mercredi, 17 novembre 2010

Avortement

250foetus.jpgL'avortement : un meurtre légal.

Et le plus incroyable,
c'est que ce qui choque,
n'est pas tant de le faire,
que d'oser le dire.

Des chiffres :
En moyenne mondiale, le taux d'avortement annuel est estimé à 29 pour 1000 femmes âgées de 15 à 44 ans.

Europe occidentale moyenne de 12 pour 1.000
En Europe orientale : 44 pour 1.000
En Amérique latine : 31 pour 1.000
En Afrique : 29 pour 1.000
En Asie : 33 pour 1.000.
En Amérique du Nord : 21 pour 1.000

On estime, chaque année, le nombre d'avortements dans le monde à 50.000.000,
et à plus de 1.000.000.000 le nombre total d'avortements légaux réalisés dans le monde depuis les légalisations diverses depuis la fin de la deuxième guerre mondiale.

Alors que d'aucun s'apitoie sur le traitement inhumain des bébé-phoques, il n'en est que peu à se préocupper du sort des personnes agées de 0 à 3 mois. 

Tandis que le spermatozoïde croit avoir gagné sa course mortelle contre des millions de concurents, l'être auquel il va donner naissance devra encore passer sous le champs de mine de l'I.V.G. Ainsi, durant 90 jours, ce sera la période de la terreur et de tous les dangers. De plus, l'Etat français va "jouer" contre lui en soutenant socialement et médicalement l'acte d'avortement.

La femme, une adulte, prétend au droit à la libre disposition de son corps ? Et le foetus, l'être le plus fragile, aurait-il moins de droit ? De plus peut-on comparer l'indisposition momentanée d'un corps durant 9 mois, la grossesse, à la perte de la vie ?

Ni le Dieu de la Torah, ni celui des Evangiles, ni celui du qour'an n'autorise les meurtres d'enfants.
Alors peuvent-il se déclarer croyants ceux qui y recourent ou pensent y recourir pour quelque raison que ce soit ?

[Photo crédit X]

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : coran, corane, courane, koran, kouraane, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an, qouran | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire