Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 26 mai 2015

Les nouveaux auvergnats

L'Auvergne se mondialise et le paysan auvergnat de notre enfance évolue ;)

https://www.youtube.com/watch?v=TsGFTh_ZKFE

10:34 Écrit par Bonnes Nouvelles dans S/la Lecture noble | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : auvergne, islam, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 10 janvier 2015

Le vrai djiHad

djihad,musulman

Une simple vidéo de Rachid, un musulman qui remet les pendules islamiques à l'heure de vérité.

https://www.facebook.com/video.php?v=10152523852979174&set=vb.810049173&type=2&theater

05:34 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualita | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : djihad, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 15 août 2012

Réfractaire à l'islam ?

726871394.jpgOn lit, on entend souvent ce barbarisme :

"islamophobie".

Forgé avec deux termes se référent à des domaines complètement différents :


1. islam : religion pour les uns, idéologie pour les autres ;


2. phobie : terme relevant du vocabulaire psychanalytique et exprimant une aversion irraisonnée ayant pour cause, une maladie mentale

1) L'islam n'est pas une religion, mais une idéologie criminelle
il suffit de prendre connaissance de la loi islamique : la chari'a

2) La peur de l'islam est non seulement raisonnée, mais aussi salutaire
pour toute personne qui veut connaître la réalité du but final des musulmans.

Est-ce que les personnes qui n'apprécient pas l'islam, cette pseudo spiritualité, sont des malades mentaux ?

Alors pourquoi pas dire "islamoréfractaire" ? Ce terme n'est pas plus valide que le précédent, mais plus exact ;

car si l'amour du genre humain se doit de bannir la haine envers les personnes de chair et de sang, il est utile et souvent nécessaire d'être critique envers les idées, les opinions et en guerre contre les idéologies criminelles comme celle de l'islam.

N'importe lecteur de plus de 7 ans comprend bien qu'il n'est pas humain de vouloir battre, flageller, lapider, égorger, exterminer ou mettre en esclavage la totalité des humains qui auront l'outrecuidance de ne pas se laisser conduire par un commandeur des croyants adepte de l'islam R.A.T.P. (Religion d'Amour, de Tolérance et de Paix).

[F] Qui aime bien, châtie bien - [GB] Who likes, punish well - [D] Wer mag gut, bestraft gut - [NL] Wie goed van houdt, kastitijdt goed - [I] Chi gradire, punisce bene - [SP] Quién gusta, castiga bien - [P] Quem gosta bem, pune bem.

[F] Je ne suis pas contre les musulmans. Je suis contre le mot "musulman" et je prétends, avec des preuves, que c'est un néologisme (un mot nouveau, récemment forgé) qui ne rend pas du tout le sens du mot arabe du qour'an : mouslim.

[GB] I am not against the muslims. I am against the word "muslim" and I claim, with real proof, that it's a neologism (a new word, recently forged) which does not return at all the direction of the Arab word of the qour'an : mouslim.

[D] Ich bin nicht "gegen die Moslems". Ich bin gegen das Wort "Moslem" und ich behaupte, mit Beweis, daß es ein Neologismus (ein kürzlich geschmiedetes neues Wort), der den Sinn des arabischen Wortes des Koran : mouslim, überhaupt nicht zurückgibt.

[NL] Ik ben niet tegen de moslims. Ik ben tegen het "moslim" woord. En ik beweer, met bewijzen, dit is een neologisme (een neologisme, onlangs gesmeed) dat de richting van het Arabische woord van geenszins qour'an teruggeeft : mouslim.

[I] Non sono contro i musulmani. Sono contro la parola "musulmana". E sostengo, con prova, questa é uno neologismo (una parola nuova, recentemente forgiata) che non rende per niente il senso della parola araba del qour'an : mouslim.

[SP] No estoy en contra de los musulmanes. Estoy en contra de la palabra "musulman" y pretendo, con prueba, esto es un neologismo (una nueva palabra, recientemente forjada) que no vuelve en absoluto el sentido de la palabra árabe del qour'an : mouslim.

[P] Não sou contra os muçulmanos. Sou contra a palavra "muçulmana". E pretendo, com provas, que isto é um neologismo (uma palavra nova, recentemente forjada) que não torna de forma alguma o sentido da palavra árabe do qour'an : mouslim.

[F] Le mouslim est celui qui s'en remet au Seul Dieu; il Lui est donc Soumis, il fait allégeance à son Seigneur, sans arrière pensée, pas comme les marocains qui font allégeance (bahi'a) à leur souverain, parce qu'ils ne peuvent faire autrement. Le mouslim est donc bien le Soumis au Dieu Unique.

[D] Der Moslem ist jenes, der sich nur dem Gott übergibt; er wird ihm also unterbreitet, er macht Treuepflicht an seinem Herrn ohne hinteren Teil Gedanke nicht als die Markokkaner, die Treuepflicht (bahi'a) an ihrem Fürsten machen, weil sie können nicht anders machen. Der Moslem ist sicher dem einzigen Gott vorgelegt

[F] Je peux apparaître comme un coupeur de cheveux en 4, mais il me semble impératif de faire cette distinction entre les "Soumis" (que j'écris avec une majuscule pour les différencier de la vulgaire et abjecte soumission) et les "musulmans" :

[D] Ich kann als ein in 4 Stücke Haarschneider erscheinen, aber er scheint mir überaus wichtig, diese Unterscheidung zwischen den "Vorlegte" zu machen; (das ich mit einem Großbuchstabe, um sie von der vulgären und verächtlichen Submission zu unterscheiden) und die "Moslem" :

[F] C'est l'une des clés de la réconciliation entre les croyants sincères (hanif) des 3 religions monothéistes. C'est aussi, la possibilité aux athées qui raisonnent leur athéisme, de regarder dans la direction d'un Dieu monopolisé à ce jour par des religions contradictoires et égoïstes. Ce n'est pas une mince affaire, mais le jeu en vaut la chandelle.

[D] Das ist ein der Schlüssel der Versöhnung zwischen, die aufrichtig Glaübiger (hanif), der 3 monotheist Religionen. Das ist auch die Möglichkeit für den Atheisten, die ihren Atheismus überlegen, in die Richtung des Gott anzuschauen, Der durch widersprüchliche und egoistische Religionen monopolisiert wurde. Dieses ist keine dünne Angelegenheit, aber davon die Kerze das Spiel wert ist.

[F] Les religions sont manifestement des facteurs de divisions et de haines. Si la presse de demain matin m'apprenait le décès des 3 religions monothéistes, je ne verserai pas une larme, mais, à titre de bonne oeuvre, je serai peut-être de ceux qui aideraient la masse des grands et petits rabbins, des papes et leur clique et même le commandeur des croyants et ses protégés à s'incrire sur la liste des demandeurs ... d'emploi.

[D] Die Religionen sind offensichtlich Faktoren von Divisionen und von Haß. Wenn die Morgenpresse den Tod der 3 Monotheisreligionen mir erkündigte, werde ich keine Träne schütten, aber als Gutes Werk würde ich vielleicht helfen die Masse der großen und kleine Rabbiner, die Päpsten und ihnen Leuten und sogar der von des Glaübiger Kommandeur und seinen Gechützten, sich auf der Liste der Antragsteller ... zum Arbeit zu melden.

[F] Pour en discuter, et comme je n'ai pas beaucoup de temps, ni la science infuse, j'ai créé au sein de mon blog, un Forum, ouvert aux gens honnêtes et sincères, pour qu'ils s'expriment en toute liberté et sans vulgarité.

[D] Um darüber zu reden und weil ich nicht soviel Zeit habe und noch die infuse Wissenschaft, habe ich um zu diskutieren innerhalb meinen Blog einen Forum geschafft, das für die ehrlichen und aufrichtigen Leute ausdrücken in aller Freiheit und ohne Gemeinheit geöffnet wurde.

[F] Forum : cliquer sur ce mot dans le cartouche [ Catégories ] dans la colonne de gauche ; ou prenez l'accès direct, sans passer par le blog : tapez dans votre navigateur http://207734.aceboard.net/
@bientôt, chayR.

[D] Forum: auf diesem Wort in der Patrone [ Catégories ] klicken (der Linke Kolonne);
oder nehmen Sie direktes Accès, ohne durch das Blog überzugehen : tippt in Ihrem Seefahrer http://207734.aceboard.net/
@ zum bald, chayR.

[Crédit dessin : Yral]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Über Geistigkeit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : islam, musulman, prière, coran, alkoran, koran, corano | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 10 août 2012

néologisme

NapoléonPesteJaffa.jpgIslam et musulman sont-ils des néologismes ?
c'est à dire des mots forgés récemment.

1 - le mot arabe mouslim (et non le mot français "islam" mot forgé en 1697) signifie en français : parfait [au DIEU Unique] et non pas soumis comme ont voulu nous le faire croire les musulmans

(voir la seule occurrence de ce mot dans le Coran/Sourate n°2 al baqarah  : moussalamat [une vache] parfaite, sans défaut.)

2 - "musulman" est un néologisme forgé sur le tard, soit en 1697 selon le dictionnaire Larousse.

3 - ni les mots "mouslim" (arabe), ni "parfait" (français) et encore moins "musulman" n'existaient à l'époque d'Abraham puisque ce dernier parlait l'hébreu et peut-être l'Araméen ?

4 - Abraham, Ismaël, Isaac, Moïse, et même Jésus étaient déjà à la recherche de la perfection à l'immitation de DIEU est parfait et non pas "musulmans" ce qui serait un anachronisme total.

5 - "islam" nom commun français, n'existe que depuis 1697.
Avant on disait le mahométisme ( parfois mahométanisme),
expression qu'employait encore, lors de son périple en Egypte
le jeune général Bonaparte en 1799.

6 - nul ne conteste que les mots a°l islam, a°l mouslimin et a°l mouslim existent en langue arabe.

Ce qui est contesté, c'est l'utilité, la nécessité, la pertinence d'avoir forgé les mots "islam" et "musulman" dans la langue française qui est assez riche de mots équivalents : Les mots perfection et parfait existaient déjà en français et rendent très correctement les termes coraniques.

En créant ces néologismes, les "traducteurs", peuvent-ils porter ce titre ? des moines de Maredsous ? ont volontairement cherché à nuire à la Parole du Dieu Unique exprimée par le qour'an, en voulant accréditer l'idée que ces nouvelles Ecritures (qour'an) différaient de l'enseignement de la Bible.

En déclarant les adeptes du qour'an "musulmans", ils ont créé une nouvelle caste de croyants, qu'il était ensuite facile de traiter d'infidèles. Diviser pour régner. Evidemment les émirs "musulmans" ont approuvé cette distinction qui faisait leurs affaires et ont retourné l'argument contre les chrétiens de l'époque. Heureusement, il y eut quelques célèbres exeptions que nous vous conterons ultérieurement.

Alors que si les "traducteurs" avaient choisi le mot parfait, (ou perfectionniste) les chrétiens et les adeptes de Mouhammad auraient pu dire en coeur :

Nous voulons être parfait comme le Dieu nous a demandé d'être parfait, de rechercher, d'aspirer à la perfection !

Ces néologismes sont comme des bombes à retardement qui aujourd'hui explosent à la figure des croyants sincères des autres religions monothéistes.

[Gravure : Napoléon visitant la "maison de la peste" à Jaffa.]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : islam, musulman, nélogisme, soumission, coran, koran, quuranqour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 02 août 2012

Ode à Boukhari

sataninside.jpgLe qour'an se lit sans lunettes
Les hadiç(s) sont plein de sornettes

Le Dieu n'est pas une pipelette
L'islam est un serpent à sonnettes

BouRari* nous brise les burettes
On n'y croit plus depuis des lurettes

Ses récits feraient une murette
Alors on lui dit : stop ! Arrête !

Tu nous prends vraiment pour des bêtes
Du poisson, tu n'es que l'arête.

Aux ânes, cours leur conter fleurette
Car c'est sûr, là tu nous embêtes.

* Le romancier le plus prolifique en hadiç (hadiths),
soit les "dits" du Prophète Mouhammad.
C'est à dire, ce qu'il aurait dit.
Soit plus de 800.000 rapports.

Un peu de calcul mental :

800.000/23 (ans de révélation prophétique) = 34.782,61.
034.782,61/365 (Jours) = 95,30 hadiç(s) par jour
95,30/24 (heures) = 3,97 hadiç(s) par heure
Soit, comme une bonne horloge francomtoise,
un carillon tous les quarts d'heure !

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 22 février 2011

Mariage mixte ?

3bbea8c11b139556d49bb0f16379cea0.jpgQuestion sur Yahoo Q/R :

Quelles sont les possiblilités de mariage mixte entre une musulmane et un non musulman ?
Est-ce que le Coran ou la sounnah interdisent explicitement le mariage mixte entre une musulmane et un croyant d'une autre religion (chrétien/juif) ?

Réponse choisie par le demandeur :

Salut !

Si tu remplaces "musulman" (de l'arabe : mouslim)
par sa VRAIE traduction : 
Celui qui recherche la perfection,
tu constateras que la question n' plus de sens.

Celui qui respecte le Dieu de la Thora,
de l'Evangile et de la Lecture (qour'an)
est, à notre avis, un vrai croyant et un Soumis au Dieu Unique :
il/elle peut donc épouser qui il/elle veut.

chayR (B.N.)


---------- A LIRE SI VOUS CHERCHEZ VRAIMENT ---

ISLAM / SOUMISSION

"Islam" et "musulman" sont des néologismes (mot nouveaux) que les chrétiens, traducteurs du qour'an, ont forgés pour sur la base de l'arabe "mouslim". Si l'on se souvient de nos leçons d'histoire, on se rappelera qu'en 1799, Napoléon est parti en Egypte à la rencontre des Mahométans pratiquants du Mahométanisme. Les termes "musulman" et "islam" ne faisait pas parti du vovabulaire de cet homme politique d'il y a 200 ans !

Or, il se trouve que le français est une langue au moins aussi riche que la langue l'arabe, pour ne pas dire plus, et ce afin de ne pas blesser la fierté légitime de nos amis arabophones.
En français, donc, le mot : Perfectionniste (adepte de la recherche de la perfection) rend parfaitement le mot arabe : mouslim. Celui là même qui est employé dans le texte original qour'an, Parole du Dieu Unique.

Donc point n'était besoin de créer un mot nouveau, si ce n'était pour semer le doute et la confusion dans l'esprit de gens. En effet quand on veut stigmatiser un groupe, on le dénomine différemment.

Quand il est dit que :
[seul l'islam est la "religion" agréée par le Dieu],
il en résulte que les seuls musulmans peuvent agréer cette affirmation.

Si l'on restitue le terme véritable : Perfection ; alors : "la (recherche de la) Perfection est la seule Loi agrée par le Dieu".
ALors, tous, juifs, chrétiens et "musulmans", tous monothéïstes, tous croyants sincères au Dieu Unique, seront ... d'accords.

01114efc2f450987675a56ce70f829e4.jpgDEJA PUBLIE (commentaires) :

# Bonjour chayR !
Complètement d'accord avec toi ! Je n'y avais jamais pensé avant. En employant le mot musulman, on a l'impression que seule une catégorie de gens sont concernés, alors que le Coran a une portée universelle.
Merci, Chxxxxxxxx
Ecrit par : Chxxxx | jeudi, 15 novembre 2007

# Mot n'est pas chose. Mot ment. Mot piège. Mot blesse. Mot tue
Ecrit par : chayR | jeudi, 15 novembre 2007

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : mariage, mixte, chrétien, juif, musulman, soumis | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 14 février 2011

1 ou 3 Dieux ?

86b15f2e6b221bb7ed470f23d9e7a190.jpgQuestion :

Le Dieu du Juif, du Chrétien et de le mouslim, soit l'adepte de la (recherche de la) perfection, est-il le même ?
Ou alors, y a t-il 3 dieux différents, soit un pour chaque "religion" ?

Réponse :

لآ اله الآ الله: il n'y a que le Dieu Unique, Celui Qui a créé les Cieux et la Terre et ce qui se trouve entre les deux, S'est révélé aux hommes dans la Bible (Torah + Evangile) et le qour'an.

Ce qui est confirmé par la dernière des 3 Ecritures.
Exemple §S.9/111 "...[c'est] Notre* promesse véridique, dans la Torah, l'Evangile et le Qour'an..."
* C'est le Dieu Qui parle.

Moïse, Jésus et Mouhammad sont des envoyés du Dieu afin qu'ils instruisent les hommes de leur peuple et leur (re)transmettent Ses injonctions que l'on peut résumer à :
- N'adorez que Moi Seul !
- Rivalisez [entre vous] en bonnes oeuvres [seulement] !

Après la mort des envoyés, les juifs, les chrétiens et les musulmans (les faux adeptes de la recherche de la perfection), non contents d'avoir une Parole de Vérité entre les mains, ont commencé à se quereller entre eux et à faire des discours, des commentaires, des pensées ... qu'ils ont greffés sur le texte initial.

Les Juifs embrassent respectueusement la Torah, mais lisent la Michna ou la Gémaia.

Les Chrétiens respectent désormais (1) la Bible, mais pour la plus part, suivent la guidance du Missel de Messe ou les Bulles du pape ou encore les leçons de philosophie de leurs saints (Ex. le très platonicien st.Augustin d'Hiponne) quand ce n'est pas les "conseils" d'une pseudo vierge immaculée qui que je sache, n'a jamais dit 3 mots.

Les "musulmans" récitent le qour'an sans chercher à méditer chaque verset, ni chaque mot ; et s'empressent de consulter les "savants" ou les hadiç du Prophète, sans remarquer que les réponses à leurs questions sont dans le qour'an. Ils prétendent même que le qour'an est incompréhensible et intraduisible :

"Ces raisins sont trops verts et bon pour les goujats", disait le renard de la fable du sieur de la Fontaine.

Ils préfèrent s'adresser à leur iman afin qu'il consulte un moufti pour qu'il questionne un fiqh qui ira consulter ce qu'a dit un rapporteur "véridique" des propos d'un compagnon du Prophète qui aurait relaté ce qu'aurait dit ce même Mouhammad.

Il n'y a aucune différence entre le Dieu des juifs, chrétiens et "musulmans". Il n'y a que des divergences entre les hommes qui ne suivent pas la recommandation du Dieu.
§S.3/64 : "Ô gens des Ecritures, venez à une parole commune entre nous (mouslim) et vous (juifs et chrétiens) afin que nous n'adorions que le Dieu sans rien Lui associer..."

Enfin en arabe : a°l lah que l'on écrit en toute ignorance "Allah" en français, alors que la traduction exacte est : "le (alDieu (lah)", est un terme parfaitement oecuménique puisque il utilise un mot de la langue française et un article défini (le) qui évite toute confusion avec les autres dieux ou un dieu quelconque.

(1) Dans l'Espagne franquiste des années 1960, la possession (et donc la lecture) de la Bible était passible de prison.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dieu, juif, chrétien, musulman, oecuménisme, thora, evangile | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 06 février 2011

N D M ?

ToraBibleCoran.jpgN D M ? HAINE DES MUSULMANS ?

Question de Yahoo Q/R n° 90203

La question est dans son "jus" :
Pourquoi n'aimez vous pas les musulmans ?

Comment jugez-vous ce qui se passe dans les pays musulmans ?
- Ce sont leurs pays et vous n'avez pas votre mot à dire ! -
Vous ne voulez pas qu'il y ait des immigrés en France, vous ne voulez pas de mosquée, vous n'êtes pas d'accord avec l'Islam. Mais ne jugez pas de ce qu'il y a dans nos pays, le monde ne vous appartient pas ! Et au lieu de donner des arguments, genre "le Coran est un torchon" ou "Muhammed un faux prophète" ; nous n'avons jamais dit que Jésus a menti, nous !

Réponse : Salut, السلام , שלום !

Quoi ? Il serait déjà bien de dissocier les personnes qui se disent musulmanes et celles qui pratiquent l'islam. Car nous trouvons d'un côté des personnes, souvent de bonne foi et de l'autre une idéologie concoctée sur les ruines du Coran.

Qui a t-il d'illégal à ne pas aimer l'islam ?
Le critiquer, le réfuter, le combattre,
serait même une oeuvre de ... Salut Public !

Quant à parler de ce qui se passe dans leur pays d'origine, c'est parler d'un monde dangereux à vivre, à cause de ce que leurs dirigeants font de mal et le pire mal serait de ne pas en parler et de laisser la parole à des Bac-6 (1), Moudubas (2), Boute-flic (3) ou des M6 (4) et tous ces autres qui exploitent, volent et prévariquent.

Non à la LOI du silence, à l'omerta des musulmans qui ont déjà fermé la bouche de leurs esclaves, de leurs hommes libres, de leurs intellectuels et de leurs femmes.

Ces personnes comptent sur nous pour parler à leur place, eux qui vivent dans des pays où ils n'ont qu'un seul droit : celui de se taire et de subir la dure loi des patriarches islamiques.

Les musulmans au courant (sans jeux de mots) sont des pervers qui essayent de nous fourguer :

- leur sounnah qu'ils prétendent attribuer au Prophète
- leur hadiç frelatés, pondus 200 ans après la mort de Mouhammad
- leur charia criminelle et en contradiction avec les droits de l'homme.

Certes, je défend le qour'an comme étant la Parole du Dieu. Mais j'invite à l'effort (jiHad) de :
- de le lire en arabe
- de le comprendre avec le meilleur des traducteurs : Muhammad Hamidullah
- d'en lire une traduction en français moderne et accessible
- de le réciter à partir d'une version translittérée (1 lettre arabe = 1 lettre latine)

de façon à mettre en évidence :
- l'ignorance d'arabisants comme Faawzi Chaban
- le pédantisme d'Hamza Boubakeur (le parent du recteur)
- la perversité d'Albin de Biberstein, dit Kazimirski.

Des ignorants, des prétentieux et des falsificateurs qui essayent de
- nous berner et préparer leur invasion territoriale
- semer chez nous le désordre, la corruption et la désolation
- dupliquer les résultats lamentables obtenus dans leurs pays d'origine.

Ce qui me fait dire :
- Merci mon Dieu qui m'a fait connaître le qour'an, avant d'avoir rencontré ceux qui s'en réclament : les musulmans.

La non-violence et la légalité républicaine n'interdisent pas la CRITIQUE virulente. Au contraire, elles l'encadre et la protège comme un bien national, héritage des peuples démocratiques.

(1) Bac-6 = Ben ali, exilé depuis la 1° parution de cet article
(2) Mou-du-bas = Moubarak, l'arapède egyptienne qui sent son trône branler
(2) Bouteflica dont les valises et les villas sont prêtes pour son exil.
(4) Mouhammad VI, fils d'Hassa(ssi)n II, alias le roi des pauvres (sic) qui compte sur sa "garde d'esclaves noirs" pour mater ses sujets en cas d'insurrection.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : haine, musulman, islam, immigré | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 20 janvier 2011

Mouhammad illettré ?

DasKeyboard-Ultimate,U-6-150126-3.pngIl semble n'y avoir que 3 occurences du mots illettré dans le Qour'an

- dans la sourate 62 le Vendredi, c'est clair :
Le Dieu envoie un prophète (mouhammad) issu des illettrés.

§S.62/2
Houwa-lazî ba’aça fî-l ou°mmiyyina
C’[est] Lui Qui envoie aux illettrés/sans Écritures,
rasoûla°m min-Houm yatloû° ‘alay-Him a°ya°ti-hi
un Messager [issu] d’eux, leur récitant Ses versets
wa youzakkî-Him wa you’allimou-Houmou
et les purifiant et leur enseignant/apprenant
(a)°l kita°ba wa-l hikmata
les Écritures et la Sagesse…

- mouhammad ne semble pas être le seul illettré :

§S.2/78
wa min-Houm ou°mmiyyoûna la° ya'lamoûna-l kita°ba
Et parmi eux [y a-t-il] des illettrés qui ne savent des Écritures,
i°lla a°ma°niyya wa i°n-Houm i°lla° yaZounnoûna
que de qu’ils désirent ; et ils ne [font] que conjecturer.

- enfin le Dieu donne conseil à Son Prophète de ne pas jouer au savant, mais de rappeler qu'il ne fait qu'obéïr à son Créateur :

§S.3/20
fa-i°n ha°jjoûka fa-qoul
Alors s'ils te contredisent, aussi dis [leur] :
a°slamtou wajHi-ya li-lahi wa mina
Je suis soumis à la face du Dieu
wa mina (a)°ttaba'ana
et [le sont aussi] ceux qui m'ont suivis.
wa qoul li-l lazîna oûtoû°-l kita°ba
Et dis à ceux à qui on a donné les Écritures
wa-l ou°mmiyyina
et aux sans Écritures/illettrés :
a°-a°slamtoum
Êtes-vous soumis [au Dieu] ?

La Sira du Prophète confirme qu'il ne savait ni lire, ni écrire. Ses ennemis n'ont jamais contesté ce fait pour 2 raisons :
1° ils savaient pertinemment que c'était vrai.
2° Ils étaient tout aussi illettrés que lui et ne tenaient pas à donner le bâton pour se faire battre.

C'est pourquoi, lorsque l'ange Gabriel a dit : i°qra (lis !) ;
il faut se rappeler que le verbe qara'a signifie aussi réciter, ou plus exactement : {restituer une parole}.

C'est peut-être la raison qui fait que mouhammad aurait répondu : mais je ne sais pas lire/restituer aucune parole...

...tout simplement parce qu'il ne les connaisait pas et ne les avait jamais lues/récitées et donc pas mémorisées :
il ne savait pas ce que (d)jibril voulait lui faire dire.

L'ange Gabriel aurait alors par trois fois fortement (op)pressé sa poitrine. C'est à dire qu'il voulut lui faire {restituer les paroles} de Dieu depuis le fond de son coeur, le fond de sa conscience, le fond du Moi de mouhammad, lui qui en surface disait ne rien savoir de tout cela.
Et alors le Prophète reconnu à l'instant, pour vraies, les paroles de l'Ange ; paroles qui correspondaient à ce qu'il pressentait déjà sur l'unicité du Dieu...

~~~~~~~~~~~
INFO relevée dans la presse :
20 millions de jeunes illettrés dans le Maghreb,
selon un rapport de la ligue arabe

L’Algérie parmi les mauvais élèves

Un rapport de l’Alesco, une organisation de la Ligue arabe,
vient de rendre public un rapport alarmant sur l’illettrisme
des jeunes (15-45 ans) au Maghreb.

Présenté à Tunis (Tunisie), le 7 janvier, ce rapport classe l’Algérie parmi les mauvais élèves de la région aux côtés du Maroc et de la Mauritanie. « Le nombre d’analphabètes dans la région du Maghreb est de 20 millions de personnes, ce qui est un chiffre alarmant, même si la situation varie d’un Etat à un autre », note ce document qui distribue au passage de bonnes notes aux voisins tunisiens et libyens.

« La Tunisie et la Libye obtiennent de bons résultats grâce à leurs efforts de scolarisation. L’Algérie, le Maroc et la Mauritanie continuent en revanche de souffrir de l’illettrisme pour un certain nombre de raisons », explique l’Alesco. « Le taux d’analphabétisme est lié d’une part aux crises que traverse la région arabe et d’autre part aux problèmes économiques et à la pauvreté », souligne le même document, sans donner plus de détails sur le nombre d’analphabètes par pays.

Le ministre de l’Education nationale, Boubekeur Benbouzid, a avancé, lundi dernier, le chiffre « de 6,4 millions d’analphabètes recensés en Algérie ». Selon lui, la stratégie nationale d’alphabétisation, adoptée en 2007, « vise à réduire de moitié le nombre d’analphabètes d’ici à 2012, soit 3,2 millions ». Une projection difficile à réaliser quand on sait que l’Algérie comptait, en 2007, 6,5 millions d’analphabètes et qu’en deux ans, ce nombre n’a été réduit que de 100 000. Est-il réellement possible d’éradiquer, comme il l’a souligné, « ce phénomène en 2016 en application de la deuxième partie de sa stratégie ? »

En tout cas, en rendant public ce rapport, l’Alesco souligne que ce degré d’analphabétisation « constitue une menace pour le développement social des nations arabes ». Cette organisation précise encore que les catégories jeunes (15 à 45 ans) sont les plus touchées par ce phénomène.

[photo : clavier pour illettré recemment inventé par une sté allemande :
http://www.presence-pc.com/image/DasKeyboard-Ultimate,0101-150126-0----jpg-.html]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : prophète, illettré, islam, musulman, gabriel, lectur, récitation | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 13 janvier 2011

Le même Dieu ?

cochonrose.jpgQuestion de Yahoo Q/R du 12/01/09

[A] Le dieu des juifs et le dieu chrétien
étaient ils le(s) même(s) ?
[B] La religion islamique
est elle postérieure aux autres ?
[C] Pour quelle raison l'islam interdit-il
de manger de la viande de porc ?

Réponse : Salut, السلام , שלום !

A/ Le Dieu des juifs et le Dieu chrétien est bien Le Même.
Sa Promesse est inscrite dans les 3 écritures :
§S.9/111
wa'da°n 'alay-hi haqqa°n
une promesse véridique de Sa part
fî-t tawra°ti wa-l i°njîli wa-l qour'a°ni
dans la Thora, l'Evangile et le Qour'an.

Il faut utiliser le verbe "être" au présent
car le Dieu est (éternel),
et employer le singulier : le Dieu,
car Il est Unique.
Pour ce qui est du dogme de la trinité, seuls les adeptes de la secte des catholiques de la sainte église romaine et apostolique y croient.
En attendant la Bible n'en fait pas mention et les autres groupements de chrétiens (exemple : les Protestants) réfutent cette association.

B/ La religion islamique est postérieure à :
1° la religion juive
2° la religion chrétienne
3° la ... révélation du qour'an.
En effet, mouhammad n'a pas été chargé de crééer une nouvelle religion, mais les musulmans, selon toute apparence, plus intelligents, l'ont fait ...

§S.2/128
rabba-na° wa (a)°j'alna° mouslim-ayni la-ka
(Notre) Seigneur ! (Et) fais de nous deux soumis à Toi !
wa min zourriyyatîna° ou°mmata°m mouslimta°n la-ka
Et de notre descendance : une communauté soumise à Toi !
wa a°rina° mana°sika-na° wa toub 'alay-na°
Et montre nous nos rites et {accepte le repentir} de notre part.
i°nna-ka a°nta-l tawwa°bou
En vérité, Tu [est] Toi l'{Accueillant au repentir},
a°r rahîmou
le Miséricordieux.

# Preuve du ridicule de traduire mouslim par musulman ?
mouslim-ayni la-ka :
deux (ayni) Soumis (mouslim) à (la) Toi (ka).
Et non : deux musulmans à Toi ???
Le Dieu attend de nous une bonne attitude : la (recherche de la) Perfection et non pas de porter une étiquette : musulman, chrétien, juif...etc.

C/ Ce n'est pas l'islam qui interdit de manger de la viande de porc, mais un verset du qour'an (voir ci-dessous §S.2/173).

La raison de cette {interdiction} (harama, rendre illicite) est simple. C'est une manière pour le Dieu de vérifier si le croyant est prêt à se Soumettre et à se priver pour prouver son réel respect à son Créateur.

Cette interdiction n'est pas absolue ; l'exception est celle de qui en mange, car il ne peut faire autrement : le qour'an confirme qu'il serait immoral (cela déplairait au Dieu) de se laisser mourir dans un désert, devant un roti de porc et une bouteille de whisky. Mais, dans la mesure où les autres bonnes nourritures et boissons sont à sa disposition, le croyant, pour plaire et faire le Rappel de sa fidélité au commandements du Dieu, doit impérativement s'en abstenir.

Si votre époux(se) chéri(e) vous demandait de vous abstenir de fumer et de manger des piments qui vous laissent une haleine trop forte, ne le feriez vous pas, par amour ?

Il est à remarquer que la Bible (Ancien Testament) comme le qour'an interdisent la consommation de viande de porc.

Le prétexte de l'hygiène est complètement éronné : ne serait-ce que parce que les anciens savaient parfaitement conserver la viande et particulièrement les arabes qui ne manquaient pas de ... sel.

§S.2/173 i°nna-ma° harrama 'alay-koumou-l maytata
En vérité Il a rendu illicite pour vous la [chair] morte
wa-d dama wa lahma-l jinzîri
(et) le sang (et) la viande du porc
wa ma° ou°Hilla bi-hi li-Rayri-l lahi
et ce sur quoi on a consacré à autre que le Dieu.
fa-mani (a)°Dtourra Rayra ba°Rin
Aussi celui qui est contraint sans [être] un rebelle,
wa la° 'a°din fa-la° i°çma 'alay-hi
(et) ni un transgresseur ; alors n’[a ]pas de péché sur lui.
i°nna-l laha Rafoûroun rahîmoun
En vérité le Dieu [est] Pardonneur, Miséricordieux.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : même, dieu, chrétien, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 12 janvier 2011

La bonne religion ?

8259ef7dde582d3a142cf702156c915d.jpgUn de nos correspondants nous disait être déçu de la religion catholique, il voulait étudier l'islam pour y adhérer. S'est alors posé la question :

Quelle est la bonne religion ? Celle dans la quelle je suis né ? Ou celle à laquelle, après étude, je souhaite adhérer ? Mais qu'est-ce une religion ? C'est un mot qui viendrait du latin religare (relier à). Oui mais à quoi ? A la divinité Qui a créé l'Univers et l'humain ?

Alors, le problème n'est-il pas de savoir Qui est ce Dieu Unique ? N'a-t-Il pas laissé des instructions avec son produit manufacturé ? Une sorte de notice technique qui expliquerait ce qui est bon pour que notre machine physique et spirituelle fonctionne au mieux : comment elle pourrait atteindre la plus grande longévité et fonctionner le plus harmonieusement possible ?

Si ce Dieu Unique a bien laissé un tel jeu d'instructions, Il n'a pas du les écrire sur du sable ou sur un support périsssable. Les constructeurs mondiaux de machines outils de l'industrie lourde, gravent sur des plaques métalliques les instructions nécessaires au bon fonctionnement de leurs machines et utilisent même des symboles pour indiquer les conditions de fonctionnement optimum.

Aussi ne pensez vous pas que la Torah, l'Evangile et le qour'an en affichant au compteur plus de 3.500, 2.000, et 1.400 ans d'existence, n'ont pas fait la preuve de leur résistance à l'usure du temps ?

Ne vous semble-t-il pas que voila bien la source de la connaissance du Seul Dieu et non pas les religions qui ont écrit maints traités et compilations des Saintes Ecritures.

Elles se présentent ainsi comme l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours ?
Merci de vos commentaires. chayR abou riyaD.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : dieu, religion, catholique, islam, musulman, religare, relier | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 18 décembre 2010

soufi = musulman ?

Brechna22.jpgQuestion sur Yahoo Q/R : Pourquoi lorsque je propose des sagesses en disant qu'elles sont musulmanes elles sont appréciées par les Musulmans mais ...
dès lors je dis que ces mêmes sagesses sont soufies.... (j'ai fait plusieurs fois ici l'expérience) certains musulmans littéralistes me disent qu'ils les exècrent (détestent), évoquent l'égarement, etc ? Alors que le soufisme n'est rien d'autre que la version mystique de l'islam (il s'agit d'un qualificatif exprimant des colorations ou tendances diverses de l'islam du même ordre que sunnisme, chiisme, salafisme, wahabisme).

Réponse : La difficulté majeure de "l'islam soufi", c'est qu'il dit être la voie mystique de l'islam.
Or le qour'an se déclare lui-même un ouvrage clair (bayan) et évident (moubin).

Mouhammad a présenté de façon exotérique la Parole du Dieu Unique.
Le prophète a révélé la Loi du Dieu Unique, il ne l'a pas caché.
Il n'y a pas de place pour l'ésotérisme dans les pages du qour'an.
Que les Soufis apprécient le qour'an, normal, c'est une expression de la Vérité.
Mais, les soufis, pour respectables qu'ils soient, n'ont rien de commun avec l'exotérisme coranique qui invite à la clarification et nie le caché (batin).

Les Soufis n'ont rien à gagner à se déclarer musulmans.
Souffres tu qu'on te sussure : "tu es Soufi" ? Ton sage savoir ne te suffit-il pas ?

@Tntn qui dit : "pour moi le soufisme c'est l'Islam dans son Essence."
Oui, c'est bien ce que pensent les islamistes qui veulent les carboniser en enfer.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : soufi, musulman, esotérique, exotérique, révélé, caché | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 17 décembre 2010

Exercice de conversion

12840b1dae7900bf8a51c253e14c5257.jpgQuestion sur Yahoo Q/R du 06.05.08

Est-ce qu'un chrétien peut se convertir se convertir à l'islam ?

Réponse :

Oui, bien sûr, il peut le faire, mais ...

...il n'a rien compris à la Bible, ni au qour'an.
Idem pour un "musulman" qui se convertit au christianisme.

1° Le qour'an précise en §S.9/111
que la Promesse du Dieu est inscrite dans la Thora, l'Evangile et la Lecture (qour'an).

wa'dan 'alay-hi haqqa°n
une promesse véridique de Sa part

fî-t tawrati wa-l i°njîli wa-l qour'ani
dans la Thora, l'Evangile et la Lecture.

Alors pourquoi aller chercher dans une pseudo Loi,
que l'on va inventer (l'islam), ce que l'on déjà chez soi*

* très bien illustré par la pub des Pâtes Panzani :
Léon, reviens ! J'ai les mêmes à la maison !

2° Ce n'est pas l'homme qui se convertit,
c'est le Dieu qui appelle l'homme
ou le laisse sur le bord du chemin**

**très bien illustré par la chanson de Renaud :
"C'est pas l'homme qui prend la mer.
C'est la mer qui prend l'homme, Tatatin...
Moi la mer elle m'a pris.
Je m' souviens, un Vendredi"

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, musulman, relevant | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 25 novembre 2010

Entretiens avec ...

... @Abdelsalam de Yahoo Q/R r&s (propos entre [])
et Bonnes Nouvelles, alias chayR abou riyaD

c34f46cb4bb6697440f82c15d3bdb7e0.gifA - [Salam abou riyaD, vous devez me reconnaitre]

3c9eee10e0385ab0cb0cc96c446920c9.jpgC - a°s salam 'alayka, ya 'abdalsalama.

A- [Tout d'abord mes excuses d'avoir apporté le problème en public,]

C - Peu importe, sur Yahoo Q/R nous ne sommes que des avatars et je ne me formalise pas plus que ça.

A - [je n'ai pu vous contacter ne connaissant pas votre blog, oua nnasihatou amama nnasi fadiha, ou astarfiroullah]

C - Oui, j'aime bien discuter sur mon blog où je ne souhaite rencontrer que des personnes sincèrement intéressées par la Loi du Dieu Unique qu'ils soient croyants ou athées.

A - [Aussi, le point est que, ce que vous avancez a suscité une certaine réaction chez moi :]

C - C'est bien le but de mon style souvent dérangeant (j'en suis conscient) : balayer (énergiquement) les idées reçues, les opinions toutes faites, car elles sont presque toujors fondées sur l'ignorance du texte coranique et la perversité de ceux qui l'instrumentalisent.

A - [Aussi, vous qui semblez être bien plus versé en science que moi]

C - Pas forcément. Je suis surtout plus âgé et j'ai eut la baraka de pourvoir consacrer de nombreuses années à l'étude de la philosophie, puis aux religions catholique, bouddhique et islamique. J'ai aussi eu la chance de trouver une activité assez rémunératrice pour le permettre de consacrer 80% de mon temps au travail de la traduction et de la translittération du qour'an de l'arabe au français.

A - [pourriez vous m'éclairer sur le fait qu'il faille considerer la sounna comme "une simple cerise sur le gâteau" (Le Coran étant à mon avis bien bien plus qu'un gateau,]

C - C'est évidemment une figure de style. N'oublions pas que sur Yahoo Q/R il n'y a pas que de "pieux" croyants.
Mon écriture directe et imagée permet, croyez moi, de mieux faire comprendre leur contradictions aux mécroyants, qu'un discours trop policé.
Ce qui m'intéresse, c'est que les gens s'intéressent à la Parole du Dieu, le qour'an. La lecture insipide de nombreux ouvrages islamiques, disponibles dans un mauvais français, bourré de fautes d'orthographe et de syntaxe, n'est pas favorable à la diffusion de la Parole du Dieu Unique auprès d'un public francophone.
Il ne me semble pas blasphématoire de comparer le qour'an à un délicieux gâteau et pour moi, la parole du Dieu est immensément supérieure à celle de la sounnah. Donc la taille de la cerise (sounna)est bien en proportion du gâteau et de plus vous aurrez peut-être remarqué que cette cerise est souvent trop confite au point d'en devenir écoeurante.

A - [alors même que les versets que j'ai présenté montrent que Dieu nous ordonne de prendre ce que nous commande le prophète et éviter ce qu'il nous défend.
Et par là, grand malheur à celui qui prend la sounna à la légère, je ne pense pas que soit votre cas, vous citez des hadiths dans votre blog (ce qui vous contredit un peu quand même), conformément au hadith cité dans al Bukhari "celui qui se détourne de ma sounna n'est pas de moi" entendre de ma communauté]

C - Ma position est simple : Il faut placer en premier lieu le qour'an, parole immuable et intangible du Dieu Unique. Puis vient la sounnah qui la parole d'un homme (ex. bouRari) qui rapporte la parole d'un Compagnon qui rapporte celle qu'il aurait entendu du Prophète (pbsl) :
le Dieu s'est engagé à préserver Sa parole, le qour'an, mais, que je sache, pas la sounnah (tradition) du Prophète.
En conclusion : quand la sounnah corrobore le qour'an ou le complète utilement (ex. ra°akat, hajj), je consulte la sounnah ; en cas contraire je m'abstiens. J'ai souvent comparé la sounnah au lait que les anglais mettent dans leur breuvage traditionnel, le thé qui serait ici le qour'an. Nos amis anglais disent avec cette distinction inimitable : just a smoke ! (juste un nuage).

A - [Quelle est votre position? Êtes vous de ceux que l'on appelle les Coranistes (Coranites) ou adeptes du dr. Khalifa ?]

C - J'ai déja entendu de parler de ces gens, je ne les connais pas personellement, ni leur théorie qui ne m'intéressent pas, comme ne m'intéresse pas les théories. Je n'ai pas de temps à perdre à faire des études sur les élucubrations des autres :
Je lis l'arabe, je lis le qour'an, je récite le qour'an, je translittère le qour'an, je lis les autres traductions du qour'an, les commentaires sur le qour'an, je participe à des colloques de savants sur le qour'an... etc. Je pense donc que je suis bien placé désormais pour donner mon avis ; aussi je propose un débat contradictoire avec veux qui sont à même d'avancer des arguments ; et de préférence qui semblent sérieux.

A - [Aussi, pouvez vous confirmer ce qui vient dans votre blog, comme quoi la révélation a duré 33 ans, c'est nouveau pour moi.]

C - Pas 33, mais 23 environ (10 à la Mecque + 10 à Médine et les 3 dernières années de sa vie dans les deux citées) . Vous auriez dû laisser un commentaire pour rectifier cette erreur de frappe. Avez vous lu mon exergue où j'écris : "Qui ne dit mot consent !"

A - [Aussi, pouvez vous appuyer le fait que le Coran est lisible par un enfant de 7 ans, ou même 14 ou même 20, alors que Dieu nous dit que certains versets, seul Dieu et certains savants en connaissent le sens ?]

C - J'ai dans mon entourage un enfant de 7 ans qui lit le qour'an et comprend ce qui y est écrit. Maintenant vous n'êtes pas assez naïf pour croire que le niveau de compréhension d'un enfant est identique à celui d'un adulte.

C'est comme le livre d'Antoine de Saint Exupéry, "Le Petit Prince".
- Petit on croit que c'est un beau conte pour s'endormir.
- Adulte on le comprend plus profondemment et très différemment.

Bien sûr, il existe des points obscurs dans le qour'an à commencer par les lettres au début des sourates ;
par exemple, les lettres alif, lam, mim qui introduisent la majorité des sourates. Mais ces parties de texte, difficiles à élucider ne portent pas préjudice à la grande majorité des versets et des savants comme Bruno Eymard-Bonnet en donnent des explications très satisfaisantes .
D'ailleurs, c'est le qour'an lui-même qui dit qu'il est aisé, facile à comprendre, clair (bayyan) évident (moubîn).

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 22 novembre 2010

Ecouter son coeur ?

9c89625799559312f176bd368114934c.jpgQuestion
sur Yahoo Q/R R&S

Au fond, le vrai credo n'est il pas d'écouter son coeur ?

Depuis un petit mois sur cette rubrique (je dois dire que je n'avais jamais rencontré autant de croyants de confessions différentes en même temps), j'ai pu constater que vous avez tous en commun une chose fondamentale. Vous croyez tous en un Dieu unique.
Et je pense qu'au fond c'est le même pour tous. Mais, j'ai aussi noté que les différents, les sources de conflits entre vous tous, se basaient principalement sur ce qui était écrit.
Alors pourquoi ne pas vous unir dans le seul vrai livre qui est à lire et qui ne contient aucune écriture, tout y est gravé : votre coeur.

Réponse :

Oui, il n'y a qu'un Dieu Unique.

Non ce que le Seul Dieu a dit n'est pas gravé dans le coeur, la conscience, l'âme, l'esprit, .... qui sont tous des trompeurs par excellence :
l'enfer n'est-il pas pavé de bonnes intentions.

Le Créateur de l'Univers n'est pas insouciant de la vie des êtres humains : comme tout constructeur, Il a donné aux utilisateurs de la Vie :
un MODE D'EMPLOI.

Et ce mode d'emploi est écrit avec de l'encre et sur du papier :
dans la Torah, l'Évangile et le qour'an (Coran).

Ces Saintes Écritures ne sont antinomiques que pour ceux qui les lisent avec de mauvaises intentions, en cherchant à tout prix les passages apparemment contradictoires.

Mais pour ceux qui ont déjà "répondu présent" au Dieu Unique, par le biais de leur Écriture de départ...
... perçoivent dans les autres Ecritures la présence de la Parole du Dieu.

C'est par l'expérience dans nos vies quotidiennes que le Dieu nous fait toucher du doigt la réalité de Sa Promesse (§S.9/111).

Les autres sont les endoctrinés du catéchisme ou de la madrassa où l'on s'ingénie à leur atrophier le cerveau et leurs facultés réflexives ainsi que la vue pour en faire des myopes ou des presbytes, bref des handicapés du coeur et de la vie.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 20 novembre 2010

Martyrs ?

66ddded778c9e81d944367ee368a302d.jpgGeorges Brassens a écrit une chanson sur le martyr, mot issu du grec marturos, le témoin,
en arabe : a°ch cha°Hid.

Le martyr ne se lance dans une attaque suicide pour une cause quelconque, mais témoigne de la véracité de la Parole du Seul Dieu, par sa bonne attitude.

Mais savourons ensemble le texte de Brassens :

"Mourir pour des idées, l'idée est excellente !
Moi, j'ai failli mourir de ne l'avoir pas eu.

Car tous ceux qui l'avaient, multitude accablante,
En hurlant à la mort, me sont tombés dessus.

Ils ont su me convaincre, et ma muse insolente,
Abjurant ses erreurs, se rallie à leur foi ;
Avec un soupçon de réserve toutefois.

Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente,
D'accord, mais de mort lente.

Jugeant qu'il n'y a pas péril en la demeure,
Allons vers l'autre monde, en flânant en chemin.

Car, à forcer l'allure, il arrive qu'on meure
Pour des idées n'ayant plus cours le lendemain.

Or, s'il est une chose amère, désolante,
En rendant l'âme à Dieu, c'est bien de constater
Qu'on a fait fausse route, qu'on s'est trompé d'idée.

Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente,
D'accord, mais de mort lente.

Les saint jean bouche d'or qui prêchent le martyre,
Le plus souvent, d'ailleurs, s'attardent ici-bas.

Mourir pour des idées, c'est le cas de le dire :
C'est leur raison de vivre, ils ne s'en privent pas !

Dans presque tous les camps, on en voit qui supplantent
Bientôt Mathusalem dans la longévité.
J'en conclus qu'ils doivent se dire, en aparté,

Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente,
D'accord, mais de mort lente"

Des idées réclamant le fameux sacrifice,
Les sectes de tout poil en offrent des séquelles.

Et la question se pose aux victimes novices :
Mourir pour des idées, c'est bien beau, mais lesquelles ?

Et comme toutes sont, entre elles ressemblantes,
Quand il les voit venir, avec leur gros drapeau,
Le sage, en hésitant, tourne autour du tombeau.

Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente,
D'accord, mais de mort lente.

Encor s'il suffisait de quelques hécatombes,
Pour qu'enfin tout changeât, qu'enfin tout s'arrangeât ;

Depuis tant de "grands soirs", que tant de têtes tombent,
Au paradis sur terre on y serait déjà !

Mais, l'âge d'or, sans cesse est remis aux calendes.
Les dieux ont toujours soif, n'en ont jamais assez.
Et c'est la mort, la mort toujours recommencée.

Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente,
D'accord, mais de mort lente.

O vous, les boutefeux, ô vous les bons apôtres !
Mourez donc les premiers, nous vous cédons le pas !

Mais de grâce, morbleu ! Laissez vivre les autres !
La vie est, à peu près, leur seul luxe ici bas.

Car, enfin, la Camarde est assez vigilante.
Elle n'a pas besoin qu'on lui tienne la faux.
Plus de danse macabre autour des échafauds !

Mourrons pour des idées, d'accord, mais de mort lente,
D'accord, mais de mort lente."

[Photo crédit X : Plaque commémorative à Sète.]
Nous avons ajouté quelques signes de ponctuation pour une meilleure compréhension du texte et respecter la diction du poête.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 11 novembre 2010

Permis de Tuer ?

b26f67a6fe9f61ec64eea1e293da0808.gifEn cette journée du 11 Novembre, nous pourrions fêter la Saint Nobel (1), Ce bienfaiteur de l'humanité qui n'a pas hésité à consacrer sa vie à la mort des autres.

Chrétien de religion, avec tout les explosifs qu'il livra durant sa dure vie de labeur, il aurait du être le premier à être ... canonisé,

lui qui a largement contribué à éliminer ses frères humains en les empêchant de devenir, pour la société, de véritables ...boulets !  !

(1) Alfred NOBEL, inventeur de la dynamite (1833-1896)

QUESTION :

Est-ce que les islamistes réalisent que les versets qui demanderaient de tuer ''les mécréants'' ... ne sont plus valables ?

Est-ce qu'ils réalisent que le qour'an (Coran) contient bien des messages de violence, mais qu'ils étaient destinés à ceux qui combattaient au temps du Prophète ?

Est-ce qu'ils font une sorte de compétition : il sera élu ''bon musulman '' celui qui appliquera à la lettre le qour'an (Coran) ?

Est ce-qu'ils réalisent que si les juifs avaient une compréhension littéralle des enseignements haineux de la Torah envers les chrétiens, et que les chrétiens suivaient à la lettre ce qu'ils lisent dans le reste de la Bible, alors ce monde deviendrait un véritable enfer ?

REPONSE :

Ce n'est pas tant la lettre qu'il faut blâmer, mais l'esprit de paresse ou de perversion de certains lecteurs du qour'an.

Pour avoir lu, relu, mémorisé, récité, traduit, translittéré
le texte du qour'an, je puis affirmer que la position
de la Parole du Dieu est on ne peut plus CLAIRE (bayan) :

Lorsque les mécroyants (les termes mécréants et infidèles ne sont pas à employer) s'attaquent à des croyants, le Dieu ne leur demande pas de tendre l'autre joue :

En cas d'attaque, il est autorisé, voire recommandé de se défendre et même s'il le faut, de tuer tous ceux qui porteront les armes contre eux, sauf ceux qui se rendent (et deviennent prisonniers), les femmes et les enfants. Cette injonction est valable où qu'ils se trouvent.

Durant la dernière guerre mondiale (pour ne parler que d'elle), les Allemands en arme, alors nos ennemis, comme nous étions les leurs, devaient être éliminés où qu'ils se trouvaient : qu'ils aient un panzerfaust à la main ou soient en train de procéder à leur besoins naturels.

Pour la Paix dans la Démocratie, contre l'hitlérisme fachisant, un bon soldat allemand était, pour un soldat comme le Général de Gaulle ou un résistant comme Jean Moulin, un allemand ... mort.

C'était tragique, c'était la guerre !

En révélant les versets évoqués ci-dessus, le Dieu proclame en quelque sorte, les régles de la guerre, là où régnait l'anarchie et institue des Conventions de Genève 1.300 ans avant leur rédaction.

Les mécroyants - ceux qui auront passé un pacte de non agression - ne sont pas concerné par cette injonction, puisqu'ils sont censés respecter un accord de paix négociée. Ils seront donc laissés en paix, sauf ceux qui viendraient à rompre le pacte (logique, non ?)

Alors que des attardés mentaux, des agressifs de tous poils et toutes barbes invoquent le qour'an pour justifier leur assassinats, prouve pour le moins qu'ils sont des assassins responsables de leurs actes...

...sinon ils l'auraient fait au nom de l'A.I.C.F. (Annuaire International des Chemins de Fer) ce qui leur auraient valu des circonstances atténuantes eu égard à un état mental que l'on serait en droit de déclarer déficient.

Comme ce n'est pas le cas, ils sont donc des meurtriers sans scrupule, doublés de manipulateurs sans vergogne, comme Sadam Hussein et ses complices (occidentaux ?) qui à son époque de gloire, n'hésitait pas à faire appel à la Oumma (communauté des croyants islamiques) pour l'aider dans ses activités criminelles et même faire don à une mosquée d'un qour'an (Coran Alkoran) prétendumment écrit avec son sang (sic) !

CONCLUSION :

Le qour'an est un Livre qu'il faut aborder dans son ensemble, et non pas tronçonner par petit bouts afin de Lui faire dire ce qui nous arrange. Le Dieu nous a d'ailleurs prévenus qu'Il chatierait cruellement ceux qui se livreraient à cette pratique perverse :

§S.15/89
wa qoul i°nnî a°na°-l nazîrou-l moubînou
Et dis en vérité que moi* (je) [suis] l’avertisseur explicite.
* Le prophète mouhammad.

90 kama° a°nzal-na°
De même {avons-Nous fait descendre} [qq.ch]
‘alâ-l moûqtasimîna
sur  les dissociateurs [des Écritures] :

91 (a)°l lazî ja’aloû°-l qoura°na‘inDîna
- ceux qui ont mis/fait de la Lecture en pièces.
- ceux qui ont fait, du qour'an, des fractions (trad. Fadh) 

92 fa-wa rabbi-ka
Alors par ton Seigneur !
la-na-sa°lanna-Houm a°jma’îna
Assurément les interrogerons-Nous [tous] réunis,

93 ‘amma° ka°noû° ya’maloûna
sur ce qu’ils avaient oeuvré.

94 fa-(a)°Sda’ bi-ma° toûmarou
Aussi expose clairement ce qu’on ta commandé
wa a°’riD ‘ani-l mouchrikîna
et détourne-toi des associateurs !

Il n'y a donc pas d'évolution, ni de modification du qour'an, mais
- évolution du niveau du savoir des croyants
- modification des comportements des Soumis au Dieu.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : guerre, agression, attentat, tuer, musulman, dieu, seigneur | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 02 novembre 2010

Les 3 Monos

8f7a4f534168a026ea8a27b7b3589a0b.jpgQuestion

sur Yahoo Q/R Religion et Spiritualité :
Je ne vois vraiment pas la différence
entre les 3 religions monthéistes ?

Réponse :

Penser qu'il n'y a pas de différence entre les 3 religions monothéistes est évidement une utopie.

Déjà entre des triplés, il y a des différences : de sexe, de caractère, de sensibilité...

Mais si l'on examine attentivement les 3 religions monothéistes,
il y a entre elles, plus de ressemblances que de différences.

Et alors la vrai question n'est-elle pas de savoir si l'on est :
- un coupeur de cheveu en quatre ou un rassembleur ?
- une personne qui recherche l'unité et l'harmonie ?
- un semeur le désordre sur cette planète ?

De dire que Jésus est un imposteur, Dieu ou un prophète
est à la porté de n'importe quel âne venu.

Chercher à savoir si la parole de Jésus est compatible
avec celle de Moïse ou de Mouhammad,
est un tout autre exercice qui demande de véritables qualités humaines 
et là, les candidats au vrai oecuménisme ne sont pas nombreux.

C'est normal ! On leur demande de faire un effort (jiHad).
Et personne n'aime faire des efforts.

Le cerveau est rouillé par les "digest" des religions
et penser par soi-même (i°jtiHad) à l'aide des textes religieux, bien traduits,
est une oeuvre nouvelle et délicate pour des cervelles convalescentes.

Eh bien, c'est ce que vous invite à faire ce blog !

[Photo crédit X : un rabbin, un pape, un muphti qui ont l'air de s'ennuyer ferme.]

01:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lapidation, al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 30 octobre 2010

Martyrs (Qour'an)

petanque-islam.jpgExtrait de §S.3 - al i°mran
versets 137 à 145

137
qad Ralat
Certes, se sont passés,

min qabli-koum sounanoun
avant vous, [beaucoup] d’événements.

fa-sîroû° fi-l a°rDi
Aussi, voyagez sur la terre

fa-(a)°nZouroû° kayfa
[et] alors voyez comment

ka°na ‘a°qibatou-l moukazzibîna

sont advenus les menteurs.
(ce qu'il est advenu des menteurs)

138
Ha°za° baya°noun li-n na°si wa Houdâ°n
Voilà un exposé pour les gens et un guide

wa maw‘iZatoun li-l mouttaqîna
et une exhortation pour les craintifs [du Dieu]

139. wa la° taHinoû° wa la° tahzanoû°
Et ne vous laissez pas battre ! Et ne vous affligez pas !

wa a°ntoumou-l a°’lawna i°n kountoum moûminîna
(Et) vous êtes (les) supérieurs, si vous êtes (des) croyants.

140. i°n yamsas-koum qarhoun
Si vous atteint une blessure,

fa-qad massa-l qawma qarhoun miçlou-hou
alors certes, atteindra [l'autre] peuple, une blessure semblable (à elle).

wa tilka-l a°yyamou nouda°wilou-Ha° bayna-n na°si
Et ainsi, les jours, Nous les faisons alterner parmi les gens,

wa li-ya’lama-l lahou-l lazîna a°manoû°
(et) afin que reconnaissent le Dieu, ceux qui ont cru,

wa yattaRizi min-koum chouHada°a
et qu’Il choisisse parmi vous des témoins.

wa-l lahou la° youhibbou-z Za°limîna
et le Dieu n’aime pas les injustes,

141. wa li-youmahhiSa-l lahou-l lazîna a°manoû°
et afin que le Dieu purifie ceux qui ont cru

wa yamhaqa-l ka°firîna
et anéantisse les mécroyants.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
*
* 142. a°m hasib-toum a°n yadRouloû°-l jannata
* Est-ce que vous comptez entrer au Paradis/Jardin,
*
* wa lamma° ya’lami-l lahou-l
* mais sans que ne [re]connaisse le Dieu
*
* lazîna ja°Hadoû° min-koum wa yalama-s Sa°birîna
* ceux qui luttent parmi vous et [re]connaisse les endurants ?
*
* 143. wa laqad koun-toum tamannawna-l mawta
* Et certainement avez-vous souhaité la mort
*
* min qabli i°n talqaw-hou
* avant [même] de la rencontrer.
*
* fa-qad raa°ytoumoû-hou wa a°ntoum tanZouroûna
* Et certes vous l’avez vue, délors que vous regardiez.
*
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

144. wa ma° mouhammadoun i°lla° rasoûloun
Et Mouhammad n’est qu’un messager ;

qad Ralat min qabli-hi-r rousoulou
certes sont passés avant lui, des messagers.

a°-fa-°in ma°ta a°w qoutila (a)°nqalabtoum ‘alâ a°’qa°bi-koum
Alors s’il mourrait ou était tué, retourneriez-vous sur vos talons ?

wa man yanqalib ‘alâ ‘aqibay-hi
Et celui qui retourne sur ses talons,

fa-lan yaDDourra-l laha chaya°n
alors ne nuira au Dieu en aucune chose

wa sayajzî-l lahou-ch cha°kirîna
et le Dieu récompensera les reconnaissants.

145. wa ma° ka°na li-nafsin a°n tamoûta
Et personne ne peut mourir,

i°lla° bi-i°zni-l lahi
excepté par (la) permission du Dieu,

kita°ban mouwajjala°n
d’une prescription déterminée

wa man yourid çawa°ba-d dounya° noûti-hi min-Ha°
Et qui veut la récompense de la [vie] proche, Nous la lui donnerons.

wa man yourid çawa°ba-l a°Rirati noûti-hi min-Ha°
Et qui veut la récompense de la [vie] dernière, Nous la lui donnerons.

wa sanajzî-ch cha°kirîna
Et Nous récompensons les reconnaissants.

[Dessin crédit X, commentaire : "Tu pointes ou tu tires", (Do you point or do you pull ?) expression typique des joueurs de pétanque, ce jeu de boules de Marseille qui a fait le tour du monde.]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 18 octobre 2010

Qui a créé le Dieu ?

8887f99b8e0cc234bef90a1bf4564941.jpgQuestion
de Yahoo Q/R

Si [le] Dieu existe, qui L'a créé ?

Réponse :

Le Dieu n'étant pas une personne, Il n'a jamais été créé,
ni engendré, ni fabriqué, ni imaginé, ni produit, ni manufacturé...etc.

Le Dieu est Celui Qui est.

Il
est l'Etant,
Il est la nature même de l'Etre,
Il est le Maitre de l'existence,
Il est L'Essence même de ce qui existe dans l'Univers. 

L'homme, lui, n'est pas vraiment :

Avant, il n'existait pas,
puis il existe sur terre,
puis il disparaît de sa surface, et
enfin il n'est plus rien.

Être quelque instants, est-ce être dans l'absolu ?

Sans le Dieu, la durée de sa vie (existence) de n'est pas beaucoup plus grande que celle de la mouche à miel (l'abeille, précisons).

Alors que lorsqu'on dit que : "le Dieu est",
on fait référence à l'Eternité, à l'Absolu,
à un présent sans début ni fin... 
... et non à une existence limitée par le temps
comme celle qui ne concerne que l'humain.

[Dessin crédit X : en lettre arabe : a°l lah-ou, le Dieu ; au nominatif (terminaison -ou).]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 16 septembre 2010

Innovation

Muhammad.jpgQuestion
Musulmans, êtes vous d'accord ?
"Toute hérésie est une innovation,
toute innovation est un égarement"

Cela a tout d'une formule "choc",
mais êtes vous d'accord sur le fond ?

Réponse
a°s sala°m 'alaykoum!

La formule est jolie et sonne bien.
Faut-il être maintenant d'accord sur ce que l'on considère comme une innovation ou un égarement.

Si par exemple considérer que le fait de traduire les versets du qour'an est une innovation, je ne peux pas être d'accord avec une telle affirmation.

Si dire que les mots français : "islam" et "musulman"
sont une innovation et un égarement des traducteurs.
J'applaudis des deux mains.

En effet, francophone de naissance, diplômés es Belles Lettres françaises, héritier de plus de 500 ans de tradition littéraire française et plus modestement, issu de l'Auvergne profonde, je puis affirmer haut et fort que la langue française est assurément l'une des plus riches du monde* et que les mots "Soumission" et "Soumis" (avec une majuscule respectueuse) sont tout à fait adaptés pour être substitués à bon escient aux inutiles et néfastes néologismes "islam" et "musulman".

* Le Français est la seule langue au monde qui sert de "langue témoin" dans les traités internationaux.
En effet la finesse, la précision et la largeur sémantique de cette langue lui permet de traduire toutes les subtilités des accords interantionnaux entre des pays aussi différents que la Chine et l'Autriche ou les Etats Unis d'Amérique et les Peuples Inuits.
Dans toutes les négociations d'importance, une version de l'accord ou du traité est rédigé en français pour le cas où une difficulté viendrait à surgir dans l'interprétation des conventions.
Les deux protagonistes seraient alors amenés à utiliser le document rédigé en français aux fins de réduire leur différend.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : innocation, hérésie, égarement, islam, musulman, soumis, soumission | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 13 septembre 2010

Conversion/religion

cff563f9123edf15f855554f98d5eefd.jpgQuestion sur Yahoo Q/R

Que pensez-vous de me convertir au judaïsme ?
C'est ma première invitation à la synagogue aujourd'hui par mon chéri, pour me marier avec lui, dois-je me convertir au judaïsme, car mon chéri est un juif Tunisien, il m'a demandé de me convertir à sa religion car une femme doit pratiquer la religion de son futur mari ;
j'attends vos conseils, merci et bon week-end.

Réponse

Que votre affirmation de mariage soit fausse ou vraie,
Que la poulette veuille se convertir à la croyance de son coq,
il n'en reste pas moins que se convertir à une religion
est toujours une absurdité :

1° Parce que la religion n'existe que dans l'imaginaire de l'homme.
Ce mot ne figure ni dans la Thora, ni dans l'Evangile, ni dans le qour'an qui parlent respectivement de :
- La Loi (signification de Thora, tawrat en arabe) pour les juifs.
- La Bonne Nouvelle (i°njil pour les arabes) pour les chrétiens.
- La Loi (a°d dîn), adhésion (hanif), teinture (SibRrah) pour les Parfaits.

2° Ce n'est pas parce qu'on se dit juif, chrétien, "musulman" qu'on l'est.
Peut-être que de réciter la chahada pour un Parfait selon le Dieu Unique, le fait passer pour "musulman" aux yeux de sa communauté, mais qu'en est-il aux yeux du Seul Dieu ? N'est-ce pas Lui Qui nous guide ou nous égare ?
Alors ne dites plus : je me suis converti à ...., mais je sens que le Dieu Unique m'a appelé à suivre Ses commandements et à oeuvrer dans des bonnes oeuvres.

Alors, si ton histoire est véridique (?), fait ce que tu veux, mais sache que si tu ne saisis pas l'importance des points 1° et 2° précités, ta conversion ne sera que l'expression d'une manifestation sociale vis à vis de la communauté dans laquelle tu prétends vouloir entrer.

Poême de Louis XXL

Non, la chahada n'est pas une sourate.
Elle est extraite, telle une belle agathe,
Des termes mêmes employés par le Coran,
Auquel le vrai croyant adhère fermement.

La Chahada est, de la Foi l'attestation ;
Prononcée par qui proclame sa Soummision 
Au Dieu et déclare adhérer au Coran.
Ce fait devant la communauté des croyants.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : conversion, religion, appel, juif, chrétien, musulman, famille | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 10 août 2010

Les ânes du Qour'an

8006663c33321c654dac9e5efc935bdf.jpgQuestion : sur Yahoo Q/R un internaute posait la question de savoir pourquoi de nos jours, on s'acharnait autant sur "l'islam".

Réponse : il ne me semble pas que ce soit tant sur "l'islam" que porte le discours haineux des dirigeants de ce monde, relayé par une presse au doigt sur la couture du pantalon, mais plutôt sur le qour'an qui devrait normalement servir de référence aux chefs religieux de '"l'islam" qui sont en affaires juteuses depuis déjà un siècle avec ces mêmes chefs de gouvernement.

Pourquoi le Dieu Unique a-t-il révélé aux bédouins de Mouhammad, le verset qui s'adresse apparemment aux Juifs dont Allah sait très bien qu'ils ne vont pas se convertir ?

§ S.62/5 "Ceux qui ont été chargés de la Torah, mais ne l'ont pas appliqués sont pareils à l'âne qui porte des livres. Quel mauvais exemple que ceux qui traitent de mensonges les versets du Dieu !"

Sachant que : Thora, signifie Loi du Dieu, Parole du Dieu, Promesse du Dieu (cf. § S.9/111), qui sont donc ces ânes ?

A qui le qour'an s'adresse-t-il quand il dit § S.31/19 :

"Sois modeste dans ta démarche et baisse ta voix ! Car la plus détestée des voix, c'est bien la voix des ânes (hamîri)" ?

Et pourquoi dit-il en § S.74/50 "Ils sont comme des ânes épouvantés, s'enfuyant devant un lion." ?

c17d487ec1c24fa575122d19aa4e2675.jpgAlors pourquoi devrais je faire confiance à un imam qui s'en réfère à des 'oulémas qui ont jugé valable le hadiç rapporté par un compagnon du Prophète qui a dit l'avoir entendu de Mouhammad qui dit l'avoir reçu de l'Ange Gabriel qui le lui aurait transmis de la part du Tout Puissant, alors que ce même imam atteste que le qour'an est le Livre protégé de la Parole incrée du Dieu Unique ? Ne vaut-il pas mieux s'adresser au Seul Dieu plutôt qu'à ses "saints" ?
Merci de vos commentaires.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : dieu, musulman, âne, juifs, médine, islam, dirigeant | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 09 août 2010

de Gaulle et musulmans

felix-eboue-DeGaulle_in_Chad.jpgLe Général de Gaulle a parlé le 05 Mars 1959

il a dit des vérités à ne pas manquer de lire ; et il avait raison, "le Grand" !

Extrait des citations rapportées par Alain Peyrefitte, ancien ministre du Général.

"C'est très bien qu'il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Il montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu'elle a une vocation universelle.


Mais à condition qu'ils restent une minorité.
Sinon la France ne serait plus la France.

Nous sommes, quand même, avant tout, un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Que l'on ne se raconte pas d'histoire !

Les musulmans, vous êtes allés les voirs ?
Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ?
Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français.

Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri,
même s'il sont très savants.

Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau.

Les Arabes sont les Arabes, les Français sont les Français.

Vous croyez que le corps français peut absorber 10 millions de musulmans qui demain seront 20 millions et après demain 40 ?

Si nous faisions l'intégration, si tous les Arabes et les Berbères d'Algérie étaient considérés comme des Français, comment
les empêcheriez-vous de venir s'installer en métropole,
alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ?

Mon village ne s'appelerait plus Colombey-les-Deux-Eglises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées."

N.B. Maintenant, on irait en prison pour moins que cela.
[photo crédit X : de Gaulle et Félix Eboué au Tchad.]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : degaulle, musulman, race, blanc, blanche, noire, jaune, brun, raciste, france, europeen, grecque, latine | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 06 août 2010

musulman = muslim ?

6d13bdb49d46016304482ad41a9b38eb.jpgQuestion d'un Q/Riste de Yahoo.

Je ne comprend pas. Puisque mouslin = Parfait, pourquoi refuses tu d'employer le mot de musulman qui signifie la même chose ?

Réponse : tu as parfaitement raison.
mouslim = Parfait et aussi Soumis, celui selon le Dieu est le summum de la Prefection.

Pourquoi donc avoir forgé le néologisme "musulman" alors que le mot : Parfait (voire Soumis) - traduction très correcte de l'arabe : mouslim - était déjà disponible dans la langue française ?

Le qour'an (en français, la Lecture et non : le Coran) a d'abord été traduit - à la demande du pape de l'époque - en français par des moines chrétiens plutôt mal intentionnés. Ces derniers ne supportaient pas l'idée que le Dieu Unique des arabes "mécréants et infidèles", soit identique à Celui du dogme catholique.

Utilisant ainsi le bonne vieille méthode : diviser pour régner !

C'est pourquoi les premiers "interprètes" francophones du qour'an ont - délibérément - choisi de séparer les deux Lois (et non pas religions) : ils ont donc parlé dans un premier temps de mahométanisme (mot encore utilisé par le Napoléon de la campagne d'Egypte de 1799).

La création artificielle du mot "musulman" est un trucage qui occulte la vérité :
juifs, chrétiens sont - comme les adeptes du Dieu du qour'an, des croyants sincères, des êtres à la recheche du Parfait selon le Dieu.

"Musulman" ? C'est un néologisme français (mot forgé pour la circonstance). C'est une véritable bombe à retardement : en l'utisant, les mouslim qui veulent s'exprimer en français :
- avancent sur un terrain miné pas des moines pervers et une Eglise jadis toute puissante.
- agonisent hors de la vue de la société française qui se prétend encore "catholique postolique et romaine".
- et meurent dans leur carré "musulman", à l'écart des biens pensants.

Bravo les moines, maitres du langage et de la falsification, c'était bien vu !

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chrétien, musulman, mouslim, guerre sainte, mahométan, mahométanisme, chahoine sarkosy | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 28 juin 2010

Chari'a

001a6113fc9506cd03766bc82fb0a1da.gifLa charia par © Ralph Stehly, Professeur d'histoire des religions, Université Marc Bloch, Strasbourg

Charî'a signifie en arabe "fil conducteur dans la vie".

La charia n'est pas un code, comme par exemple le code Napoléon en France. Ce n'est pas un livre. C'est l'ensemble des interprétations juridiques et éthiques, souvent divergentes, qu'au cours des siècles les théologiens ont données (et continuent de donner) des Ecritures sacrées islamiques: c-à-d le Coran et la Sunna.

Il y a quatre écoles théologico-juridiques dans l'islam sunnite, toutes fondées au 8ème et 9ème s. :

1) L'école malékite (fondée par Mâlik ben Anas)
2) L'école chafé'ite (fondée par Châfi'î ou Shâfi'î) (1)
3) L'école hanbalite (fondée par Ahmad ben Hanbal) (1)
4) L'école hanéfite (fondée par Abû Hanîfa)

La charia ne concerne pas tous les aspects de la vie humaine, comme d'aucuns l'ont dit ou écrit. Cela est nettement exagéré dans le sens où elle réglementerait en totalité tous les détails de la vie humaine.

Certes les principaux domaines de l'activité humaine sont touchés par elle, mais à l'intérieur de chacun de ces domaines, il y a des zones vierges que les souverains musulmans et les particuliers ne se sont pas fait faute d'exploiter.

La charia est plus qu'un droit, puisqu'elle inclut les prescriptions cultuelles, et que sa fin dernière est non seulement d'organiser en ce monde la vie la plus vertueuse et la plus utile, mais aussi de préparer les membres de la communauté à leur salut futur. La charia est orientée eschatologiquement.

Elle classe les actions humaines en cinq catégories:

1) ce qui est obligatoire
2) ce qui est recommandé
3) ce qui est indifférent (ce sont les adiaphora de la pensée grecque), mubâh, ou licite
4) ce qui est blâmable (makrûh)
5) ce qui est interdit.

Exemple: ce qui est obligatoire, ce sont notamment les obligations cultuelles (cf. les cinq piliers de l'islam ). Il est recommandé de se marier (mais ce n'est pas obligatoire). Il est blâmable (mais non interdit) de rester célibataire. Ce qui est interdit comporte tous les crimes et délits qui relèvent du droit pénal, et les tabous alimentaires (interdiction de consommer des boissons fermentées, de manger du porc etc...)

La charia a été codifiée sous l'impulsion de deux grands fuqahâ' (théologiens-juristes) Shâfi'î (Châfi'î) (Gaza 767 - 820 Le Caire) dans sa Risâla et Ahmad ben Hanbal (Bagdad 740-31 juillet 855 Bagdad) [sur Châfi'î, voir le jugement de Dhahabî ici ]

La Risâla de Châfi'î définit avec netteté le rôle du Coran et de la Sunna, de l'idjmâ' (le consensus des Docteurs) et du raisonnement analogique (qiyâs). Il établit les principes suivants:
1) Il ne saurait y avoir de contradiction entre Coran et Sunna. La Sunna (les traditions du prophètes) explicitent le Coran.
2) Le Coran ne peut être abrogé que par le Coran et non par la Sunna. Quand il y a contradiction entre deux versets coraniques, le plus récent abroge le plus ancien.
La Sunna ne peut être abrogée que par la Sunna. Autrement dit: un texte ne peut être abrogé que par un texte de même niveau.
3) La Sunna doit être obéie comme émanant de Dieu en vertu de Coran 4.62 "Obéissez à Dieu et à son Prophète."
Pour aller plus loin:
François-Paul Blanc, Droit musulman , Paris, 2006
F P. Blanc, J.-P. Milliot, Introduction à l'étude du droit musulman, Paris, 2001
Louis Milliot, Introduction à l'étude du droit musulman, Recueil Sirey
N.J. Coulson, A History of Islamic Law, Edinburgh Paperbacks
Ignaz Goldziher, Introduction to Islamic Theology and Law, Princeton
Joseph Schacht, The origins of Muhammadan Jurisprudence, Oxford
Joseph Schacht, An Introduction to Islamic Law, Oxford
Henri Laoust, Le précis de droit d'Ibn Qudâma, Institut Français de Damas, Beyrouth, 1950
Henri Laoust, Le traité de droit public d'Ibn Taimîya, Institut Français de Damas, Beyrouth, 1948
Muhammad ibn Idris Shafi°i, La Risâla, les fondements du droit musulman, Paris, 1999

Copyright Ralph Stehly. Reproduction interdite, sauf dans dans un but non-commercial, et à condition de mentionner la source et l'auteur

********************************************************
Notre seul commentaire sera bref : si le qour'an était une tasse de thé, la sounnah en serait le lait que je prend comme les Anglais qui disent : just a smoke ! (Juste un nuage) et la chari'a comme le sucre : c'est dire jamais.
A part la condamnation du voleur à avoir la main coupée que je n'arrive pas à admettre, toute la justice du Dieu Unique se trouve dans le qour'an mais assurémment pas dans les diverses chari'a des pays dits islamiques qui allient la cruauté inutile au ridicule scatologique (cf. article Khomeiny du 01/01/08 sur ce même blog).

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : charia, voie, règles, conduite, musulman, loi, islamique | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 26 mai 2010

Match Bible/Qour'an

9a2157714cd6b5a491fc9b4769308495.jpgBeaucoup de personnes ont remarqué des différences, parfois importantes, entre la Bible et le qour'an.(Coran, Alkoran)
Ils en ont déduit qu'il fallait rejeter l'un comme l'autre, choisir l'un contre l'autre ou faire leur marché, un peu chez l'un et un peu chez l'autre :
3 choix très contestables.

DIFFERENCES :

Il y a certes des différences entre la Bible et le qour'an :
La Bible fut révélée à + de 40 prophètes sur + de 1.500 ans.
Le qour'an a été révélé à un 1 seul prophète sur 33 ans.

CONCORDANCES :

Il y a aussi de sacrées (excusez le jeu de mot) ressemblances :
Le Dieu Unique est présenté comme tel dans l'Ancien Testament et une partie du Nouveau (voir Mathieu), ainsi que dans le qour'an.
Car la Bible sert à 3 religions importantes :
- Le judaïsme qui préfère la Michna, la Gémaïa...etc...
- Le christianisme qui préfère le culte de Marie et des saints
- Le protestantisme qui est plus proche de l'islam dans son refus du shirk (l'association d'autres au Seul Dieu).

EXCEPTIONS :

Bien sur elles sont nombreuses comme par exemple,
sur le sujet "Jésus fils de Dieu", les versets des 4 Evangiles
sont peut-être synoptiques, mais pas concordants :
Quel écart entre :
- la rigueur d'un Mathieu (normal, il était employé aux impôts)
- et le délire apocalyptique de Jean (comme Saül, le juif renégat).

LE MAITRE, LE MEDIATEUR, LE REGULATEUR DU JEU :

Il y a cependant un arbitre dans ce match Bible/qour'an :
C'est le Dieu Unique Qui, si tu fais humblement un pas vers Lui, fera (Il l'a promis) 10 pas vers toi.
Alors, dans le secret de la Prière, jour après jour, tout au long de ta vie, Il te guidera et t'indiquera, de façon éclatante, le bon chemin et ce qu'il faut comprendre des Ecritures.

NON AU CLANISME DES RELIGIONS :

Il n'est pas question d'appartenir à un clan, de faire son marché, sa sélection (la Bible's digest ou le qour'an's digest).
Il faut se mettre à l'écoute de Sa Parole, pas de celle de ceux qui ont des salades à vendre, des discours millénaires "enduits" d'erreurs et de sentiments personnels.

C'est une voie difficile. Il est en effet plus aisé de hurler avec les loups : les rabbins, les curés et les imams.
Il est plus confortable de jeter l'anathème sur les autres, de désigner un bouc émisaire :
- le "sale" juif qui complote pour être le maitre du monde.
- le chrétien "head and shoulders" (3 dieux en 1).
- et le "musulman terroriste", le pote à bin Ladin.

La vraie religion prend pour exemple la Lune (le Seul Dieu),
pas des doigts (sales) qui la désignent.

Ce n'est pas parce que les hommes...
- sélectionnent ce qui les arrange,
- ajoutent de plus ou moins bonne foi ce qu'ils croient avoir compris
... que le Dieu et sa Loi en sont modifiés pour autant.
Le Dieu Unique comme Sa Loi...( = Parole, Commandement, Directives, Instructions) ... est Immuable.

LA SOUMISSION AU SEUL DIEU = VRAI RELIGION

1° - Se soumettre à Sa seule autorité,
2° - Rivaliser entre nous en euvres bonnes,
sont les 2 seules et indispensables ingrédients pour obtenir Son agrément ici bas et dans la vie dernière.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dieu, juifs, crétiens, musulman, bible, coran, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 30 avril 2010

muSuLMan ou pas ?

7fe038fdc9bad6b552688b3eeb822bc5.jpgbi-smi-l lahi a°r rahma°ni a°r rahîm

Être ou ne pas être muSuLMan ?

La racine arabe : S.L.M.
signifie : (recherche de) Perfection
et accessoirement Soumission [au Dieu Unique]
et le bienfait qui en découle : la Paix.

Les premiers traducteurs du noble qour'an ont préféré créer les néologismes "islam","musulman". C'est à dire des mots nouveaux ; alors que le français n'est pas pauvre en vocables au poinr de ne pouvoir parfaitement rendre le sens des mots arabes : iSLaM et mou-SLiM.

L'honnêteté intellectuelle aurait voulu qu'ils utilisent les ressources infinies de la langue française :
Chercheurs de perfection, Perfectibles, ou Soumis nous paraissent des traductions plus exactes, fidèles et sincères.

Qui apprécie de voir son nom écorché et sa valeur vilipendée ?
N'est-ce donc pas une injure au Dieu Unique et à la langue française que de connaître et de laisser se pérenniser de telles erreurs !

Depuis la naissance de la Perfection/Soumission, il y a plus de 1430 ans, la Loi révélée au prophète Mouhammad a excité la haine successive : des Mecquois, des Arabes, des Africains, des Européens et désormais depuis le 11.09.01, du monde entier.

Une des raisons en est que, dès le départ, les traducteurs, ces intellectuels qui ne peuvent absolument pas se draper dans le manteau de l'innocence, ont pris le parti d'identifier une croyance - celle isue du qour'an - comme différente de celles des croyants en un Dieu Unique, comme s'y référaient initialement leurs prédécesseurs juifs et chrétiens. Ils prétendaient mettre au ban des croyants un peuple accusé d'être des mécréants* et d'infidèles** (encore deux mots absurdes, voir notes) différents des autres et qu'ils ont baptisés du nom de mahométants, puis de musulmans.

Alors que s'ils avaient correctement fait leur travail, en employant les mots : Perfection ou Soumissions et Soumis, les croyants monothéistes du monde entier n'auraient pas eu à percevoir les adeptes de "l'islam" comme les tenants d'une croyance différente et les musulmans comme extérieurs à leur communauté ; parce que tous les croyants monothéistes reconnaissent volontiers qu'ils sont à la recherche d'une Perfection semblable à celle du Dieu Qui nous a créée à Son Image et attends que nous soyons des Soumis au Dieu, le Meilleur de l'Univers. C.Q.F.D.

En plus de leur sens, les mots véhiculent une connotation : islam et musulman, enfants mal formés de mères perverses (les traducteurs), sont devenus aujourd'hui les synonymes de : retard culturel, violence, haine aveugle ... l'inverse des nobles valeurs contenues de la Lecture Noble (al qour'an al karim).

Il n'est pas trop tard pour reconnaître officiellement nos erreurs. Euthanasions ces enfants monstrueux de la langue française : Mahomet, islam, musulman, guerre sainte ...
...et donnons vie à ces nobles enfants de la vérité :
Mouhammad, Perfection, Soumission et Soumis [au Dieu Unique], Efforts...

Alors être "musulman" ou Soumis ? A vous de voir.
Le Dieu Seul est Savant et le Meilleur Juge.

a°s sala°m 'alay-koum wa rahma°tou-l lahi wa barakatou-hou
chayR abou riyaD
.

* mécréant = paysan (?), le vrai mot est :
mécroyant, du verbe (malheureusement) inusité, mécroire.

** infidèle = celui qui a jeté aux orties sa fidèlité initiale,
ce qui ne peut donc pas caractériser des personnes
dont c'est la foi première, à laquelle ils sont toujours fidèles.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : dieu, islam, musulman, racine, arabe, soumis, soumission | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 21 avril 2010

Désintégrer les intégristes ?

46d83e098fa4bcb11e6000fe04c93449.jpgQuestion :

sur Yahoo Q/R r&s

Musulmans ! Que pense l'islam des intégristes ?

Allah a dit au chapitre La Table Servie :

5/28. Si tu étends vers moi ta main pour me tuer, moi, je n'étendrai pas vers toi ma main pour te tuer : car je crains Dieu, le Seigneur de l'Univers.

Réponse :

Le musulman est un intégriste
qu'il soit chiite ou sunnite.

Tandis que le Soumis au Dieu, armé de Sa Parole
le qour'an, possède un véritable désintégrateur
de tous les mensonges islamistes.

Le musulman est un communautariste
Le Soumis, au Dieu du qour'an, est oecuménique* :
Aux croyants, juifs, soumis au Dieu : respect !
Aux croyants, chrétiens, soumis au Dieu : respect !
Aux non soumis : aux "yeux" du Dieu, vous êtes suspects !

*cf. § S.9/111

§ 5/28.
la-in basaTta i°layya yada-ka li-taqtoula-nî
Sûr [que] si tu étends vers moi ta main pour me tuer,

ma° a°na° biba°siTin yadiya i°lay-ka li-a°qtoula-ka
moi je n’étendrai pas ma main vers toi pour te tuer.

i°nnî a°Ra°fou-l laha rabba-l ‘a°lamîna
En vérité, je crains le Dieu, Seigneur des Mondes.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 20 avril 2010

Bible ou Qour'an ?

79f16c1a11165c9af867d6aba4afa997.jpgQuestion :
(de Yahoo Q/R Religion & Spiritualité)

Réponse :

Je n'aurais pas tendance à croire en la Bible (Torah + Evangile), ni au qour'an.
Je ne crois qu'au Dieu...

...Celui Qui a parlé aux hommes.

Or il se trouve que la Bible et le qour'an rapportent assez fidèlement la Parole du Dieu. Alors, je lis la Bible et le qour'an et je m'informe de ce que le Dieu attends de nous.

Ensuite, je prie et j'expérimente dans la vie :
Et là je comprend, peu à peu, ce que le Dieu veut.

Car les mots ne sont pas les choses.

On peut parler pendant 10.000 ans des fraises, de leur goût, de la manière de les faire cuire en confiture... mais tant que l'on en a pas mangé, on ne sais pas grand chose de ce fruit.

Paroles falsifiées : §S.2 - 59

fa-baddala-l lazîna Zalamoû°
Alors [é]changèrent, ceux qui furent injustes,
qawla°n Rayra-l lazî qîla la-Houm
[par] des paroles autres, celles qui leur avaient été dites.
fa-a°nzal-na° 'alâ-l lazîna Zalamoû°
Aussi fîmes-Nous descendre sur ceux qui furent injustes,
rijza°m mina-s sama°i bi-ma° ka°noû° yafsouqoûna
un courroux [issu] du ciel, parce qu'ils étaient [des] dépravés.

Paroles véridiques : §S.2 - 37

fa-talaqqâ a°damou mir rabbi-hi kalima°tin

Alors Adam reçut de son Seigneur des paroles,
fa-ta°b 'alay-hi
aussi l'accueillit-Il au repentir.
i°nna-hou Houwa-t tawwa°bou-r rahîmou
En vérité C'[est] Lui {l'Acceuillant au repentir}, le Miséricordieux.

Seules la prière et l'expérience de la vie peuvent aider à faire la différence.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : al koran, al karim, el korane, el kerim, dieu, relevant, musulman | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook