dimanche, 01 mai 2011

Sens divergents

mod-2662974-287659.pngOn nous demande souvent pourquoi nous critiquons les nombreuses traductions du Qour'an. Eh bien, c'est tout simplement parce qu'elle ne rendent pas le sens des Paroles du Dieu Unique.

Nous vous laissons apprécier les différences entre deux traductions :

S.9/29 traduction courante sur Internet,
(celle du Complexe de feu le roi fadh

Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humiliés.

S.9 -v.29 translittération et traduction par chayR abou riyaD

qa°tiloû°-l lazîna la° youminoûna bi-l lahi wa la° bi-l yawmi-l a°Riri
Combattez ceux qui ne croient pas au Dieu, ni au Jour dernier,

wa la° youharrimoûna ma° harrama-l lahou wa rasoûlou-hou
et [qui] ne rendent pas illlicite ce qu'a illicité le Dieu
{et aussi} Son envoyé

wa la° yadînoûna dîna-l haqqi
et [qui] ne légifèrent pas (avec) la Loi de (la) Vérité,

mina-l lazîna ou°toû°-l kita°ba

parmi ceux qui ont reçu l’Ecriture

hattâ you’Toû°-l jizyata ‘an yadin
jusqu’à ce qu’ils versent la taxe* de [leurs] mains

wa Houm Sa°Riroûna

et qu’ils s'abaissent [devant le Dieu].

() = dans le texte coranique, mais superfu en français
[] = absent du texte coranique mains nécessaire au français
{} = groupe de plusieurs mots, traduisant un seul mot du Coran.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coran, corane, courane, koran, kouraane, korane, entité nationale, kourane | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 22 avril 2011

châtiment

675941369.jpgCHATI/ER /MENT

Arabe / Français

1. a°l 'aza°b,
le châtiment, la punition

2. 'aza°ba, châtier.

3. a°t ta'zi°r, le châtiment,
le blâme, la réprimande.

4. a°n naka°l, le châtiment,
la correction, la punition,
le supplice, la torture.

5. nakkala, condamner,
punir, faire un exemple de,
supplicier, torturer.

6. a°t tankîl, le dur châtiment, la punition exemplaire,
la condamnation, le supplice, la torture.

Dans le qour'an, le Dieu a dit :

§ S.2 - v. 66 fa-ja'al-na°-Ha naka°la°n
Aussi fîmes-Nous cela en punition (3.)
li-ma° bayna yaday-Ha° wa ma° Ralfa-Ha
pour ceux du passé et ceux du futur.
wa maw'iZata°n li-mouttaqîna,
Et une exhortation pour les craintifs [du Dieu].

§ S.89 - v.25 fa-yawma-i°zin la° you'azzibou
Ainsi, ce jour là, nul ne saura châtier (1.),
'aza°ba-hou a°hadoun
comme Lui châtie."

Mécroyants

§ S.2 - v.10 wa la-Houm 'aza°boun (1.) a°li°moun
Et pour eux, un châtiment douloureux
bi-ma° ka°nou° yakziboûna
parce qu'ils avaient menti.

§ S.35 - v.7
a°l lazîna kafaroû la-houm 'aza°boun chadi°doun,
à ceux qui mécroient, un châtiment dur

§ S.39 - v.26 "le Dieu leur fait goûter l'ignominie dans la vie présente. Le châtiment ('aza°bou) de l'au-delà, cependant, [est] plus grand, si seulement ils savaient !"

§ S.84 - v.24 fa bachir-houm bi-'aza°bin (1.) a°lîmin
Alors annonce-leur un châtiment douloureux,

[Crédit Dessin Ylar]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, kourane, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 31 mars 2011

Ancêtres musulmans

Salfistreet.jpgQuestion sur Yahoo Q/R :
Pouvez-vous porter à ma connaissance ce que dit l'islam sur la glorification des ancêtres ?

Réponse by Bonnes Nouvelles ! Membre depuis 31 juillet 2007
 
Shalom, Salam, Salut !

Les versets du qour'an (Parole du Dieu Unique)
ne glorifient en rien les ancêtres.

§S.2/170
wa i°za° qîla la-Houmou (a)°ttabi'ou° ma° a°nzala-l lahou
Et quand on leur dit : Suivez ce que le Dieu a fait descendre !
qa°lou° bal
Ils disent : Mais non !
na-ttabi'ou ma° a°lfay-na° 'alay-hi a°ba°a-na°
Nous suivons ce sur quoi avons-nous trouvés nos ancêtres.
a°-wa law ka°na a°ba°wou-Houm la° ya'qiloûna chaya°n
Et si leurs ancêtres n'avaient raisonné en rien
wa la° yaHtadoûna
et n'{avaient pas été [bien] guidés} !

§S.5/104
wa i°za° qîla la-Houm
Et quand on a leur dit :
ta’a°law° i°lâ ma° a°nzala-l lahou
tournez-vous vers ce qu'a descendu le Dieu
wa i°lâ-r rasoûli qa°lou°
et vers le messager ! Ils disent :
hasbou-na° ma° wajad-na° ‘alay-hi a°ba°ana°
[il] nous suffit ce sur quoi nous avons trouvé nos ancêtres.
a°wa law ka°na a°ba°wou-Houm la° yalamoûna chaya°n
Et même s'ils étaient leurs ancêtres, ils ne savaient rien,
wa la yaHtadoûna
(et) ils n’étaient pas [bien] guidés.

Il y a beaucoup d'autres versets qui vont dans ce même sens :
Abandonnez les croyances religieuses de vos ancêtres !

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, kouraane, couraane, korane, entité nationale, kourane | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 04 février 2011

Amis, il y a urgence !

250foetus.jpgLorsque nous aurons compris les Lois Universelles, il nous sera impossible d'user de violence envers nos frères et soeurs.

De même qu'il y a plusieurs chemins qui nous font descendre et qui nous éloignent du vrai progrès, il y en a beaucoup qui y font monter.

Un homme va choisir une voie, et un autre en choisira une différente, mais cela ne nécessite pas qu'ils ne soient plus frères.

La voie du bonheur est une réalité car le progrès est bonheur et il se situe dans les voies montantes, depuis le commencement. Et le bonheur rend tolérant envers les autres hommes, même s'ils sont différents par nature.

Il n'y a rien de mal sur notre Terre, ni dans ses habitants ; sauf que, par notre manque de compréhension, nous sommes encore des enfants dans la Vie Universelle de l'Être Suprême Unique. Nous sommes appelés à vivre les lois du Créateur, tandis que sur la Terre, on en parle seulement ; sinon, on ne se massacrerait pas les uns les autres.

Les humains seraient étonnés de voir avec quelle rapidité les changements surviendraient si nous utilisions nos moyens de communication (parole, journaux, livre, radio, télévision, internet...) pour lancer des messages d'amour et de tolérance pour tout, au lieu de paroles de suspicion et de censure.

Ces messages trouveraient des cœurs réceptifs, car la majeure partie de la population est lasse des luttes et des malheurs. Elle aspire à un mode de vie qui l'en délivrerait. 

L'homme vit dans la peur et la confusion parce qu'il a subi deux grandes guerres mondiales qui n'ont servi à autre chose qu'à semer les graines d'une troisième.

Il y a des cœurs et des esprits réceptifs partout sur terre, il n'est donc pas trop tard.
Mais, amis, il y a urgence !

chayR.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : terre, bonheur, dieu, coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 02 février 2011

Franc maçonnerie

monprojet-back.jpgQuest-ce que le Maçonnisme
ou la Franc-maçonnerie.

Plusieurs définitions au choix :

- Association de personnes qui prétendent détenir les secrets des bâtisseurs des temples égyptiens.

- Réunion de gens qui sous prétexte de servir la vérité, cherchent essentiellement la satisfaction du pouvoir personnel.

- Groupes de personnes, réunis en "loges", qui cherchent à manipuler les gouvernants (eux-mêmes Maçons) et donc les citoyens du monde, sans se rendre compte qu'ils sont eux-mêmes manipulés par plus "illuminés" qu'eux.

Le Dieu hait les francs-maçons qui sont en fait des adorateurs de Satan. Leur culte du secret et leur rites - hérités des pédérastes des.ordres des chevaliers du Temple (Templiers) qui disparaissent entre 1307 et 1314 lors du règne du roi de France Philippe le Bel - sont autant de preuves manifestes de leur amour de l'oc.cul.te et du Malin. 
 
L'Eglise Catholique a longtemps excommunié les "Frères Trois Points" (Les Françs-maçons ont des signes de reconnaissances comme des boyscouts attardés, comme la poignée de main du maçon ou les 3 points...etc) jusqu'au jour où elle a été elle même infiltrée par cette chienlit.
D'où; par exemple, la mort après 33 jours de pontificat de Jean-Paul 1er auquel a succédé l'éminent nazi et membre de la C.I.A., le germano-polonais Karol Woltija, alias Jean Paul II, alias Papavirus (Sida), béatificateur de la pouriture nazie et associationistissime adorateur de Marie la "mère de Dieu".

L'islam, à l'époque du "grand" mouphti de Jérusalem, ami personel d'Hitler et financier de la division musulmane SS bosniaque, s'est aussi largement compromis avec la Maçonnerie et les ordres de chevalerie dits "chrétiens", prouvant ainsi son mépris de la Parole du Dieu au profit d'un pacte satanique de domination des corps et des esprits.

A ceux qui trouveraient trop violent, ce modeste exposé de la Franc(he)-Ma.connerie - appréciez la valeur d'une petite cédille (ç) - je leur répondrai qu'il est un devoir, lorsqu'on a identifié un excrément de s'en éloigner au plus vite et d'en dénoncer la puanteur.

[Photo : le compas (dans l'oeil) et l'équerre (dans le cul),
symbole du maçonnisme satanique]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans S/la Lecture noble | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : franc-maçon, loge, temple, john, paul, second, coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 25 janvier 2011

Littérature préislamique ?

arbiyah.gifANTAR, est un roman qui retrace minutieusement la vie et les aventures jusqu'à sa mort, d'un personnage qui ne semble pas être imaginaire. Il est connu dans tout l'Orient comme un guerrier très célèbre, et comme l'auteur d'un des sept poèmes (mouallaqat) suspendus à la Mecque dans la kaa'ba, bâtie (selon les musulmans), par Abraham et Ismaël son fils.

L'intrépidité et la vaillance de ce héros, dit l'historien Aboulféda, était le sujet favori des poètes anciens. Aucun de leurs chants n'a été écrit, cependant on pense qu'ils se sont conservés dans la mémoire des Arabes jusqu'à l'époque où Asmaï le grammairien, chargé de raconter des histoires au kalife Haroun-al-Rachid, eût l'idée de rassembler toutes ces traditions orales pour en faire un corps d'ouvrage en prose, mêlé de vers, sous le titre d’Antar...

... On aurait tort de penser qu'Asmaï ait eu l'intention de composer une histoire véritable des Arabes avant la venue de Mahomet. Tout son livre démontre au contraire qu'il s'est proposé simplement de rattacher à la fable d'un roman intéressant toutes les anecdotes, tous les faits isolés, toutes les peintures de mœurs et des habitudes de ces temps anciens, qui lui ont paru dignes, d'attention. Sous ce rapport, on peut regarder le livre d’Antar comme un des plus anciens et des plus précieux, monuments de la littérature arabe, puisqu'il transmet une foule de faits et d'opinions dont l'origine est antérieure à Mahomet (600 de J.-C.), et qu'il a été composé par Asmaï au second siècle de l'Hégire (800 de J.-C.), à l'époque où les sciences et les, arts, furent cultivés avec le plus de succès par les Arabes et protégés avec tant d'ardeur par les califes de Bagdad.
[Selon : Huart, Littérature arabe, 1902.]


Conclusion : Le qour'an semble bien être le premier écrit en (proto)arabe et il n'existe donc aucun texte en arabe préexistant. Ce qui signifie que l'on ne sait rien des Arabes préislamiques qui n'ai été écrit par autre qu'un écrivain musulman ou controlé par l'islam. Comme dit le proverbe : "A beau mentir qui vient de loin". C.Q.F.D. chayR.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans S/la Lecture noble | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, kouraane, kourane, korane, entité nationale, marseillaise, qour'an, qouran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 22 janvier 2011

Questions d'un lecteur

image.jpgQuestion d'Ali, lecteur régulier de ce blog

Salam à vous,
voilà je suis assez régulièrement votre blog, et j'aimerai savoir où et comment se procurer une version de votre traduction de La Noble Lecture. Et j'en profite pour vous poser une question assez simple concernant la traduction que vous [proposez] de certain passage.
1) Pourquoi l'ensemble des "musulmans" lisant l'arabe ne font pas de remarques/reproches concernant la traduction française [que] vous êtes le seul qui m'est soulevé le problème...
2) De même pour les traductions (par exemple pour le voile ou le Djihad): pourquoi les traductions de ces termes sont totalement différentes des vôtres ? Votre traduction me semble pertinente et fort probable, mais j'ai vraiment du mal à comprendre pourquoi les "musulmans" pour qui la langue maternelle est l'arabe ne vont pas dans le sens de vos traductions ?
Cordialement, Ali 

Réponse de chayR :

Merci de me poser ces questions qu'aussi, je me pose souvent et auxquelles je n'ai pas encore trouvé de réponses satisfaisantes.

Connaisance de l'arabe - Les personnes (arabes ou non arabe) sont à classer en 4 catégories :

1. Ceux qui ne savent pas parler l'arabe et doivent d'en remettre aux traductions dans lers langues respectives (français, anglais, allemand... chinois, etc.) 

2. Ceux qui parlent un des dialectes des pays du Maghreb (algérien, marocains, tunisiens...) ou du Maqresh (libanais...) et ne comprennent pas l'arabe et encore moins le qour'an écrit en qouraïchite. 

3. Ceux qui croient comprendre le dialecte qouraïchite de la tribu de Mouhammad relativement proche de l'arabe littéraire actuel parce qu'ils parlent l'arabe littéraire, celui de la presse écrite et des médias.

4. Ceux qui ont compris que le qouraïchite est la base, l'origine de l'arabe littéraire (le qour'an n'est-il pas le premier Livre écrit en arabe ?), comme le grec, le latin et le bas français sont à l'origine du français actuel. Rappelons que ce n'est qu'en 1500, sous le roi François 1er que le français devint la langue officielle de la France. C'est dire que lire et comprendre la célèbre "Chanson de Roland" en français médiéval (890 ?) relève d'un niveau supérieur d'érudition, car nombreux sont les mots qui ont disparus, se sont tranformés, se sont édulcorés, ont vu leur sens dévié dans notre français moderne.

Résumé : l'arabe dit qouraïchite du qour'an est chose trop complexe pour ne le laisser qu'aux seuls 'oulemas, fiqs, mouphtis ou imams et ignorer le travail des linguistes qui ont démontré, preuves à l'appui, que comme toute langue, l'arabe a des "entrées" syriaques, hébraïques, araméennes, ... etc, soit les langages de l'ensemble des peuples qui peuplaient l'arabie préislamique.

Attitude des lecteurs du qour'an - là encore, les personnes (arabes ou non arabe) sont à classer en 4 catégories :

1. Ignorants : Ceux qui ne savent rien, ce qui n'est pas une tare, mais persiste à vouloir faire "ceux qui savent". Cette attitude est déplorable, car elle induit en erreur le pseudo connaisseur tout comme le public auquel il s'adresse. Et plus la "renommée" de l'ignorant est grande, plus lees auditeurs sont subjugés, comme ceux de cette chanteuse qui pour s'être "convertie" à l'islam, nous livre ses "révélations".

2. Fainéants : Ceux qui savent un peu, mais par paresse ne juge pas digne de s'émouvoir des idioties qui circulent sur le compte du qour'an et de la Parole du Dieu. Ce Dernier saura s'en souvenir ...

3. Pervers : Ceux qui savent un peu plus, mais dont l'ojectif est d'imposer leur volonté sur des peuples asservis ou des intellectuels babas devant la "science coranique" des "sages de l'Orient". Leur discours pouraient se résumer à : "même si tu n'es pas d'accord ou ne comprend pas, répète ce que je dis et tais-toi !"

4. Perfectionnistes : Ceux qui ont lu dans a°l baqarah, que le mot mou-SaLaMat, signifie "parfait(e)" (adjectif concernant la vache du sacrifice demandé par le Dieu). C'est la seule occurence du qour'an où l'on a l'explication du sens des mots de la racine S.L.M. (SaLaM, mou-SLiM, iSLaM,...). Les soit disant mou-slim = "musulman", sont en fait des perfectionnistes, des personnes à qui le Dieu demande de se pefectionner, d'avoir une attitude saine et sainte, de devenir meilleur, car ach chayTan, le diable rôde et nous incite à devenir plus lâches, mous, indifférents aux maux de ce monde.  

 §S.2/71. qa°la i°nna-hou yaqoûlou i°nna-Ha° baqaratoun
[Le Dieu] dit : En vérité, elle [sera] une vache
la° zaloûloun touçîrou-l a°rDa wa la° tasqî-l harça
non asservie au labour de la terre, (et) ni à arroser le champ,
mou-sallamatou-l la° chiyata fî-Ha°
saine/parfaite, sans tache en elle.
qa°loû°-l a°na jita bi-l haqqi
Ils dirent : te [Moïse] voilà [enfin] avec la Vérité !
fa-zabahoû-Ha° wa ma° ka°doû° yaf'aloûna
Alors l'immolèrent-ils et peu s'en fallut qu'ils ne le fissent pas.

 

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : coran, corane, courane, koran, kouraane, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an, qouran, quuran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 10 janvier 2011

Le nouveau jardinier

jiho_islam2.jpgL'archevêché doit engager un nouveau jardinier.
Le bedeau aimerait bien donner la place à son copain Ahmed, qui est au chômage, mais il sait que l'archevêque est très strict sur un point : tout le personnel doit être catholique.

Alors le bedeau a une idée.
- Ahmed, on va dire que tu t'es converti il y a plusieurs années à la religion catholique.

- Ti gentil, mais ci pas possible ! Moi, j'i connais rien à ta religion catholique...
- Ne t'inquiète pas, Ahmed. Pour vérifier qu'un employé est un bon chrétien, Monseigneur pose toujours les mêmes questions. Il va te demander qui était la mère de Jésus, tu répondras : Marie. Qui était le père de Jésus, tu répondras : Joseph. Comment est mort Jésus, tu répondras : sur la croix.

- Arrête, ji m'rapellerai jamais tout ça !
- Je te le répète, ne t'inquiète pas, j'ai pensé à tout. Je marquerai les réponses sur ta tondeuse à gazon, tu n'auras qu'à les lire.

Ahmed est engagé. Et le premier jour, alors qu'il tond la pelouse, l'archevêché s'approche de lui :
- Ah ! Vous êtes le nouveau jardinier. Comment vous appelez-vous ?
- Ahmed, m'sieur Monseigneur.
- Mais...vous n'êtes pas catholique ?
- Si, m'sieur Monseigneur. J'i m'suis converti.
 - Comme c'est beau ! Voyons si vous êtes un bon chrétien. Savez-vous comment s'appelait la mère de Jésus ?

Ahmed se penche sur sa tondeuse.
- Marie.

- Et le père de Jésus ?
Ahmed se penche à nouveau sur sa tondeuse.
- Joseph.

- Très bien. Et comment Jésus est-il mort ?
Nouveau coup d'oeil sur l'engin.
- Sur la croix.
- Parfait !

L'archevêque s'éloigne, satisfait. Et puis, pour être vraiment certain que ce musulman est devenu un bon chrétien, il revient sur ses pas.
- Pourriez-vous également me dire les noms des deux larrons qui étaient de chaque côté de Jésus sur la croix ?

Ahmed se penche sur sa tondeuse et relève la tête avec un grand sourire.
- Black et Decker !

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 25 décembre 2010

Noël de l'an 496

oldspflc.gifUn texte à lire pour ceux qui veulent comprendre pourquoi les "vrais" français n'accepteront jamais l'idéologie islamique.

"Comme tout se tient dans notre Histoire de France ! Il semble qu'un lien mystique unit tous ceux que [le] Dieu a envoyés pour nous sauver miraculeusement :

- Denis (Saint) Non la ville du 9.3, capitale de l'islam, voisine de celle de la France, mais le saint chrétien qui aurait approché la mère du Sauveur [Jésus],

- Madeleine (ste) inspire à notre pays [la France] un culte tout spécialement confiant à la Vierge qui, en retour, lui marque sa prédilection par ses nombreuses apparitions.

- Geneviève (ste) patrone de la ville de Paris, revivifie le culte de saint Denis ;

- Jeanne d'Arc que [le] Dieu fait naître à Domremy, renouvelle le pacte de Clovis et de saint Remy, et dépose en hommage ses armes à l'Abbaye de Saint Denis, etc...

Comme si chacun d'eux voulait faire toucher du doigt au peuple de France, qu'il n'est qu'un des artisans du même édifice ; qu'il ne fait que continuer l'oeuvre du précédent missionnaire divin ; et cela de par la volonté du Tout-Puissant !

- Clovis, sur le point de succomber sous les forces ennemies à Tolbiac, invoque le Dieu de Clotilde, et promet de se convertir s'il est vainqueur. Il obtient une victoire éclatante contre les Allemands. «C'est dans toute l'exaltation de sa victoire surnaturelle qu'il dicta, dans un magnifique élan de foi et de reconnaissance, le superbe décret, vibrant d'enthousiasme et d'amour, qui voue la France à jamais, aussi longtemps qu'elle existera au règne de Jésus-Christ, exigeant qu'il fût placé comme loi constitutionnelle du Royaume des Francs, la loi salique que complétèrent ses successeurs et dont voici quelques passages :

«LA NATION DES FRANCS, ILLUSTRE, AYANT DIEU POUR FONDATEUR, FORTE SOUS LES ARMES, FERME DANS LES TRAITES DE PAIX, HARDIE, AGILE ET RUDE AU COMBAT, DEPUIS PEU CONVERTIE A LA FOI CATHOLIQUE, LIBRE D'HERESIE. ELLE ETAIT ENCORE SOUS UNE CROYANCE BARBARE. MAIS AVEC L'INSPIRATION DE DIEU, ELLE RECHERCHAIT LA CLE DE LA SCIENCE, SELON LA NATURE DE SES QUALITES, DESIRANT LA JUSTICE, GARDANT LA PIETE. ALORS LA LOI SALIQUE FUT DICTEE PAR LES CHEFS DE CETTE NATION QUI EN CE TEMPS COMMANDAIENT CHEZ ELLE ..... PUIS LORSQUE AVEC L'AIDE DE DIEU, CLODWIGH LE CHEVELU, LE BEAU, L'ILLUSTRE ROI DES FRANCS EUT REÇU, LE PREMIER, LE BAPTEME CATHOLIQUE, TOUT CE QUI DANS CE PACTE ETAIT JUGE PEU CONVENABLE FUT AMENDE AVEC CLARTE PAR LES ILLUSTRES ROIS CLODWIGH, CHILDEBERT ET CLOTAIRE.

«ET AINSI FUT DRESSE CE DECRET :
VIVE LE CHRIST QUI AIME LES FRANCS !
-
QU'IL GARDE LEUR ROYAUME ET REMPLISSE LEURS CHEFS DES LUMIERES DE SA GRACE !
- QU'IL PROTEGE L'ARMEE !
-
QU'IL LEUR ACCORDE DES SIGNES QUI ATTESTENT LEUR FOI,
LEUR JOIE, LA PAIX, LA FELICITE !
- QUE LE SEIGNEUR JESUS-CHRIST DIRIGE
DANS LE CHEMIN DE PIETE CEUX QUI GOUVERNENT
!

CAR CETTE NATION EST CELLE QUI, PETITE EN NOMBRE, MAIS BRAVE ET FORTE, SECOUA DE SA TETE LE DUR JOUG DES ROMAINS ET QUI, APRES AVOIR RECONNU LA SAINTETE DU BAPTEME, ORNA SOMPTUEUSEMENT LES CORPS DES SAINTS MARTYRS QUE LES ROMAINS AVAIENT CONSUMES PAR LE FEU, MUTILES PAR LE FER, OU FAIT DECHIRER PAR LES BETES... »

Voilà notre première Constitution !
Elle repose sur l’Évangile ! Deux phrases la résument :

«VIVE LE CHRIST, QUI EST ROI DE FRANCE !
VIVE LE ROI DE FRANCE, QUI EST LIEU TENANT DU CHRIST.»

Bon après cela, il est normal qu'il manque de place pour les musulmans dont les enfants attendent avec impatience les cadeaux que le père Noël ne manque pas de leur apporter chaque année.

[Photo : médaillon de l'une de nos "Toison d'Or".]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 15 décembre 2010

Laïcité & islam

Niputesnsoumises.jpgDialogue extrait d'un débat sur SaphirNews.com

41. Posté par @Fuad le 19/12/2009 20:23

Nous échangeons avec vous (et d'autres encore plus que moi) depuis quelques temps.

Pourtant ce "pseudo "combat" [...] n'a pas lieu d'être.

Vivez comme bon vous semble, mon cher François, cela ne gênera nullement mon quotidien.

Il en est ainsi en France comme l'a très bien décrit @T. ci dessus.

Néanmoins, ce sont des personnes comme vous qui veulent légiférer pour instaurer dorénavant des lois discriminatoires dans notre belle république.

Libre à vous d'être athée, catholique, et que sais-je, mais vous savez très bien qu'une religion se vit 24h sur 24. Ce n'est pas en sortant de chez moi que je cesse d'être musulman.

Enlevons nos oeillères, le christianisme dans le monde en général souffre une crise identitaire. Il n'est presque plus visible en France au niveau des personnes. Vos pseudo lois laïques ne visent que l'Islam.

Non contents de propager une propagande haineuse dans vos médias, qui n'a pu servir vos desseins, endiguer la progression dans les coeurs de la religion de justice, vous essayez une autre tactique, passer par la loi.

Quel est votre réel problème, et quel est le problème de ceux qui ont manifestement votre profil, qui derrière de grands mots, ne cachent finalement qu'une incompréhensible haine en mélangeant tous les domaines: religieux, sociaux, et j'en passe?

Je ne comprendrai jamais votre point de vue, mais néanmoins, quel qu'il soit, même si je sais le mépris et la haine qui vous habite peut être vis à vis des musulmans et/ou de l'Islam, je ne vous hais point.

Allez en paix, c'est tout ce que je puis souhaiter à mon contemporain.

Réponse de François à @Fuad.

J'échange avec vous et d'autres encore depuis quelques temps et ne combat personne, sachez le, comprenez le, mais je lutte contre vos des idées.

Musulma(ne) est un être humain, vivant, susceptible de joies et de souffrances. L'islam est une idéologie, tandis que vous prétendez que c'est une religion. C'est un recueil de dogmes, de lois, de partis pris. L'islam n'est pas un être humain, n'est pas fait de chair et de sang, c'est une idée abstraite qui ne saurait prendre du plaisir ou de la peine.

Il y n'y a pas de combat contre les personnes, mais contre les idées.

Vivez vous aussi comme bon vous semble dans la mesure où cela ne gênera nullement le quotidien des citoyens français : "La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres". Il en est ainsi en France.

Les personnes comme moi, conseillent les élus du peuple qui légifèrent pour instaurer des lois de protection de la liberté, de l'égalité et de la fraternité dans notre belle république.

Libre à vous de vivre votre religion 24h/24h et de ne cesser d'être musulman, à condition que l'exercice de votre foi n'empiète pas sur le domaine public qui est ouvert à tous, selon les règles de la laïcité.

Le christianisme ? Libre à vous de le considérer comme souffrant une crise identitaire. Je ne partage pas du tout votre avis. Mais il faut reconnaître que s'il est moins visible en France qu'autrefois, c'est grâce aux bienfaits des lois laïques qui l'ont prié de regagner ses églises et cathédrales et qu'elles en prient désormais l'islam de faire de même.

Les médias appartiennent à des groupes de droite comme de gauche dont je ne suis pas responsable et qui ne servent pas les desseins des Français mais les intérêts partisans de financiers ou d'idéologues.  La Presse influence sûrement la politique, mais ne l'a fait point : ce sont les membres du gouvernement élus par les Français qui déterminent l'action de la France.

Quant à  "endiguer la progression dans les coeurs de la religion de justice" je suppose que vous faites allusion à l'islam qui, ne vous en déplaise, me semble non seulement mal placé pour y prétendre, mais fortemement concurrencé par des spiritualités qui me paraissent plus authentiques.

Mr de S..., n'a plus de problèmes depuis longtemps, il aurait même quelques solutions; c'est pour cela qu'il est régulièrement consulté et même rémunéré : il dit notamment que vous êtes bien placés pour parler de haine car c'est vous qui mélangez tous les domaines: religieux, sociaux, et j'en passe. Le reproche principal que je fais à l'islam, c'est qu'il reprend l'ancienne idéologie chrétienne qui ne veut pas séparer le POUVOIR temporel du POUVOIR spirituel.

Tant que l'idéologie islamique ne renoncera pas à sa volonté d'hégémonie sur la France et à ses pratiques répréhensibles par la Loi (on en parle qu'en vous le voulez), les français ne partagerons pas vos points de vue sur la femme, la polygamie, la famille, l'héritage, les punitions, la peine de mort...etc.

Allez en paix, monsieur Fuad et exercez, dans le respect des lois de la République Française, votre foi en un Dieu compatissant. Adorez le, croyez en Lui et rivalisez avec nos concitoyens en bonnes oeuvres. Ce me semble un programme agréé par Dieu et les hommes.

[Photo d'un dessin humoristique, crédit X]
Lien : http://www.saphirnews.com/Qu-est-ce-que,-pour-vous,-etre-...

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : coran, corane, courane, koran, kouraane, couraane, korane, entité nationale, kourane | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 14 décembre 2010

Qour'an syriaque ?

Bruno-deNantes.jpgQuestion sur Yahoo Q/R

Le Coran en arabe est-il une traduction
d'une autre langue sémitique?

C'est ce qu'il semble de plus en plus ressortir d'études linguistiques et sémantiques et explique certaines "révélations" du Coran quelque peu "bizarres". Exemple criant , le verset 24 de la sourate 19 (Marie) au moment où celle-ci va accoucher : Une voix l’appela alors de dessous d’elle : "Ne t’afflige point ! Ton Seigneur a fait jaillir un ruisseau à tes pieds."

Ce verset est longtemps resté obscur, car ne voulant rigoureusement rien dire en la circonstance, jusqu'au moment où des linguistes ont fait un parallèle avec le Syro-araméen, langue "internationale" à cette époque pour les échanges commerciaux entre communautés de Palestine, du croissant fertile et de la péninsule arabique.

Après "correction" , ce verset donne : "IL l'appela dès après son accouchement : ne t'attriste pas ! Ton Seigneur a rendu ton accouchement légitime (L, 120)." Faut avouer que la différence de compréhension est énorme.

Donc, le Coran arabe serait une traduction imparfaite d'un livre qui a été "révélé" dans le mélange de syriaque et d'araméen qu'on appelle le syro-araméen... Le "message" du Coran serait donc totalement tronqué. Qu'en pensez-vous? et quelles seraient les conséquences sur la légitimité de l'islam ?

Réponse par chayR / Bonnes Nouvelles

Salut, Shalom, Salam !

Le qour'an est-il écrit en araméo-syriaque et l'arabe préexistait-il avant le qour'an ?

Deux chercheurs majeurs : Luxenberg et frère Bruno de l'Eglise de la Nouvelle Réforme ont mis a disposition des intéressés, le fruit de leurs érudites recherches.

Partant du fait que les signes diacritiques ont été inscrits sur les versets du qour'an bien après le décès du Prophète, ils ont eu l'idée lumineuse de recommencer à zéro et de faire une traduction en balayant tous ces signes et en s'aidant qui de ses connaissances approfondies du Syriaque, qui de ses études hébraïques et araméenne.

Exemple : si on enlève les signes diacritiques :
b = t = y = ç
j = h = R (ou kh)
f = q .... etc

Le résultat ne s'est pas fait attendre : nombreux sont les mots du qour'an (Coran, al Koran) qui sont très certainement empruntés à ces 3 langues. En utilisant les dictionnaires de ces idiomes, on arrive à une compréhension claire de nombre de versets réputés obscurs :
à commencer par les lettres : alif, lam, mim, placées en début de maintes sourates !

Délors, exit les versets farfelus et bonjour à la logique : loin d'amoindrir la Parole du Dieu Unique, ces travaux En donne une lecture plus claire et plus compréhensible.

Enfin est cassé le cercle infernal dans lequel, depuis la mort du Prophète étaient enfermés les croyants :
- le qour'an, premier texte arabe donne lieu à un vocabulaire nouveau.
- ce vocabulaire est consigné dans les premiers dictionnaires qui à leur tour donnet sa signification au texte coranique.

Grâce aux travaux de Luxenberg et Frère Bruno (voir photo), on peut enfin avancer dans la compréhension du qour'an que 13 siècles d'obscurantisme nous avaient dérobée. A ceux qui aiment à rappeller, à juste titre que le Dieu a juré de protéger sa Parole, le qour'an :
qu'ils se posent la question de savoir qui sont réélement les ânes porteurs de livres du verset :

§ S.62/5 "Ceux qui ont été chargés de la Thora, mais ne l'ont pas appliqués sont pareils à l'âne qui porte des livres. Quel mauvais exemple que ceux qui traitent de mensonges les versets du Dieu !"

sachant que Torah = i°njîl = qour'an, selon le verset § S.9./111

[Photo crédit X, l'abbé Bruno et Mgr de Nantes]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 13 décembre 2010

Dhimitude ?

Travislam.jpgLa zimitude - c'est comme celà que cela se prononce et c'est comme ça que j'ai décidé de l'écrire - est un code définissant les droits des chrétiens et des juifs en terre d'Islam.

La tradition en attribue la paternité au calife 'oumar (Omar) successeur de Mouhammad, d'où son nom de "Pacte d'Omar".

Ce pacte stipule que les chrétiens et les juifs qui acceptent d'être rackettés et discriminés négativement (les zimmis ou dhimmis) se voient garantir par les sultans que les musulmans ne les tueront pas et ne les pilleront pas. Les lois de discrimination négative (apartheid) des chrétiens et des juifs sont les suivantes.
Six, qualifiés de graves : Les zimmis ne

1/ se serviront pas du Coran par raillerie, ni n’en fausseront le texte.

2/ parleront pas du Prophète en termes mensongers ou méprisants.

3/ parleront pas du culte de l’islam avec irrévérence ou dérision.

4/ toucheront pas une femme musulmane, ni ne chercheront à l’épouser.

5/ tenteront pas de détourner un Musulman de la foi, ni ne tenteront rien contre ses biens ou sa vie.

6/ aideront pas les ennemis des musulmans et n’hébergeront pas d’espions.

La transgression d’une seule de ces six conditions autorise les musulmans à tuer le zimmi fautif.

Sept autres conditions sont seulement souhaitables. Leur violation est punissable d’amendes ou d’autres pénalités, mais n'autorise pas les musulmans à tuer le zimmi fautif. Donc l
es zimmis :

I) payeront un racket (impôt de soumission) sous deux formes différentes : le kharadj, racket calculé sur la propriété foncière, et la djizia (ou djaliya) racket s'appliquant aux hommes adultes « portant la barbe ».

II) porteront le ghiyar, un signe distinctif, ordinairement de couleur jaune pour les Juifs et de couleur bleue pour les Chrétiens.

III) ne bâtiront pas de maisons plus hautes que celles des Musulmans.

IV) ne feront pas entendre leurs cloches et ne liront pas à haute voix leurs livres, ni ce qu’ils racontent d’Ezra et du Messie Jésus.

V) ne boiront pas de vin en public, ils ne montreront pas leurs croix ni leurs pourceaux.

VI) enseveliront leurs morts en silence, et ne feront pas entendre leurs lamentations ou leurs cris de deuil.

VII) ne se serviront pas de chevaux, ni de race noble ni de race commune. Ils peuvent toutefois monter des mulets ou des ânes.

[Dessin d'Yral http://bar-zing.blogspirit.com 
à déguster sans modération.]

00:07 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 10 décembre 2010

Pro & anti islam

Charles.jpgPosté sur Saphirnew's par @Tâlib
le 19/12/2009 15:57

"As'salam @de S...., vous écrivez :
L'islam en privé et dans les mosquées,
la République dans la rue !

Dans cet Etat laïque qu'est la France avec ses lois républicaines, ce n'est pas du tout ainsi. La religion en général, est séparée du pouvoir, c'est tout, elle peut être pratiquée visiblement, en privé comme en public, sans contraindre quiconque à faire de même.

Est-ce que le Président Nicolas Sarkosy faisant son signe de croix ou faisant la bise sur la main du pape, durant son travail laïc et de par ses diverses fonctions d'homme politique, vous a fait réagir d'un iota ?

J'attends de vous voir rappeler vigoureusement tous les hommes politiques et toutes les femmes politiques gouvernant cet Etat laïc, qui iront publiquement à la messe de noël, le tout retransmis publiquement sur les chaines du service publics ... Est-ce que les musulman(e)s ont déjà retransmis, en France dans cet Etat laïc séparé (hypocritement) de la religion, et sur les chaines publiques les deux prières des deux fêtes musulmanes ?

Il n'y a que les hypocrites et autres ignorant(e)s passionné(e)s qui supposent qu'une personne religieuse laisserait sa religion derrière lui lorsqu'il sort dans la rue. La personne pratique est religieuse en public comme en privé, ne vous en déplaise.

Sieur De S..., évitez de constament basculer votre argumentaire vers les pays arabes, ottomans, perses, ... et autres pays à forte majorité musulmane, sur des sujets de politique européenne et/ou française, c'est de l'identité française pluriculturelle et pluricultuelle dont il est question dans ce "pseudo-débat" politique. A bon entendeur !"


40. Réponse de mr. de S..., le 19/12/2009 18:20

Bonsoir @Tâlib,

Je n'écris pas : "L'islam en privé et dans les mosquées, la République dans la rue ! " ; je ne fais que traduire du turc, le célèbre adage du général Moustapha Kémal dit Attatürk, grand musulman devant l'Eternel et premier président de la laïque République Turque, forte de 100 milliones de citoyens à 98% musulmans qui se réfèrent toujours à lui à l'instar des hommes politiques français, vis à vis du général de Gaulle.

Dans la France laïque, la religion est théoriquement séparée du pouvoir. Elle ne peut être pratiquée visiblement, en privé comme en public, que dans la mesure où les formes de cette pratique ne contreviennent pas aux dispositions de la Loi. Ce qui n'est pas le cas de l'islam qui, fidèle à ses principes, veut amalgamer la sphère du privé et du public, de manière à exclure les autres citoyens de leurs prérogatives.

Par exemple, les piscines municipales ont été financées sur des fonds publics, donc laïcs. Ces équipement municipaux ne sont donc pas là pour satisfaire aux exigeances d'une communauté des femmes en mal de pudeur. Si elles le souhaitent, qu'elles se baignent dans leurs baignoires, leurs piscines privées.

Le Président Nicolas Sarkosy a été invité à renoncer au titre de "Chanoine honoraire de l'Eglise catholique". Il n'a pas cru bon de suivre les conseils avisés de son entourage et persiste à faire le signe de croix ou acte d'allégeance pape. Cette pratique est condamnable, tout comme le fait de dire "sale c..." ou d'épouser une femme qui n'hésite pas à exhiber son anatomie sur les pages glacées des magazines. A-t-on vu le général de Gaulle insulter un simple citoyen ou mettre son épouse Yvonne sous les feux de la rampe ? Les Français jugerons.

Il ne devrait exister qu'une seule manifestation télévisée des cérémonies et rites religieux des divers cultes reconnus en France, soit le dimanche matin (ou un autre jour) sur A2 ou tout autre chaine publique à raison d'un temps d'antenne équitable, comme lors des campagnes éléctorales. D'ailleurs ces émissions n'ont-elles pas pour objectif de vanter les mérites de leur(s) Dieu(x) respectifs, aux yieux et oreilles de leurs adeptes et à la face des citoyens français ?

Lien : http://www.saphirnews.com/Qu-est-ce-que,-pour-vous,-etre-...
[Photo officielle de Charles de Gaulle, président de la République Française 1957-1969]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, kouraane, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an, qouran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 08 décembre 2010

Inquisition ≠ islam ?

Galileo_arp_300pix.jpgNote à monsieur chayR

Vous vous acharnez sur l'islam, c'est votre droit. Mais quelle est la religion qui a tué Galilé ? Savez vous qui est Galilé ? Savez vous [ce] que signifie tuer un monument de la trempe de Galilé qui détenait pourtant la vérité à savoir que la terre est ronde et que l'église disait que la terre est plate.....
A bon lecteur médites
Ecrit par : nina | jeudi, 17 décembre 2009

Réponse @ nina

Mécanicien automobile, me serais-je acharné sur des moteurs. Traducteur et translittérateur du qour'an (Coran), je m'efforce (jaHadou) dans le combat (al quital) contre cette idéologie meurtrière qu'est l'islam et sa loi : la chari'a.

Le procès de Galilée date d'une époque où la religion catholique était aussi bête et méchante que l'islam actuel.

Depuis ce temps, la stupidité de l'Eglise n'a certes pas décru, mais sa dangerosité a très nettement diminué ; et si elle n'est pas encore complètement inoffensive, elle n'incite plus ses adeptes à fouetter, lapider, exciser, égorger ou décapiter... ni à torturer ou brûler comme à l'époque de l'Inquisition.

Enfin le Dieu Unique ne réservera pas de places spéciales aux surdoués qui auront "détenu la vérité", fusse celle de la rotondité de la terre, mais aux personnes ayant une foi sincère en Lui et qui auront eu une bonne attitude sur terre à l'égard des autres humains.

Ecrit par : chayr | jeudi, 17 décembre 2009

Lien : http://europehorizon.blogspirit.com/archive/2009/12/01/in...
[Photo crédit X - Portrait de Galilée]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 05 décembre 2010

Racisme & islamophobie

MosqueGB.jpgIl y a un an, le C.F.C.M. condamnait la profanation de la mosquée de Castres en ces termes :
[Article de Saphirnew's du 14.12.09]

"Le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) exprime sa consternation et sa profonde inquiétude à la suite de la profanation de la mosquée de Castres survenue dans la nuit de samedi à dimanche.

Le CFCM condamne avec la plus grande fermeté cet acte raciste et islamophobe qui vise une fois de plus un lieu de culte et de prières.

Le CFCM appelle les autorités publiques à prendre toutes les dispositions nécessaires pour mettre fin à ces actes inqualifiables qui portent atteinte à la sérénité de la pratique religieuse dans notre pays.

Le CFCM appelle également à l'extrême vigilance les participants aux débats actuels portant sur la pratique religieuse musulmane. L'instrumentalisation de ces débats par certains présente un réel danger de stigmatisation des musulmans de France.

Le CFCM réitère sa demande de mise en place d'une mission d'information parlementaire sur les dangers de la montée de l'islamophobie, demande exprimée lors de son audition à l'assemblée nationale sur le port du voile intégral.

Fait à Paris, le 13 décembre 2009

Mohammed MOUSSAOUI
Président du C.F.C.M."

Réponse de chayR.

a°s Salam 'alay-koum

à Mohammed MOUSSAOUI, président du CFCM.

Monsieur,

Tout comme vous, je déplore et condamne énergiquement ce nouvel acte de barbarie contre un édifice de culte et j'espère que la Loi française s'appliquera fermement, dans les meilleurs délais, sur les auteurs de ces actes odieux.

Mais de même que je réprouve cet attentat inadmissible, je vous suggère vivement, en la circonstance, de rayer les mots "racistes" et "islamophobes" de votre vocabulaire.

L'islam, que je sache, ne s'adresse, ni ne compte des personnes d'une race unique. Je crois savoir que les prétendues races blanches, noires et jaunes et autres soit disant couleurs sont également représentées dans la population des croyants à vos dogmes. Il est donc parfaitement inexact de parler et même d'imaginer que ce soit pour un motif raciste qu'une telle exaction ait été commise.

De plus, je ne pense pas que vous ayez un diplôme de psychiatre pour parler d'islamo-phobie, dont je vous rappelle que ce vocable est formé à partir des mots "islam" (que je vous laisse le loisir de définir) et de "phobie" , terme qui relève du vocabulaire psychiatrique et plus précisément de la schizophrénie.

Un individu atteint d'islapophobie serait une personne qui manifesterait une crainte irrationnelle et irrépressible de l'islam. Or l'on peut supposer que le ou les individus qui ont commis un tel attentat, n'était ni des craintifs, ni des méconnaisseurs des problématiques que pose l'islam en France. Dites plutôt "anti-islamistes" ou "anti-musulmans" et ce sera mieux pour vous.

chayR.

[Crédit photo X, mosquée en Grande Bretagne]
> Référence Saphirnew's :http://www.saphirnews.com/Le-CFCM-condamne-la-profanation-de-la-mosquee-de-Castres_a10889.html

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : coran, corane, courane, koran, kourane, kouraane, korane, entité nationale, marseillaise | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 04 décembre 2010

Musulman Français ?

french_heart.pngQuestion : sur Yahooo Q/R

Est-ce que les musulmans,
les islamistes, les mahométants...
peuvent-ils être français ?

Réponse : de chayR:

Shalom, Salam, Salut !

- Posséder une carte d'identité française : Oui !
- Être de "vrais" français ? Non !

Puisque les musulmans, islamistes et autres mahométants
veulent la victoire de l'islam sur tout autre système
(on pourrait même dire sur toute autre iséologie)
refusent donc la démocratie au profit d'une théocratie
la démocratie et sa particularité française : la laïcité,
principe de base de notre République Française

Ne doivent-ils pas être hautement suspects au yeux de ceux
qui aiment la France et veulent la protéger ?

chayR tiendrait-il des propos "islamophobes", xénophobes ou racistes ?

Voyons, s'il vous plait ce qu'en pensait feu le roi du Maroc
Hassa(ssi)n II, le "commandeur des crédules de l'islam".

Jettez donc un petit coup d'oeil et d'oreille
à cette petite vidéo édifiante et sans ambiguïté :
"je ne suis pas un chef d'état laïc, parce qu'à partir du moment où l'on est musulman on n'est pas laïc ... "
>> http://www.youtube.com/watch?v=TWaDh-QhXbY <<

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 03 décembre 2010

Coran ≠ islam

cretinbeat.jpgExtrait d'une réponse de chayR,
déjà publiée sur Saphirnew.com

Je n'exècre point les musulmans avec je réside au quotidien et je n'ai aucune haine à leur égard.

Je combats plutôt l'utilisation de ce mot stupide, introduit tardivement dans la langue française : "islam".

Et cette lutte (jiHad) de ma part, a pour origine un simple constat comme quoi, nous trouvons deux factions (en arabe : ach chi'a, qui a donné chiite) apparemment opposées, mais qui ne sont en fait que les deux facettes d'une même secte qui prône une même idéologie de la carotte et du bâton. Les uns ne voient que la carotte, les autres ne jurent que par le bâton :
 
- D'une part des croyants, partisans d'un islam soit disant "apaisé", qui seraient plutôt tournés vers une pratique dite spirituelle, se prétendent à la recherche de la seule face du Dieu et se disent : "musulmans et pratiquants du seul vrai islam préconisé par Mouhammad".

- D'autre part, des islamistes, partisans d'un "islam de conquête" de territoires, de violence exprimée dans la chari'a [la loi islamique] et qui se disent aussi : "musulmans et pratiquants du seul vrai islam préconisé par Mouhammad".

Alors le non-musulman qui cherche à comprendre, a le droit d'être perplexe. La tentation de mettre tout le monde dans le même sac est d'autant plus forte qu'il semble impossible de concilier les prétentions de paix et de sérénité des uns avec la majorité des hadiç (hadiths) violents et criminogènes de la sounnah que nous assènent les autres.

Aussi, comme le message essentiel du Dieu me semble être : Adorez Moi et faites Ma volonté sur terre !

Je pense que dans un soucis d'unité les croyants sincères (de l'islam et d'autres obédiences comme les chrétiens et les juifs), doivent mettre en avant ce qui est primordial :
- la Prière adressée au Seul Dieu,
- la Zakat du Coran (Tsadaka de la Torah, Aumône des Evangiles) pour se purifier,
- le soucis de l'autre, quel que soit sa nature, sa race, sa religion, son sexe, ses opinions.

La (nécessaire) critique du mahométanisme (l'islam) et la polémique (inévitable devant les prétentions hégémonique de ses pratiquants), doivent porter sur les dogmes, les opinions, les pratiques...etc ; soit, tout ce qui relève du monde des idées au sens philosophique du terme ; alors que l'être humain, le vivant, doit être protégé et bénéficier de notre miséricorde et notre compassion, comme le Dieu nous l'enseigne, Lui le Miséricordieux, le Compatissant.

Le jour, où les croyants (sous quelque forme que ce soit) feront le distinguo entre l'attitude à tenir vis à vis des êtres vivants (hommes, animaux, plantes..) et celle à observer dans le domaine de l'idée : un début de paix effective règnera enfin sur terre.

Mais c'est un combat (jiHad) de tous les jours, car le mauvais esprit (le diable, ach chayTan) règne en maître avec l'accord du Dieu Qui l'utilise pour nous éprouver, pour que soient identifiés ceux qui sont dignes de la vie éternelle et ceux qui ne le sont pas.

[Photo crédit X, d'un caïd mahométaniste algérois-parisien
(un musulman, quoi !) tenant à bout de bras un Coran :
- 1° qui est manifestement trop grand pour lui,
- 2° qu'il ne cite jamais que du bout des lèvres,
- 3° qu'il doit lire à l'envers ; la couverture dorée
devrait se trouver dans sa main droite.]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, kourane, kouraane, korane, entité nationale, marseillaise | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 02 décembre 2010

Encore un mensonge dans le Qour'an

aimepardescons.jpgUn internaute, nous fait remarquer que le mot makkata est dans le Qour'an.

Conformément à la traduction officielle du "Complexe de traduction de feu le roi Fadh d'Arabie Saoudite", il dit : makkata (de makkah), c'est la Mecque, la ville.

Logiquement, il dit donc que la Mecque est nommée dans le qour'an. Qu'en est-il ? Nous allons prendre l'avis d'un médiateur, le qour'an Lui-Même.

Examinons le verset incriminé :

§S.48/24 wa Houwa-l lazî kaffa a°ydiya-Houm ‘an-koum
Et c’[est] Lui Qui a repoussé leurs mains de vous,

wa a°ydiya-koum ‘an-Houm bi-baTni makkata
et vos mains d’eux, dans la vallée de la Mecque, (trad. Fadh)
et vos mains d'eux, au sein de votre résidence (trad. chayR)

mim ba’di a°n a°Zfara-koum ‘alay-Him

après {vous avoir donné victoire} sur eux.

wa ka°na-l lahou bi-ma° ta’maloûna baSîra°n

Et le Dieu est de ce que vous oeuvrez, Observateur.

1° Que signifie baTn(ou) ?

On trouve ce mot 4 fois dans le qour'an :
1 fois dans le verset incriminé, et
3 fois dans les versets suivants A, B, C, :

A/ §S.3/35
i°z qa°lat (a)°mraa°tou 'imra°na rabbi i°nnî nazartou la-ka
Quand dit la femme d'Imran : Seigneur ! En vérité je T'ai voué
ma fi baTnî mouharrara°n
ce qui [est] dans mon ventre {à la consécration} :
fa-taqabbal min-nî
aussi accepte-[le] de moi.

# On voit ici que batn(î) signifie : le sein de, et non pas vallée.

B/ Autre exemple :

§S.24/45. wa-l lahou Ralaqa koulla dabbatin min ma°in
Et le Dieu a créé tout animal avec de l’eau.
fa-min-Houm man yamchî ‘alâ° baTni-hi
aussi parmi eux [y en a-t-il] qui marchent sur leur ventre

# Là encore batn(i) signifie le ventre (d'un serpent)

C/ Autre exemple :

§S.37/144. la-labiça fî baTni-hi
assurément serait-il bien dans son ventre
i°lâ° yawmi youb’açoûna
jusqu’au jour où l’on sera ressuscité.

# Le prophète Jonas est bien dans le ventre de la Baleine.

2° Que signifie : makkata ?

Le dictionnaire en 2 volumes d'Albin de Biberstein (dit) Kasimirsky
(AB2K était un meilleur grammairien que traducteur) dit :

A/ makkah : la Mecque, ville sacrée des musulmans.
Référence....le Qour'an !!! 

B/ - makata : demeurer.
- makata bi : résider à...

3° la conjonction = dans.
Ce n'est pas elle qui est utilisée, mais la conjonction bi,
qui est celle qui suit habituellement le verbe : makata.
Ce n'est donc pas : makkata, la Mecque,
mais makata bi : résider à...

4° Et enfin, qu'en est-il de la chedda* sur le "k" de makkah ?
(*signe qui indique le redoublement de la lettre)
Il faut savoir que les lettres du qour'an originel
ne possèdaient pas de signes diacritiques :
La question est donc :
qui s'est autorisé à mettre une chedda sur le k de makata ?

En conséquence de quoi, le verset signifie bien :

wa a°ydiya-koum ‘an-Houm bi-baTni makkata
et vos mains d'eux, au sein de votre résidence (traduction chayR)

Et la Mecque part à la trappe !

D'ailleurs n'est-il pas curieux de noter que le géographe Strabon - qui avait scrupuleusement noté les itinéraires de la "Route de la Soie" - n'avait pas mentionné la ville de la Mecque sur ses cartes qui font toujours l'admiration des sociétés géographiques actuelles ?

00:08 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 24 novembre 2010

Peut-on réformer l'islam ?

Bonnes Nouvelles ! Bonnes Nouvelles, avatar de chayR
sur Yahoo Q/R Religions et Spiritualité du 05.12.09 !
Un utilisateur reconnu comme apportant une
 

1 Question :


Quels sont les musulmans qui disent non à la chari'a ?

Non aux coups portés à la femme,
Non au fouet aux adultères,
Non à la lapidation,
Non à l'égorgement du blasphémateur,
Non à la décapitation de l'apostat.
Non à l'islamisation de la planète,
Non à la volonté de faire des non musulmans
des esclaves ou des dhimmis

c'est à dire des "citoyens de seconde zone" ?

20 REPONSES
:
Stop ou encore ? by Stop ou encore ?
 Y'en a pas besef, on dirait qui viennent voter pour ta proposition !

Djua Yedidya by Djua Yedidya

Hé bien ... à part @Yahya, que de déceptions , ces réponses !

akhokom filah by akhokom filah

On n'a que ce qu'on mérite !!!!! l' islam triomphera tôt ou tard rappelles toi de ça ...
de toute façon quelle que soit la punition infligée ici bas, la pire restera celle de l'au-delà... waouuuh vais-je battre le record des pouces vers le bas ??? merciiii j'vous aime, continuez vous de m'empêchez de vivre là !!

Ellyas by Ellyas

cesses avec tes questions attrape-nigauds et arrêtes de jouer au rabatteur, gros saindoux ambulant.


ledbahm1 by ledbahm1

moi je dis oui à la chari'a la vraie pas celle enlaidie par les occidentaux


nosferatu le satyre by nosferatu le satyre

ceux qui le disent ne le sont déja plus vraiment et si ils se font piquer ca chauffe pour eux.

stanislas by stanisla...

c'est une mauvaise nouvelle toi, barre toi! personne veut de toi dans l'islam. TU LE PRENDS OU TU LE LAISSES.

On t'oblige pas d'etre musulmans, tu es dans un pays dimocratique. Alors laisse l'islam et les musulmans tranquille, sale bête.

Noublie pas que l'occident a évolué lorsqu'il a séparé le coté religieux du gouvernement par contre les musulmans dépassaient l'occident dans tous les domaines lorsque le scientifique et le religieux faisaient un.

xb12hi by xb12hi

Tu poses des questions mais tu ne laisses pas tellement d'ouverture pour qu'on y réponde ; c'est-dire laisser la possibilité à un musulman d'y répondre
Je suis musulman ( ou du moins né musulman) Et l 'islam n'est pas que ça. Je t'épargne quelques jolies phrases aussi tirées de la bible et qui sont pas mal non-plus. Je suis musulman et comme des centaines de millions d'autres, je condamne la violence sous toutes ses formes. Convertir ? pourquoi pas, mais pacifiquement. Mariage ? Pas de problème chacun est libre de pratiquer sa foi ou même son athéisme. Rassure toi on est des centaines de millions comme ça.

oiseau bleu -2ème compte by oiseau bleu -2ème compte

Dis nous plutôt en quoi l'Islam te menace ?

-t'es zoo ? pédo ? -usurier ? -sorcier? -cannibale ? -alcoolo? t'a forcément un gros vice que l'Islam menace sinon tu ne te donnerai pas tout ce mal pour raconter n'importe quoi sur l'islam ... c'est quoi ton blème ?

Samira <3 يوسف by Samira <3 يوسف

la charia c'est plus que ça, j'suis désolé, ne pas manger de porc, ne pas boire d'alcool sont des charia, donc pourquoi je serai contre ? les pratiques faites tel que la lapidation et les coups de fouets pour moi ne font pas partie de l'islam pour des choses comme l'adultère ou l'apostasie, ce ne sont pas des crimes qui mettent en danger les autres donc ces personnes n'ont pas a être jugées sur terre.


precision : lapidation, fouet c'est pas des charia comme l'a dit sajida, une charia c'est une loi divine ! t'es HS mon gars.

toi tu as peur des musulmans, t'es ce que j'appelle une tapette, oui une tapette, t'as rien de viril a part ta pomme d'Adam, t'es une lavette, tu fais pitié.

mdrrr tu me met des pouces en bas avec tes multi comptes, oui comme je le dis t'as rien dans le froc!

Descartes by Descarte...

la charia la charia la charia a dit le noble prophète tout en labourant le champ de labour de Blonde très spirituelle

sajida by sajida

la bonne nouvelle qui est contre la loi divine, alors de quelle bonne nouvelle parles tu? La bonne nouvelle pour satisfaire ton diable. Et La prochaine fois lorsque tu dis chari'a fait entre parenthèse "loi divine" car beaucoup parmi nous ne savent pas ce que ça veut dire. Comme le djihadiste" "jihad" prenez la peine de nous traduire ces mots afin que nous comprenons. Merci

Yahyâ obscurantiste by Yahyâ obscurantiste

La charî'a, ce n'est pas ça.

Al Jûd moyenâgeux médiéviste by Al Jûd moyenâgeux médiéviste

Là, c'est une chari'a que je ne reconnais pas.

G.G.Califat back soon by G.G.Califat back soon

Un utilisateur reconnu comme apportant une


Donc monsieur ce que je déduit de votre question, c'est que vous êtes pour l'adultère, pour les blasphémateurs et le blasphème contre Dieu, pour l'apostat, contre l'Islâm (fallait-il le préciser ici) et vous apportez la bonne nouvelle !
Seriez-vous l'acolyte du borgne menteur ?

Mohamed T by Mohamed T

Bonniche Bonne Nouvelles, de Te guerir de Ton vice putride de gays qui s'offrent par tous ses orifices. Et d'éviter de T'engager dans un sujet qui Te dépasse et dont Tu ne connait absolument rien. Si ce n est Ta phobie et Ta fixation maladive, raciste et intolerante sur l islam, qui T est reste dans la gorge. Vraiment il ya des coups de pieds au derriere qui se perdent.,dans Ton cas.

Sources : L'intolérance d'une Ane Sioniste.

Ben by Ben

Sourate 109 : Les infidèles (Al-Kafirune)

Dis : "Ô vous les infidèles !
Je n'adore pas ce que vous adorez.
Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore.
Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez.
Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore.
A vous votre religion, et à moi ma religion".

samuel by samuel

La charia classe les actions humaines en cinq catégories :
Ces catégories correspondent à cinq valeurs morales appelées al-akhām al-khamsa :

- ce qui est prescrit, désigné sous le terme de fard (aussi dénommé obligatoire - wajib, muhattam - ou requis - lazim)
- ce qui est recommandé, désigné sous le terme de mandub (aussi dénommé préférable - mustahabb - méritoire - fadila - ou désirable - marghub fih)
- ce qui est indifférent (mubâh),
- ce qui est blâmable désigné par le terme makrûh
- ce qui est interdit désigné par le terme haram.

 Averroès by Averroès

Un utilisateur reconnu comme apportant une

salam, salut, shalom

j'espère qu'il te restera les moindres critère d'honneur pour reconnaître courageusement que l'Islam est le meilleur et le plus noble des religions, qui respecte la femme, preserve la dignité de l'homme, reconnait la liberté religieuse, interdit l'esclavage et enseigne les bonnes moeurs.

y a t-il des sionistes qui disent non au talmud symbole de bassesse, de détérioration et de la honte par excellence ?

Meilleure réponse - Choisie par le demandeur

celtus by celtus

Les réponses sont vraiment a l'image que les gens se sont de l'islam et des gens modérés : Ca doit exiter mais on ne les voit pas! Ca va devenir une légende urbaine pour occidentaux bisounours!

Je crois que le summum de l'argumentation revient a Samira la lapine, ou on atteind le cap du point Goldwin en grande force laissant tout les posteurs KO. Du grand art dans la méchanceté gratuite. Il faut dire que le coran, ca laisse des fonds épais et crasseux! Ca doit pourrir de l'intérieur! Il parait même que ca pourrit les pommes a coté ! Comme quoi, la nature, on ne la refera pas. Tu as raison ma pauvre fille ! Lâche toi! Tu viendras nous donner des leçons de comment être une bonne famille chrétienne ensuite ! Reste donc a ta place et lapine, ce rôle te va s'y bien.
 
En tout cas, belle brochette de modérés encore ! Ca confirme mon allergie coranique.
On pensait avoir quelques éclaircissement sur la bonne charria, on récolte que des attaques gratuites sans consistances. Plus encore, personne ne dit Non !

Merci @bonne nouvelle de mettre a jour leur grande conviction à ciel ouvert en posant cette question. L'imposture est dévoilé.

Commentaire du demandeur (Bonnes Nouvelles / chayR) :

Eh oui, "l'imposture est dévoilée".

Plutôt que de renoncer à leurs horreurs, la majorité absolue des musulmans de ce site a préféré l'insulte et l'invective.
C'est consternant et tendrait à prouver que l'islam est irréformable.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : coran, corane, courane, koran, kourane, koraan, korane, entité nationale, marseillaise, qour'an, qouran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 18 novembre 2010

Faut pas confondre...

Ahmadineurop.jpgLes informations relatives à l'islam s'embrouillent dans un vocabulaire qui est pour le moins utilisé à mauvais escient. Peut-on remettre un peu d'ordre dans la manière que nous avons d'exprimer nos peurs, nos craintes, nos doûtes ou nos critiques ?

Il ne faut pas confondre :

- 1° la phobie ------- 2° la peur.
- 3° la xénophobie - 4° le racisme
- 5° l'islamophobie.

1° Une phobie est une peur irrationnelle.
C'est un terme qui relève d ela psychiatrie.

2° Une peur est une crainte rationnelle :
on connait l'origine de sa peur.

3° la xénophobie est la peur irrationnelle de l'étranger.
sur lequel on projette les peurs irrationelles que l'on a en soi.
On craint sans preuve et sans fait établi que l'étranger va nous nuire au niveau physique, affectif, ou intellectuel.

4° Le racisme est la ségrégation entre les individus
par rapport à une race réelle ou supposée.
On exclut avoir des relations avec une personne au motif
qu'elle n'appartient pas à la même race réelle ou supposée.

5° l'islamophobie : c'est un concept qui n'existe
que dans la tête des musulmans :

- C'est un mot inventé par les musulmans qui ont compris
que l'accusation de racisme était inapplicable
à la pratique de leur "religion", puisque des humains
de toutes races et de toute sortes pratiquent l'islam.

- Il y a longtemps (?) que les gens ont compris
que si l'islam fait référence à des textes originel en arabe,
désormais le plus d'un milliard de personnes
se réclament de l'islam dans toutes les langues de la terre.

- Alors ils ont inventé ce concept (islamo-phobie)
et essayent de le faire reconnaître en justice
en faisant accuser d'islamophobie les personnes
qui critiqueraient leur pseudo "religion".

Il faut cependant rappeler que l'islam n'est pas une religion, qui est une simple relation de l'homme à Dieu (religion du latin religare). Cette relation est de l'ordre de la spère privée et c'est pourquoi, la France a chassé la religion catholique du pouvoir politique qu'il est vrai qu'elle a exercé pendant des siècles.

L'islam, au contraire, est une idéologie politico-totalitaire qui vise à régir l'ensemble de la planète sous le joug de la chari'a, soit disant extraite du Qour'an et de la sounnah (tradition) prêtée au Prophète. Cet islam se propose de régir l'ensemble de vos faits et gestes, de votre manière de prier à votre manière de vous essuyer les fesses après vos besoins naturels (sic).

S'il est tout à fait loisible de critiquer une idée,
- il est injustifiable d'inquiéter un homme pour ses idées.
- il est parfaitement autorisé d'interdir le développement d'une idéologie.

C'est ce qu'ont fait les pays démocratiques vis à vis du communisme et du nazisme.
Ces deux idéologies mortifères étant réduites à néant :
- le nouveau combat est : la destruction de l'islam, et
- la réhabilitation morale des musulmans.

Et comme aurait (peut-être) dit le Général de Gaulle :
"Vaste Programme !".

chayR (qui invite ceux qui ne sont pas d'accord avec tout ou partie de ce texte, de laisser un commentaire, de préférence argumenté).

[Photo, crédit X : Projet de nouvelle burqua pour les musulmanes européennes ;).]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : coran, corane, courane, koran, kourane, islamophobie, korane, entité nationale, marseillaise | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 17 novembre 2010

Avortement

250foetus.jpgL'avortement : un meurtre légal.

Et le plus incroyable,
c'est que ce qui choque,
n'est pas tant de le faire,
que d'oser le dire.

Des chiffres :
En moyenne mondiale, le taux d'avortement annuel est estimé à 29 pour 1000 femmes âgées de 15 à 44 ans.

Europe occidentale moyenne de 12 pour 1.000
En Europe orientale : 44 pour 1.000
En Amérique latine : 31 pour 1.000
En Afrique : 29 pour 1.000
En Asie : 33 pour 1.000.
En Amérique du Nord : 21 pour 1.000

On estime, chaque année, le nombre d'avortements dans le monde à 50.000.000,
et à plus de 1.000.000.000 le nombre total d'avortements légaux réalisés dans le monde depuis les légalisations diverses depuis la fin de la deuxième guerre mondiale.

Alors que d'aucun s'apitoie sur le traitement inhumain des bébé-phoques, il n'en est que peu à se préocupper du sort des personnes agées de 0 à 3 mois. 

Tandis que le spermatozoïde croit avoir gagné sa course mortelle contre des millions de concurents, l'être auquel il va donner naissance devra encore passer sous le champs de mine de l'I.V.G. Ainsi, durant 90 jours, ce sera la période de la terreur et de tous les dangers. De plus, l'Etat français va "jouer" contre lui en soutenant socialement et médicalement l'acte d'avortement.

La femme, une adulte, prétend au droit à la libre disposition de son corps ? Et le foetus, l'être le plus fragile, aurait-il moins de droit ? De plus peut-on comparer l'indisposition momentanée d'un corps durant 9 mois, la grossesse, à la perte de la vie ?

Ni le Dieu de la Torah, ni celui des Evangiles, ni celui du qour'an n'autorise les meurtres d'enfants.
Alors peuvent-il se déclarer croyants ceux qui y recourent ou pensent y recourir pour quelque raison que ce soit ?

[Photo crédit X]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, kouraane, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an, qouran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 16 novembre 2010

Mines, arrêt !

Minaretsurparlementsuisse.jpga°s Salam 'alay-koum
wa 'ayd moubarak

En ce jour de 'ayd a°l kabir (la Grande Fête), nous les croyants à la Parole du Dieu Unique, fêtons avec 13 jours d'avance, la dâte du 29 novembre 2009 qui a marqué d'une pierre blanche le combat contre l'islamisation de l'Europe en interdisant la construction de nouveaux minarets en Suisse.

Il fallait en effet un signe fort contre l'implantation d'un symbole prédominant de l'islam qui s'immisce en Europe, tel un cheval de Troie, profitant de l'esprit bon enfant, peu informé et peu aguerri des européens.

Car si le qour'an peut à juste titre être considéré comme la Parole du Dieu Unique, il n'en est pas de même de l'islam :

- islam dont le pilier central est la chari'a,

- islam qui se prétend une synthèse de la sounnah et du qour'an,

- islam qui n'est pas religion, mais : idéologie politico-militaire,

- islam qui est au service d'un pseudo culte conquérant,

- islam qui veut imposer, à l'univers, ses lois criminelles. 

- islam qui est un receuil de véritables diktats qui préconisent des châtiments incompatibles avec les idées actuelles des citoyens européens et des droits de l'homme dont aiment à se gargariser les musulmans en prétextant, en leur nom, qu'ils sont discriminés et islamophobisés - je sais aussi forger des mots abscons ;) - alors que c'est eux qui sèment la perversion et le désordre sur nos terres.

§ 1. Rappelons que le Dieu a appelé au respect de Sa Loi et nullement à une quelconque religion. Une religion, est selon moi, un recueil de paroles d'hommes faisant référence à une ou plusieurs divinités avec la/lesquelles ils veulent se mettre en relation.

§ 2. La religion, du mot latin religare est un ensemble de doctrines et de rites visant à s'approcher d'une ou plusieurs divinités. L'animisme et le vaudou sont des religions au même titre que le christianisme actuel ou le protestantisme. 

Comment être musulman et prétendre pratiquer
une "religion de paix" : l'islam, si l'on ne refuse pas :

- les coups portées au femmes récalcitrantes, 

- la pratique des 80 ou 100 coups de fouet,

- la main coupée pour un acte de vol,

- la lapidation à coup de pierres (ni trop petites, car jugées peu efficaces ou trop grosses, car pouvant faire mourir la victime trop vite),

- l'excision ou l'infibulation de petites filles dont on attache les jambes nues pour mieux sectionner avec une lame de fortune tout ou partie de son appareil génital extérieur,

- la mise à mort par décapitation à coups répétés de sabres, ou

- l'égorgement au poignard, après avoir récité quelques versets du qour'an, des apostats qui est semblable à l'exécution d'un soldat déserteur en temps de guerre, preuve même que l'islam est en guerre (a°l harb) contre les mécroyants,

Autant d'agressions contre toutes les personnes des territoires soumis à l'islam et qui :

- vivent dans l'islam et sa chienlit,

- ne veulent pas rester dans l'islam et sea terreur,

- ne veulent pas islamiser et vivent donc à côté, avec le statut de zimmi (dhimmi), sorte de "citoyen" de seconde zone, voire de bouc émisaires tenus en réserve pour alimenter les exactions du prochain pogrom comme les chrétiens de l'Irak actuel.

Je rêve au jour où l'islam
ou plutôt le moment ou un nouveau mouvement ... 

- que l'on pourrait appeler le néo-islam,
ou néoslam pour respecter la phonétique
et faire plaisir à la NMG (New Maghreb Generation)
adepte du groupe musical NTM (Nique Ta Mère),
mais plutôt issu des croyants sincères au Dieu du qour'an - 

... donnera à la communauté suisse, européenne, occidentale, mondiale, des gages suffisants d'un véritable esprit pacifique ...

... la construction de minarets pourra peut-être recommencée dans un climat de paix et de sérénité.

chayR.

[Photo, crédit X : photomontage du parlement de la Suisse surmonté d'un minaret.]

 

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, kourane, korane, entité nationale, marseillaise | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 13 novembre 2010

Islamophobie

zizhijab.jpgSalut, السلام , שלום !

Le terme islamophobie dont se gargarisent les musulmans est un néologisme, c'est à dire un mot forgé récemment. Forgé par les musulmans eux-mêmes.
C'est un mot créé avec les vocables francophones :
(l') islam & (la) phobie.

Islam : nous ne reviendrons pas sur cette idéologie polico-militaire qui avance sournoisement pour instaurer la loi islamique, la chari'a dans le monde et n'a que peu de rapport ce texte qu'elle parasite : le Coran, Parole du Dieu Unique.

Phobie : c'est un terme du vocabulaire médical et plus particulièrement psychiatrique qui désigne une peur irrationnelle de quelque chose ou de quelqu'un

Islamophobe(s) : seraient donc des personnes qui auraient une peur incontrolable et irraisonable de l'islam et des personnes qui véhiculent cette pseudo religion : les musulmans parfois appelés islamistes ou mahométant, termes que je juge parfaitement similaires. Alors qu'en réalité, les gens taxés d'islamophobie, n'ont pas peur de quelque chose d'irrationnel. Bien au contraire.

Ils ont peur, certes, car la peur est un sentiment humain, utile pour prévenir un individu qu'il se rapproche ou qu'il est impoliqué dans une situation dangereuse. Ce sentiments l'incite à se préserver. Les gens qui n'ont pas peur, sont ou des fous ou des fanatiques. Ce qui est peut-être la même chose.

Les "islamophobes" sont parfaitement au courant des exactions passées et surtout des visées hégémoniques futures de l'islam. C'est donc en connaissance de cause qu'ils combattent et haïssent :
- non pas les musulmans, des humains, donc dignes de compassion,
- mais une idéologie, c'est à dire une idée abstraite. Tuer une idée nauséabonde n'est pas un meutre, mais souvent une oeuvre de salut public.

- L'humain est un être vivant et à ce titre, digne d'amour et de soins.
- L'islam est une idée inhumaine et donc à haïr et à détruire.

Cette idéologie est néfaste et doit être extirpée du coeur des hommes et des pays où elle est implantée, tout comme des pays où elle souhaite faire souche.

L'islam est comme le virus du chikungunya :
ce n'est pas le moustique qui est méchant ;
c'est la maladie virale dont il n'est que le vecteur.

Il faut donc essayer de tuer la maladie, sans écraser le moustique.
C'est difficile...
Les musulmans le savent bien, ils connaissent la sensibilité des européens modernes, pacifistes et non violent ; c'est pourquoi ils ont inventé l'islamophobie non pas pour protéger le moustique, car pour eux la vie n'a aucune valeur (mort de l'apostat, lapidation...etc..), mais pour protéger une idéologie cruelle et inhumaine dont ils sont les premières victimes. Manifestant une sorte de "syndrome de Stokolm" collectif, ils défendent avec acharnement une idéologie qui les meurtrit dans : 
> leur chair (fouet, mains coupées, excision, lapidation, décapitation...),
> leurs finances (par le biais des dictatures en charges de la gestion de leurs pays), soit :
- des commandeurs des crédules comme Hassa(ssi)n II et son digne héritier M6...etc.
- des potentats de l'Orient comme Bouteflika, Ben ali, Kadafi...etc.
- tous les autres sinistres de l'Afrique...etc.
- tous ceux du Makresh et des pays de l'Arabie en passant par ceux de l'Asie.

chayR

[Photo crédit X. Allez Zizou, on t'a reconnu !]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : coran, corane, courane, koran, kourane, korane, entité nationale, marseillaise, qour'an, qouran, quuran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mardi, 09 novembre 2010

Musulman type

Glassblueobsession.jpgUn internaute nous écrit à la veille de l'Aïd al kabir. Nous propose-t-il une brochette de mouton ? Un verre de thé ? Nous allons découvrir son attitude particulièrement bienveillante : normal, c'est un musulman.

"Je trouve que vous vous prétendez être un grand expert du coran et de son interprétation mais malheureusement vous êtes d'une ignorance flagrante.

Si vous le faites expret pour nuire à l'Islam, je t'assure que l'Islam continuera son avancée sans vous et sans ceux qui vous suivront, parce que pour avancer l'Islam n'a pas besoinde quelques ignorants.

Mais si vous êtes sincère dans votre essai de comprendre, je vous assure que vous êtes loin du savoir et qu'avant de divulguer des erronies comme vous le faites vous devriez d'abord vous assurer d'avoir rassembler certaines connaissances et subit des tests et des examens que vous devriezavoir réussi

Actuellement vous faites le même crime qu'un arnaqueur qui prétend être médecin et qui prescrit des médicaments qui détériorent la santé de ceux qui font confiance.

Vos propos sont tous erronés même si les ignorents qui vous lisent puissent préssentir le contraire.
Ex : Al maysr, n'est pasl'alcool mais le jeux de hasard.
le vin est formellement interdit (Sourate 5 ; verset 90)

Sans la sunna et les Hadiths on se gourre comme vous le faites, car on ne peut comprendre le vrai sens d'un verset que lorsqu'on sait pourquoi et dans quelles circonstances il a été révélé, et pour cela j'ai de nombreuses exemples :

§ S.16 - v.67
wa min çamara°ti-n naRîli wa-l a°’na°bi
Et des fruits des palmiers et des vignes,
tattaRizoûna min-hou sakara°n
vous en retirez une boisson ennivrante,
wa rizqa°n hasana°n i°nna
et un aliment excellent.
fî za°lika la-a°yata°n
En vérité, dans ceci il y a bel et bien un signe
li-qawmin ya’qiloûna
pour les gens qui raisonnent."

Dans ces versets Dieu adresse la parole aux humains en leur disant d'une façon générale des fruits du palmier et de la vigne ils extraient des boissons enivrantes d'une part et d'autre part une bonne nourriture. Ou peut on dans ce verset comprendre que le vin était permis ou même toléré, des gens ont toujours fabriqué du vin et c'est tout. Mais puis que le verset 5/90 interdit le vin, c'est que le vin est interdit. Pourquoi jouer à l'apprenti sorcier ?

Ainsi vous êtes totalement dans l'erreur et le perdant c'est toi et ceux qui tu induit en erreur parce que Dieu va vous interpeller le jour du jugement dernier et vous regretterez mais il n'y aura plus place au regret! refléchissez bien, ce n'est pas simple d'avoir Dieu et son prophète comme ennemis.

Ecrit par : Touati | vendredi, 27 novembre 2009

Notre Réponse :

Salut, السلام , שלום !

à monsieur Touati, le prototype même du musulman ...

... MENTEUR :
"grand expert du coran et de son interprétation".
# J'ai dit que j'avais quelques lumières sur un sujet que j'étudie depuis plus de 33 ans. Je trouve mon affirmation humble et réaliste et votre accusation mensongère et falsificatrice de mes paroles :
C'est normal, vous êtes musulman.

... INSULTANT :
"ignorance flagrante"
#Vous commencez par insulter votre interlocuteur sans avoir encore avancé un seul argument ; c'est incivil et impoli :
C'est normal, vous êtes musulman.

... SUFFISANT :
"l'Islam continuera son avancée sans vous et sans ceux qui vous suivront, parce que pour avancer l'Islam n'a pas besoinde quelques ignorants."
# Prétentieux et arrogant, vous n'avez besoin de personne :
C'est normal, vous êtes musulman.

... DONNEUR DE LEçON :
" loin du savoir...vous devriez d'abord avoir rassembl[é] certaines connaissances..subit des tests..des examens.. réussi[s]
#Grotesque et mal informé sur votre interlocuteur, vous affirmez ce que vous ignorez :
C'est normal, vous etes musulman.

... CALOMNIATEUR :
"crime...arnaqueur...médecin ...qui pr[e]scrit des médicaments [dangereux]...[abus de] confiance.
# Vous vomissez votre rancoeur contre celui que vous ne pouvez combattre avec raison et logique.
C'est normal, vous êtes musulman :

... IGNOR[A]NT DE L'ORTHOGRAPHE FRANçAISE :
"Vos propos sont tous erronés même si les ignorents [ignorant] qui vous lisent puissent [peuvent] préssentir [pressentir] le contraire."
# Vous êtes un cancre qui a zappé ses cours élémentaires :
C'est normal, vous êtes un musulman.

... IGNORANT DE L'ARABE :
"Al maysr, n'est pas l'alcool mais le jeux de hasrd."
# C'est faux ! C'est votre traduction qui est erronnée alors que la linguistique est formelle :
a°l maysir = les boissons fermentées.

... FANTAISISTE :
le vin est formellement interdit (Sourate 5 ; verset 90)
# Faux ! reprenons le verset : §S.5/90
"i°nna-ma°-l Ramrou... En vérité, le vin ... [sont]
rijsoun min ‘amali-ch chayTa°ni
une abomination parmi l'oeuvre du diable,
fa-(a)°jtaniboû° la’alla-koum touflihoûna
Aussi écartez-vous [en] ! Peut-être réussirez-vous ?

#il y a bien écrit : "écartez-vous" et non "interdit"
Le Dieu avertit du danger, Il conseille de s'en tenir à l'écart, mais il n'interdit pas. Le feu est dandeureux, il est conseillé de s'en tenir à l'écart, le feu n'est cependant pas interdit.

D'ailleurs la rhétorique musulmane est tellement inepte et étriquée, qu'elle refuse les utilisations anodines de l'alcool comme l'emploi d'un parfum alcoolisé. C'est ridicule :
C'est normal, vous êtes musulman.

... BLASPHEMATEUR :
"Sans la sunna et les Hadith on se gourre"
# Alors que le qour'an se déclare Lui-même : clair (bayan) et évident (moubin), vous prétendez glorifier la Parole du Dieu Unique et vous Lui substituez un ramassis de racontards sordides et de dicours ineptes que vous baptisez pompeuseument : sira (biographie du Prophète) sounnah (us et coutumes du Prophète), charia (pure loi du Dieu extraite du Qour'an et de la Sounnah)
Vous êtes un associateur à la Parole du Seul Dieu :
C'est normal, vous êtes musulman.

... MENAçANT :
"- Dieu va vous interpeller le jour du jugement dernier
- vous regretterez mais il n'y aura plus place au regret!
- [vous aurez] Dieu et son prophète comme ennemis.
N'ayant pas d'arguments, vous vous prenez pour le Dieu et Son prophète et vous jetez l'anathème comme un crapaud son venin.
Quelle religion d'amour que votre islam ! :

C'est normal, vous êtes musulman.
Alors qu'il vous faut être mouSLiM, de mou-SaLaMat,
"celui qui recherche la perfection".

Ecrit par : chayR | vendredi, 27 novembre 2009

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

lundi, 08 novembre 2010

Whisky ou Whist ?

20090516.JPGLes musulmans prétendent que le whisky (l'alcool)
et les jeux de hasard comme le whist (jeu de cartes)
seraient interdits par le qour'an.

Celui qui a dit cela devrait en avoir bu un peu trop, de Whisky, et s'être fait dévalisé le portefeuille, peut-être au Whist.

Et effet, le qour'an ne condamne que
l'abus qui débouche (le flacon) sur l'ivresse
en matière de boissons fermentées (maysir).

Boissons fermentées et non jeux de hasard,
inventés suite à une mauvaise traduction qui leur à fait dire :
maysir = flèches dressées = jeux de hasard.

Tous les Egyptiens savent qu'en arabe, maysir :
ce sont les boissons fermentées (enfin ceux qui sont à jeûn).

Note additionelle sur "maysir" 

Selon www.doctrine-malikite.fr : "Maysir vient de l’adjectif arabe Yasîr : qui veut dire facile : avant l'avénement de l’Islam, les arabes considéraient ces jeux comme moyen facile de gagner l’argent… Spéculer, parier sont des synonymes de Maysir."

# Voilà bien un tissus de faussetés :

Vocabulaire  - Rattacher "maysîr" à "yasîr" est une association éronnée de mots qui n'ont de parenté que syllabique et qui n'est produite que parce que son inventeur est en panne de sens devant un mot qu'il ne connaît pas.
Et de vite trouver un lien : "la facilité à gagner de l'argent". Là pour le coup c'est trop "facile" avec un adjectif qui peut se rapporter à des milliers de sujets : travail facile, amour façile, réalisation facile ... sourire facile.

Historicité  - D'aucun viendra nous dire que l'acceptation de "maysir" comme signifiant "jeux de hazard" est très ancienne. Bien sûr, mais c'est comme Mahomet qui est un qolibet très ancien adressé au Prophète. En est-il plus vérédique pour autant ?

Logique - Maysir = Jeux de hasard est une équation illogique. En effet comment un seul mot peut-il nommer deux concepts différents. Le jeux et le hasard. Tous les jeux n'impliquent pas le hasard et le hazard n'est pas un jeu. Je ne suis pas mathématicien, mais j'ai appris qu'avec un jeu de 54 cartes, il n'y a pas un infinité de solutions. Il y en a assez pour rendre le jeu attractif, mais si la mémoire du joueur était suffisante, il s'appercevrait qu'il a déjà joué plusieurs fois la même.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

dimanche, 07 novembre 2010

Jésus et le Coran

Moinetraducteur.jpgQuestion de @athanase :

> notre réponse / votre post est souligné :

Le qour'an (Coran) est forcément hérésiaque par rapport à la religion chrétienne, et cette dernière l'est pour partie par rapport à la Bible.

- Négation du PECHE ORIGINEL :

> Selon le qour'an, chacun est responsable de ses actes. Le père n'est pas responsable des crimes de son fils et inversement. Cela me semble être une décision juste.

- Négation de la divinité de JESUS :

> Le Dieu étant unique et n'étant pas une personne, Il ne peut avoir d'adjoint ni de descendance. D'ailleurs le Dieu étant immortel, de quoi hériterait son (pseudo) fils ?
Quitte à créer un double de Lui-Même, pourquoi recourir au ventre de Marie, l'une de Ses créations et ne pas faire comme pour Adam (dont certains affirment qu'il est un nouvel Adam) et avoir créé Jésus ex nihilo (à partir de rien).
Le Dieu est Celui Qui dit : "Soit !" Et cela est.

- Jésus n’est pas mort sur la croix :

> le récit de la mort de Jésus n'étant rapporté que par ses propres adeptes, est autant sujet à caution que la sira (biographie) de Mouhammad, écrite par les seuls musulmans.

- Haine de la TRINITE.

> Non pas haine, mais refus absolu d'associer qui que ce soit au Dieu Unique. Même l'hypostase, cette pirouette d'une personne en trois figures n'est pas acceptable selon le qour'an.

- MOÏSE, personnage central du Coran :

> Pas d'accord. C'est Jésus qui est le personnage central du qour'an, ne serait-ce qu'au vu du nombre de versets qui lui sont consacrés.

- MUHAMMAD prend la place de Jésus :

> Le mouhammad du qour'an n'a rien à voir Jésus :
Il est un homme né normalement d'un père et d'une mère, il est marié, il ne se prétend pas le fils du Dieu, il ne fait pas de miracle et il n'annonce pas son retour...etc.
Maintenant si vous vous référez à ce tissus de mensonge qu'est la sounnah, c'est bien possible ; mais vu que nous voyons bien que la sounnah s'est construite sous le règne de califes partiaux, nous ne souhaitons pas discuter ici, sur les paroles de ces hommes ignorants ou pervers.

- Sensualité et asservissement de la femme :

> Le qour'an édicte des règles de comportement qui sont une avancée très importante sur la condition féminine des peuples orientaux de l'époque. Certes ce n'est pas la perfection en rapport avec avancées actuelles, mais si le qour'an n'a pas aboli l'esclavage, Jésus non plus. Je pense que le Dieu est conscient que Sa créature ne peut évoluer trop vite et doit faire des efforts (jiHad) constants de perfectionnement.
Il n'y a pas de trace de sensualité dans les versets du Qour'an tel qu'Il est écrit en arabe et bien traduit par des traducteurs fidèles et sérieux.

- GUERRE SAINTE (djihad) et panislamisme. Dar al Harb (Maison de la guerre) Application de la shar’ia :

> La guerre sainte, si elle existait dans le qour'an se dirait en arabe : al harb al qoudouss. Le jiHad est une vaste notion qui recouvre tous les EFFORTS et les LUTTES nécessaires au perfectionnement d'un humain.
La notion de : a°d Dar a°l harb (la maison, territoire de la guerre ) et de : ad Dar al islam (la maison, territoire d "islam") ne sont pas inscrites dans le qour'an. Elles sont l'oeuvre de fanatiques islamiques, c'est à dire des musulmans eux-mêmes qui ont élucubrés ces théories pour satisfaire leurs pulsions conquérantes.

- Soumission de l’homme à Allah. (S. 3, 19) Les portes de l’intelligence (Ijtihad) sont fermées.

> Là encore, le mot arabe : a°l islam, ne signifie pas "soumission" comme je l'ai aussi cru moi-même pendant longtemps, mais "parfait", "perfection" (cf. mouSaLaMat dans la sourate n°2 al baquarah)

- Pour les musulmans : attachement à un Livre : Le Coran

> Malheureusement, les musulmans ne sont pas attachés au contenu réel du qour'an, mais à son enveloppe physique et aux commentaires chismatiques que sont la sounnah, la sira et la chari'a dont tout ce blog démontre qu'ils sont les 3 forfaitures majeures de la Parole du Dieu.

- Pour les chrétiens : attachement à un Personne vivante et communiquant la vie divine : JESUS-CHRIST – vrai Dieu et vrai homme.

> ça, c'est la doctrine chrétienne. No comments :)

- Trois mots clé : mécréants – association - associateurs.

> mécréants, de nos jours, ne veut plus rien dire :
c'est mécroyant qu'il faudrait utiliser.
Le mécroyant (du verbe inusité, mais non aboli "mécroire") est celui qui ne croit pas à qq.un ou qq.chose ; l'athée est un mécroyant

association, associateurs
:
> ce que font et sont les musulmans qui associent la Parole du Dieu à des paroles d'hommes (sirah, sounnah, chari'a)

« Dîn, Dunya, Dawla. » « Religion – Monde – Etat. » « L’Islam est religion d’Etat ou de l’Etat. » (al-islâm dîn d-dawla.)

> a°d dîn = Loi (du Dieu) et non religion
Monde : lieu où s'exercent les efforts du bien et du mal.
Etat : regroupement volontaire d'individus partageant un passé, présent et futur commun.

- Pour les chrétiens, civilisation “judéo-chrétienne.”- Nouvelle Alliance entre Dieu et les hommes en la personne de Jésus.

> No comments, c'est le soucis des chrétiens :(

- Pour les musulmans, civilisation “abrahamique”. (Hamadi Essid) (Abraham étant musulman, toute la terre est musulmane.)

> Abraham était un hanif, un adepte du Dieu Unique, un monothéïste, une personne qui cherchait la Vérité et le perfectionnement (mouslim). Mais en aucun cas : un juif, un chrétien ou un musulman, appelations qui n'existaient pas à son époque.

Chrétiens en terre d’Islam : dhimmitude – paiement de la Djizyah.

> Là, c'est le problème des gouvernement islamiques, les associateurs dont parle le qour'an :(

Voila, j'espère avoir répondu à votre attente et me tient à votre disposition, de préférence pour toute précision sur la Parole du Dieu telle qu'inscrite dans le qour'an le seul domaine où je prétens avoir quelque lumière.
chayR.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

samedi, 06 novembre 2010

L'islam = dictature ?

Bin Bayyah.jpgAprès "Comment s'habiller ?",
l'islam vient nous expliquer
"Comment doit gérer nos finances ?"

Voici un article publié sur Saphirnews 
qui va nous éclaire sur le sujet et dont
les phrases soulignées, le sont par nous même,
sinon, le texte n'a subit aucune modification.

Selon Cheikh Abdullah Bin Bayyah :
« L’économie islamique peut être un levier de l’économie mondiale »

Verbatim de Sheikh Abdullah Bin Bayyah

Le 3 novembre dernier, l'éminent savant Cheikh Abdullah Bin Bayyah était présent au ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi lors de la conférence « Finance islamique : quelles opportunités pour les entreprises françaises ? ».

Avant d'entamer son discours, il a tenu à rappeler à l'assistance qu'il devait « être aujourd'hui au Koweït à une conférence islamique », mais qu'il avait préféré répondre à l'invitation de Paris, compte tenu du rôle important que la capitale française joue dans l'essor de la finance islamique en Europe. Cheikh Abdullah Bin Bayyah a également loué les « efforts » de la ministre Christine Lagarde ainsi que son « ouverture d'esprit », et a achevé ses propos par un étonnant « Vive la France ! ». Voici son discours.

Cheikh Abdullah Bin Bayyah, 3 novembre 2009 : « J’invite les chercheurs occidentaux, et français surtout, à enrichir le sujet de la finance islamique par leurs recherches et leur pensée. »

Commentaire du journaliste de SaphirNews :
Voilà que la législation musulmane dans le domaine financier joue le rôle de médiateur entre l’Occident et le monde musulman !On dirait qu’elle reprend le rôle de l’algorithme ou encore de la philosophie islamique – ou plutôt gréco-islamique – avec Al-Khawarazmi ou Averroès qui avaient tenté, à leur manière, de réconcilier les deux mondes antagonistes, des rives nord et sud de la méditerranée.Avec les initiatives actuelles, on dirait que Averroès est ressuscité − ou plutôt son ouvrage Al-Bidâyat, qui traite de droit islamique comparatif, notamment les chapitres dans lesquels il traite des transactions financières. Ce chapitre commence par l’étude des vices qui peuvent toucher les différents contrats. Averroès répertorie cinq types de vices contractuels se référant à la fois au Livre saint, à la Tradition du Prophète, à la logique et à l’expérience humaine qui détermine ce qui est dans l’intérêt général. Ce travail accompli par Averroès est un apport au développement de la charia islamique !

Discours :

Permettez-moi donc de rappeler la définition de ce terme, qui semble ô combien problématique de nos jours. La charia est une série de règles, de limites, de principes et de jugements détaillés couvrant le domaine de l’éthique, du comportement et des relations humaines dans tous leurs aspects. Ainsi, son corpus se compose des fondements dogmatiques de foi, des éléments de culte et des règles définissant les différentes transactions entre les membres de la société. Elle illustre la manière de joindre le principe moral à la bonne action, les valeurs éthiques aux pratiques sociales et économique et de faire de la solidarité un fondement des relations humaines.

Ainsi, la jurisprudence islamique, dont l’objet d’étude et la source d’inspiration sont les textes révélés et les paroles du Prophète ainsi que la raison et l’expérience humaine au fil de siècles, utilise les meilleurs outils d’explication et d’interprétation des textes, à savoir les outils d’Aristote : la déduction, l’induction et l’analogie. La jurisprudence n’est pas le résultat d’une simple lecture herméneutique du Livre saint usant des règles de la linguistique, c’est une approche rationnelle et pragmatique.

Au cours du VIIIe siècle chrétien, les jurisconsultes musulmans ont intégré le patrimoine philosophique grec dans la science des fondements du droit musulman. Cela est notamment évident dans les principes qui font de l’intérêt général, des coutumes et des conditions géographiques sources de législation. Cette intégration, entre autres, fait de la jurisprudence musulmane (fiqh) une compilation exceptionnelle de lois, une encyclopédie vaste de doctrines et de pratiques législatives et une diversité d’écoles et de méthodes unies par une source et une référence principale : la foi et les valeurs religieuses.

Le résultat de cet effort est une législation islamique fondée sur des principes clairs, se distinguant à la fois par une application rigoureuse et une souplesse qui lui permet d’évoluer en même temps que la société et les lois positives, notamment dans le domaine de l’économie.

L’un des outils développé par la charia dans le domaine de l’économie et de la finance est le contrôle de la compatibilité des transactions bancaires avec la charia. Ce contrôle se fait sur trois étapes : un contrôle au préalable, un contrôle d’accompagnement et un contrôle de suivi.


Pourquoi un contrôle religieux sur la finance ?
Pour trois raisons principales.

Premièrement, pour s’assurer que les banques et institutions financières respectent les prescriptions de la charia et donc les choix faits par les financiers qui y investissent.

Deuxièmement, pour rassurer les clients sur la compatibilité de leurs différentes transactions avec la religion et donc renforcer leur confiance dans l’institution financière.

Troisièmement, pour débarrasser l’institution financière de toute gêne ou tout doute quant à l’utilisation de tel ou tel instrument financier ou investissement, leur facilitant ainsi la création de nouveaux produits financiers.

L’organe qui assure le contrôle doit adopter le règlement et les statuts qui gèrent l’institution et participe au développement de la stratégie et de la politique de l’institution. En fait, la présence d’une autorité ou d’un conseil consultatif en matière de compatibilité religieuse n’est pas facultatif ni complémentaire : une institution financière dont les statuts stipulent qu’elle respecte la charia doit se doter d’un organe qui contrôle la compatibilité de ses opérations avec la loi religieuse musulmane, et ce quelle que soit l’appellation donnée à cet organe.

J’aimerais bien ici insister sur l’importance du contrôle fait au préalable, au cours de la constitution de l’institution financière. En fait, en cherchant un conseil religieux, les initiateurs du projet financier ne pensent pas seulement à prouver la compatibilité de leurs produits avec la charia, mais ils comptent aussi sur les membres de ce conseil pour convaincre des investisseurs potentiels dans leur projet. Pour cette raison, les porteurs de projets de finance islamique font appel à des érudits et spécialistes de charia reconnus et déjà membres dans des conseils consultatifs de plusieurs banques et institutions financières islamiques.


Comment se passent les premières opérations de contrôle ?
En pratique, les initiateurs du projet financier présentent au conseil religieux un prototype de statuts et de plan de développement d’activité déjà utilisé par des institutions similaires ou même par des institutions qui n’ont aucun lien avec la finance islamique.

À partir de ce prototype commencent les négociations avec le conseil religieux sur ce qui est acceptable ou non du point de vue de la compatibilité avec la charia. On prévoit aussi l’ajout de clauses et de termes à ce prototype.

La mission du conseil consultatif commence alors par l’accompagnement de l’institution financière naissante en se portant garant, en quelque sorte, de sa bonne moralité et de sa conformité avec la charia. Cette attestation de « bonne conduite » est à renouveler à la fin de chaque exercice financier sous forme de rapport, plus ou moins long, présenté au conseil d’administration de l’institution, afin de s’assurer que le choix de conformité avec la charia est maintenu et respecté. Ce rapport de conformité est similaire aux rapports de la Cour des comptes qui agrée ou non les comptes du Trésor public.


Qui assure le contrôle de conformité ?
1. Le conseil de fatwas et de contrôle religieux : ce conseil délivre des fatwas et répond aux questions provenant de différentes personnes et parties impliquées et concernées par le fonctionnement de l’institution financière. Il examine les activités de l’institution, ses transactions diverses d’un point vue de conformité avec la charia et il contrôle aussi la conformité des contrats et produits financiers entrepris par l’institution.

2. Le contrôle religieux interne : selon le concept contemporain de contrôle, il s’agit d’un système de contrôle de compatibilité avec la charia et non d’un organe administratif (département ou bureau). Le concepteur de ce système est le comité d’experts financiers en matière de critères et normes entériné par le conseil de fatwas. À côté de cela, l’organigramme de l’institution peut contenir un poste ou un bureau d’experts, dont la mission est l’application de ces normes et critères (charia audit) aux comptes et aux activités de l’établissement. Ce poste fait partie donc du système de contrôle interne. Il dépend donc de l’administration et sert à mettre en œuvre les consignes et instructions et décisions du conseil de fatwas et du contrôle religieux, et à passer les différents contrats et engagements de l’institution entres autrui au crible du guide de conformité. Un tel guide doit être ratifié bien sûr par le conseil de fatwas.

3. Le haut conseil de contrôle de conformité religieuse : une haute autorité de contrôle dépendant souvent de la banque centrale du pays, dont la mission est de superviser les banques islamiques au niveau national en coopérant avec leurs conseils de fatwas et de contrôle religieux respectifs.

Par ailleurs, il y a une nouvelle forme de contrôle de conformité des banques islamiques avec les principes de la charia : ce sont les sociétés privées de consulting et de contrôle de conformité avec la charia. Elles sont indépendantes des institutions financières qu’elles auditent et de la banque centrale qui les chapeaute aussi. Ce genre de sociétés d’audit est encore à son premier stade de développement − pas plus de cinq ans d’existence − et se concentrent dans la région du Golfe.

Concernant les critères et les normes de conformité à la charia, nous tenons à avertir qu’il ya encore des divergences entre les différents érudits et spécialistes. Certes, les nombreux séminaires et symposiums qui ont eu lieu ont mené à un accord sur un nombre considérable de critères et normes communes, notamment entre l’équipe travaillant en Malaisie et celle de Bahreïn.

Les consensus actuels
Les érudits et spécialistes ont établi un consensus concernant les normes qui suivent :

Norme 1 : les activités essentielles de la société ne doivent pas comprendre des transactions usuraires − cela concerne les intérêts perçus sur les dépôts ou les prêts de façon à ce que l’argent engendre l’argent sans passer par la production ou l’échange de biens réels – ; cette norme est censée éloigner la banque islamique de toute activité où intervient l’usure (riba) à l’instar des institutions financières conventionnelles, qu’elles soient banques commerciales ou sociétés financières.

Norme 2 : les activités de la société ne doivent pas comprendre les jeux de hasard.

Norme 3 : les activités principales de la société ne doivent comprendre :
1. la production et le commerce du vin ni des stupéfiants ;
2. la distribution des aliments interdits par la charia comme la viande de porc ni des aliments nocifs pour la santé ;
3. fournir des services interdits par la charia comme fonder ou gérer des endroits de débauche.

Norme 4 : les activités principales de la société ne doivent pas comprendre de transactions gharar (contrats induisant un préjudice pour une des parties signataires) comme les contrats d’assurance non coopérative, la vente de crédits, le transfert de la propriété de marchandises qu’on ne possède pas et ne pouvant pas être livrées au destinataire… De façon générale, il faut que la transaction soit transparente, que les deux parties soit associées dans le gain et la perte…

Partant de ces principes, les banques islamiques proposent certains produits financiers comme al-moucharaka, al-mudharaba, Al-istisna’, al-ijâra, al-murabaha, as-salam.

Un partenariat durable
En envisageant les possibilités qui s’offrent à nous − nous le disons tout haut −, nous espérons un partenariat réel, une nouvelle relation et non juste une bulle qui disparaîtra dans le sable du désert dès que les puits du pétrole du Golfe s’assècheront ou dès que les liquidités en Occident reviendront avec une embellie financière. Nous souhaitons un partenariat durable pour échanger la technologie, les marchandises, les cultures, les cadres, afin de raviver la chaleur de la coopération des peuples du bassin de la Méditerranée.

Pour cette raison, j’invite les chercheurs occidentaux, et français, surtout à enrichir le sujet de la finance islamique par leurs recherches et leur pensée et qu’ils contribuent avec les spécialistes de la charia à la conception de systèmes d’institutions islamiques, de manière à ce qu’elles soient compatibles avec les systèmes les plus modernes et les plus performants. Il faut que ces institutions financières islamiques adoptent les meilleures techniques de communication, de gestion et de comptabilité, afin d’être vraiment contemporaines et de devenir des bons outils d’investissement servant l’intérêt de tous, à condition bien sûr qu’elles conservent leur identité et leurs spécificités.

Le mot de la fin ; je voudrais réitérer l’appel du Président français, M. Sarkozy : l’économie islamique peut être un levier de l’économie mondiale et peut contribuer à réformer l’économie capitaliste. Cela sera possible grâce à l’effort collectif, l’effort de tous.

* Cheikh Abdullah Bin Bayyah est vice-président de l'Union internationale des savants musulmans, vice-président du Conseil européen de la fatwa, membre du conseil de l'Académie du fiqh et président du comité scientifique du COFFIS (Conseil français de la finance islamique).

[NDLE : Ce texte ne contient pas une seule fois le mot "Dieu" ou "Allah", verifiez le vous même !]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an, qouran, quuran, qu'ran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

vendredi, 05 novembre 2010

Relire le Coran

Chatsavant.jpga°s salam 'alaykoum,

le qour'an (Coran, al koran) que les musulmans doivent relire aussi attentivement que moi-même l'ai translittéré et traduit,
ne parle ni "d'Allah", ni de "musulmans", ni de tout ce que débitent les 'oulama, fiq, imam et autres moufti à longueur de journée.

- En effet le mot arabe al lah signifie en français le Dieu. "Allah" n'est pas un nom ! Rien ne peut nommer l'Absolu (a°s amad).
Le Dieu n'a pas 99+1 noms. Ces derniers sont Ses attibuts. "Le Dieu" est un vocable qui désigne Celui Qui n'est pas nomable.

Les femmes et les hommes appartiennent à la classe surpopulée des "Humains". Le Dieu appartient à la classe où il n'y a qu'une seule entitée nommé en français : "Dieu".
C'est pour cela que l'on place l'article a°l en arabe et qu'aussi, je place l'article français le devant Dieu. Car le Dieu n'est pas un dieu, mais le Seul Dieu.  On doit écrire au singulier : le Dieu (le Dieu Unique) et au pluriel : les dieux, des dieux, sans majuscule, ce qui serait un blaphème, le seul blasphème.

- En effet le mot arabe mou-SLiM ne signifie pas "musulman", néolologisme récent de la langue française (XVII°siècle), mais vient de la racine arabe SLM (qui donne SaLaM, la Paix/Sérénité) et signifie "Etre parfait". Un mouslim est un(e) "perfectionniste", "un être qui recherche la Perfection". un(e) "aspirant(e) à la Perfection". Qui le dit ? chayR ? Non, c'est le qour'an lui-même qui le révèle dans la sourate al baqarah en utilisant l'adjectif mou-SaLaMat, parfait(e).

En conclusion, je vous conseille d'abandonner vos classiques mortifères et de raisonner un peu par vous-même, si vous le pouvez. Je sais, c'est difficile.

Si je viens écrire sur les pages de ce blog, ce n'est pas que je sois "musulman", le Dieu m'en garde ! Mais pour donner une vision différente de celle que nous servent invariablement les "commandeurs des crédules" depuis 1400 ans. 

En venant se frotter à la langue française, la doctrine islamique va se régénerer et retrouver son sens originel. Et si je ne suis pas "musulman", j'aspire à être un hanif, un adepte, un pratiquant de la Parole du Dieu, et même si j'en suis encore très loin : un aspirant à la perfection à "l'image" de notre Créateur Qui Lui est Parfait.

# Photo : Chat-yr dans sa bibliothèque :)

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

jeudi, 04 novembre 2010

Islam = Secte toxique !

Elogeduniqab.jpgRappel : ce site est totalement indépendant, il n'appartient ni à une organisation, ni à une association ; son unique but : la prévention par l'information. 

Motivation : comme l'UNADFI à laquelle nous n'appartenons pas, nous disons :

"La liberté et le respect des personnes ne peut être un prétexte pour abandonner les individus sans informations et sans défenses à des groupes spécialisés dans la mise sous dépendance [et] dont les objectifs réels sont très éloignés de leur thèmes de séduction (Unadfi)"

Déclaration : L'islam doit être reconnu comme "secte dangereuse".

L'islam est dangereux pour la personne :

En effet ce mouvement sectaire issu du qour'an préconise ouvertement dans sa sounnah (soit-disant faits et gestes de Mouhammad)et sa chari'a (Lois élaborées "selon" le qour'an et la sounnah ) et sa sira (pseudo histoire de Mouhammad) :

A/ la violence conjugale :

Battez vos femmes disent les musulmans.
Refusez-vous à elles dit le qour'an

§S.4/34
wa-l-la°tî taRa°foûna nouchoûza-Hounna
Et quant à celles dont vous craigniez la désobéissance,
fa-'iZoû-Hounna
alors exhortez-les,
wa (a)°Hjouroû-Hounna fî-l-maDa°ji'i
et éloignez les de [vos] chambres à coucher
wa (a)°Driboû-Hounna
et refusez-vous à elles.
et frappez les. 4/34 p.84 édition roi Fadh

B/ la lapidation de la femme :

Lapidez les disent les musulmans
Punissez les dit le qour'an.

§S.24/8

wa yadrawoû° ‘an-Ha°-l ‘aza°ba a°n tachHada
Et on n’infligera pas à elle, le châtiment, si elle atteste
Et on ne lui infligera pas le châtiment [de la lapidation], si elle atteste
édition roi Fadh p.250

a°rba’a chaHa°da°tim bi-l lahi
[de] quatre attestations par le Dieu
i°nna-hou la-mina-l ka°zibîna
[qu’]en vérité, il [est] bien parmi les menteurs.

C/ la punition par le fouet,

D/ le tranchement de la main,

E/ le meurtre,

...etc.

L'islam est dangereux pour la société :

L'islam prône la haine de l'Occident et de ses pratiques soit-disant décadentes

L'islam est un système qui n’encourage pas vraiment l’éducation ou l’intégration au monde actuel, parce que le monde est vu comme méchant et diabolique.

L'islam est une secte sexiste qui dénature les rapports entre l'homme et la femme. Cette idéologie machiste ravale l'épouse à la position d'une esclave sexuelle qui doit obéïr à tout moment aux envies de coït de son mâle sous menzce de châtiments corporels.

L'islam est dangereux pour la santé physique :

La pratique du jeûne devait faire l'objet d'un simple contrôle médical ; car on ne peut pas épouver un corps par une diète forcée, souvent suivie pas des agapes pantagruéliques, sans que cela n'agresse les fonctions vitales de l'organisme.

L'islam est dangereux pour la santé mentale :

article à venir...

L'islam est dangereux pour la spiritualité :

Falsification, interprétation éronnée et sectaire du qour'an, l'islam utilise des mots et des phrases mal caractérisés, extraits de leur contexte historique et textuel, pour en faire des vérités indiscutables, sous peine de mort physique et/ou spirituelle.

[NDLE : Cet article est en cours de construction, mais vu l'urgence de la menace islamique sur l'Europe en général et la France en particulier, nous avons pris la décision de le publier sans attendre. Nous l'étofferons au fur au mesure de nos disponibilités.]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : coran, corane, courane, koran, secte, toxique, entité nationale, korane, kourane, marseillaise, qour'an, qouran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

mercredi, 03 novembre 2010

Harmaguedon

Khomeiny.jpgDans ce message publié par l'excellent journal financier indépendant "Money Week", vous découvrirez la stratégie du gouvernement iranien pour asseoir sa domination internationale par l'islam [cette criminelle hérésie coranique]

20 mars 2003 : les hélicoptères Apache et les F-16 américains lâchent leurs missiles Hellfire sur Bagdad. C'est le début de l'opération "Iraqi Freedom" -- la pire erreur stratégique des Etats-Unis depuis le Vietnam.
Je m'explique : plus qu'un Etat, l'Irak est avant tout une armée. Une armée forte, crainte et respectée,  qui fait autorité depuis des décennies dans tout le Moyen-Orient.

Son rôle dans la région est capital : assurer la domination de l'ordre sunnite sur l'ordre chiite au Moyen Orient.

Oui mais voilà... cible stratégique des néoconservateurs américains, Bagdad tombe en avril 2003 après seulement quelques jours de conflit. L'équilibre politico-religieux du Moyen-Orient rompt et le pays tout entier plonge dans un bourbier de violences et de guérillas perpétuelles.

Saddam est pendu, son armée démembrée,
l'Iran n'en demandait pas moins...

Pour couronner le tout, le gouvernement Obama annonce le 27 février 2009, après six années d'occupation, le retrait des troupes d'Irak pour l'été 2010 -- c'est-à-dire demain.

Le retrait des troupes d'Irak va ouvrir une brèche sans précédent dans laquelle les iraniens vont s'empresser de s'engouffrer : concrètement, les Etats-Unis leur livrent l'Irak sur un plateau d'argent.[...]

La pire erreur stratégique depuis la Guerre du Vietnam...

"Le front central dans la guerre contre le terrorisme
n'est pas et n'a jamais été en Irak." -
- Barak Obama, sur CBS, juillet 2008.

Quelle est la situation en Irak depuis 6 ans ?

Des groupes rebelles armés s'en prennent régulièrement aux forces américaines et irakiennes, aux membres du gouvernement et à leurs proches ou aux infrastructures pétrolières.

La rébellion se déploie à la fois dans la capitale, Bagdad... dans le sud chiite et dans le triangle sunnite, au centre du pays, où Saddam Hussein avait ses principaux appuis.

Une bonne partie de la population est hostile à la présence américaine et au gouvernement intérimaire, perçu comme la marionnette de Washington.

Le bilan humain s'alourdit de jour en jour -- on dénombre 250 000 civils tués. La presse n'hésite plus à qualifier la situation irakienne de "Vietnam d'Obama".

Attentas ayant fait ^lus de 20 morts en Iraq depuis 2003

L'histogramme ci-dessus vous montre le nombre d'attentats perpétrés dans et hors Bagdad depuis 2003 - seuls sont représentés les attentats ayant fait plus de 20 victimes.

Alors, vous me direz peut-être : "c'est vraiment effroyable comme situation mais en quoi suis-je concerné ?" -- ce à quoi je vous répondrais : la force qui arrivera à fédérer l'Irak mettra la main sur la principale ressource énergétique du monde.

Cette domination lui donnera toute la liberté de faire jouer le prix du pétrole à sa guise -- faisant par là-même grimper en flèche le prix du pétrole à la pompe, à côté de chez vous.

Ce qui est très inquiétant, c'est qu'une telle force existe bel et bien -- et qu'elle a bien l'intention d'exercer une influence sur tout le Moyen-Orient, voire sur le monde.

 

L'arme secrète de l'Iran est ultra-puissante...

L'Iran a réussi à "(...) annexer une large portion
de l'Irak sans tirer un seul coup de feu"
-- Robert Baer, ex agent de la CIA.

Avec le départ des américains, la seule force organisée et capable de fédérer une grande majorité d'irakiens, c'est la religion [...] de l'islam.

Attention, il faut être très clair : le problème ne vient pas de l'islam mais du fanatisme religieux prôné par certains dirigeants chiites.[chayR pense quant à lui que le problème vient aussi de l'islam qu'il différencie du qour'an, l'un étant la falsification de l'autre.]

L'Irak se compose de trois groupes dominants : au nord les Kurdes, au centre les sunnites, au sud les chiites. Ces trois entités sont de confession islamique qu'elles appliquent avec certaines variantes.

Au niveau de la population : la communauté chiite, majoritaire en Irak, s'ouvre à l'Iran. Elle accueille à bras ouverts les réfugiés politiques chiites chassés par Saddam durant la guerre Iran - Irak.

Bon nombre de chiites irakiens apprécient la présence des Iraniens, de plus en plus nombreux dans la région. Dans un pays ou règne le chaos et où les repères ont volé en éclats, leur présence rassure, car elle structure la société - nous y reviendrons.

Parallèlement à cette cohabitation vertueuse : certaines figures d'autorité de la région -- tels que Ahmedinejad (président ultra-conservateur de l'Iran) ou l'ayatollah Ali Khamenei (guide suprême) -- utilisent les textes sacrés pour tenter endoctriner les croyants dans un projet plus politique que religieux.

Leur but : reprendre le contrôle du Moyen-Orient grâce à une arme secrète : la foi des croyants -- le "melting pot" irakien est pour eux une aubaine.

Et c'est bien là que réside la vraie victoire de l'Iran dans le conflit Etats-Unis-Irak, puisqu'il ouvre la voie de la plus grande réserve de pétrole du monde à l'Iran, via sa proximité avec la communauté chiite du Moyen-Orient.

Comment ? C'est ce que nous allons voire tout de suite...

 

Prendre le contrôle du Moyen-Orient : mode d'emploi...

Le réveil des communautés chiites du Proche-Orient depuis trente ans est un événement majeur de la géopolitique de cette région. Nombre d'observateurs et d'officiels, qu'ils soient américains ou irakiens, ne l'ont tout simplement pas vu venir.

La stratégie iranienne consiste à prendre le pouvoir non pas par les armes -- elle n'en a de toute façon pas les moyens -- mais par la prise des postes économiques et religieux afin d'accéder légalement, par les urnes, aux postes politiques clé. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est terriblement efficace !

Cette stratégie, déjà appliquée avec succès au Liban, a été d'une redoutable efficacité. Le Hezbollah chiite libanais, construit et téléguidé depuis l'Iran, menace aujourd'hui de devenir majoritaire au Parlement ! Ce qu'il faut craindre aujourd'hui ? La "libanisation" de tout le Proche-Orient. Ni plus, ni moins.

Comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessus, les chiites sont largement représentés en Irak.

Avant même la fin de la guerre en Irak, Washington s'inquiétait de la facilité qu'avaient les chiites iraniens à passer la frontière. Ils se faisaient tout simplement passer pour des irakiens et pouvaient ainsi prendre les commandes des bras armés irakiens.

Certains occupaient des postes dans les milices de sécurité des quartiers chiites de Bagdad en attendant des ordres venus d'Iran. D'autres ont pris la direction des mosquées, réclamant qu'on leur rende Nadjaf, la ville de pèlerinage la plus sacrée pour les chiites.

Au final on trouve des chiites iraniens un peu partout dans la société irakienne : des mosquées aux commerces en passant par les universités ou les hôpitaux -- qui travaillent activement à la reconstruction du pays.

Cette infiltration s'est révélée si efficace qu'on a commencé à parler dès 2004 d'un "croissant chiite". Cette expression, initialement lancée par le roi Abdallah II de Jordanie est tout de même à prendre avec des pincettes...

Parler de croissant chiite, c'est assimiler les chiites à un bloc homogène et solidaire qui échapperait au contrôle de leurs Etats respectifs et qui serait téléguidé par l'Iran.

La réalité est certes plus complexe et les chiites très hétérogènes, mais il est indéniable que l'Iran utilise toutes les cordes de son arc -- et notamment la corde fondamentaliste -- pour instrumentaliser les communautés chiites à des fins politiques.

L'objectif : asseoir une hégémonie de l'Iran sur la scène régionale. Prenons un exemple :

A Bassorah (Basra), grande ville du sud de l'Irak, qui est le seul accès maritime du pays et principale voie d'exportation de son pétrole.

Cette ville, qui constitue donc le "coeur de l'économie irakienne" ne fait plus réellement partie de l'Irak : à Bassorah aujourd'hui, la monnaie de référence est le toman iranien...

Evidemment dans toutes les provinces périphériques, police... services secrets... hôpitaux... universités et organisations sociales ne répondent pas aux autorités de Bagdad, mais aux partis politiques et autres groupes chiites soutenus par l'Iran.

Cet exemple pour vous montrer la finesse stratégique de l'Iran qui s'empare avant tout de la base, de la population... puis des postes clés politiques, économiques et religieux.

Une fois la population du pays fédérée autour d'une nouvelle organisation à dominante chiites, les "représentants" iraniens présents en Irak et téléguidés par les ayatollahs n'ont plus qu'à se présenter aux urnes pour prendre le contrôle de manière tout à fait légale.

Et cette hégémonie passe bien sûr par le contrôle des ressources et des voies d'approvisionnement du pétrole et du gaz de la région.

Aujourd'hui, le "croissant chiite" a les moyens de contrôler une très grande partie des ressources en hydrocarbures (gaz, pétrole) ainsi que leur évacuation vers les pays consommateurs. Réel ou fantasmatique, il est en position de force aussi bien au Moyen-Orient que vis-à-vis de l'Occident.

"L'Iran est prêt à prendre part activement à la direction
des affaires mondiales et à établir la sécurité
et la justice en différentes parties du monde"
-- Ahmadinejad, avril 2009.

Et en ayant le contrôle sur cette région qui regorge de pétrole, ils peuvent tenir la dragée haute aux Occidentaux et en premier lieu aux Etats-Unis -- premiers consommateurs de pétrole de la planète...

 

Réserves pétrolières et voies d'acheminement à portée de main du pouvoir iranien

Source : BP

Comme vous pouvez le voir sur l'illustration ci-dessus, la distribution de pétrole dans le monde provient à plus de 60% du Moyen-Orient.

Pour faire simple, on pourrait dire que les principaux pays détenant assez de réserves dans leur sous-sol pour satisfaire la demande grandissante de pétrole du monde sont l'Arabie Saoudite, l'Iran et l'Irak.

Cette situation, ajoutée au fait que les autres régions de production auront totalement épuisé leurs réserves conventionnelles dans une vingtaine d'années, fait que notre dépendance pétrolière à l'égard du golfe "arabo-persique" ne peut que croître.

N'importe quel producteur de pétrole dans le monde profiterait de cette situation. Voilà déjà une excellente raison pour vous d'avoir quelques valeurs pétrolières en portefeuille. Mais ce n'est pas la seule...

"Nous espérons porter la production à 10 à 12 millions
de barils par jour, qui fera de l'Irak l'égal
des plus grands producteurs",
Hussein Chahristani, ministre du Pétrole.

La guerre énergétique est impitoyable. En plus de détenir le sacro-saint pétrole dont nos sociétés occidentales sont si dépendantes, il reste encore à avoir le contrôle des réseaux d'approvisionnement, les célèbres pipelines ou encore les pétroliers.[...]

Prenons l'exemple du détroit d'Ormuz, qui à lui seul voit passer plus du tiers du pétrole produit au Moyen-Orient... soit 20% du pétrole consommé chaque jour dans le monde.

Le golfe Persique est le coeur énergétique du monde, le détroit d'Ormuz son artère principale !

Parmi les milliards de barils de pétrole qui transitent quotidiennement au Moyent-Orient, le détroit d'Ormuz concentre pas moins de 40% du commerce mondial de pétrole. 17,4 millions de barils y transitent chaque. Presque l'équivalent de la consommation journalière de brut des Etats-Unis. C'est considérable.

Et ce n'est qu'un début : l'EIA (Enery Information Administration) prévoit que les exportations de pétrole via le détroit d'Ormuz devraient doubler d'ici 2020.

Le problème stratégique de ce passage clé des pétroliers, situé à plus de 10 000 km à vol d'oiseau des côtés américaines... est évident.

"Le fait de l'existence de menaces sur le détroit
aura un impact psychologique important...
voire, une simple allusion sur une éventuelle restriction
provoquera une flambée des prix du pétrole" --
Michael Clarke, directeur de l'Institut royal des Services unis.

Bien que disposant de bases militaires sur les routes stratégiques de ses pétroliers, l'occident a une épée de Damoclès au-dessus de la tête. En effet, il suffirait d'un ordre de Téhéran pour que les voies d'acheminement du pétrole et du gaz soient immédiatement prises d'assaut et maitrisées.

Imaginez un instant l'impact sur le marché du pétrole ! Instantanément tous les détenteurs d'actions pétrolières verraient leur portefeuille prendre des dizaines de pourcents...

Le risque est bien réel : il suffit de voir la hausse vertigineuse du coût d'assurance d'un pétrolier, qui est passé de 150 000 $ à plus de 450 000 $ par voyage, pour s'en convaincre -- sans compter l'assurance sur la cargaison elle-même qui fait l'objet d'une autre police d'assurance.

Pour mettre à bien ces menaces, l'Iran a disposé de redoutables Silkworms (voire photo ci-dessus), -- missiles sol-sol montés sur camion -- tout le long de la côte Nord du détroit d'Ormuz et du golfe persique, sur les îles Abu Musa, Qeshm et Sirri.

Et comme si cela ne suffisait pas, l'Iran a aménagé des batteries côtières de missiles anti-navire. Souvenez-vous en 2006, au large des côtes libanaises, la frégate israélienne SAAR-V Hanit en avait fait les frais.

Silkworm C-802

Silkworm C-802

Ce missile subsonique transporte une charge de 165 kg à 120 km avec une altitude de vol comprise entre 5 et 7 mètres. Il est doté de capacité antibrouillage et peut être lancé depuis la terre, depuis un avion ou depuis un bateau.

Une usine d'assemblage de missile C802 est installée à Bandar Abbas ce qui montre bien que l'Iran ne connaîtra pas de pénurie sur ce type de matériel !

Ainsi la "défense" des Iraniens est on ne peut plus claire. A la moindre menace, le détroit d'Ormuz s'embraserait. Des officiers du Pentagone ont confié qu'il faudrait -- au bas mot -- trois jours de bombardements ininterrompus pour venir à bout de ces missiles.

"Naturellement tout pays attaqué par un ennemi utilise
toutes ses capacités et opportunités
pour faire face à cet ennemi".
"Concernant la route principale pour faire sortir le pétrole,
l'Iran agira pour imposer un contrôle
sur le golfe Persique et le Détroit d'Ormuz".

Que se passerait-il si les Iraniens décidaient de bloquer le détroit d'Ormuz ?

C'est bien simple : le cours du baril passerait à 250 $ dans les jours qui suivent. Wall Street décroche comme jamais depuis 20 ans. Le Dow Jones tombe à 800 pts.

Compte tenu de la géographie du détroit, l'Iran pourrait aisément mettre sa menace à exécution, et propulser en quelques secondes le prix du pétrole à plus de 150 $ !

Une aubaine pour les majors du secteur, un calvaire pour des milliers d'investisseurs et la fortune pour qui se sera préparé à une telle éventualité.

"Le pétrole pourrait atteindre un prix se situant
entre 150 $ et 200 $ le baril à cause des réserves
connues qui déclinent.  Les relations internationales,
particulièrement celles entre les Etats-Unis et l'Iran,
aideront
à guider le baril de pétrole vers cette fourchette de prix."
-- Jim Rogers, 2009.


[...] Pour le moment, permettez-moi de conclure rapidement sur les 3 scénarios qui vont faire de l'Iran la zone sensible du Moyen-Orient dans les mois et les années à venir...

Pour un investisseur, négliger l'influence de cette partie du monde sur le marché énergétique serait un pari insensé. D'autant que d'autres pays s'allient déjà avec l'Iran afin de constituer un nouvel ordre économique mondial -- qui détiendrait à lui seul 20 à 50% des ressources énergétiques de la planète !

 

Les 3 scénarios qui pourraient faire passer le baril de 80 à 200 $ en quelques jours seulement !

1- La théorie de l'alliance "Chine, Russie, Iran"

Pendant que l'occident ronge son frein contre l'Iran et son président, de l'autre côté de la planète les poignées de main et connivences vont bon train.

Depuis 2001, bien avant les attaques du 11 septembre, quelques pays comme la Chine et la Russie se sont inquiétés de voir les Américains lorgner sur les réserves énergétiques du Moyen-Orient.

Désireux de garantir les approvisionnements énergétiques en provenance de leurs voisins, ils ont créé en juin 2001 l'Organisation de Coopération de Shanghaï (OCS).

Il faut préciser que cette organisation a pour objectif officiel la lutte contre le terrorisme... Toutefois, pas d'Américains parmi ses membres ; elle privilégie au contraire les participants opposés au Nouvel Ordre Mondial tel que le conçoivent les Occidentaux !

L'OCS est tout simplement un contre-pouvoir ultra-puissant ! Les membres de l'OCS regroupent 20% des ressources mondiales de pétrole, 38% du gaz naturel, 40% du charbon, et 50% de l'uranium !

Et en 2005, devinez qui s'est rallié à la cause de l'OCS en tant qu'observateur ? L'Iran bien-sûr... Pas plus tard qu'en juin 2009, le président Ahmadinejad rencontrait son homologue Hu Jintao en Russie...

Cette rencontre avec la diplomatie russe et chinoise est une aubaine pour l'Iran. La voilà entourée de deux géants émergents et parachutée dans les hautes sphères de la diplomatie internationale.

Cette alliance lui donne en plus un regain de crédibilité dans le monde et une sécurité renforcée.

Le président iranien peut compter sur ses homologues russes et chinois pour prendre des décisions concertées et peser d'avantage dans les décisions sur les dossiers sensibles...

L'OCS est une alliance récente mais qui pourrait prendre un poids de plus en plus important dans les années à venir, surtout si des accords énergétiques se concrétisaient, au nez et à la barbe des Américains.

Ces pays sont tous liés par une haine farouche de l'impérialisme américain. Ils multiplient les exercices et manoeuvres militaires coordonnés.

A elle seule l'OCS pourrait faire basculer le monde dans une crise énergétique monumentale... elle pourrait affaiblir les mesures internationales prises contre le projet d'un Iran disposant de la bombe atomique...

... elle pourrait enfin défendre les intérêts de l'Iran en cas de conflit ouvert avec Israël... scénario qui n'a jamais été aussi près de se concrétiser qu'aujourd'hui !

 

2- L'hypothèse de la Troisième Guerre Mondiale

Ce scénario, bien que redouté par tous, ne doit pas être pris à la légère.

Voilà des années qu'Israël trépigne à l'idée de bombarder l'Iran en réponse aux sempiternels propos antisémites et négationnistes du président iranien.

"Ce que l'Iran essaie de faire maintenant n'est pas du tout éloigné
de ce que Hitler avait fait avec le peuple juif il y a 65 ans"
-- Silvan Shalom avril 2009.

Il semblerait jusqu'à présent que ce soit l'administration Obama qui tente de réfréner les passions israéliennes --ces derniers voient en Ahmadinejad une réplique d'Hitler, capable de mener une guerre fratricide au Moyen-Orient au nom d'un grand empire Persan.

C'est pourquoi le monde entier a les yeux braqués sur l'Iran depuis quelques mois. Aussi bien les investisseurs, les industriels que les politiques et les militaires. Si l'Iran cachait une base nucléaire prête à l'assemblage d'une bombe, la face du monde pourrait bien changer du jour au lendemain.

La question du nucléaire n'est toujours pas réglées à l'heure où j'écris ces lignes -- la communauté internationale estime que l'Iran mettra encore plusieurs mois pour se procurer suffisamment d'uranium enrichi et lancer une attaque nucléaire -- si tel était le scénario choisi par Téhéran.


L'inquiétude demeure. Encore faut-il qu'Israël ne lance pas les hostilités la première. Là aussi, toutes les supputations sont admises...

"Nous ne permettrons pas à ceux qui nient la Shoah
d'en commettre une deuxième."
-- vice-premier ministre israélien.

Israël a déjà mis ce genre de menace à exécution : une première fois en 1981, avec la destruction de la centrale irakienne d'Osirak ; puis une seconde en 2007, lorsque l'armée de l'air israélienne détruisit un site syrien supposé abriter une centrale nucléaire livrée par la Corée du Nord.

Mais avec l'Iran, la donne n'est pas la même. Le terrain iranien n'est ouvert comme en Irak ou en Syrie. La destruction des sites nucléaires iraniens nécessiteraient de nombreux passages sur le territoire et pourraient facilement mener au fiasco.

Cependant, si Israël décidait de "frappes chirurgicales", la guerre ferait exploser les prix du pétrole. L'Iran pourrait alors en quelques minutes provoquer la fermeture du détroit d'Ormuz : l'explosion des prix du pétrole serait alors fatale pour l'économie mondiale.

L'Iran sait taper "là où ça fait mal" et n'hésitera pas en cas de conflit direct avec Israël à mettre les Etats-Unis et par-là même le reste du monde en bien mauvaise posture...

A moins que ce ne soit d'en-haut que viennent les problèmes...

 

3- L'imminence de l'Apocalypse

Bien que cela puisse sembler étrange pour nombre d'occidentaux, croyants ou non, l'imminence de l'Apocalypse est quasiment un thème de campagne pour certains dirigeants iraniens.

Il faut savoir que l'apocalypse est un moment important dans de nombreux textes religieux. On la retrouve dans la Bible, le Coran ou encore la Torah.

Seulement voilà, comme dans toutes les religions, la bataille des interprétations fait rage -- Ahmadinejad l'a très bien compris.

Il utilise métaphores et double langage jusque devant les représentants de l'ONU. Et on a parfois du mal à faire le distingo entre l'un et l'autre.

"Le droit de l'Iran à la technologie nucléaire
est une des solutions qui préparent le retour de l'Imam"
-- Ahmadinejad.

Et c'est ce qui inquiète les autorités internationales avec le dossier de la bombe nucléaire iranienne -- elle pourrait devenir un moyen pour Ahmadinejad de précipiter "l'Apocalypse".

L'affirmation répétée de "rayer Israël de la carte" s'inscrit dans le scénario et dans le langage de "l'apocalypse" -- le président iranien utilisant à des fins politiques la prophétie de l'Imam, successeur du prophète Mohamed et Sauveur de l'Islam -- qui doit descendre sur terre à la fin des temps pour restaurer la justice et la paix.

Si cette rhétorique provocatrice semble avoir un certain écho auprès d'une minorité, il semblerait qu'Ahmadinejad soit plus un politicien qu'un illuminé -- il utiliserait une certaine interprétation des textes sacrés afin de rallier un maximum de fidèles à sa cause...

"Ahmadinejad est un cavalier de l'Apocalypse,
qui ne songe qu'au retour du douzième imam",
expliquait récemment le fils du chah d'Iran Reza Pahlavi
dans L'Express.

Quoiqu'il en soit, pour nous, investisseurs, ces trois scénarios sont à prendre en compte lorsque nous investirons sur des sociétés dont l'essentiel des ressources se concentre au Moyen-Orient.

Tout trois sont susceptibles d'avoir un impact majeur sur le marché énergétique -- dont l'onde de choc résonnera du Moyen-Orient à l'Occident et du baril de pétrole aux valeurs de votre portefeuille.

Mais pour cela, il faut d'abord commencer par vous positionner -- et le plus vite sera le mieux :

Les trois scénarios que nous venons de décrire sont très difficiles à anticiper : on ne sait ni quand ni si la menace éclatera... on sait juste que les conséquences seront gigantesques.

[Photo crédit X : l'imam Khomeyni qui a pu éléborer son idéologie en toute tranquilité, alors qu'il était l'hôte de la France à 78640 Neauphle le Château.]

01:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, entité nationale, korane, kourane, marseillaise, qour'an, qouran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook