lundi, 25 août 2014

Saint Louis et le Coran

Saint Louis IX : « Je n’y ai vu qu’ordures et impuretés »

 

Saint Louis IX et le coran : « Je n’y ai vu qu’ordures et impuretés »

Le 25 08 2014 avec Le site de France Catholique a publié hier un magnifique article du Père Daniel-Ange, intitulé « Louis de France, les djihadistes du Levant et les idéologues d’Occident ».

Je ne saurais trop vous en recommander la lecture complète (voyez au lien source ci-dessous). Le Père Daniel-Ange signale le dialogue rapporté par Joinville, entre le saint roi et l’émir Fakhr-ad-Din Yusuf, dont le roi était le prisonnier après avoir perdu la bataille de Fariskur (6 avril 1250), en Égypte, lors de la septième croisade. En voici le passage qui traite du coran :

« Ce que veut ce Roi missionnaire, en finale, c’est la Gloire du Ciel, la Gloire du Royaume éternel, la propre Gloire du Ressuscité, non seulement pour ce Sultan [émir Fakhr-ad-Din Yusuf], mais pour tous les musulmans du monde. Le sultan alors de rebondir sur ce mot et d’évoquer le ciel selon le Coran : “Nous espérons, en suivant la loi du très bénin Mahomet arriver à jouir des plus grands délices dans l’avenir”. (…) Et le Roi de répliquer, droit dans le mille :

Je ne puis assez m’étonner que vous, qui êtes des hommes discrets et circonspects (il discerne le meilleur en eux), vous ajoutiez foi à cet enchanteur Mahomet qui commande et promet tant de choses déshonnêtes”.

Et se référant, non à l’Évangile, mais au simple bon sens humain, d’ajouter :

En effet, j’ai regardé et examiné son Alcoran et je n’y ai vu qu’ordures et impuretés, tandis que d’après les sages anciens, voire même les païens, l’honnêteté est le souverain bien dans cette vie”.

Quel amour de la Vérité ! Quelle audace ! Quels risques encourus, puisque le sultan d’un seul geste peut le faire décapiter d’un seul coup de sabre. »

Source : France Catholique (24 août)

 

08:00 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saint, louis, coran, ordures, impuretés | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 05 octobre 2012

Le voile et le Qour'an

8d5648c5482f07c66d4d3595c3fbbf6d.jpgLe voile est-il inscrit dans le qour'an ?
NON ce n'est pas écrit dans le qour'an !

Malgré ce qu'en copient-collent des gens qui ne connaissent pas l'arabe et font confiance à des traductions éronnées : de pures falsifications du qour'an !

Ou vous me croyez sur parole, ou vous lisez tout ce qui suit :
Pour interesser les lecteurs :

J'offre la somme symbolique de 10.000 $ canadien (désolé, mais cela ne vaut pas plus) à toute personne qui prouvera, preuve à l'appui, que le qour'an demande le port d'un voile pour la femme.

Le VOILE dans le Qour'an ?

Les traductions françaises du qour'an traduisent par "voile",
7 mots arabes différents. Y aurait-il une difficulté ?

2 mots seulement (n° 6 et 7) concernent la femme :
ils désignent les pans de sa tunique, non son couvre chef.

A/ 5 mots NE CONCERNENT PAS la femme

Arabe :
1. a°l hija°b, le rideau, la séparation.
2. a°s sita°r, l'écran, le paravent, la tenture.
a°l Richa°wat, le bandeau, l’enveloppe.
a°l Rita°a, la couverture, l’obscurité.
a°l kina°, le cache, tout ce qui cache la vue.

Dans les versets suivants, cherchez la ... femme ?

1. hija°b
C'est le plus utilisé, mais pas de chance, il ne concerne pas la femme, alors que c'est le mot que les musulmans utilisent de préférence.

§ S.17 - v.45
"wa i°za° qara°ta-l qoura°na ja’al-na° bayna-ka
Et quand tu récites la Lecture, Nous plaçons entre toi
wa bayna-l lazîna la° yoûminoûna bi-l a°Rirati hija°bam moustoûra°n
et (entre) ceux qui ne croient pas en la [vie] dernière, un voile invisible."

2. sita°r
§ S.18-v.90
"lam naj’al la-Houm min doûni-Ha° sitra°n
Nous n’avions pas donné, pour s’en protéger, de voile/écran."

3. Richa°wat
§ S.2-v.7
"Ratama-l lahou 'alâ qouloûbiHim wa 'alâ sam'iHim wa 'alâ oubSa°riHim Richa°watoun
Le Dieu a fixé sur leurs cœurs et sur leurs oreilles et sur leurs yeux un bandeau."

4. Rita°a
§ S.50 - v.22
"...fa-kachaf-na° ‘an-ka RiTa°a-ka fa-baSarou-ka-l yawma hadîdoun
...Aussi, Nous ôtons ton voile : alors, ta vue, ce Jour, [sera][perçante comme] du fer."

5. kina°
§ S.17 - v.46
"wa ja’al-na° ‘alâ qouloûbi-Him a°kinnatan°n
Et Nous avons mis sur leurs cœurs des bouchons/caches,
a°n yafqa-Hoû-hou
de sorte qu’ils ne comprennent pas
wa fî a°za°ni-Him waqra°n...
et dans leurs oreilles, une lourdeur…"

B/ 2 mots CONCERNENT la femme

a°l jalabab, la (d)jelaba, un vêtement
a°l Rima°r, la pellerine, houpelande.

6. jala°bab
§ S.33 - v.59
"ya°-a°yyouHa°-n nabiyyou qoul li-a°zwa°ja-ka
Ô Prophète ! Dis à tes femmes
wa bana°ti-ka wa nisa°i-l moûminîna
et à tes filles et aux femmes croyantes :
youdnîna ‘alay-Hinna min jala°bîbi-Hinna
Que soit rapproché vers elles [les pans de] leur tunique/(d)jalaba !
zalika a°dnî a°n you’rafna
Voici le moyen pour qu’elles soient honorées/élevées
fa-la° yoûzayni...
et ne soient point offensées..."

7. Rima°r
§ S.24 - v.31
"wa la° youbdîna zînata-Hounna i°lla ma° ZaHara minHa°
et de ne montrer de leurs atours (1) que ce qu'il en parait
...wa-l yaDribna bi-Roumouri-Hinna ‘alâ° jouyoûbi-Hinna
et qu'elles rabattent leurs pèlerines (2) sur leur poitrine..."

Qu'est-ce que "les atours" d'une femme ?

>>>Dictionnaire Le Micro Robert :
(1) Atours > Tout ce qui sert à la parure des femmes, c.à.d. les bijoux, les accessoires...etc... non ce que la nature leur a fourni. Le Dieu a t-il procuré des atours aux femmes ?

(2) Pèlerine > vêtement de femme en forme de grand collet rabattu sur les épaules et la poitrine : un manteau, quoi !

Que dit la littérature française ? Molière :
"Cachez ce sein que je ne saurais voir ! "

CONCLUSION :

qour'an :
ne dit RIEN d'un "voile" que la femme devrait porter.

Sounnah : OUI ! Enfin !
La tradition du prophète recommande le port d'un voile. Mais qui a écrit la sounnah ? Le Dieu ? Le Prophète ? Les imams de la cours des Califes ?

République Française :
En restriction sur son principe de Liberté, la France vient d'adopter des mesures restrictives sur le port du voile, alors que la femme devrait pouvoir s'habiller comme elle l'entend, avec les seules restrictions de la bienséance et de la possibilité (sécuritaire) de son identification (reconnaissance de son visage).

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : dieu, coran, qour'an, voile, hijab, rideau, tenture | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 03 octobre 2012

Temps des 5 Prières

bc8beecc36a5638854aadb0139757dbe.jpgQuestion : Le qour'an précise t-il le temps des 5 Prières (Sa°lat) ?
A t-on un besoin impératif de la sounnah du Prophète (pbsl) pour savoir quand prier ?

Réponse : l'accomplissement des 5 prières quotidiennes
est assurément le 2° pilier de la Loi (dîn) du Dieu Unique
Si CDernier nous confirme dans Son qour'an que les Prières doivent être effectuées à des moments particuliers, il n'est pas question d'heure et encore moins de minute précises :

§S.4/103 "i°nna-s Salawta ka°nat 'alâ-l moûminîna
...En vérité, la Prière (Sala°t) demeure, pour les croyants,
kita°bi°m mawqoûta°n
une prescription {à des temps déterminés}..."

Le Prophète mouhammad (pbsl) aurait rappelé, selon ce qu'en rapporte sa sounnah (tradition), les 5 Prières obligatoires, mais n'a t-il pas pris son modèle dans le Qour'an (Coran) ? :

fajr,
prière de l'aube,

§S.11/114
"wa a°qimi-s Salaw°ta Tarafayi-n naHari
Et accomplis la Prière aux deux extrémités du jour
wa zoulafa°n mina-l layli
et à des heures de la nuit.
i°nna-l hasana°ti youzHibna-s sayyia°ti
En vérité, les bonnes [oeuvres] dissipent les mauvaises.
za°lika zikrâ° li-z za°kirîna
Ceci [est] un rappel pour [ceux qui] réfléchissent".

§S.17/78
"wa qour'a°na-l fajri
...et [fais] aussi la Lecture (1) à l'aube,
i°nna qour'a°na-l fajri ka°na machHoûda°n
en vérité, la Lecture à l'aube a des témoins (2)".
(1) la Lecture = récitation du qour'an
(2) des témoins = les Anges.

§S.24/58
"ya°-a°yyouHa°-l lazîna a°ma°noû°
Ô vous qui avez cru !
lî-yastazin-koumou-l
Que vous demandent permission [avant d’entrer],
lazîna malakat a°yma°nou-koum
ceux qui [sont] propriété entre vos mains
wa-l lazîna lam yablouRoû°-l houlouma min-koum
et ceux qui n’ont pas atteint la puberté, parmi vous,
çala°ça marra°tin min qabli Salaw°ti-l fajri
à trois moments : avant la Prière de l’aube
wa hîna taDa’oûna çiya°ba-koum mina-z ZaHîrati
et à l’instant [où] vous enlevez vos vêtements, vers midi,
wa mim ba’di Salawa°ti-l ‘icha°i
et [aussi] après la Prière de la nuit/de l‘icha :
çalaçatou ‘awra°til la-koum
trois [occasions] de vous dévêtir.
laysa ‘alay-koum wa la° ‘alay-Him jouna°*-houm
Nul reproche* pour vous et ni pour eux
ba’da Hounna Tawwa°foûna ‘alay-koum
en dehors de cela, d’aller et de venir pour vous,
ba’Dou-koum ‘alâ ba’Din
les uns chez les autres.
kaza°lika youbayyinou-l lahou la-koumou-l a°ya°ti
C’[est]ainsi [que] le Dieu vous rend évidents Ses/les versets,
wa-l lahou ‘alîmoun hakîmoun
et le Dieu [est] Savant, [et] Sage."
(1) la Lecture = récitation du Qour'an
(2) des témoins = les Anges.

Zouhr,
(Dohr), prière du midi solaire,

quand l'ombre d'un bâton planté au sol à la verticale, n'apparaît pas encore.
Cf. §S.24/58 déjà cité en 1° (fajr)

'asr,
prière de l'après-midi.

§S.2/238
ha°fiZoû° 'alâ-s Salaw°ti wa-s Salaw°ti-l wousTâ
[Soyez] fidèles/gardiens aux Prières et à la Prière médiane !
wa qoûmoû° li-l lahi qa°nitîna
Et {tenez-vous debout} devant le Dieu avec humilité !

maRib, (maghrib)

§S.17/78
"a°qimi-s Salawti li douloûki-ch chamsi
Accomplis la Prière au déclin du soleil,
i°lâ Rasaqi-l layli
jusqu'à l'obscurité de la nuit."
prière du crépuscule, moment où l'on ne peut plus distinguer un fil noir, d'un fil blanc.

'icha°,
prière du soir.

Cf. §S.11/114 déjà cité en 4° (maRib)
Cf. §S.24/58 déjà cité en 1° (fajr)

Prières surérogatoires :
Ce sont des prières recommandées, mais non obligatoires.
elles sont confirmées en §S.17/79
"Et de la nuit, consacre une partie pour les prières surérogatoires afin que ton Seigneur te ressucite en une position de Gloire." (traduct. Fadh)

Conclusion

Voila donc des arguments sérieux qui tendraient à prouver que ceux qui prétendent que sans les hadiç, les Soumis ne sauraient connaître les heures de prières, se trompent.

Les divers horaires fournis par les mosquées sont destinés à inviter les croyants à venir à un rendez-vous précis pour réaliser la prière collective, mais ne constituent pas par ailleurs un impératif (&). Par exemple la femme au foyer ou le croyant isolé et éloigné géographiquement ou techniquement d'un lieu de prière fera ses prières aux temps impartis, sans se préoccuper du dicktat de la minute exacte.

(1) Le qour'an parle de : temps, et non : d'heure déterminés.

P.S. Merci à @Choupa, grâce à qui nous avons pu enrichir cet article (son post du 20.01.08)

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : dieu, unique, seul, heure, horaire, prière, salat | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 21 août 2012

Rhétorique musulmane

bar-zing.blogspirit.jpgas Salam 'alaykoum,

"En imposant le pèlerinage (du mahométisme) à La Mecque (hajj) comme l'un de ses fondements, l’islam a élevé le voyage au rang d’un dogme religieux."

Le Pélerinage d'accord, mais où ? un lieu qu'il faudrait chercher dans le qour'an (Coran), non ?

C'est bizarre, mais de nombreuses études scientifiques prouveraient que la Mecque n'existait pas avant la venue du Prophète et que la ka'aba se situait au Sud-Est de ... Jérusalem

Aucune carte antérieure à l'islam ne mentionne la Mecque.
Même Ptolémé n'en fait pas mention !

La preuve en est aussi dans le Qour'an qui parle de Jérusalem :
vous savez : "a°l qouds, la mosquée la plus lointaine" et non pas de la citée de la Mecque dont le nom n'est JAMAIS cité.

Pire, dans le Qour'an il est question de "bakka bénie" que les musulmans se sont empressés d'assimiler à Makka.  Oui, mais pas de chance :
- en arabe, on ne peut pas confondre la lettre B et la lettre M
- bakka, est depuis plus de 2.000 ans, une vallée au Sud-Est de Jérusalem.

Alors la Mecque, centre de l'idéologie islamique, ça c'est possible ! Ce qui le sera moins, ce seront des réponses sensées et polies. wait & see.
chayR.

2.Posté par Shekna le 23/11/2009 18:41
Ce monsieur Chayr du post numéro 1 veut-il nous enseigner l'islam ? Voici encore un anti-musulman notoire qui avance caché derrière son masque de connaisseur du Coran.

Vous avez lu le Coran mon cher ça se voit. Mais on dirait que vous l'avez mieux compris que le Prophète (PSL). Lui n'a pas compris le Texte comme vous. C'est pourquoi, au lieu de Jéru, c'est à La Mecque que l'Envoyé de Dieu a fait ses pélerinages. C'est dans le même temple actuel de La Mecque qu'il s'est rendu, c'est aussi sur le même mont d'Arafat qu'il a tenu son dernier sermon! Le savez-vous cher polémiqueur sionniste qui croit que Jérusaleme est le centre de l'existence humaine?

Si nous musulmans allons à La Mecque pour répéter ces rituels anté islamiques, c'est parceque nous savons, comme le Prophète (PSL) nous l'a enseigné, que notre foi ne commence pas avec lui. Elle se pose et se structure avec son enseignement. Mais la croyance du musulman remonte jusqu'à Adam (PSL) et passe par Abraham (PSL) , Moïse (PSL), Jésus (PSL). Et le Hadj est un honneur à tous ces nobles humains que Dieu nous a envoyés pour nous guider.
Bien sûr les incultes tiennent des propos comme les vôtres. Ils croient que l'islam commence et finit avec le Prophète de l'Islam. Ce qui est une incurie que le Prophète (PSL) n'a jamais affirmé. Bien au contraire... Si vous avez lu le Coran attentivement, vous devriez le savoir. Mais comme vous semblez le lire avec des lunettes, il vous faudra d'abord changer vos lunettes.

Cher ami ShayR il faudra donc revoir vos classiques ou simplement vous montrer plus intelligent dans vos forfaitures Internet afin de ne trop dévoiler votre jeu. Parce que là, à parler du Hajj comme vous le faites, vous êtes tout simplement grotesque aux yeux de toutes personne qui a lu la vie du Prophète (PSL).


3.Posté par chayR le 24/11/2009 10:02 @Shekna :
Analyse de texte, ou comment répond le musulman à la critique et à l'appel à la réflexion :

1° [...Chayr...veut-il nous enseigner l'islam ?] : On prête une intention (niya) à l'internaute.

2° [qui avance caché derrière son masque de connaisseur du Coran] :
un fait positif : chayR connait le qour'an, merci beaucoup de l'avoir remarqué ! 
un fait négatif : si chayR s'intéresse au qour'an, c'est parce qu'il a de mauvaises intentions. Eh bien c'est bien sûr !

3° [Vous avez lu le Coran mon cher ça se voit.]
On notera comme une "légère irritation" : on s'irrite contre le scripteur ("mon cheré), car on aurait préféré débattre avec un ignorant. C'est tellement plus confortable !

4° [on dirait que vous l'avez mieux compris que le Prophète. Lui n'a pas compris le Texte comme vous. ]
- Premier erreur : qui a dit que j'avais mieux compris que le Prophète ? Ne serait-ce pas vous ?
- Deuxième erreur : qui prétend avoir aussi bien compris le Texte que le Prophète ? Ne serait- pas encore Vous ?
En effet, en prétendant que le Prophète a mieux compris le Texte que moi, c'est que vous prétendez comprendre ce qu'a compris le Prophète et vous vous placez donc au même niveau que lui ... Pourquoi pas ?

5° [cher polémiqueur sionniste] Prétendre que l'internaute est juif. Ce qui est de l'antisémisitisme, mais tout à fait inexact parce qu'infondé, et une tentative classique de se mettre tous les musulmans dans la poche : "c'est un affabulateur, normal c'est un juif !"

6° Qui rapporte les [rituels anté islamiques] ? Aucun historien, toutes les sources sont islamiques !

7° Qui dit que [la croyance du musulman remonte jusqu'à Adam] ? Personne, sauf les musulmans !

8° Qui s'approprie les prophètes [Abaham, Moïse, Jésus] des autres religions ? Personnes, sauf les musulmans !

9° le Coran que vous devriez relire aussi attentivement que moi-même qui l'ai translittéré et traduit,
ne parle ni "d'Allah", ni de "musulmans", ni de tout ce que vous débitez à longueur de journée.

- En effet le mot arabe "al lah" signifie en français "le Dieu". Allah n'est pas un nom ! rien ne peut nommer l'Absolu (as Samad). Le Dieu n'a pas 99+1 noms. Ces derniers sont Ses attibuts. Le Dieu est un vocable qui désigne Celui Qui n'est pas nomable. Les femmes et les hommes appartartiennent à la classe surpeuplée des "Humains". Le Dieu appartient à la classe où il n'y a qu'une seule entitée : Dieu. C'est pour cela que l'on place l'article al en arabe et que je place l'article français "le" devant Dieu. Car Dieu n'est pas "un dieu", mais "le Dieu". On doit écrire au singulier : le Dieu (Unique) et au pluriel : les dieux, des dieux, sans majuscule, ce qui est un blaphème, le seul blasphème.

- En effet le mot arabe "mou-SLiM' ne signifie pas "musulman", néolologisme récent de la langue française (XVII°siècle), mais vient de la racine arabe SLM (qui donne SaLaM, perfection = Paix + Sérénité) et signifie "Etre parfait". Un "mouslim" est un(e) "perfectionniste", "un être qui recherche la Perfection". un(e) "aspirant(e) à la Perfection". Qui le dit ? chayR ? Non, c'est le qour'an lui-même qui le révèle dans la sourate n°2 al baqarah v.71 en utilisant, à propos de la vache, l'adjectif mou-SaLaMat, sans défaut, parfaite.

En conclusion, l'ami [chayR] vous conseille, à son tour, d'abandonner vos classiques mortifères et de raisonner un peu par vous-même, si vous le pouvez... je sais, c'est difficile ! 

Si je viens écrire sur les pages de Saphirnews, ce n'est pas que je sois musulman, le Dieu m'en garde, mais pour donner aux musulmans une vision différente de celle que leur servent invariablement les "commandeurs des crédules" depuis 1400. En venant se frotter à la langue française, la doctrine islamique va se régénerer et retrouver son sens originel. Et si je ne suis pas "musulman", j'aspire à être un "hanif", un adepte, un pratiquant de la Parole du Dieu, et même si j'en suis encore très loin : un aspirant à la perfection à "l'image" de notre Créateur Qui Lui est Parfait.

                            ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

P.S. Pour reprendre votre expression, le vrai [grotesque aux yeux de toute personne qui a lu "la vie du Prophète"] c'est que l'idéologie de l'islam est celle du serpent qui se mord la queue :

- les musulmans tirent la vie du Prophète mouhammad en interprétant le qour'an à leur sauce et produisent une Sira.
- la Sira, quant à elle, se justifie en prétendant être issue du Qour'an. On n'en sort pas.
De plus aucune source non islamique ne confirme l'histoire musulmane à l'époque du Prophète.

chayR.


4.Posté par karimass le 24/11/2009 16:30
Au commentateur ci dessus qui a affirmé "Et si je ne suis pas "musulman", j'aspire à être un "hanif", un adepte, un pratiquant de la Parole du Dieu, et même si j'en suis encore très loin : un aspirant à la perfection à "l'image" de notre Créateur Qui Lui est Parfait. "
il faut qu'il soit conséquent et qu'il accepte qu'll est dans l'égarement manifeste avec de tels propos Il reconnait être très loin d'un pratiquant de la parole du Dieu tout en aspirant à la perfection, qualité exclusive de Dieu.
Il a une médiocre connaissance de l'histoire en insinuant que le prophète Mohamed(psl) n'est pas une personnalité historique Il doit revoir les manuels d'histoire rédigés par des non musulmans 


5.Posté par chayR le 24/11/2009 19:28 @karimass.
Le commentateur a un nom avec lequel il signe : chayR.
La politesse comme pour vos congénères, n'est pas un sentiment qui vous étouffe.

Mon rapport avec le Dieu ne concerne que moi et Lui et je n'ai pas à recevoir de conseil d'une personne qui ne pratique pas la Parole du Dieu, celle qui est contenue dans le Qour'an, mais les "dires" de bouRari (Boukhari) et de mouslim qui rapportent faussement ce que le prophète n'a jamais dit et n'a jamais demandé de rapporter, sinon, aurait-il fait inscrire ses nobles paroles et les aurait fait apprendre par coeur à l'instar du Qour'an.

Enfin, puisque vous jugez médiocre ma connaissance de l'histoire du Prophète Mouhammad ...
- que vous auriez l'obligeance de bien orthographier, car il n'y a pas de "e" en arabe, mais il y a une "chedda" sur le m, donc 2 m s'il vous plait -
... ayez la bonté de m'indiquer quelques bons historiens non musulman qui rapportent cette Sira.
chayR.

6.Posté par Shekna le 26/11/2009 19:01
Excellente analyse de mes propos. Un peu court mais bel effort quand même de votre part ! Bravo!!! :-) Vous voyez ? Il a suffit de vous pousser un tout petit peu dans vos rétranchements et vlaaaammm
Vous avez bien craché le morceau : vous êtes un anti-musulman notoire !! Là nous sommes d'accord.
Alors fichez nous la paix avec vos raisonnements débiles. Y'a pas un café près de chez vous pour tuer votre temps ? C'est bien fort prétentieux de ne pas nous laisser croire en paix !!! ? Etes vous seulement capable de nous laisser croire en paix ? Je ne crois pas ! vous êtes trop humain pour ça.
Polémiqueur à la petite semaine ! vous êtes sur le net comme un ivrogne dans une cave.
Voici maintenant que le vous écrivez des bêtises comme ceci : " Qui rapporte les [rituels anté islamiques] ? Aucun historien, sinon les musulmans ! " Là vous battez le record !!!
Vous qui semblez connaître TOUTE la littérature sur l'Arabie d'avant l'islam, est-ce bien la peine de vous recommander de bonnes lectures ? Ce serait comme donner du miel à un cochon. Laissez les historiens avec leur quêtes et lisez par vous-même les poêtes d'avant l'islam, vous comprendrez peut-être quelque chose.... Et supposons, comme en cours de philo, que les seuls à avoir rapporté la vie spirituelle anté islamique de l'Arabie sont "TOUS" musulmans, qu'en déduisez-vous ? Je suis d'avance mort de rire Franchement il y a du tout sur saphirnews... Mais au moins c'est drôle. C'est déjà ça !


7.Posté par chayR le 27/11/2009 09:49 @Snekna :

A part nous apporter la preuve de votre compte ouvert au C.C.P. :
Critiquer, Condamner et (vous) Plaindre,
vous n'apportez aucun élément de réponse à mes questions et ce pour 2 raisons :
- vous n'en avez aucun,
- vos amis islamiques n'en n'ont pas plus.
et ceci est la résultante d'une seule cause : il n'y en a pas d'autre source historique sur le proto islam que musulmane. Alors ricanez ou mourez de rire (pour de bon) ... où venez humblement prendre des cours...
à moins que drapée noblement dans votre ignorance, vous préfériez continuer à errer dans votre voie psittacciste. chayR.

[Dessin de YRAL, un musulman s'attaque à la Suisse]
Ces échanges de posts ont déjà été publié sur :
http://www.saphirnews.com/Le-congres-mondial-de-la-frater...

01:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 17 août 2012

Kaddish et Notre Père

Le Kaddish, prière juive des endeuillés


Le kaddish, prière juive traditionnelle dans la spiritualité et la liturgie du peuple d’Israël, évoque avant tout la sanctification du Nom divin. (kaddish, comme kadosh, saint)

Composée à l’époque où la Judée se trouve sous domination romaine, cette belle prière de louange est un véritable concentré de bible : elle est constituée de versets tirés des Psaumes, de Job, de Daniel, et particulièrement d’Ezekiel, qui dans sa vision annonce que la splendeur de D.ieu sera reconnue à la fin des temps par les nations.

Le kaddish est récité en communauté après la lecture de la Bible et le commentaire qui suit. On peut donc imaginer l’instant où Jésus l’a exprimé avec son groupe de disciples à la synagogue de Nazareth après avoir lu et expliqué le fameux passage d’Isaïe qui inaugure son engagement.

Précisément, la prière du Notre Père « Avinou shebashamayim » apprise ensuite par Jésus à ses disciples n’est qu’une variante à peine plus développée du kaddish.

Même s’il ne mentionne pas la mort, le kaddish est une prière souvent dite avec ferveur lors d’un dernier adieu ou d’une commémoration d’un défunt. La tradition juive considère que ceux qui récitent le kaddish avelim (kaddish des endeuillés) en répondant amen de toutes leurs forces, verront leurs fautes effacées, car c’est la royauté de D.ieu qui est ainsi proclamée. Près d’une tombe, on y ajoute une oraison affirmant la foi en la résurrection finale des morts et on espère ainsi alléger l’étape de purification que connaîtra le défunt pour s’approcher de D.ieu.

*Traduction française du Kaddish :

Magnifié et sanctifié soit le Grand Nom
dans le monde qu’il a créé selon sa volonté,
et puisse-t-il établir son règne, faire fleurir son salut,
et hâter le temps du messie,
de votre vivant et de vos jours
et des jours de toute la maison d’Israël,
dès que possible et dites : amen !

Puisse son Grand Nom être béni à jamais
et dans tous les temps des mondes,
béni et loué et glorifié et exalté,
et élevé et vénéré et élevé
et loué soit le Nom du Saint, béni soit-il,
au-dessus de toutes les bénédictions
et cantiques et louanges
proclamés dans le monde, et dites : amen !

Qu’une paix parfaite et une vie heureuse
nous soient accordées à nous et à tout Israël,
que celui qui fait régner l’harmonie dans les sphères célestes
l’étende parmi nous et dans tout Israël, et dites : amen !

Osse shalom bimromav, hou yaassé shalom aleinou,
veal kol Yisrael, ve imru, imru amen !

Au cours des célébrations chrétiennes de dernier adieu, la prière du Notre Père accompagne toujours le moment où l’assemblée confie le défunt à la miséricorde du Père.
Comme le kaddish, le Notre Père n’est pas en soi une prière pour les morts, mais une prière vers Dieu pour louer sa sainteté.
On peut considérer que Jésus, en l’apprenant à ses disciples, a voulu traduire et partager cette confiance au Dieu créateur et sauveur qu’il voulait honorer en donnant sa vie sur la croix romaine du Golgotha.
Ce reflet du visage de tendresse du Père devrait nous réconforter dans les moments où nous prenons congé de ceux et celles que nous aimons.

Reproduction autorisée et vivement encouragée,
avec la mention suivante et le lien ci dessous :
© Abbé Alain René Arbez pour www.Dreuz.info

03:09 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 13 août 2012

Non à la charia !

daniel-pipes-v.jpgDes citoyens de l'Oklahoma
disent non à la charia
Source :
http://fr.danielpipes.org
Adaptation française :
Johan Bourlard

L’aspect de l’islam que les Américains avertis trouvent le plus discutable n’est pas d’ordre théologique (savoir par exemple si Allah est Dieu ou pas) ni symbolique (tel un centre islamique à Manhattan) mais bien juridique, à savoir le code de lois qu’on appelle la charia.

À juste titre, ils disent non à un droit qui place les musulmans au-dessus des non-musulmans, les hommes au-dessus des femmes et contient nombre d’éléments contraires à la vie moderne.

En juillet dernier, Newt Gingrich, ancien président de la Chambre des Représentants des États-Unis, a sensibilisé comme jamais l’opinion publique sur le danger de la charia en critiquant violemment ses « principes et châtiments totalement incompatibles avec le monde occidental » et en appelant au vote d’une loi fédérale qui « déclare qu’aucune cour dans tous les États-Unis ne peut en aucun cas substituer la charia à la loi américaine. »

Malgré quelques soubresauts dans ce sens, il n’existe aucune loi fédérale de ce genre. Cependant, le pouvoir législatif de deux États, le Tennessee et la Louisiane, ont récemment adopté des lois qui empêchent concrètement l’application de points de la charia qui violeraient les lois existantes et la politique publique. De plus, dans un referendum du 2 novembre, les électeurs de l’Oklahoma ont de même voté à 70 pour cent en faveur de l’amendement de la constitution de leur État.

Zuhdi Jasser, de l’AIFD, approuve.

Même s’il a été applaudi par des musulmans modérés comme Zuhdi Jasser, un passage de ce qu’on appelle « l’amendement Sauvez notre État » a alarmé les islamistes. Le Conseil aux relations islamo-américaines (CAIR), accusé à juste titre de tentative « de renversement de l’ordre constitutionnel aux États-Unis », a néanmoins convaincu un juge fédéral de district d’adresser une injonction à la commission électorale de l’État pour que celle-ci n’entérine pas l’amendement.

Une séance plénière pourrait encourager utilement un débat public autour de l’application de la charia. Dans cet esprit, examinons d’un peu plus près l’amendement qui vient d’être adopté en Oklahoma (State Question 755). Celui-ci impose aux cours et tribunaux de l’Oklahoma de se fonder exclusivement « sur le droit fédéral et celui de l’État pour juger d’une affaire » et à l’inverse, rejette « le droit international » en général et plus particulièrement « interdit aux cours et tribunaux de tenir compte ou de s’inspirer de la charia » qu’il définit comme la loi islamique « fondée sur deux sources principales, le Coran et l’enseignement de Mahomet. »

Les critiques que l’on entend le plus à propos de l’amendement qualifient celui-ci tantôt de discriminatoire, tantôt de superflu.

Discriminatoire ? Certes, alors que la formulation pose problème (le droit international ne peut pas être rejeté et la charia ne devrait pas être citée nommément), le « State Question 755 » insiste très justement sur le fait que les juges doivent motiver leurs décisions d’après le seul droit américain. Contrairement à la rumeur, l’amendement n’exclut pas la charia du système judiciaire : les musulmans peuvent en effet se laver, prier, boire, jouer, nager, courtiser, se marier, avoir des enfants, léguer leurs avoirs, etc., selon les principes de leur religion. Par conséquent, l’amendement ne cause aucun tort aux musulmans américains.

Muneer Awad, du CAIR, désapprouve.

Superflu ? Même si aucune étude ne nous renseigne sur le nombre de cas où les juges américains prennent leur décision en se fondant sur la charia, une enquête provisoire parle de 17 décisions de justice dans 11 États, dont la plus fameuse est peut-être le jugement intervenu dans le New Jersey au sujet d’un couple marié de musulmans originaires du Maroc. L’épouse a rapporté que son mari l’a forcée à plusieurs reprises à avoir des relations sexuelles parce que, disait-il, « c’est notre religion qui le dit. Tu es ma femme, je peux te faire ce que je veux. » En somme, le mari musulman en appelait à la charia pour pouvoir violer sa femme.

Le juge de première instance lui a donné raison : « Le tribunal estime qu’il a agi selon sa conviction, à savoir son désir en tant que mari d’avoir des relations sexuelles à sa convenance, que cette attitude était cohérente par rapport à ses pratiques et qu’elle n’était pas défendue. » Par conséquent, le juge a décidé en 2009 qu’il n’y avait pas de preuve d’agression sexuelle.

En juillet 2010, une juridiction d’appel a cassé ce jugement et déclaré que le mari « ayant pris part à des relations sexuelles non consenties, avait agi en parfaite connaissance de cause, indépendamment du fait qu’il pensait que sa religion l’autorisait à agir de la sorte. » Selon l’analyse plus incisive de Newt Gingrich, le juge de première instance n’était « pas disposé à appliquer le droit américain à quelqu’un qui de toute évidence maltraite quelqu’un d’autre. »

Vient alors immédiatement à l’esprit le cas alarmant de la Grande-Bretagne où deux des personnages éminents du pays, l’archevêque de Canterbury ainsi que le lord chief justice [président de la plus haute instance judiciaire britannique], sont d’avis d’accorder un rôle à la charia au côté du common law britannique, alors qu’un réseau de tribunaux de la charia est déjà opérationnel dans le pays.

Loin d’être discriminatoires ou superflues, les lois qui interdisent la charia sont essentielles à la préservation de l’ordre constitutionnel contre ce que Barack Obama a appelé les « odieuses idéologies de l’islam radical. » L’American Public Policy Alliance a élaboré un modèle de législation que les législateurs de l’Oklahoma et de 47 autres États devraient adopter.

المصنف الإنجليزي الأصلي: Oklahomans Say No to Sharia
ترجمة: د. سداد جواد ألتميمي

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : charia, daniel, pipes, oklahoma, allah, dieu, islamique | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 10 août 2012

néologisme

NapoléonPesteJaffa.jpgIslam et musulman sont-ils des néologismes ?
c'est à dire des mots forgés récemment.

1 - le mot arabe mouslim (et non le mot français "islam" mot forgé en 1697) signifie en français : parfait [au DIEU Unique] et non pas soumis comme ont voulu nous le faire croire les musulmans

(voir la seule occurrence de ce mot dans le Coran/Sourate n°2 al baqarah  : moussalamat [une vache] parfaite, sans défaut.)

2 - "musulman" est un néologisme forgé sur le tard, soit en 1697 selon le dictionnaire Larousse.

3 - ni les mots "mouslim" (arabe), ni "parfait" (français) et encore moins "musulman" n'existaient à l'époque d'Abraham puisque ce dernier parlait l'hébreu et peut-être l'Araméen ?

4 - Abraham, Ismaël, Isaac, Moïse, et même Jésus étaient déjà à la recherche de la perfection à l'immitation de DIEU est parfait et non pas "musulmans" ce qui serait un anachronisme total.

5 - "islam" nom commun français, n'existe que depuis 1697.
Avant on disait le mahométisme ( parfois mahométanisme),
expression qu'employait encore, lors de son périple en Egypte
le jeune général Bonaparte en 1799.

6 - nul ne conteste que les mots a°l islam, a°l mouslimin et a°l mouslim existent en langue arabe.

Ce qui est contesté, c'est l'utilité, la nécessité, la pertinence d'avoir forgé les mots "islam" et "musulman" dans la langue française qui est assez riche de mots équivalents : Les mots perfection et parfait existaient déjà en français et rendent très correctement les termes coraniques.

En créant ces néologismes, les "traducteurs", peuvent-ils porter ce titre ? des moines de Maredsous ? ont volontairement cherché à nuire à la Parole du Dieu Unique exprimée par le qour'an, en voulant accréditer l'idée que ces nouvelles Ecritures (qour'an) différaient de l'enseignement de la Bible.

En déclarant les adeptes du qour'an "musulmans", ils ont créé une nouvelle caste de croyants, qu'il était ensuite facile de traiter d'infidèles. Diviser pour régner. Evidemment les émirs "musulmans" ont approuvé cette distinction qui faisait leurs affaires et ont retourné l'argument contre les chrétiens de l'époque. Heureusement, il y eut quelques célèbres exeptions que nous vous conterons ultérieurement.

Alors que si les "traducteurs" avaient choisi le mot parfait, (ou perfectionniste) les chrétiens et les adeptes de Mouhammad auraient pu dire en coeur :

Nous voulons être parfait comme le Dieu nous a demandé d'être parfait, de rechercher, d'aspirer à la perfection !

Ces néologismes sont comme des bombes à retardement qui aujourd'hui explosent à la figure des croyants sincères des autres religions monothéistes.

[Gravure : Napoléon visitant la "maison de la peste" à Jaffa.]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : islam, musulman, nélogisme, soumission, coran, koran, quuranqour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 05 août 2012

Les chiens et l'islam

LevrierAfghan.jpgC'est bien connu, les musulmans n'aiment pas les chiens ; ce qui l'est moins (connu), c'est que les chiens le leur rendent bien.

Comment peut-on refouler un animal qui est une créature du Dieu Unique et donc un don de Sa part ?

Les musulmans se basent sur la masse des racontards de bouRari et de mouslim qui rapportent 200 ans après la mort du Prophète, que ce dernier n'aimait pas les chiens. Il est évident que leurs propos sont calomnieux, tant à l'égard de Mouhammad que des canidés.

Le meilleur "ami de l'homme" n'a pas usurpé ce titre, tant pour ses qualités de fidélité, que de serviteur de la race humaine. Les bergers comme le Prophète en son enfance, les chasseurs et les amis des bêtes" en savent quelque chose.

Les musulmans aiment à colporter l'idée que le chien ne doit pas entrer dans la maison, ce qui aurait pour effet d'en faire fuir les Anges. A part uriner malicieusement sur leur aubes immaculées, je ne vois pas ce que les médor(s) pourraient faire subir aux séraphins? En effet, le Dieu n'ayant pas doté nos Snoopy d'ailes, ils ne peuvent donc pas déféquer sur les angelots à l'instar des mouettes et autres cormorans qui marquent nos citées portuaires de leurs éclaboussements intempestifs, faisant mentir l'adage selon lequel "tout ce qui vient du ciel est béni".

Dans les pays musulmans, la vue d'un chien déclenche chez l'homo-musulmanus, un "réflexe de Pavlov" qui consiste en une suite de mouvements crispatifs de son visage, suivi d'autres, convulsifs, comme ceux de son brusque accroupissement au sol, destiné au ramassage du premier caillou venu ; et ceux de son bras qui s'empresse de jeter sur l'animal, le minéral transformé en projectile, comme s'il lui brulait les doigts.

En fait, cette haine des chiens leur vient de la nuit des temps, de l'époque des cavernes dont ils ne sont pas encore sortis pour la plupart. A cette époque lointaine, l'animal était sauvage et concurrençait l'homme dans sa recherche de nourriture, tout comme aujourd'hui encore, son cousin le renard, visiteur infatigable des poulaillers.

Caverne ? La sourate a°l kahf (n°18) est la seule qui parle d'un chien dans le qour'an (Coran). Et c'est pour louer ce brave animal qui garde l'entrée d'une la grotte où se sont réfugiés des croyants (chrétiens). Ils sont "endormis" depuis des centaines d'années en ces lieux où ils se sont réfugiés pour échapper aux persécutions du tyran local, protégés qu'ils sont par ce "Rex", placé en travers de l'entrée et prêt à montrer les crocs aux soldats de ce roi mécroyant.

Le mépris de cet animal leur vient aussi de l'esprit de la pensée dictatoriale de l'islam où tout doit être ordonné comme pour une revue des troupes ; et gare à ce qui dépasse ! La vache doit être dans son champ, le chien dans sa niche, la main gauche réservée au torchage des fesses ... et la femme sous son voile. L'ayatoul-lah Khomeiny ayant été en son temps "maître de balais" pour cadencer les faits et gestes du musulman perse. L'islam pense à tout, jusque au moindre geste. Pas question de manger avec la main gauche, celle du chayTan (le diable) !

Cette haine du chien est inculquée dès la plus jeune enfance et il suffit de voir l'air terrorisé d'un jeune musulman à la vue d'un chien déambulant dans une rue pour se convaincre du travail de sape de ses parents à l'égard de l'image de marque de notre compagnon à quatres pattes. Il en est des hommes comme des chiens : il faut se méfier de ceux que l'on ne connait pas, mais non pas les craindre. La peur est mauvaise conseillère et un déni de la bienveillance de notre Seigneur.

[Crédit dessin : Philippe Geluck, le génial créateur du "Chat", un personnage décalé mais philosophe. Un must de l'humour...]

 

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : chien, islam, maison, ablutions, chasse, gardien, troupeaux, coran, corane, courane, koran, quuran, kouraane | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 02 août 2012

Ode à Boukhari

sataninside.jpgLe qour'an se lit sans lunettes
Les hadiç(s) sont plein de sornettes

Le Dieu n'est pas une pipelette
L'islam est un serpent à sonnettes

BouRari* nous brise les burettes
On n'y croit plus depuis des lurettes

Ses récits feraient une murette
Alors on lui dit : stop ! Arrête !

Tu nous prends vraiment pour des bêtes
Du poisson, tu n'es que l'arête.

Aux ânes, cours leur conter fleurette
Car c'est sûr, là tu nous embêtes.

* Le romancier le plus prolifique en hadiç (hadiths),
soit les "dits" du Prophète Mouhammad.
C'est à dire, ce qu'il aurait dit.
Soit plus de 800.000 rapports.

Un peu de calcul mental :

800.000/23 (ans de révélation prophétique) = 34.782,61.
034.782,61/365 (Jours) = 95,30 hadiç(s) par jour
95,30/24 (heures) = 3,97 hadiç(s) par heure
Soit, comme une bonne horloge francomtoise,
un carillon tous les quarts d'heure !

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 10 avril 2012

Comment savoir que...

France,islam,sunnah,coran,hadiths,prièreQuestions : suite à 5 questions récurrentes, posées par monsieur badr en ce doux mois d'Avril 2012 :

"[1] Une simple question, comment savez vous quels sont les 5 piliers de l'islam ?
[2]Comment savez vous combien de raka'a possede chaque priere ?
[3]Comment savez comment se deroule ne serait ce qu'une Raka'a ?
[4]Allah dit "Nous avons fait descendre sur toi le Coran et la sagesse", que signifie la sagesse selon vous si ce n'est la sunnah ?
[5]Comment apprendre à se comporter dans la vie de tout les jours sans savoir comment se comportait notre prophete ?
[6] Qu'Allah vous guide et vous pardonne."

Écrit par : Badr | mardi, 03 avril 2012


Réponses par chayR : à questions simples, réponses simples :

- [1] Les 5 piliers de l'islam sont une évocation de ce qui importe le plus à un musulman. Il suffit de lire le Coran pour comprendre ce qui est le plus cher au Dieu.

- [2] Le rituel de la prière islamique est-il identique auprès de tous les musulmans ? Non et le Dieu s'intéresse plus à l'intention (niya), de celui qui sollicite ses faveurs (c'est à dire au fond) qu'au nombre de ses prières (la forme).

- [3] La sagesse, c'est ce que le Dieu donne au croyant qui suit Ses principes énoncés dans Son Coran (a°l qour'an a°l karim = la Lecture Noble). Si la sagesse ne découle pas du Coran, mais de la sunnah, alors à quoi sert le Coran ?

- [4] La sunnah n'est que le récit de ce que les pseudo successeurs de mouhammad (le Prophète, pas Merah) en ont rapporté. A la lecture de ce récit insipide et souvent vulgaire, "il n'y a pas photo", même un enfant de 5 ans comprend bien que l'Auteur du Coran n'a pas pu se commettre à scribouiller ce torchon qu'est la sunnah et encore moins à le cautionner.

La Lecture Noble (a°l qour'an a°l karim) n'a rien avoir avec la sunnah, tradition (rapportée) du Prophète.

L'association (shirk) est ce que le Dieu hait le plus ! et les musulmans n'ont pas honte d'associer le Coran (qour'an), Parole du Dieu, avec la sounnah, paroles qui aurait été rapportée par des hommes qui auraient vu l'homme (mouhammad) qui leur aurait dit que... c'est la version islamiste de "l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours."

- [5] Commant bien se bien comporter dans la vie ? il suffit pour un croyant au Coran de lire, de méditer et d'appliquer les principes simples du ... Coran. Nul n'est besoin de s'en référer au soit disant comportement du Prophète dont je doute qu'il ait recommandé de se torcher le cul avec la main gauche plutôt que la droite, selon ce qu'en rapporte votre chère sunnah.
 
- [6] le Dieu (a°l lah) certes me guide et ce n'est pas votre invocation qui me rassure, surtout qu'elle me semble inspirée par cet escroc de Tarik Ramadan qui a récemment appelé à la "résistance" des musulmans de France.
Au vu des coups de pied au cul qu'il mérite, ainsi que ceux qui le suivent comme des moutons de l'aïd, il est certes véridique qu'il leur faudra avoir un postérieur possèdant une certaine ... "résistance".

Alors épargnez moi vos formules de commisération, on ne partage pas les mêmes valeurs ! et ce qui me réconforte, est que si monsieur Tarik Ramadan fait preuve d'une certaine habileté, il oublie que ceux à qui il s'adresse sont résolumment bouchés par 13 siècles d'ignorance et de perversité islamique.

Que le Dieu Tout Puissant vienne en aide aux ignorants !

chayR abou riyaD.

01:27 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 01 avril 2012

AVIS DE DECES

 

imgad.gifAvis à la population d'Internet 

Nous avons le regrêt de vous annoncer que suite à une tentative de Hara-vache-kiri parfaitement exécutée de main de maître,

le blog La Lecture Noble / al qour'an al karim est fermé pour cause de décès volontaire.

Resquiat in pace !

Tout espoir n'est pas perdu pour qui croit en la résurrection ;)

Nous avons en effet décidé qu'il était enfin temps de déguster, dans la modération, une bonne bière fraîche plutôt que de continuer à nous enquiquiner à expliciter les détails de la chienlit de l'islam ; et à nous roborer avec la pâte onctueuse d'une bonne pissaladière niçoise au feu de bois, mieux que de continuer à évoquer les turpitudes de la gente musulmane qui vous laisse toujours dans la bouche, comme un goût amer de pizza mal décongelée de chez Mac-Hut. 

[Photo crédit X, d'un beaufrère qui, ne lisant que le Coran et les résultats du Tiercé et du Loto, n'a malencontreusement pas pris connaissance des hadiths interdisant l'alcool et le jambon. Que les divinités associées du jus de tomate et du roti de dindonneau aient pitié de lui ; s'AMIN réjouie ne laisse cependant pas beaucoup d'espoir d'entrevoir une possible repentance !]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : hara, kiri | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 01 janvier 2012

Bonnes Fêtes

e6173014df3163ac3a6cbe75aacd22ae.gif
Comme le 01.01.06

Repris, le 01.01.07
Repris, le 02.01.08
Repris, le 01.01.09
Repris, le 01.01.10
Repris, le 01.01.11
Repris, le 01.01.12


Joyeux Noël, Bon bout d'an et autres joyeusetés
Et que l'idéologie islamique crève à la fin de l'année !!!

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : noël, paques, avent, férié, aïd, kébir | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 25 juillet 2011

Massilia ou tama°rat

panneauA9enArabe.jpgMême si cette photo est le produit d'un grossier trucage, elle préfigure ce que sera notre réseau routier, si les islamistes ont gain de cause, 'incha'a-l lah . Mais le Dieu le voudra-t-Il ?  

00:53 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : a9, marseille, massilia | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 22 juillet 2011

ALLAHicité

allahicité,laïcité,Strasbourg,hallal

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 19 juin 2011

Coran authentique ?

56b6b6e579fc07d53dc26987d14c0c67.jpgQuestion
d'un Internaute de Yahoo Q/R Religions et Spiritualités :
"Les mythes fondateurs de l'Islam :
Le Coran, faut il croire en sa véracité ?
D’un point de vue historique, le calife Othmen ibn affan (par ailleurs personnage dont la légitimité et la moralité était fortement contestées parmi les musulmans et les compagnons du prophète) a entreprit la transcription du coran en réunissant 10 compagnons qui ont la réputation d’avoir apprit le Coran à la source (Hafadha), la réunion de ces personnes implique implicitement qu’on est en présence de plusieurs versions nécessitant la mise en conflit de tout ces érudits. On pourrait dire en utilisant un langage plus moderne dire que la version qu’on connaît du Coran a été votée à la majorité absolue, ce qui lui octroi une légitimité mais en aucun une infaillibilité.

Cette écriture d’un Coran officiel n’a pas empêché l’existence simultané d’autres versions dont le fameux « Coran de Hafsa » épouse du prophète. Cette version a d’ailleurs été détruite au temps du calife Omeyyade « Marwan ibn al Hakam ».

Sur le plan linguistique les premiers manuscrits du Coran ne contenaient pas de signes diacritiques et ce jusqu’au 10ème siècle soit 4 siècle après la révélation.

Réponse
a°s salam 'alay-ka

Tes questions légitimes ont des réponses tout aussi légitimes :

- Le 3° calife 'oucman était un homme comme les autres, donc un pêcheur en puissance qui aura, comme chacun de nous, des comptes à rendre au Seul Dieu.

- 'oucman a continué l'oeuvre de son prédécesseur a°bou bakr dont le califat n'a duré que 2 ans et qui n'a donc pas pu mener à terme la complète recension des éléments constitutifs du texte coranique.

- Les personnes réunies pour établir le corpus du texte que nous lisons, récitons et méditons aujourd'hui, étaient :
> soit des compagnons du Prophète qui connaissaient PAR COEUR les diverses sourates. A l'époque, les techniques de mémorisation n'avaient rien à envier avec la fidélité d'un magnétophone moderne.
> d'autres étaient les divers secrétaires à qui le Prophète mouhammad avait dicté les versets au fur et à mesure de leur révélation et à qui il avait indiqué leur classement.

- Dans un soucis de clarté, 'oucman fit détruire tous les "qour'an" qui existaient çà et là. Cette destruction a eu le mérite de préserver un exemplaire : unique et fiable.

- Au lieu de phantasmer sur l'exemplaire de ha°fsa, il vaut mieux se réjouir de ce qu'un exemplaire unique évite aux querelleurs actuels de se chamailler pour un point ou une virgule.

A ce propos, il existe un célèbre qour'an qui a échappé à la destruction othmanienne : c'est celui de mas'oud (pas le commandant de la guerre contre les Russes puis les Talibans), mais l'un des compagnons du Prophète qui s'est toujours refusé à rendre son exemplaire.
Et bien pour ceux qui ont eu la chance d'y jeter un coup d'oeil, ils ont pu vérifier qu'il est identique à 98% avec la version actuelle du qour'an et les "écarts" ne portent que sur des détails minimes et sans valeur par rapport au message Divin.

- Enfin les signes diacritiques, forts utiles pour une prononciation impeccable des mots du qour'an, n'est pas un véritable soucis, aux raisons que :
> les homonymes se distinguent facilement par le sens de la phrase. Si je dis que le bucheron a coupé le "pain" à la tronçonneuse, on se doute bien qu'il fallait lire "pin".
> la deuxième raison est d'actualité : regardons un journal écrit en arabe. Y a-t-il des signes diacritiques ? Non, et c'est bien dommage pour ceux qui lisent avec quelques difficultés l'arabe. Mais celà ne semble pas géner les millions de lecteurs de ces publications.

Encore merci de m'avoir donné l'occasion de préciser tous ces détails.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : authenticité coran, qour'an, othman, abou bakr, 'oucman, hafsa, diacritique | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 18 mai 2011

islam anarchique ?

structur,anarchique,islam,force,faiblesse,dirigent,catholiqueQuestion :
Est-il faux de prétendre que la structure anarchique de l'islam est à la fois, sa force et sa faiblesse ?

Réponse :

Si vous entendez par anarchie le fait qu'il n'y ait pas de dirigeant chez les Mahométants ("musulmans"), ce n'est pas tout à fait exact.

structur,anarchique,islam,force,faiblesse,dirigent,catholiqueA l'instar
- des chrétiens catholiques romains qui ont un pape,
- des chrétiens Orthodoxes qui ont un pope,
- des chrétiens Orientaux qui ont un archimandrite
- des protestants qui ont un président de fédération...etc.

les musulmans (ont fait aussi fort qu'eux avec) :

- Mouhammad VI, roi du Maroc, qui s'auto proclamé "commandeur des croyants" (crédules ?)

- En Iran chiite, un ayatollah
(a°yat-ou-l lah = signe du Dieu, rien que ça ! :)

- à la Mecque, le successeur du roi fadh, un roi si peu riche
qu'il a été obligé de pomper sur la traduction de l'honorable 
professeur Muhammad Hammidullah (décédé USA 2005)
pour faire sa version du qour'an (Coran).

- les bahulah, les charif(s) et autres cow-boy ... etc.

En réalité le chef de la Soumission (i°slam), c'est :
Le Dieu Unique en arabe Allah (a°l lah).

Son représentant sur terre, est un i°mam,
soit un homme choisi par sa communauté.

Comment reconnaitre un imam ?
(de l'arabe i°mam, conducteur de caravanes)

Il est recommandé de choisir cet i°mam 
selon les 3 critères d'importance dégressive :

1° C'est celui qui est reconnu comme
le plus craintif du Dieu Unique.

2° Si on ne peut le trouver, on choisira :
- le plus instruit du qour'an, la Parole du Dieu.

3° Si on ne peut le trouver ainsi, on choisira :
- le plus âgé de la communauté.

Si l'on ne trouve pas réponse à une question dans le qour'an, on pourra faire appel à la sounnah du Prophète (pbsl) et non l'inverse ; en se rappellant bien qu'entre le qour'an et la sounnah, il y a autant de différence entre la lumière du soleil et de la lune. N'est-ce pas étrange que "l'islam" ait choisi la lune et non le soleil pour symbole ?

Si l'on applique ces règles simples, la religion des Soumis (mouslim) au Dieu Unique sera la Loi (et non la religion) la plus observée du monde ; celle qui amènera la Paix et la Sérénité (a°s Salam) en cette vie et dans la dernière.

Si l'on n'applique pas ces règles simples, la corruption, les guerres, les famines  (...etc ) continueront comme toujours.

[Photo : l'imam Ali, guide des Chiites.]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : structur, anarchique, islam, force, faiblesse, dirigent, catholique | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 10 mai 2011

Iraël, Palestine

jérusalem,gaza,hamas,sionistesQuestion 
sur Yahoo
Q/R R&S :

"Est-ce qu'il y aura, un jour, une solution au conflit
entretenu comme un feu et avec soin par les gouvernants d'Israël et ceux de la Palestine ?"

Réponse :

Quand se comporteront-ils en êtres humains

Au lieu de juifs, chrétiens ou palestiniens.

Les étiquettes, le Dieu n'aime guère,

Elles ne mènent qu'aux conflits et aux guerres.

Avez vous donc trouvé la différence

Entre un bébé juif, chrétien ou musulman ?

Adultes, ils meurent en de macabres danses,

Leurs cadavres retournent à leur maman.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : jérusalem, gaza, hamas, sionistes | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 09 mai 2011

Circumbulation

cf2782d9d5291afa62c27c57e18491e6.jpgQUESTION :

Quelle est la signification des tours (a°t tawa°f) effectués autour de la ka'bah à la Mecque ?

REPONSE :

a°s Salam 'alay-koum

[Que] la Perfection/Paix [soit] avec vous !

a°t ta°waf, la circumbulation.
La circumbulation ou circuit comporte 7 tours rituels autour de la ka'bah et sont effectués pendant le seul pélerinage (hajj).
Chaque tour commence et finit à la Pierre Noire et s'effectue dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, c'est à dire en ayant toujours la ka'bah à sa main gauche. Pour être valide, selon le rite islamique, le parcours doit être accompli de façon ininterrompu et s'inscrire dans le périmètre du hirj (lieu) d'Ismaël. Il faut être en condition de parfaite santé pour effectuer ce rite, tant la pression de la foule est importante et les corps sont souvent broyés comme les olives dans un pressoir au point que le nombre de morts suite à ce rituel n'est pas négligeable. Mais cela est indifférent au "musulman" qui se fait une joie de mourir dans le saint des saints.

Il y a plusieurs sortes de tawaf :

tawa°f a°l koudoum :
celui de l'arrivée dont les 3 premiers tours devraient être effectués plus rapidement que les 4 suivants (Cf. sounnah du Prophète).

tawa°f a° i°fda°h :
C'est le "tawaf d'adieu", celui que l'on fait quand on quitte la mosquée a°l haram.
Selon a°t tirmizi, le Prophète aurait dit : "le tawaf est semblable à la Prière (a°s Salat), la seule différence qui la distingue d'elle, c'est que vous pouvez parler en l'accomplissant et quand vous parlez, ne dites que le Bien".

Voilà tout ce que je sais pour le reste, car le qour'an ne mentionne rien de ce qui ne sont que des rites pré-islamiques qui auraient été validés par le prophète Mouhammad pour des raisons que l'on ignore mais qui ne sauraient être étrangères à une volonté de consensus, voire de concessions :

Le Dieu Seul est Savant, tandis que les hadiç(s) de la sounnah n'offrent aucunes garanties.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : tours, kaaba, ka'bah, pélerinage | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 03 mai 2011

Traduire et translitérer

dfecb253fcdf4bd60550ed2f1b1889b9.jpg"Il ne faut pas traduire le qour'an en langues étrangères. Seul l'inimitable qour'an doit être étudié en arabe !"
voilà ce que l'on entend à longueur de temps dans la communauté musulmane. Alors on me demande souvent comment je m'y suis pris pour avoir "osé" traduire le qour'an, parole du Dieu Unique .

Il y a encore 10 ans, quand je lisais ou récitais le qour'an en français, sur l'édition du [Complexe du Roi fadh] d'Arabie Saoudite, l'une des versions (couleur bordeaux et or) la plus répandue en France, avec celle abracadabrantesque d'Albin de Biberstein, dit Kazimisky, j'avais souvent constaté que des versets de 20 mots arabes étaient rendus par 35 mots français auquels il fallait ajouter ceux qui étaient placés entre parenthèse, du style : "punition (lapidation)".

J'avais vite compris que la traduction que j'avais entre les mains n'était sûrement pas très fidèle et qu'elle comportait de nombreux ajouts, même mineurs (un adjectif qualificatif en plus d'un nom commun isolé dans le texte en arabe). J'ai donc acheté une deuxième traduction qui m'a fait entrevoir des écarts de sens assez peu croyables, puis une troisième m'a amené au bord d'un délire romantique, une quatrième ... jusqu'à 32 à ce jour.

Alors j'ai demandé l'aide de mon ex épouse, une cousine du pseudo chérifien commandeur des crédules qui connaissait des passages entiers du qour'an par coeur pour avoir fréquenté une madrassa, alors qu'elle était plus jeune. Mais elle m'a envoyé sur les roses (ou plutôt sur les dattes) et m'a dit qu'il impossible de traduire le qour'an que les savants n'y parvenaient pas eux-mêmes et que même si elle savait le réciter, elle n'en comprenait pas le sens pour autant.

Il n'en fallait pas moins pour piquer mon amour propre au vif l'ancien étudiant en Belles Lettres & Philosophie avec de bonnes notions de linguistique, sémantique et m'inciter à me lancer dans ma propre traduction. Aidé de 5 dictionnaires arabe-français, de tafsir, de mes 32 traductions....

Aussi, durant 4 ans, à raison de 8 heures de travail par jour, j'ai traduit verset par verset en recopiant sur mon ordinateur, en arabe translittéré (utilisation de lettres latines en lieu et place des lettres et signes arabes), chaque mot du qour'an en le vérifiant au niveau du sens et de la grammaire. Après 2.500 heures de travail environ, j'en étais ainsi arrivé à un triple ouvrage :

Un qour'an translitéré + un qour'an en français + un dictionnaire encyclopédique de 700 pages de termes et d'explications relatives à mon travail. Après cela, j'ai pensé à les présenter au grand public sous forme d'un blog d'une part et d'un e-book d'autre part.

La grande leçon de ce travail est que nombreux sont ceux, qui en prétextant que le qour'an n'est pas traduisible, injurent
- le Dieu Qui a révélé Sa volonté au moyen une Parole qui se dit elle même évidente (moubin), claire (bayan) et majoritairement simple
- les francophones qui soit dit en passant possèdent l'une des langues les plus sophistiquées du monde, n'en déplaise à nos amis anglophones.

Je concluerai, une fois n'est pas coutûme, sur une prédiction : le qour'an en français (par forcemment le mien) sera celui qui libérera la puissance de la Parole bienfaitrice du Dieu sur le monde à venir, alors que celui en arabe, tout en restant la référence incontournable et historique, ne fera que continuer à plonger la communauté des croyants dans l'obscurantisme et la perversion (oui, oui, rien que çà !). chayR.

[Photo crédit X, jeunes africains déchiffrant le qour'an (Coran) sur des tablettes de bois dans une madrassa (école coranique).] 

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : traduction, translitération, lire, écrire, recopier, coran, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 01 mai 2011

Sens divergents

mod-2662974-287659.pngOn nous demande souvent pourquoi nous critiquons les nombreuses traductions du Qour'an. Eh bien, c'est tout simplement parce qu'elle ne rendent pas le sens des Paroles du Dieu Unique.

Nous vous laissons apprécier les différences entre deux traductions :

S.9/29 traduction courante sur Internet,
(celle du Complexe de feu le roi fadh

Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humiliés.

S.9 -v.29 translittération et traduction par chayR abou riyaD

qa°tiloû°-l lazîna la° youminoûna bi-l lahi wa la° bi-l yawmi-l a°Riri
Combattez ceux qui ne croient pas au Dieu, ni au Jour dernier,

wa la° youharrimoûna ma° harrama-l lahou wa rasoûlou-hou
et [qui] ne rendent pas illlicite ce qu'a illicité le Dieu
{et aussi} Son envoyé

wa la° yadînoûna dîna-l haqqi
et [qui] ne légifèrent pas (avec) la Loi de (la) Vérité,

mina-l lazîna ou°toû°-l kita°ba

parmi ceux qui ont reçu l’Ecriture

hattâ you’Toû°-l jizyata ‘an yadin
jusqu’à ce qu’ils versent la taxe* de [leurs] mains

wa Houm Sa°Riroûna

et qu’ils s'abaissent [devant le Dieu].

() = dans le texte coranique, mais superfu en français
[] = absent du texte coranique mains nécessaire au français
{} = groupe de plusieurs mots, traduisant un seul mot du Coran.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coran, corane, courane, koran, kouraane, korane, entité nationale, kourane | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 22 avril 2011

châtiment

675941369.jpgCHATI/ER /MENT

Arabe / Français

1. a°l 'aza°b,
le châtiment, la punition

2. 'aza°ba, châtier.

3. a°t ta'zi°r, le châtiment,
le blâme, la réprimande.

4. a°n naka°l, le châtiment,
la correction, la punition,
le supplice, la torture.

5. nakkala, condamner,
punir, faire un exemple de,
supplicier, torturer.

6. a°t tankîl, le dur châtiment, la punition exemplaire,
la condamnation, le supplice, la torture.

Dans le qour'an, le Dieu a dit :

§ S.2 - v. 66 fa-ja'al-na°-Ha naka°la°n
Aussi fîmes-Nous cela en punition (3.)
li-ma° bayna yaday-Ha° wa ma° Ralfa-Ha
pour ceux du passé et ceux du futur.
wa maw'iZata°n li-mouttaqîna,
Et une exhortation pour les craintifs [du Dieu].

§ S.89 - v.25 fa-yawma-i°zin la° you'azzibou
Ainsi, ce jour là, nul ne saura châtier (1.),
'aza°ba-hou a°hadoun
comme Lui châtie."

Mécroyants

§ S.2 - v.10 wa la-Houm 'aza°boun (1.) a°li°moun
Et pour eux, un châtiment douloureux
bi-ma° ka°nou° yakziboûna
parce qu'ils avaient menti.

§ S.35 - v.7
a°l lazîna kafaroû la-houm 'aza°boun chadi°doun,
à ceux qui mécroient, un châtiment dur

§ S.39 - v.26 "le Dieu leur fait goûter l'ignominie dans la vie présente. Le châtiment ('aza°bou) de l'au-delà, cependant, [est] plus grand, si seulement ils savaient !"

§ S.84 - v.24 fa bachir-houm bi-'aza°bin (1.) a°lîmin
Alors annonce-leur un châtiment douloureux,

[Crédit Dessin Ylar]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, kourane, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 31 mars 2011

Ancêtres musulmans

Salfistreet.jpgQuestion sur Yahoo Q/R :
Pouvez-vous porter à ma connaissance ce que dit l'islam sur la glorification des ancêtres ?

Réponse by Bonnes Nouvelles ! Membre depuis 31 juillet 2007
 
Shalom, Salam, Salut !

Les versets du qour'an (Parole du Dieu Unique)
ne glorifient en rien les ancêtres.

§S.2/170
wa i°za° qîla la-Houmou (a)°ttabi'ou° ma° a°nzala-l lahou
Et quand on leur dit : Suivez ce que le Dieu a fait descendre !
qa°lou° bal
Ils disent : Mais non !
na-ttabi'ou ma° a°lfay-na° 'alay-hi a°ba°a-na°
Nous suivons ce sur quoi avons-nous trouvés nos ancêtres.
a°-wa law ka°na a°ba°wou-Houm la° ya'qiloûna chaya°n
Et si leurs ancêtres n'avaient raisonné en rien
wa la° yaHtadoûna
et n'{avaient pas été [bien] guidés} !

§S.5/104
wa i°za° qîla la-Houm
Et quand on a leur dit :
ta’a°law° i°lâ ma° a°nzala-l lahou
tournez-vous vers ce qu'a descendu le Dieu
wa i°lâ-r rasoûli qa°lou°
et vers le messager ! Ils disent :
hasbou-na° ma° wajad-na° ‘alay-hi a°ba°ana°
[il] nous suffit ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres.
a°wa law ka°na a°ba°wou-Houm la° yalamoûna chaya°n
Et même s'ils étaient leurs ancêtres, ils ne savaient rien,
wa la yaHtadoûna
(et) ils n’étaient pas [bien] guidés.

Il y a beaucoup d'autres versets qui vont dans ce même sens :
Abandonnez les croyances religieuses de vos ancêtres !

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, kouraane, couraane, korane, entité nationale, kourane | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 24 mars 2011

Bouddhisme

d6e387d25fb11c4ba570b1491a6be634.jpgQuestion :
Yahoo Q/R 080325

Doit-on considérer le bouddhisme comme une philosophie ou comme une religion ?
Qu'en est-il des bouddhistes par rapport au Coran ?

Réponse :

Le bouddhisme est un mouvement spirituel, en aucune façon une philosophie, puisqu'il ne s'inscrit pas dans la logique grecque.

Rappelons que la philosophie (philo sophia) est un concept inventé par les grecs et qu'elle ne se véhicule que par des :

TEXTES  PHILOSOPHIQUES !

Exemple : Platon, Kant, Descartes, Nietsche, Kierkegaard,...
Pas de textes philosophiques > pas de philosophie !
Le premier professeur de philo venu, vous le confirmera.

De plus, Le bouddha historique est un (homme) mortel pas un dieu.

Gautama Siddatha était le fils d'un petit roi de l'Inde.
Après quatre années d'austérités auprès de brahmanes,
qui donc pratiquaient le Bramanisme...

...il eut une illumination, sous un arbre à Bodgaya :
une vision des réalités du monde qu'il explicita alors à ses disciples selon leur niveau de compréhension.

Il rejoint ainsi les hommes de ce monde qui ont longtemps cherché, puis ont eu une sorte de révélation, un  "flash" au cours duquel ils ont vu la réalité des choses de ce monde. A l'instar de Newton qui prit conscience de la gravité terrestre alongé sous un arbre dont il vit une pomme se détacher et non dans son bureau détude, penché sur ses feuilles de calculs.

Monsieur Gautama mourut d'un empoisonnement (champignons), ce qui lui donna le temps transmettre son dernier conseil à ses proches :

"Cherchez par vous-même !"

Comme "dogme", c'est plutôt minimaliste, mais au combien réaliste.
Après son décès, les enseignements du Bouddha furent transmis :

- Au Sud avec les boudhistes du Sri Lanka, Afghanistan, Vietnam... qui transformèrent le Bouddha en divinité en lui consacrant des statues aussi immenses que grotesques.

- Au Nord, l'enseignement s'est amalgamé au taoïsme et au confucianisme chinois, puis il est passé en Corée et enfin au Japon où il retrouva une certaine pureté avec le moine Nichiren Daishonin (1222) qui proclama l'essence du bouddhisme : le sutra dit du Lotus de la bonne Loi (Nam Myo Ho Rengue Kyo : 5 caractères japonais qui signifient : Je me consacre à - la mystique - Loi - du Lotus - de la rétribution).

- Au Centre, il fusionna avec la religion des morts, celle des Böhn. C'est de là que provient le Dalaï Lama qui se présente, sans rire, comme la 14° réincarnation d'un bouddha et prône la "non violence" chère aux occidentaux, de façon à conchier notre milliard de frères chinois et à encaisser les dividendes des multinationales, soit un job très lucratif qui l'aide, à n'en pas doûter, à arborer ce sourire d'adolescent attardé qui fait l'admiration des bobos occidentaux.

Les bouddhistes croient à la "Loi de cause à effet" qui est représentée par la fleur du Lotus, lequel possède toutes les caractéristiques de l'enseignement du Bouddha :

- Bien que poussant sur de l'eau boueuse, elle reste pure.
- Sa fleur contient aussi la graine (simultanéité effet/cause).
- Elle colonise en douceur tout l'étang sur laquelle elle pousse.

Les vrais bouddhistes sont donc des hommes qui cherchent la vraie voie de la sagesse et de la Paix mondiale, c'est à dire une voie escarpée et difficile, qui fait rarement l'unanimité et qui est rarement encouragée par les grands singes qui gouvernent ce monde, je veux dire ceux de la race du macacus politicus.

Ce sont donc des personnes aussi respectables que les vrais Soumis au Dieu, qu'ils le soient en se réclamant de la Torah, de l'Evangile ou de la Lecture Noble (al qour'an al karim). Ils ne suivent pas une religion, concept occidental relativement récent, mais une Loi, la Loi.

La "Loi du Karma", que l'on peut très bien appeler aussi "Loi de cause à effet". Pas d'effet(s) sans cause(s) et réciproquement, pas de cause(s) sans effet(s).

La différence fondamentale entre les 3 monothéismes et les bouddhismes, tient au fait que ces derniers ne désignent pas le Dieu comme cause primordiale, mais parlent d'un mouvement circulaire où il n'y aurait ni commencement ni fin. Le mouvement perpétuel en somme.

Rares sont les 'oulama avisés qui comptent les bouddhistes parmi les Gens du Livre. L'enseignement du bouddha est consigné dans des sutras, des écrits sur bois ou sur papier : les bouddhistes ont donc bien un Livre.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bouddhisme, bouddha, gautama, siddartha, lotus, nichiren, nam | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 18 mars 2011

La Preuve évidente

b64708ff1b9186876269c74b22de4ba7.jpgEn réponse à une question
trouvée sur internet (Yahoo Q/R) :
Comment demander la preuve sur
Qui est la Preuve de toutes choses ?
Revient à dire (majuscule à Qui) :
Où demander la preuve du Dieu,
Qui est Preuve de toutes choses ?

La Preuve ?  C'est aussi est le titre d'une sourate médinoise :
a°l bayyinat (8 versets, n° 98 de l'ordre coranique, et n° 100 de la Révélation, soit à la fin de la vie de mouhammad).

§S.98/1 "lam yakouni
Jamais ne furent....
a°l lazîna kafarou min a°Hli-l kita°bi
- ceux qui mécroyaient parmi les gens du Livre
wa-l mouchrikîna
et les associateurs -
mounfakkîna hattâ ta°tiya-hoummou-l bayyinatou
divisés, avant que ne leur vienne la Preuve !

# En d'autres termes :
C'est la Preuve qui est la cause de la division, donc du doûte !

# Note : en arabe il y a 2 mots pour dire : "la preuve"
"a°l bayyinat" et "a°l a°yat".
Toutes choses = la Création du Seul Dieu.

QOUR'AN

§S.42/29 "Parmi Ses preuves (a°yati-hi) est la création des cieux et de la terre et des êtres vivants qu'Il y a disséminés.
Il a en outre le pouvoir de les réunir quand Il voudra."

# C'est sur l'origine de la création que les hommes se divisent : Evolutionnistes contre créationnistes.

§S.6/57 "Dis : je m'appuie sur une preuve (bayanna) évidente de la part de mon Seigneur."

# Les croyants se fondent sur les Ecritures (dont le qour'an)

§S.57/25 "Nous avons effectivement envoyés
Nos messagers avec des preuves (bayyînati) et
descendu avec eux le Livre (qour'an) et la balance (Equité),
afin que les gens établissent la justice..."

# Grâce à l'action inspirée des prophètes, cette preuve est devenue évidente par le rétablissement de la justice ;
donc : pas de justice pas de vérité,
fausse route des partisants de la violence,
de la guerre, de l'individualisme, de la perversité...etc.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dieu, preuve, évident, évidence, création, evolutioniste, créationiste | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 02 mars 2011

Aveuglement et Soumission

bc0e0dee95869bdaf861abadb9265313.jpgQuestion sur Yahoo Q/R

Aveuglement et soumission, wont elles les deux mamelles de l'islam ?
Selon vous n'est-il pas urgent d'édulcorer et moderniser les ecrits du coran ( je n'ai pas écrit dénaturer, d'autres l'ont fait avant moi, avec plus ou moins de bonheur ! ) , afin qu'il soit plus adapté et conforme aux exigences de la société actuelle ? ex. dès qu'il est question d'appel au meurtre, clairement exprimé dans le Coran, les musulmans rétorquent que celui ci ne s'applique qu'en cas de " guerre "!

La notion de " guerre " reste vague et autorise alors toutes les dérives car connaissant leur tempérament belliqueux et épidermique, ainsi que le victimisme dont ils abusent généreusement, n'est-il pas à considérer comme une menace permanente ? N'est-il pas non plus possible d'induire dans cette religion des notions de reconnaissance ; elles sont totalement absentes des écrits du Coran à part envers Allah l'Unique et le Tout-puissant, mais dont l'efficacité semble tout de même très limitée quand il s'agit d'ouvrir les consciences et de lever le voile de l'obcurantisme...

Question (réécrite par chayR) :

Aveuglement et Soumission,
les deux caractéristiques de l'islam ?

Edulcorer et moderniser les écrits du Qour'an afin qu'il soit plus adapté et conforme aux exigences de la société actuelle ?

Voilà le crédo de ceux qui n'osent pas dire :
Brûlez ce livre dans lequel il n'est question que d'appel au meurtre, clairement exprimé dans le Qour'an.

Ceux qui se prétendent musulmans rétorquent :
Ceci ne s'applique qu'en cas de " guerre "!
Et connaissant leur tempérament belliqueux et épidermique et le victimisme dont ils abusent généreusement, n'est-ce pas à considérer comme une menace permanente ?

Alors il faudrait réformer tout celà :
N'est-il pas possible d'introduire dans cette religion des notions de reconnaissance, elles sont totalement absentes des écrits du Qour'an à part envers Allah l'Unique et le Tout-Puissant ?

Réponse :

S'il s'agit d'ouvrir les consciences et de lever le voile de l'obscurantisme, il faut au départ savoir de quel texte l'on parle.

Le Qour'an est présent dans le monde sous deux formes :
- la version écrite en arabe, identique en tout point du globe.
- les traductions disparates et de qualités très variables.

Alors me direz-vous, pourquoi ne pas travailler sur la version arabe, puisque tout le monde semble d'accord ?

Eh bien, la difficulté tient au fait que l'arabe du Qour'an est celui que parlait les Qouraichites au V° siècle.
Lisez la chanson de Roland dans le texte original et vous aurez besoin de quelque cachets d'aspirine.

De plus pour couronner le tout, ces messieurs les 'oulama (savants coraniques) et autre moufti (docteurs de la Loi) vous expliquent sans rire qu'il faut impérativement le concours de leurs élucubrations pour comprendre ce qu'un bédouin de l'époque du Prophète pigeait quasi instantanément.

Pour les versions étrangères (parlons des françaises) le soucis est ailleurs.

Le Qour'an n'étant pas l'oeuvre de n'importe Qui, il faut d'abord déterminer qu'elle est intention (a°n niya) de l'auteur.

4 exemples :

1° Fawzi Chaaban :
Ce libanais qui parle le français comme un vache espagnole, tente de reproduire le Qour'an dans un bouquin qu'il confie à une maison d'édition chrétienne de Beyrouth qui se garde bien de lui corriger ses fautes de grammaire et les contresens qui a eux seuls mériteraient une armée de professeurs de français. Indigeste.

2° Albin de Biberstein, dit Kazimirski :
Une personne de religion judaïque qui connaissait bien l'arabe, mais dont la traduction est reconnue comme la plus pourrie et la moins chère (4€). Un must have !

3° Si Hamza Boubakeur :
Un algérien, collaborateur de la France colonialiste qui a cherché à se faire bien voir des autorités en réalisant une "oeuvre littéraire" dans un français qu'il maitrise certes, mais qui s'envole dans un lyrisme académique qui n'a rien à voir avec le texte basique du Qour'an. Un bon roman à lire au coin d"un feu de bois.

4° Régis Blachère :
Un orientaliste non pratiquant, qui chercha à démontrer ses théories sur le Qour'an et manipula la Parole du Dieu Unique avec la délicatesse d'un éléphant dans un magasin de porcelaines chinoises. Pédant.

Alors qui crée l'aveuglement afin que la Soumission au Dieu ne puisse se réaliser selon Sa Parole ?

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : traduction coran, quran, al koran, qu'ran, qour'an, kazimirski, boubakeur | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 01 mars 2011

Qour'an §S.6/59

DieuTeBenisse.jpgqour'an, sourate n° 6
a°l a°n'am, verset n° 59
traduction, translitération & copyright chayR a°bou riya°D.

wa 'inda-hou mafa°tihou-l Raybi
et auprès de Lui [sont] les clefs de l'Inconnaissable :

la° ya'lamou-Ha° i°lla° Houwa
[Personne] ne les connaît, excepté Lui.

wa ya'lamou ma° fî-l barri wa-l bahri
Et Il connait ce qui [est] sur la {terre ferme} et en mer.

wa ma° tasqouTou min waraqatin i°lla ya'lamou-Ha°
Et [il] ne tombe pas de feuille sans qu'Il ne sache cela.

wa la° habbatin fî Zoulouma°ti-l a°rDi
Et pas une graine dans les ténèbres de la terre

wa la° raTbin wa la° ya°bisin
et rien de frais (1) et ni de sec

i°lla° fî kita°bim moubînin
qui ne [soit] [inscrit] dans un écrit (2) explicite.

Notes :

(1) Les légumes, cf. §S.2/61
(2) kitabin, un écrit, ici un livre de compte,
pas le qour'an, aussi désigné par le mot kitab
(exemple : a°l kitab a°l karim, le Livre/lecture Noble) ;
ce livre de compte est aussi mentionné en :
§S.17/13.14 - S.18/49 - S.35/11
S.50/4 - §S.57/22 - S.83/8.9 et 18.20

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : les animaux, coran, qour'an, allah, korane, inconnaissable, terre | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 28 février 2011

La Clef

3669885b8de671882004f0342f04df9d.jpgQuestion sur Yahoo Q/R :
Pourquoi les musulmans ne suivent-ils pas l'enseignement de Jésus, alors qu'il est cité dans le Coran comme le Verbe de Dieu ?

Réponse :

Le qour'an, comme la Torah et l'Evangile :
- ne recommande pas l'enseignement de Moïse
(moussa, en arabe),
- pas plus que celui de Jésus
('aissa, en arabe)
- pas plus que celui du Prophète mouhammad
(Mouhammad, en français :)

Le qour'an recommande de suivre la Loi du Dieu,
propagée sur terre par Moïse, Jésus, puis par Mouhammad.

Le qour'an est un Livre, actuellement en papier,
mais celui qui le lit, le médite et le récite, se met en relation
avec le Dieu et Ce Dernier lui montre clairement toute chose.

Le qour'an est comme tout livre, un assemblage de mots.
Mais si une personne sincère veut comprendre
et aspire à vivre selon le message du Dieu,
alors le Dieu lui ouvre le coeur et la compréhension.

Le qour'an est une clef, pas un catalogue de recettes de cuisine.

A quoi sert le sabre à celui qui est un couard ?

A quoi sert la clef à qui ne cherche pas la serrure ?

A quoi cela sert-il se savoir lire et étudier si l'on agit pas ?

[Photo de la clef qui servait d'avatar à chayR, alias Bonnes Nouvelles sur Yahoo Q/R Religions et Spiritualité : plus de 3.000 de ses réponses vous y attendent dont certaines ne sont pas à piquer des vers...]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : clef, quran, qour'an, qouran, al koran, koran, coran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 27 février 2011

Qui est responsable...

aa128dd877dc9b5ef5f1a1ccb11268c4.gif... de l’image de l’islam aujourd’hui ?
Question trouvée sur Yahoo Q/R.

Avant de lire qquelques réponses de Q/Ristes, il faudrait savoir qui sont les « islamistes » dont on ne sait pas vraiment à qui ce terme est attribué : femmes portant le niqab, prédicateurs radicaux , musulmans trop rigoureux dans leur pratique, activistes palestiniens etc…?
Ou bien les musulmans eux mêmes, refusant de se remettre en cause et rejetant la faute sans cesse sur les « islamistes », le sionisme, la politique d’Israel, Obama, Bin Laden etc… sans se demander si eux sont bien dans le droit chemin agrée par le Dieu ??

Quelques réponses de Q/Ristes (dans leur jus, moins les fautes d'orthographe) :

1° - je ne suis pas très brillant en politique.

2° - Ben les Musulmans, évidemment ! Les islamistes ne sont que la représentation d'un extrémisme, pas de la religion.

3° - Qu'est ce qui vous arrive à vouloir faire de la pub à l'islam, vous n'avez rien d'autre à faire que de parler de religion. La religion ça devrait être personnel ; on vit dans un pays laïc, ras le bol d'entendre parler de ça.

4° - Comme il s'agit d'une religion sans organisation, l'image ne peut être que chaotique. Elle est véhiculé par les imams auto proclamés et tout un chacun en fonction de son interprétation des textes. En résumé, un beau bordel.

5° - Vous musulmans êtes responsables.

6° - Oui, mais dans la dialectique moyenne orientale, tous les arguments sont utilisables même ceux qui ont été combattu la veille. Cette terre est celle du verbe créateur... La raison ? C'est de la philo grecque !

7° - Je ne connais pas beaucoup de croyants qui ne sont pas persuadés d'être sur le droit chemin

8° - Ni l'un ni l'autre, c'est beaucoup plus compliquer que ça, mais pour résumé il y a un responsable , ce sont les médias.


9° - Notre réponse :

Nous allons parler en français, des soucis de la Loi du Dieu Unique en France :

Islam, islamiste, musulman... tout un vocabulaire qui n'a aucune raison d'être.

A l'origine, il y a le qour'an (Alkoran, Koran, Coran...etc.) :
cette révélation du Dieu à Mouhammad aurait faire l'objet de tout les soins des adeptes de la Parole divine.

Or qu'en est-il ? On a laissé à ...
- des moines chrétiens,
- des orientalistes,
- des arabes qui ne maîtrisent pas le français
- des arabes qui veulent se faire bien voir par la France
- bref, des incompétents ou des pervers NOTOIRES,
... le soin de traduire la Parole du Dieu en Français.

Conclusion : Il ne faut pas se plaindre de :
- l'invention du niqaab, de la bourqua, du hijab...
- des prédicateurs radicaux qui peuvent dire ce qu'ils veulent sur la base d'un qour'an frelaté et d'une sounnah diarrhéique
- des intégristes, activistes...

Il suffit de faire table rase de toutes les absurdités qui ont été dites sur le texte fondateur et de reprendre à la base, le discours du Dieu :

Le Dieu nous informe de Sa Loi, la même pour Moïse, Jésus et Mouhammad :
- Adorer le Seigneur, sans rien Lui associer.
- Rivaliser entre nous sur le plan des bonnes oeuvres.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : al koran al karim, el koran el kerim, islam, islamisme, voile, bourqua, niqab | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 26 février 2011

Quel Qour'an lit-on ?

4230b0d7aa8104bd9a490bfdc77b89a3.jpgPour parler de lecture du Qour'an, il faut savoir dans quelle langue on le lit et quelle maitrise on a de cette langue.

Si c'est en arabe, a-t-on étudié l'arabe du V° siècle (ap J.C.) ? Ce n'est évidemment pas le même que celui des journaux et les dialectes maghrébins.

Si c'est en français, quelle est le degré de connaissance de l'arabe du traducteur, et quelle est son niveau de foi en la Parole du Dieu Qu'il prétend traduire. Enfin quelle est son intention en réalisant un tel ouvrage ?

Il est curieux de constater que les "savants" arabes ont réussi à faire croire que sans leurs commentaires, il était impossible de comprendre le Qour'an à un arabophone actuel, alors qu'un bédoin inculte de l'époque du prophète percutait tout de suite, pour peu qu'il mette son orgueil dans sa poche.

Il est non moins curieux de constater que les traducteurs francophones sont pour la grande majorité des non pratiquants, des universitaires, orientalistes plus ou moins pédants qui confondent traduction et production d'une "oeuvre littéraire".

Alors avant de prétendre lire, péditer, prier, invoquer le Dieu au moyens de ses propres paroles, faut-il vérifier SERIEUSEMENT, la qualité du texte que l'on se met sous les yeux.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : traduction, coran, al koran al karim, bettancourt, sarkosy, ben laden | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 25 février 2011

Généalogie des religions

812e4f8b0f23af24309e39cd086404dd.jpgQestion de NN de Yahoo Q/R
Si on faisait un arbre généalogique des religions ?
Sachant que Judaïsme, Islam et Christianisme ont les même racines, les mêmes références.
Est-ce que l'islam est issu du judaïsme ou du christianisme.

Réponse :

Pour faire une arbre généalogique, il faut des références écrites : qu'elles relèvent du mythe ou de l'historique est un autre débat. La religion est l'ensemble des croyances et des rites qui relient l'homme au Dieu, tandis que les croyants aux 3 Ecritures (Torah, Evangile et Qour'an) préfèrent dire la Loi (a°d dîn) qui est la Parole descendue du Dieu, alors que la religion est la fabrication (homo faber) de l'homme qui plagie et souvent fausse la Loi.

La première Loi (religion) est celle d'Adam et Eve qui sont relié au Dieu Unique par un pacte : Paradis contre interdit de l'arbre (connaissance du bien et du mal). Cette interdiction ayant été violée, le 1° couple humain se retrouve sur la terre pour y avoir 2 premiers enfants : Caïn et Abel.

Tous deux sont religieux mais l'offrande d'Abel le berger nomade est acceptée, celle de Caïn l'agriculteur sédentaire est refusée, non pas que le Dieu préfère la viande d'agneau au blé et à l'orge, mais il est le connaisseur de ce qui se cache dans les coeurs et apprécie la bonne intention (niya) de celle qui ne l'est pas. Caïn tue donc son frère et se retrouve à errer dans les contrées de la terre où il aurait fondé la première citée (Babylone ?).

Deux religions s'opposent déjà. Celle d'Adam et d'Abel, agrée par le Dieu Unique et celle de Caïn et ses descendants dont le fameux Nimrod, "grand chasseur et bâtisseur devant l'Eternel".

La première religion est marquée par une activité unique : le pastoralisme et la fidélité au Dieu Unique, le monothéiste.

La seconde est caractérisée par l'activité divisée de la citée : l'urbanisme, la politique, la répartition des taches et le polythéisme.

C'est pourquoi on retrouve un descendant d'Adam et de Noé : Abraham qui vit en ville à Our et suite à un appel du Dieu Unique, rompt avec les pratiques polythéistes de son père et de la cité. Il retourne au pastoralisme et à l'adoration du Dieu Unique.

Sara sa femme stérile l'autorise à avoir un enfant avec Hajar, la servante egyptienne qui lui donne son premier fils, Ismaël. Redevenue féconde, Sara lui donne tardivement son second héritier, Isaac. Par suite d'une jalousie fort compréhensible, Sara demande à Abraham d'éloigner Hajer et son fils Ismaël pour qu'isaac puisse hériter des biens de son père.

C'est là que Hajar se retrouve à la source de zamzam aujourd'hui dans l'enceinte sacrée de la la kaba'a. Son fils Ismaêl a épousé une femme de la tribu des proto-arabes - les jourjoumites - et fonde le clan des arabes bédouins et du monothéisme arabe.

Isaac lui fonde le monothéîsme hébreux qui se judaïsera plus tard lorsque les Assyriens envahiront succéssivement les deux états de Juda et d'Israël. C'est vers cette époque que la Loi Juive est codifiée de façon stricte par les grands prêtres déportés à Babylone où ils jouissent d'un certain prestige et d'un savoir faire administratif pour réaliser le premier Talmud.

Jésus, juif de Gallilée se pose en réformateur de la Loi Judaïque. Il veut accomplir l'esprit de la loi au détriment de sa lettre. Cette belle initiative finira par son élimination par le sanhédrin, tribunal judaïque, aidé par les forces romaines d'occupation. Et c'est parmi ces troupes que se recruteront les premiers chrétiens.

Vers 611 ap J.C. un caravanier de 45 ans Mouhammad de la tribu des banou hachim, marié à une riche veuve (Radija) recoit sa première révélation dans la grotte de hira, près de la Mecque.

Voici, très brièvement la génalogie des 3 religions du Livre, plus connues sous le nom de judaïsme, christianisme et islam dont les calendriers affichent respectivement 5.767 ans, 2007 ans et 1447 ans.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
* Et si vous laissiez un petit commentaire ? *
* même anonyme, cela fait toujours plaisir *
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : généalogie, religion, adam, eve, noé, caïn, abel | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook