative monsieur/madame @Ledaron. C'était l'appelation officielle de la religion du qour'an, (Coran, Al Koran) jusqu'au XIX° siècle et personne n'y trouva jamais rien à redire. (En 1799, Napoléon Bonaparte, jeune général parti à la conquête de l'Egypte, fit semblant de se convertir au mahométanisme, et le Dey d'Alger, trouva cela très bien).

C'est donc, aujourd'hui, tout juste un archaïsme ; quoique à voir la dévotion exagérée que les musulmans portent à leur prophète, on peut penser à juste titre que leur "religion" est plus une adulation de Mouhammad, plutôt que du Dieu Unique Qu'ils n'évoquent que dans des expressions devenues triviales qu'ils égrènent à longueur de journée comme : hamdou-l lah, ou : i°ncha'a-l lah ... ces litanies répétées à l'infini ne signifient rien de plus que le "con" ponctuant chaque fin de phrase du marseillais populaire, la classe en moins.

Quant au mot que madame @de Sally aurait pu utiliser, à savoir : musulman (forgé en 1545), ou : islam (forgé en 1697), ce sont à l'évidence des néologismes récents de la langue française : en 2010, ces expressions ont respectivement 465 et 313 années d'existence. Il est temps de s'en débarasser, car ...

...ces termes ne rendent absolument pas compte de la réalité de la Loi (et non "religion") du Dieu Unique. Le terme arabe mou-slim est très facile à traduire en français, mais les pervers et les ignorants se complaisent à utiliser ce vocable détestable.

En effet le mot arabe mou-SLiM, (racine trilitère S.L.M.), signifie :
- mou : celui qui [est] (le verbe être étant rarement exprimé en arabe)
- slim : parfait, sain, et donc obéïssant, soumis au Dieu Unique.  
et ainsi le mou-slim est celui qui recherche à être parfait comme le Dieu est Lui-même Parfait.

La preuve ? Le sens de ce mot apparaît parfaitement et clairement dans la sourate n° 2 a°l baqarah au verset 71, où il est question d'une vache mou-SaLaMatou, c'est à dire exempte de défaut, saine, parfaite !

§S.2/71 qa°la i°nna-hou yaqoûlou i°nna-Ha° baqaratoun
[Le Dieu] dit : En vérité, elle [sera] une vache

la° zaloûloun touçîrou-l a°rDa wa la° tasqî-l harça
non asservie au labour de la terre, (et) ni à arroser le champ,

mousallamatoul la° chiyata fî-Ha°
parfaite/saine, sans tache en elle.

qa°loû°-l a°na jita bi-l haqqi
Ils dirent : Te voilà [enfin] avec la Vérité !

fa-zabahoû-Ha° wa ma° ka°doû° yaf'aloûna
Alors l'immolèrent-ils et peu s'en fallut qu'ils ne le fissent pas.

Alors, à la lumière de cette exégèse, je refuse désormais de parler d'islam et de musulmans, néologismes français totalement inadéquats.

Enfin, ce n'est pas parce que cette erreur est propagée depuis 200 ans environ, qu'elle a valeur de vérité. C'est comme pour Mahomet qu'il faut IMPERATIVEMENT écrire Mouhammad, car c'est ainsi que son nom est retranscrit dans le Coran et pas autrement.

a°s Salam wa rahmatou-l lahi wa barakatou-hou
chayR a°bou riya°D

[Crédit photo : Saphirnews.com
réf. article : http://www.saphirnews.com/Qu-est-ce-que,-pour-vous,-etre-... 09/11/2009 21:11]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mahometanisme, mahometant, mahomet, coran, corane, courane, koran, korane, kourane, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 18 octobre 2010

Qui a créé le Dieu ?

8887f99b8e0cc234bef90a1bf4564941.jpgQuestion
de Yahoo Q/R

Si [le] Dieu existe, qui L'a créé ?

Réponse :

Le Dieu n'étant pas une personne, Il n'a jamais été créé,
ni engendré, ni fabriqué, ni imaginé, ni produit, ni manufacturé...etc.

Le Dieu est Celui Qui est.

Il
est l'Etant,
Il est la nature même de l'Etre,
Il est le Maitre de l'existence,
Il est L'Essence même de ce qui existe dans l'Univers. 

L'homme, lui, n'est pas vraiment :

Avant, il n'existait pas,
puis il existe sur terre,
puis il disparaît de sa surface, et
enfin il n'est plus rien.

Être quelque instants, est-ce être dans l'absolu ?

Sans le Dieu, la durée de sa vie (existence) de n'est pas beaucoup plus grande que celle de la mouche à miel (l'abeille, précisons).

Alors que lorsqu'on dit que : "le Dieu est",
on fait référence à l'Eternité, à l'Absolu,
à un présent sans début ni fin... 
... et non à une existence limitée par le temps
comme celle qui ne concerne que l'humain.

[Dessin crédit X : en lettre arabe : a°l lah-ou, le Dieu ; au nominatif (terminaison -ou).]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 17 octobre 2010

Qui a lu le Qour'an ?

48fa4e599916f438ff46429530640a3e.jpgQuestion
Combien de personne, voire de musulmans ont déjà lu le Qour'an (le Coran, al Koran) en entier dans une langue autre que l'arabe ?
L'intérêt de ma question réside dans le fait qu'il est curieux de constater que très peu de personnes et très peu de musulmans ont lu le Coran en entier. Ils n'ont qu'une une idée très vague de ce qui s'y trouve.

Réponse

Tu as malheureusement raison.

Les "musulmans" ou plutôt ceux qui prétendent l'être, sont soit :

A/ arabophones : ils ont des facilités évidentes pour lire : la Lecture Noble, a°l qour'an a°l karim dans le texte. Je note ici, que rares sont les personnes qui orthographient correctement le nom du Livre de leur prophète Mouhammad, (pbsl). Ils préfèrent suivrent les modes occidentales.

Oui, je l'affirme : des modes occidentales. Au moyen âge, les européens parlaient d'Alkoran. Ils n'avaient pas saisi que : al, était un article défini et qu'il ne faisait donc pas parti du nom du Livre. Ils bégayaient donc : le le Koran.
Ensuite, le styliste Chanel de l'époque a sorti un nouveau modèle : le Koran avec un K. L'influence des savants orientalistes allemands transparait dans l'utilisation de ce K (comme le créateur Karl Lagersfeld).

Puis la mode revint enfin à Paris, capitale des frivolités avec la dernière création qui fit fureur : le Coran avec un C comme ...

Curieusement l'arabe possède 2 façons de rendre le son de la première lettre du Livre : un qaf comme dans qibla et un kaf comme dans ka'bah. Mais tout le monde sait que l'esprit français aime à se distinguer par son originalité et l'apparition du C ne pouvait que créer une nouveauté digne de la réputation de notre orgueil national, symbolisé par le coq gaulois, le seul animal au monde qui continue à crier victoire, même quand il a les deux pattes enfoncées dans la fange.

a°l qour'an a°l karim, du verbe arabe qara'a, lire, signifie : la Lecture (la) Noble. C'est donc de la Lecture Noble et pas autrement qu'il faut parler en français du Livre de la Parole du Dieu.

Cette Lecture, les pratiquants l'on souvent apprise pas coeur, comme ce jeune iranien de 5 ans qui aurait mémorisé la totalité de ce Texte Saint ; mais ils le récitent souvent comme des perroquets, sans en saisir le sens, à l'instar de ces catholiques japonais qui suite à une "conversion" réalisée par un frère jésuite, avaient appris par coeur des psaumes de la Bible au XIV° siècle, mais n'en avaient même pas la trace écrite. C'est un missionnaire protestant qui au XX° siècle les leur a communiqué, en entendant qu'ils récitaient ces passages de la Bible dont ils ne comprenaient absolument rien.

Ces récitants sont d'ailleurs les premiers à dire qu'il faut être "savant" pour comprendre la Lecture Noble, alors que le qour'an lui-même, affirme dans Ses versets qu'Il est clair (bayyan) et évident (moubin) !

B/ francophones : ceux-là proposent des traductions très diverses :
- ou des galimatias d'arabophones qui méconnaissent gravement le français,

- ou des versions d'arabophones qui maitrisent parfaitement le français, mais éprouvent peut-être un complexe d'infériorité (?) et rejoignent la catégorie des orientalistes par la production de textes alambiqués.

- ou des textes de francophones universitaires, à grande majorité non Soumis au Dieu Unique et qui font preuve d'un pédantisme inconvenant en voulant étaler des pseudo talents littéraires pour un texte certes inimitable, mais CLAIR et SIMPLE.

De plus de nombreux traducteurs incluent souvent leurs commentaires dans le texte lui-même. Exemple :

§.24/8 (traduction du Complexe de feu le roi Fadh : la plus traduction la plus répandue) au mot : punition, il est ajouté (certes entre parenthèses) le mot : LAPIDATION !

§S.23/5 il est traduit : "et qui préservent leux sexes [de tout rapport]. Alors qu'il est écrit : "wa-l lazîna-Houm li-fouroûji-Him ha°fiZoûna - et ceux qui à leur intimité prennent garde". Le sens premier est : être écarté. Il ne faut donc pas exposer ses parties intimes à tout vent ! Sauf avec ses épouses dit le verset suivant.

Suis-je en train de dire que ma traduction est la meilleure ?

Certes pas, mais je pense avoir eu l'honnéteté de la translitérer de façon à ce qu'aussi bien un francophone qu'un arabophone puisse vérifier MOT pour MOT, de façons claire et accessible, tous les versets du qour'an.

J'ai même placé cette traduction sur un site pour tous ceux qui ne sont pas d'accord avec mon travail puisse apporter leur(s) correction(s).

A ce jour, je n'ai pas eu de critique importante sur les 99.400 mots de ma traduction de la part des + de 100.000 visiteurs du site. Peut-être plus tard 'incha-l lah ?

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : alkoran, koran, coran, qour'an, lecture, noble, réciter | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 16 octobre 2010

Enfin une vraie recherche sur le Coran

makkah.jpg

Exeges scientifique
du Qour'an (Coran)
par le frère
BONNET - EYMARD

Copiez ce lien
et visualisez TOUT !
(durée + de 2 heures).

Vos commentaires sont les bienvenus.

http://ns27074.ovh.net/exegeseflash.php

Nota : Ne vous laissez pas aller à mécroire aux paroles de ce frère en humanité, sous prétexte qu'il est chrétien et parfois quelque peu "pédant", attitude liée au fait qu'il semble tout à la joie de la réussite de son travail, de sa progression sur le chemin de nouvelles découvertes et enfin d'avoir rempli sa mission vis à vis de son supérieur. Cet homme est sincère et a réélement trouvé d'excellentes pistes pour une meilleure compréhension du Coran. Comme d'habitude, ne jugez pas l'homme, mais le travail accompli.

[Photo crédit X : la ka'aba victime d'une énième inondation du wadi i°brahim. Un pélerin fait son tawaf (tours rituels) ... à la nage. Qui a dit que la Dieu protégeait la ka'ba ?]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, kourane, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 15 octobre 2010

Pourquoi fuit-ils l'islam

priere.jpgQuestion à la suite de l'article "Convertion à la chrétienté" : @Starf demande : [Je pense que la vraie question est : pourquoi des musulmans cherchent à fuir l'Islam ?

as Salam 'alaykoum,

Vaste question, d'autant que ceux qui se déclarent musulmans sont très différents, soit dans le désordre (que ce mot est évocateur) : Allaouites, Baha'i, Chiites, Corani(s)tes, Druzes, Imamites, Salafistes, Soufis, Sunnites, Wahhabites, ... etc ; et toutes les diverses écoles de chacun de ces mouvements (ex. malékites, habalites...) sans oublier bien-sûr la masse des musulmans non pratiquants.

Mais la raison fondamentale pourrait être comparée à l'histoire du communisme : au commencement, une philosophie pétrie de sentiments humanitaires, puis une idéologie qui vire au cauchemard des goulags et de l'élimination de millions d'êtres humains.

A l'instar de cette pensée tragique, la Parole du Dieu a été dévoyée par les héritiers du prophète Mouhammad et ce dès la première révélation (voire même de son vivant). A son décès, comme à la mort du général Tito de l'ex Yougoslavie, toutes les passions des prétendants au califat se sont déchainées. Malgré la tentative d'une minorité, des agents diaboliques se sont emparés des commandes et ont exigé la production d'une littérature qui serve leur intérêts : la sounnah et surtout le summum de l'inhumanité, de la cruauté et de la perversité : la chari'a.

Aujourd'hui, la quasi totalité des pays soumis aux lois islamiques sont des dictatures menées pas un leader tyranique et une poignée de happy few qui aspirent la quasi totalité des revenus leurs pays respectifs. Comme ce "born with a silver spoon in the mouth"(1), dont la Liste Civile (2), en clair sa note de frais, représente plus de 50% des revenus de son royame dont un "parlement" servile lui "vote" sans sourciller le montant en augmentation chaque année. Nous parlons évidemment du Maroc, mais ailleurs, "l'islam des lumières" n'est guère plus brillant.

Alors, on peut aisément comprendre que malgré la répugnance à quitter leur pays, leur famille, leurs coutûmes, ils soient nombreux, ceux qui émigrent dans des pays dont on leur a expliqué qu'ils sont gouvernés par des chefs lubriques et haineux à l'égard des prescriptions du Dieu Créateur de l'Univers.

Aussi ces déracinés ont-ils tendance à "jeter le bébé et l'eau du bain" et à chercher à parfaire leur intégration par ce qu'ils croient être un pas supplémentaire, c'est à dire à se convertir à une autre croyance, alors qu'ils ont à porté de main la Lumière du Dieu Unique inscite dans le qour'an. chayR.

(1) "né avec une petite cuillère en argent dans la bouche".
(2) La Liste Civile est le montant réclamé par le roi pour les frais de sa Maison. Actuellement, environ 50% du budget de l'Etat Marocain que ses parlementaires, élus par ses soins, s'empressent de lui vôter chaque année de façon à ce qu'il puisse vivre à l'aise.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, entité nationale, korane, kourane, marseillaise, qour'an, qouran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook