vendredi, 04 février 2011

Amis, il y a urgence !

250foetus.jpgLorsque nous aurons compris les Lois Universelles, il nous sera impossible d'user de violence envers nos frères et soeurs.

De même qu'il y a plusieurs chemins qui nous font descendre et qui nous éloignent du vrai progrès, il y en a beaucoup qui y font monter.

Un homme va choisir une voie, et un autre en choisira une différente, mais cela ne nécessite pas qu'ils ne soient plus frères.

La voie du bonheur est une réalité car le progrès est bonheur et il se situe dans les voies montantes, depuis le commencement. Et le bonheur rend tolérant envers les autres hommes, même s'ils sont différents par nature.

Il n'y a rien de mal sur notre Terre, ni dans ses habitants ; sauf que, par notre manque de compréhension, nous sommes encore des enfants dans la Vie Universelle de l'Être Suprême Unique. Nous sommes appelés à vivre les lois du Créateur, tandis que sur la Terre, on en parle seulement ; sinon, on ne se massacrerait pas les uns les autres.

Les humains seraient étonnés de voir avec quelle rapidité les changements surviendraient si nous utilisions nos moyens de communication (parole, journaux, livre, radio, télévision, internet...) pour lancer des messages d'amour et de tolérance pour tout, au lieu de paroles de suspicion et de censure.

Ces messages trouveraient des cœurs réceptifs, car la majeure partie de la population est lasse des luttes et des malheurs. Elle aspire à un mode de vie qui l'en délivrerait. 

L'homme vit dans la peur et la confusion parce qu'il a subi deux grandes guerres mondiales qui n'ont servi à autre chose qu'à semer les graines d'une troisième.

Il y a des cœurs et des esprits réceptifs partout sur terre, il n'est donc pas trop tard.
Mais, amis, il y a urgence !

chayR.

00:05 Écrit par Bonnes Nouvelles dans Spiritualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : terre, bonheur, dieu, coran, corane, courane, koran, korane, entité nationale, kourane, marseillaise, qour'an | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire