lundi, 09 août 2010

de Gaulle et musulmans

felix-eboue-DeGaulle_in_Chad.jpgLe Général de Gaulle a parlé le 05 Mars 1959

il a dit des vérités à ne pas manquer de lire ; et il avait raison, "le Grand" !

Extrait des citations rapportées par Alain Peyrefitte, ancien ministre du Général.

"C'est très bien qu'il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Il montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu'elle a une vocation universelle.


Mais à condition qu'ils restent une minorité.
Sinon la France ne serait plus la France.

Nous sommes, quand même, avant tout, un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Que l'on ne se raconte pas d'histoire !

Les musulmans, vous êtes allés les voirs ?
Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ?
Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français.

Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri,
même s'il sont très savants.

Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau.

Les Arabes sont les Arabes, les Français sont les Français.

Vous croyez que le corps français peut absorber 10 millions de musulmans qui demain seront 20 millions et après demain 40 ?

Si nous faisions l'intégration, si tous les Arabes et les Berbères d'Algérie étaient considérés comme des Français, comment
les empêcheriez-vous de venir s'installer en métropole,
alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ?

Mon village ne s'appelerait plus Colombey-les-Deux-Eglises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées."

N.B. Maintenant, on irait en prison pour moins que cela.
[photo crédit X : de Gaulle et Félix Eboué au Tchad.]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : degaulle, musulman, race, blanc, blanche, noire, jaune, brun, raciste, france, europeen, grecque, latine | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Quel est le raisonnement ?
Avait il raison ?
Quel est le sens le l'article ?
Les blancs avec les blancs les arabes avec les arabes les bruns avec les bruns les jaunes avec les jaunes... c'est ça ?

Écrit par : juste_libre | lundi, 09 août 2010

@juste_libre :
Bonjour et merci de vos questions :

Quel est le raisonnement ?
> De Gaulle est un visionnaire qui, pour avoir vu les musulmans vivre dans leurs propres pays et dans ceux de l'ex "Empire Français", a bien compris les différences de leur mode de vie et celui des Français, ainsi que les grosses difficultés qu'engendreraient une cohabitation si des musulmans venaient s'implanter en France de façon massive.

Avait il raison ?
> C'est bien sûr aux historiens de le dire, mais depuis plus d'un demi siècle que ces paroles ont été prononcées, l'aspect prophétique de sa pensée ne semble plus faire de doûte.

Quel est le sens le l'article ?
> Montrer les capacités visionnaire du Général de Gaulle qui avait vu avant tout le monde le gros soucis de l'intégration des populations musulmanes au point qu'il en perdu la foi dans la possibilité d'une Algérie Française au point de la brader aux hordes islamo-communistes du F.L.N.

Les blancs avec les blancs les arabes avec les arabes les bruns avec les bruns les jaunes avec les jaunes... c'est ça ?
> Le Général de Gaulle appréciait la France multicolore, mais rappellait qu'au delà des races, les religions et les modes de vie étrangers à ceux de la France n'avaient pas leur place dans notre pays au risque de le voir perdre son identité.

Le Dieu nous à créé en races et en langues pour que nous connaissions, pas pour que nous nous envahissions.

chayR.

Petite histoire amusante qui illustre ce post :

... à l'époque du communisme soviétique :

- Allo, camarade Brejniev, ici le capitaine de la police de Moscou, je vous préviens qu'un soldat est assis au beau milieu de la Place Rouge.
- Et que fait-il ?
- Il mange, camarade Brejniev !
- Eh bien, souhaitez lui "bon appétit ! " de ma part [il raccroche le combiné téléphonique].

Une heure plus tard :

- Allo, camarade Brejniev, ici le capitaine de la police de Moscou, je vous préviens que 10 soldats sont assis au beau milieu de la Place Rouge.
- Et que font-ils ?
- Ils mangent, camarade Brejniev.
- Mais qu'est-ce qu'ils mangent ?
- Du riz, camarade Brejniev !
- Eh bien ? Le riz est bon pour la santé. Ne me dérangez plus ! [il raccroche].

Deux heures plus tard :

- Allo, camarade Brejniev, c'est encore le capitaine de la police de Moscou, je vous préviens que des milliers de soldats sont assis au beau milieu de la Place Rouge.
- Ah vous m'énervez, camarade capitaine ! Je vous avais prévenu de ne plus me déranger pour des histoires de soldats qui mangent du riz !
- Certes, camarade Brejniev, certes, mais je tenais à vous dire qu'ils mangent leur riz dans des bols et avec ... des baguettes !

Écrit par : chayR | vendredi, 14 janvier 2011

Écrire un commentaire